AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dael & Emery's love story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:35

Il ne bougeait pas, planté là à regarder le spectacle qui peinait à finir. C’était la bataille contre le bouton et le pantalon. Et une partie de lui se serait simplement arrêté après le bouton, c’était bien suffisant pour lui. Mais certainement pas pour l’autre, ça il l’avait compris. Dael eu tout de même des restes de réflexes pour soutenir un peu mieux ce corps qui venait de mollement tomber contre lui. Et ce fut de nouveau la surprise des lèvres contre les siennes, qui le tira un peu, hors de ses pensées qui le freinait. Tout juste pour laisser Emery faire, sans jamais oser participer cette fois. Pas mal froid, dit comme ça, mais il faut dire que ses mains le trahissaient, se serrant un peu plus contre ce corps, le collant dans son mouvement sous le sentiment d’appréciation. Toujours prit entre deux, il laissa quelques secondes en suspens, suite aux dires, suite à la douce libération de sa cible qui n’était pas contre son aide.

Il regarda à sa gauche, puis à sa droite, lent d’esprit avant de prendre action. Se débarrasser de tout ce qui pouvait trainer sur le divan avait été son action. À l’exception d’un coussin qu’il déposa tout au bout. Et son prochain geste fut de jouer au marionnettiste, dans son art, dans sa légèreté sans presse, dans ses mains qui tirait doucement cette hanche vers lui, pour recoller le corps. Et ainsi pour le déposer dos contre divan, de toute sa longueur. C’était selon lui, le moyen le plus aisé de se débarrasser de son pantalon. Alors que la tête de Dael venait de descendre. Et carrément figer à un endroit qui lui avait créé un choque, et lui faire soudainement rappeler qu’effectivement, Emery n’était pas une femme. Il était passé par-dessus ce fait, pour que la tâche soit accomplie au final. Et ce corps imposant trouva sa place au-dessus de l’autre, l’observant, et se contenta de dire « Et voilà » sous cette langue française, avec son fort accent qui venait avec. Et rien de plus, rien de plus que ces mots qui ne suivirent d'autres actions. Mais plutôt cette expression de gêne, de néant, de part son regard qui cherchait désespérément son chemin. Et au final sa tête retrouva repos au creux du cou d'Emery, un baiser contre sa peau et quelques mots prononcés dans un doux soupir « I don't know what I'm doing... » Rien à voir avec le Dael habituel, celui qui ne montrait rien, rien d'autre que sa rage et sa désespération lorsqu'elle se pointait. C'était le Dael dans un moment de faiblesse, dans son néant sans fin, dans son inquiétude et son insécurité, dans sa moralité et son ignorance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:36

Il avait rit, il avait souri, charmé par cette tentative de français à l'accent si prononcé. Un petit rire de rien qui laissait transparaître beaucoup plus de tendresse que de quelconque moquerie; suite à quoi il répondit un « Merci » dans sa langue maternelle, les yeux brillants et tout sourire. Étendu de tout son long sur le divan, Dael au-dessus de lui, il n'aurait pu espérer mieux ou vouloir être ailleurs. Il avait chaud, il voulait plus encore, gourmand mais sachant patienter, laisser à Dael son petit moment, dont il semblait clairement avoir besoin.

Son cou accueillit un visage, sa main se glissant contre la nuque forte et pressant docuement alors qu'il laissait ses doigts se mêler aux courts cheveux. Pendant un instant, il n'eut pas de mots, plutôt occupé à taire le volcan dans son ventre pour concentrer son attention sur la faiblesse du moment, la petite faille qui pouvait tout faire s'écrouler. Lentement, un soupir lui échappa aussi, et il pressa ses lèvres contre la tempe de l'homme. « I don't really know what Im doing either... »
Ce n'était pas un mensonge, pas des mots balancés de façon bien banale pour le rassurer rapidement. Il le pensait réellement. Il avait sa propre vision des choses, au final... « This is not something you know or understand ... it's something you feel and live in the moment, à tâton dans le noir. I've been with men before, yet every single time is unique and new, every person is different from the other and there is a part of unknown in every relationship ... »

Son autre main parcouru le dos de Dael, sans oser franchir de frontières ou dépasser les limites de l'acceptable, simple caresse de haut en bas dans un rythme lent et doux. Il voulait sentir ce corps sous ses doigts, voulait frôler sa peau et s'imprégner de lui. Il voulait beaucoup plus que ce que son attitude momentanément tranquille ne laissait voir, mais cherchait aussi à démontrer, peut-être enfin pour une fois, qu'il n'était pas qu'un gamin stupide. Sous ses grands airs, se cachait une certaine maturité, et il en faisait preuve à l'instant. « You don't think about it ... you let go. You risk. I think ... that's how life goes. A serie of risks, with wins and loses... I promise this one will be a win » et doucement, il roula des hanches contre Dael, ses mains pressant son dos pour le coller à lui et accentuer le frottement. Sous un simple sous-vêtements, les sensations se multipliaient, les battements de son coeur reprenaient de la vigueur et il répéta le mouvement, reculant tout de même sa tête afin de river dans les yeux de Dael un regard empli de questionnements, d'un peu de doute. Please let go ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:37

Il lui donnait du temps, il lui donnait un peu de repos sans moindrement le presser. Il lui avait donné ce don il avait de besoin pour ne pas tout briser et tout laisser tomber. Du temps… et quelques mots. Un partage commun d’incertitudes, des dires qui avaient su, quelque peu, calmer ses ressentis envahissants. Le jeune avait raison. Il ne pouvait rien prévoir, rien contrôler. Mais pour lui, c’était du tout neuf. Un choque qui le malmenait, faute du corps inconnu. Il ne savait rien de rien, il craignait plus que tout, mettre son pied dans le monde des hommes qu’il ne connaissait pas. Et celui de la jeunesse qui l’effrayait d’autant plus, faute de la moralité pesante contre ses épaules. En même temps, il y avait cette contradiction qui tentait de le tirer de l’autre côté, de laisser tomber les barrières construites par la société en grand partie, et de simplement tenter, pour voir, par curiosité.

Et cette main de la contradiction, lui effleura tranquillement les doigts. Une hésitation qui flanchait doucement aux nouveaux dires du jeune homme, et plus encore à ce rappel soudain de ce qu’ils faisaient un peu plus tôt. Il ne savait pas quoi dire, il réfléchissait certainement trop en cet instant. Et la statue qu’il était, se retrouva peu à peu à retrouver de son humanité. « Okay… » Un peu plus rassuré, un peu plus homme à foncer dans l’inconnu, il avait accepté cette main tendue et avait tenté le coup. Sans brusqueries, il fut bientôt aussi celui qui, se mouvait doucement. Et tôt ou tard il fut aussi celui qui se retrouva complètement, le Dael qui grognait, et qui avait retrouvé tout sa force et son assurance. Faisant de sorte que sa participation était plus évidente, de par ses pressements, complètement collé, plus à l’aise, et qui était retourné goûter à la chair de ces lèvres, mais aussi des oreilles, descendant toujours, dégustant au final tout ce qu’il pouvait avoir à portée de bouche sans perdre le mouvement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:38

Il avait craint de le repousser, taire le feu qui commençait à naître en son ventre et mettre fin à leur petit moment. Il avait tenu son bout, pour une fois patient, caressant toujours la nuque de Dael du bout des doigts. Là, sous la chaleur du corps de l'homme, sous la force et la puissance, il était bien. Juste écrasé entre divan et corps, protégé, le poids agréable contre lui; et encore, il savait bien que l'homme ne reposait pas entièrement sur lui, mais le simple fait de le savoir au-dessus était étrangement sécurisant. Il aurait voulu y rester pour toujours, au creux de ses bras forts, pressé contre lui de la plus intime et douce des façons.

Il l'avait ramené doucement à lui, replongé dans le moment qu'il avait semblé sur le point de quitter. Le coeur d'Emery débattait, au simple mot, à l'acquiescement à peine formulé qui se traduisit surtout en mouvement. Le jeune rejeta doucement la tête vers l'arrière, exposant son cou, ses clavicules à peine cachées par le col de son haut. Au même instant, son dos s'arquait légèrement, ses hanches se pressant à la rencontre d'autres, de plus en plus avidement. Un souffle rauque lui échappa, un « Putaiiin ... » grogné tout bas, sa langue maternelle ressortant sous le choc d'un frottement particulièrement efficace. Loin de rester passif, ses doigts s'étaient enfin mis de la partie, détachant un bouton autre que le sien pour ouvrir un pantalon qu'il jugeait de trop. Sans oser en faire plus, sans franchir toutes les frontières, il écarta malgré tout un peu le tissu encombrant pour que la rencontre se fasse au même titre pour les deux, en termes égaux, sous de simples sous-vêtements qui n'empêchaient pas la friction.

À ce rythme, il n'allait pas tenir. Il n'allait pas tenir et ça lui était bien égal. Il courrait même, derrière ce bouleversement le plus complet des sens, ses mouvements se faisant plus erratiques, ses hanches perdant le rythme. Et ses lèvres chaudes parcouraient le cou, mordillaient les oreilles de l'homme, grognant tout bas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:38


C’était déjà pas mal, venant de sa part. D’oser ainsi, avec tous les changements que cela impliquaient. Il se laissait aller dans la mesure du possible, sans que le désir de plus ne se pointe. Enfin, si. Mais il ne comptait pas se brusquer lui-même mais plutôt y aller selon ses propres limites. Et elles étaient là, dans leurs entièretés, sans que leur propriétaire se libère de plus. L’envie y était mais l’audace de le faire l’aurait figé complètement. Le spectacle d’Emery lui suffisait à oublier son désir de libération complète, de part cette forme de concentration déplacée vers cet unique jeune homme qu’il avait sous lui. De quoi l’encourager tout simplement, à lui donner encore plus.

Il faut croire que l’un, était bien plus expressif que l’autre qui se trahissait par son souffle uniquement. Dael avait freiné ses ardeurs, pour laisser plus de facilité à la tâche que lui n’avait pas osé accomplir. Dans son état présent, après ce petit discourt de son âme perdue, Emery avait sûrement compris qu’il ne fallait pas attendre après lui, mais qu’il fallait le faire pour lui. Et il faut dire que ce nouveau changement faisait une grande différence. Un souffle plus brisé vint à s’échapper sous le choc de la sensation, réveiller une certaine brutalité de sa part. Car sous un coup de tête, il baissa le reste de son pantalon, pour se donner encore plus, sous l’émotion de l’avidité. Au diable le reste, il s’était remis de la partie, plus possessif, plus grogneur encore. Jusqu’à ce que son corps n’en peut plus, jusqu’à ce que ses besoins aient atteint leurs summums.

Ce besoin qu’il avait presque oublié au fil de ces dernières années, voir complètement négligé. La satisfaction lui était que plus grande encore, sous la vague des souvenirs. Et en un dernier effort, tout en reprenant son souffle, il reprit le jeune homme contre lui, manœuvrant d’échanger leurs positions pour que tous deux puissent trouver repos et se laisser choir à leurs guises. Le contraire aurait fait en sorte qu’il l’écrase avec son corps, après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:38

Dael s'était enfin mis de la partie plus franchement, se mouvant contre lui en harmonie de quelques grognements et déhanchements plus sensuels, plus profonds, plus intenses. Cela fut suffisant à Emery pour perdre tranquillement la tête, dans le plaisir des sens et les battements effrénés de son coeur. Il ne lui en avait pas fallu bien plus pour perdre le contrôle, enfouir son visage dans le cou de l'homme et échapper un son étouffé signe de la fin, de la pleine satisfaction. C'est un corps beaucoup plus mou, ayant momentanément perdu la majorité de son tonus, que Dael manoeuvra ensuite pour échanger leurs positions, le plus jeune ne se manifestant aucunement. Seule sa respiration erratique retrouvait tranquillement son rythme, se faisant moins bruyante, ses doigts crispés dans le chandail de Dael alors que, les yeux fermés, il reposait contre lui.

On l'avait rarement vu aussi tranquille, le gamin. Il était étrangement silencieux, contenté, l'esprit encore trop embrumé très certainement. Ce n'était pas plus mal, un moment de paix qui contrastait avec son habituelle énergie et ses éternelles gamineries. Pendant de longues minutes, il sembla perdu dans son propre petit monde, presque sur le point de s'endormir contre Dael. Pourtant quelque chose le fit enfin remuer, un inconfort principalement, la douleur pulsant à ses tempes et un vague sentiment désagréable envahissant son corps. Il avait une idée suffisante de ce que cela signifiait, suffisant à le forcer à se redresser avec un petit soupir de paresse.

Une fois debout, il chancela légèrement, l'alcool faisant plus que bien son effet, surtout avec l'échauffement de son sang et la vigueur avec laquelle il s'était donné, il n'en était que plus perdu, se traînant maladroitement les pieds vers la salle de bain là où il se laissa choir devant la toilette sans même prendre le temps de fermer la porte. Quelques autres minutes s'écoulèrent sans que rien ne se produise, Emery finissant par se remettre debout et réapparaître dans la pièce en grognant un petit « Im fine, Im fine ... » qui fut coupé par, well ... la preuve trop visuelle, trop bruyante qu'il ne l'était pas, son estomac rendant son contenu sur le plancher après avoir crié fausse alerte une première fois, lui avoir fait croire que rien n'arriverait. C'te bitch.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:40

Les deux s’étaient définitivement perdus dans leurs bulles de confort. Dael qui fixait le plafond sans réellement le regarder, passant doucement sa main dans la chevelure du jeune homme sans réaliser ce moment de tendresse qu’il lui donnait dans toute son inconscience. Il faut dire qu’il avait des cheveux fluffy, le gamin. Il était tout simplement bien, dans cet état second, doublé par l’alcool. Mais il en fut extirpé, car Emery avait bougé, de quoi lui étamper ce point d’interrogation sur son visage. Il l’observait, un brin inquiet, mais attendait de voir la suite.

Oh well… Le jeune allait être malade, décidément. Il ne fit pas le con à lui demander si tout allait bien, car il savait bien que ce n’était pas le cas. Il s’était relevé, sagement assis, et attendait toujours, préparé mentalement à sortir son côté papa poule. Ça semblait aller, pour le moment, fausse alerte mais… Au final non, pas du tout. Son corps lui avait joué un mauvais tour, il faut croire, et Dael avait observé le tout sans le moindrement broncher. Il avait vu pire dans sa vie, et on va épargner les détails pour le moment. Et c’est mine de rien qu’il venait de se relever, quittant pour aller chercher une débarbouillette d’eau froide, et un verre d’eau pour le jeune homme. Il avait sagement attendu qu’il termine, pour doucement le diriger de nouveau vers la salle de bain, lui tirant une chaise près de la toilette bien ouverte, juste au cas, alors qu’il prenait soin d’éponger le visage d’Emery, bouche comprise. « Could help for the nasty taste. » eut-il dit lui tendant le verre d’eau. « I’ll come back. » Dael repartant cette fois, pour effectuer la tâche de la serpillère. Et pour une fois, il ne disait pas un mot, pas une plainte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:40

Debout immobile, secoué par la survenue inattendue, craintif de la réaction de Dael, Emery n'osa dire quoi que ce soit ou faire un seul mouvement, ne serais-ce que remuer les orteils. Sa première réaction survint lorsque Dael le toucha doucement, le tira de son immobilité pour le guider vers la salle de bain. C'est tel un zombie que le plus jeune suivit le rythme, toujours un peu inquiet, prenant place sur la chaise et levant vers Dael des yeux humides.

Il ne se sentait pas bien, il avait honte et il avait un peu peur. Il venait de réussir à obtenir un petit moment privilégié avec l'homme, et probablement de tout gâcher si subitement, par un simple malencontreux évènement qui succédait à une attitude irréfléchie de sa part. Il n'aurait pas du boire autant, pas si vite... il en payait désormais cher le prix, et son orgueil en souffrait par le fait même. « I'm sorry... » parce qu'il ne se sentait pas uniquement mal physiquement.

Le linge humide contre son visage lui fit du bien, peut-être plus réconfortant émotionellement encore. Parce que Dael ne semblait pas lui en vouloir, Dael se montrait doux et patient et s'occupait de lui ... Il avait envie de pleurer. Il se retenait, faisait son grand garçon, mais lui transmettait une immense gratitude par la profondeur du regard. Il se rinça la bouche avec son verre d'eau, pris le temps de boire tranquillement de toutes petites gorgées alors que Dael ramassait son dégât ... de quoi le faire sentir un peu plus coupable encore. Il ne dit plus un mot, attendit simplement que la tâche soit terminée et que l'homme revienne à lui, pour lui offrir un petit regard un brin incertain. « I ... I feel better now ... I, if I promise I won't throw up again, can I sleep in your bed with you ? » et il fronça un peu les sourcils, adorablement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:42

Dael ne se doutait de rien, un peu trop perdu dans sa bulle alors qu’il nettoyait le tout. C’était à ses yeux, la moindre des choses qu’il pouvait faire. Il ne serait pas fâché contre le gamin, tout simplement car il n’avait pas mis ce doigt dans sa gorge. Quand ça devait sortir, il fallait le laisser aller. Bon certes, il en était le responsable, dans un certain sens. Mais même si, Dael n’était pas méchant à ce point. En fait, il ne l’était pas profondément, de nature. Plutôt assez rude et grognon. Toutefois en cet instant, c’était le papa poule qu’il avait sorti. Et à voir l’air d’Emery, presque mal et dévasté, il lui avait simplement souris, passant une main dans ses cheveux. « Hey… Don’t be like that. It’s fine boy. » Ce n’était pas la fin du monde. Bon… Disons que l’alcool devait aider à sa gentillesse mais voilà. Ou pas en fait, parce qu’il l’aimait bien, ce garçon. Malgré que ce n’était pas le cas ce matin, et qui sait demain matin… Des hauts et des bas, comme toujours.

Une fois la tâche terminée, et le tout mis de côté, il se permit de souffler un peu, un bon coup de barre le prenant. Et mine de rien, il ne répondit pas dans l’immédiat au jeune homme. Il se contenta plutôt de lui préparer sa brosse à dents et de la lui tendre. « First. » Ça lui enlèverait le goût acide désagréable, au moins. Et il fit de même, tout en fouillant dans son armoire pour quelque chose contre le mal de tête, en compagnie d’un nouveau verre d’eau. « En prévention. » Mine de rien, c’était le truc qui aidait pas mal ça.

Au final on put le voir disparaître de nouveau, allant préparer sa chambre avec une petite table, doté d’une belle installation. Alias un bol, et un autre verre d’eau, le kit du juste au cas il devait encore tout ressortir. Et c'était bien dans son propre domaine qu’il l’avait installé, et ce n’était certainement pas pour lui. « It’s okay if you do during the night. Don’t keep it, just do it if needed. I’ll be right there anyway. » Son petit sourire se voulant rassurant, vint appuyer le tout. Et il le guida doucement vers sa chambre, le laissant à lui-même pour le reste, alors que Dael se laissait tomber contre le lit, au diable tout le reste, sous la paresse d’enlever quoi que cela soit. S’il ne commençait pas déjà, à doucement sombrer dans les bras de Morphée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:43

La main dans ses cheveux l’avait conquis. D’une manière ou d’une autre, l’homme avait réussi à le rassurer par quelques mots et un simple geste, une petite attention comme il ne lui en offrait pas souvent qui avait englouti le cœur d’Emery de chaleur. Il s’était mordu doucement la lèvre inférieure en restant planté là, un peu perdu, un peu con, au bord des larmes pour une toute autre raison. L’alcool avait ses effets sur lui, sur son émotivité déjà présente au naturel, sur la sensibilité profonde qui l’avait toujours habité. Rien pour l’aider à rester calme, mais il s’était efforcé à ne pas faire de la soirée de Dael un désastre plus monumental encore par la fuite de ses petites émotions.

La brosse à dents prête, il s’était mis à la tâche, les deux hommes côte à côte pendant un bref instant dans une petite routine qu’Emery aurait adoré répéter n’importe quel matin dans des conditions plus tendres. Wake up next to him, have breakfast with him and brush his teeth next to him like a boring yet adorable couple. Au final, il ne demandait que cela. Ça et que Dael continue de s’occuper ainsi de lui, à tout prévoir jusqu’aux comprimés et verre d’eau. C’est un petit merci tout simple mais honnête qu’il reçu en retour, Emery n’osant trop bouger tant que Dael ne vint pas le chercher pour le conduire à la chambre. « O-Okay, I’ll … still try not to, y’know … do it in the bed, then » parce qu’il ignorait si l’envie soudaine lui prendrait, et s’il pourrait y faire grand-chose selon la spontanéité, mais il espérait qu’il n’aurait pas à causer un autre dégât; il ne voulait pas pousser sa luck.

Au final, il avait quitté momentanément la pièce pour aller changer de vêtements à pyjama one piece de Spiderman, optant pour le confort avant tout. Il ne fut cependant pas bien long avant qu’il ne revienne à petits pas mesurés, un peu étourdi mais somme toute mieux qu’un peu plus tôt. L’homme étant déjà couché, il se fit discrètement une petite place à ses côtés, lui faisant gentiment dos pour la première minute avant qu’un petit soupir ne franchisse ses lèvres. Il se retourna alors, se rapprocha et s’installa tout contre Dael, se mettant bien à son aise et murmurant un « Thank you so much … » dans le cou du plus vieux. Un nouveau soupir, cette fois de contentement, de bien-être, le sommeil venant doucement l’emporter.


À suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:46

Did all the words I never said, hurt as bad as those I did ?

Dael était au boulot, ce qui signifiait la maison à lui pour la journée. Ce n’était pas forcément ce qu’il préférait; parfois l’homme rentrait tard et le plus jeune détestait avoir à lui seul l’endroit trop grand, trop vide, trop sombre. Il s’enfermait souvent dans la chambre de l’homme- celle qu’il avait un peu clamée sienne aussi –lumières allumées et yeux rivés sur la porte à attendre son retour avec impatience. Cette fois, il avait tout de même plusieurs heures à tuer avant la tombée du jour, en profitant pour s’occuper; jusqu’à ce qu’il reçoive un certain appel bien particulier.

Mom & Dad. Experts à prétendre que leur petite fille leur manquait énormément. Depuis longtemps, Emery avait cessé de lutter et d’essayer de leur remettre sous le nez qu’il était bel et bien un garçon et qu’en tant que mère, elle devait bien avoir lavé la preuve de long en large durant ses premières années de vie. Ils étaient butés, se bernaient d’illusions et lui parlaient comme s’il était encore leur petite princesse; avec le temps, avec l’éloignement, rien n’avait changé, et c’est toujours avec cette même boule dans la gorge qu’Emery terminait la conversation. Blessé, atteint, malgré l’habitude et la répétition de ces scènes, l’humiliation brûlait encore au fond de son âme, la honte, le désarroi. Les souvenirs…

Il se retrouva dans la chambre après tout ça, à fouiller dans la garde-robe en quête d’un t-shirt de Dael. Trop grand pour lui, trop large, qui sentait comme lui et serait extrêmement réconfortant. Pourtant, son regard s’arrêta non pas sur son but, mais sur une belle robe blanche cachée au fond. Clairement pas à Dael, bien que des idées un peu tordues effleurèrent brièvement l’esprit d’Emery avant qu’il ne constate que la taille était loin d’être la bonne. FIOU.

C’est sur un coup de tête qu’il se risqua à l’enfiler. Délicatement, en prenant bien soin de la manipuler soigneusement, glissant son corps nu dans le doux tissu jusqu’à l’avoir ajustée aussi bien qu’elle pouvait faire sur lui. Face au miroir, son regard fixé dans ses propres yeux, il regarda tranquillement ceux-ci se remplir de larmes, de doute et de désespoir, roulant contre ses joues alors que sa voix étranglée prononçait quelques simples mots … « Im not a little girl … » Perdu dans sa peine, perdu dans sa tête, sans entendre la porte d’entrée s’ouvrir et se refermer, il restait debout sans bouger à grimacer de douleur à son reflet qui lui renvoyait une image qui avait hanté sa jeunesse … « Im NOT … »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:47

Dael ne se doutait de rien, ce jour-là. Comment aurait-il pu? De toute manière… On ne contrôle rien dans la vie, et celle-ci est toujours remplie de surprises. Des bonnes comme des mauvaises. Et dans son cas, il semblerait bien que ce n’était pas le sourire qu’il aurait en entrant ce soir. Quelque chose qui aurait pu s’annoncer comme étant ordinaire, fut tout autre lorsqu’il mit le pied dans sa demeure. La voix du jeune homme qui semblait faire des siennes, une nouvelle fois. Pourquoi? Oh il s’amusait à deviner, pas très gentil à l’égard d’Emery en cet instant, rigolant des causes plutôt gamine telle que se casser un ongle, vous voyez le genre.

Son air tomba bien vite vers autre chose, lorsque son regard tomba sur la scène, du haut de son cadre de porte. Il figea, un moment, ses yeux ne voyant plus le jeune homme, mais bien une femme, qu’il avait perdue de vue depuis trop longtemps déjà. Une douce illusion, sans que les mots ne viennent à ses oreilles, que son visage qui rapidement se perdit dans le néant. Elle n’était plus là, elle l’avait déjà quitté pour retourner dans son monde, différent du sien. Et il n’avait plus que cet autre corps, dans cette même robe qu’elle adorait tant. La douleur était là, vive, sur les traits de Dael. Tout autant que la colère, toutefois silencieuse, enfouie au loin. « Could you… Take it off? »

On le voyait rarement aussi tranquille, alors qu’Emery faisait quelque chose qui ne lui plaisait pas. Il le disait toujours, il le démontrait toujours, avec toute sa froideur, sa rudesse, ou encore sa grande désespération. Et on voyait clairement qu’il venait de toucher non pas une corde sensible, mais la harpe en entier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:48

Il ne l’avait pas entendu arriver, avait sursauté à voir sa silhouette dans son dos, dans le reflet du miroir. Il n’avait mis qu’une fraction de seconde à se retourner, les yeux encore humides, les joues rosées et continuant de s’enflammer à l’instant même, prenant une teinte de plus en plus cramoisie. Avalant sa salive de travers, il passa rapidement une main sur ses joues, cherchant à essuyer les dernières traces de larmes. Son regard croisait celui de Dael, semblant y voir quelque chose car ses yeux s’écarquillèrent quelque peu et il se mordit instinctivement la lèvre. Ce n’est pas tant les mots, plutôt que le ton utilisé pour les prononcer, qui atteint Emery.

Il se sentit instantanément mal. Extrêmement, mal. Il aurait fallu être complètement sans cœur pour ne rien ressentir face à l’air démoli de Dael, face à la douleur qui se peignait sur ses traits. Même Emery n’eut pas le courage de répondre quelque chose de stupide ou de brutal. La lèvre inférieure tremblante, la boule dans sa gorge se faisant de plus en plus imposante, il hocha la tête et passa les mains dans son dos pour détacher la robe. Il commença doucement à se glisser hors du tissu, avec lenteur et un peu de difficulté, dans le stress de ne pas la briser, de ne déchirer aucune couture alors qu’elle quittait de peine et de misère son corps non pas sculpté pour porter ce genre de vêtement, de cette taille non plus. Éventuellement un peu coincé, il releva les yeux vers Dael, osant croiser son regard, son cœur débattant à toute allure. « I … Im stuck, I … help me, please ? » doux, tout bas, la voix tranquille. Il cherchait à mettre de côté sa propre détresse, intimidé par l’air de Dael. Il était clairement en colère contre lui, mais il y avait plus, plus fort encore, prenant le dessus. Il ne lui criait même pas dessus, ne l’insultait pas, ne le brutalisait même pas. Aucune de ses réactions habituelles, que cette tranquillité terrifiante qui glaçait Emery jusque dans les os. Loin de vouloir le provoquer inutilement, il misait sur la douceur, son regard se faisant infiniment désolé. Sincère, il semblait définitivement l’être, debout là comme un con qui venait de faire une bêtise monumentale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:49

Il n’était pas insensible, simplement n’en avait-il rien à faire de ses histoires et de ses larmes en cet instant. Il ne voulait que le voir quitter ce qu’il n’avait eu le droit de toucher, et avoir la paix, la grande paix, par la suite. Mais une chose à la fois. Heureusement, il n’avait pas eu le droit à son arrogance, à lui qui chiale ou qui sait ce qu’il aurait pu lui sortir encore. Il avait sa parfaite coopération. Peut-être avait-il comprit la gravité de la chose, que ce n’était tout simplement pas le temps de jouer avec lui. Il avait certainement compris. Sa seule colère qui laissait transparaitre était peut-être ben, au final, ce manque de sensibilité qu’il avait eu face à la peine du gamin. Il ne savait même pas pourquoi, de toute manière. En temps normal il l’aurait jugé et pas juste un peu. Car il avait une robe sur le dos, et il pleurait. Il aurait surement appelé le centre psychiatrique pour dire de lui préparer une chambre pour Emery. Mais bon, c’est qu’il n’avait pas n’importe quelle robe sur le dos, qui avait fait en sorte de changer toute la dynamique de l’atmosphère et le courant des choses.

Il l’observait, un peu absent, patientant qu’il s’exécute entièrement. Et lorsqu’il demanda de son aide, il s’approcha sans presse, laissant son esprit se jouer de lui, une seconde fois. Il regardait, sans être présent, laissant ses songes imaginer un corps qui était autre, les souvenirs l’envahissant de nouveau. Si elle avait été dans le fond de sa penderie, c’était bien pour une raison après tout. Au final, ce qu’on aurait pu croire à un vite fait bien fait de sa part, fut une douceur que l’on n’aurait pu imaginer. Peut-être s’en doutait-il, peut-être pas, mais le gamin avait droit en cet instant à un toucher bien spéciale, de celui qu’il avait cru avoir perdu, et qu’il retrouvait en ce jour. Il goûtait à la douceur à laquelle sa femme eu jadis droit. Jusqu’à ce que la robe ne quitte complètement ce corps qu’elle ne connaissait pas.

Sans un mot, sans un regard de plus, Dael se chargea de la ranger là où elle avait, restant dans l’ombre de ses ressentis, plongeant dans la fuite en quittant la chambre pour retrouver un instant de paix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:50

Le silence s'imposait. Parce qu'Emery n'aurait su quoi dire, et que Dael ne semblait pas d'humeur à parler. Il s'était sagement laissé aider, un peu charmé par les doigts de l'homme délicats contre son corps, effleurant sa peau, glissant le tissu jusqu'à ce qu'il le quitte complètement. Il aurait eu envie de commenter là-dessus, sur les sensations qui se bousculaient en lui ou les craintes qu'il avait par rapport à la situation, ou même sur la douceur des gestes qui ne lui était pas familière et semblait provenir d'un passé désormais douloureux ... mais il s'abstint, comprenant que ce n'était pas le moment.

Il suivit Dael des yeux alors qu'il rangeait la robe à sa place, n'osant bouger, restant debout dans son simple boxer, l'air mal. Coupable, surtout. D'avoir posé ce geste, qui avait fortement déplu, mais aussi de repenser encore à la tendresse toute nouvelle du toucher qui avait caressé sa peau, alors que la situation ne s'y prêtait pas vraiment ... Dael quitta la pièce et Emery porta un poing à ses lèvres pour y étouffer l'envie imminente de pleurer à nouveau. La froideur, il ne la supportait pas. Le silence pesait trop lourd. Il aurait encore préféré qu'il crie.

Il ne prit même pas la peine de se rhabiller. Ses pas le conduisirent directement à la cuisine, où il ouvrit le congélateur, s'empara de tous les pots de crème glacée qu'il contenait et les ramena au salon, faisant ainsi face à Dael avec un air un peu piteux et deux cuillères dans une main. Son regard en disait long; sur ce qu'il ressentait aussi bien que sur ses intentions. Make amend. Essayer de dissiper ce malaise qui l'incomodait. « Im sorry, I went too far, that was ... I .... I thought we could have ice cream ? éè » Lui qui était d'ordinaire si assuré, cherchait désormais ses mots, les pesant avant d'oser les prononcer, un peu agité et finissant par s'asseoir aux côtés de Dael plutôt que de jouer d'un pied à l'autre. « We don't have to talk or even watch anything. Just ... Just, don't cut me out, please ... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:50

Vide, perdu dans un autre monde. Il fixait un point qui n’existait pas, perdu dans les vapes de ses pensées, ayant perdu toute notion de son corps ayant trouvé son chemin sur le divan du salon. Il mangeait un mur, et tout un. Il avait honte, il s’en voulait, car il avait l’impression d’avoir oublié l’être qu’il avait tant aimé. Dael avait cette impression que des bras l’avaient violement tiré dans le passé, l’étouffant, l’enfonçant dans un gouffre sans fin. Sa conscience n’était plus, sa main se perdant à son cou, là où y reposait tranquillement son alliance. De celle qui avait perdu sa moitié, cherchant et attendant sans cesse de le retrouver. Il n’avait jamais pu, se débarrasser complètement de cette pensée, que peut-être… peut-être…. Sans corps, qu’une tombe vide dans lequel on y avait enfermé du sens… Il ne pouvait avoir totalement la paix.

La voix lui semblait lointaine, l’envie de la rejoindre n’y étant pas. Il était dans sa bulle, dans cet état dans lequel il ne pourrait aisément s’en sortir. Il réalisa malgré tout, quelque peu, cette tentative du jeune homme. Il n’y avait plus que le silence qui l’habitait, l’envie de rien, d’absolument rien. L’envie de paix, de goûter au temps qui passait doucement, de laisser la nostalgie le guider pour le laisser partir au petit matin. Mais il brisa son désir, dans toute sa douceur et lassitude « Thanks for trying kid… But I’ll be fine. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:50

Emery n'aurait jamais cru vivre une situation qui l'aurait mis aussi mal à l'aise. Il avait l'habitude des colères de Dael, de ses agacements, de ses répliques plus dures. Tout ça, il pouvait le prendre. Mais cet air ? Cet air, il ne pouvait pas. Il ne l'avait jamais vu sur son visage, pas avec cette profondeur. Il ne l'avait jamais senti aussi perdu, aussi désespéré, aussi atteint; et ça venait le chercher, lui serrer les entrailles et le faire trembler. Son roc s'effritait; la figure si solide et forte sur laquelle il comptait depuis un moment déjà se faisait chancelante et il se retrouvait en position de force, à désespérément chercher quelque chose à faire pour le remettre sur pieds. Il ne savait pas, il était pourri pour réconforter. Il ne savait pas, repatcher et remettre comme neuf; car c'était lui qui était le plus souvent brisé, les rôles si rarement inversés.

Il baissa la tête, abattu, défait, se traînant les pieds en chemin retour vers la cuisine pour y ranger la crème glacée, car à quoi bon s'il était pour la manger seul. Ses pas le ramenèrent tout de même au salon, une grande part de lui étant simplement incapable d'abandonner Dael à son sort, peu importe à quel point il se sentait mal et terriblement coupable de son état. Sans dire un mot, il lui offrit simplement sa présence, s'assoyant à ses côtés sur le divan. Assez prêt pour que leurs cuisses soient l'une contre l'autre, petite pression qui signifiait une présence parmi le brouillard, un être qui envers et contre tout, était là pour lui à sa façon. Avec ses gamineries et son attitude, avec sa douceur et sa sensibilité. Pendant de longues minutes, il ne bougea pas, ne dit pas un mot. Puis tranquillement, il laissa sa main effleurer sa sienne, s'emparer d'un ou deux doigts et les serrer doucement, voulant le geste réconfortant pour l'ancrer à lui plutôt qu'à de douloureux souvenirs. Il avait peut-être merdé, mais il était là pour essayer de le supporter, faire un bout de chemin avec lui. Tranquille et sage, le petit Emery. Sa tête qui trouvait appui contre une épaule, le laissant vivre son moment sans plus le déranger, mais sans non plus l'abandonner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:52

D’un côté comme de l’autre, c’était une situation que nul n’aurait espéré. Dael par orgueil, par refus de montrer la moindre faiblesse face au gamin. Mais qui pour une fois, n’en avait rien à faire. Il était de retour, sans pour autant replonger dans ses habitudes. Un soupir pour simplement le démontrer, une main passant sur son visage comme pour complètement se réveiller de son instant de transe. Il n’avait rien contre la présence, bien au contraire, rassurante dans cette situation, lui évitant la crise d’angoisse. Il respirait doucement, se lassant bien vite de ce contact trop léger. Faute à son âme qui cherchait un réel réconfort, une présence plus vive contre laquelle elle pouvait s’accrocher. Le pourquoi de ses gestes qui doucement, qui sans demander la moindre permission, s’étaient emparé d’Emery pour plutôt l’assoir doucement contre lui. Un marionnettiste qui avait décidé de serrer tendrement sa peluche. Il n’avait pas fait de lui un objet, malgré la comparaison, simplement était-il allé chercher ce dont il avait réellement de besoin en cet instant, alors qu’il vint déposer sa tête contre lui.

Pas un mot, pas encore, mais qui vint après un moment. « Crazy how a dress can hurt that bad isn’t it ? » Un sourire triste, qui ne resta pas bien longtemps, sous cette tentative naturelle de bien vouloir changer l’atmosphère qui régnait. « It used to be the favorite dress of my wife. You should’ve see her in it… She was so beautiful… I mean, she always were, she’ll always be… » Un long soupire, un nouveau silence avant que la suite n’arrive. « But I guess you don’t wanna hear about it, right ? » Une supposition, sous ses analyses rapides du jeune homme. Il faut le dire, le nombril plus gros que la tête. Et en général, c’était l’idée qu’il s’était fait, une excuse mentale, pour éviter d’en parler, tout simplement. Chose qu'il n'avait jamais fait avant aujourd'hui, parce que c'était comme ça, sans plus ni moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:53

Un peu surpris par le geste, Emery se laissa malgré tout faire, acceptant de bon coeur d'être déplacé dans une position certes plus intime, mais qui en cet instant n'était que plus réconfortante. Ses bras enlacèrent le corps de l'homme et il appuya doucement sa tête contre la sienne pour compléter l'étreinte, dans toute la tendresse du moment. Malgré la douleur, malgré la honte, il semblait pour une rare fois s'être complètement détaché de lui-même, détourné de son nombril, pour entièrement se concentrer sur cet être d'ordinaire si fort qui faiblissait entre ses bras. Pour une fois, il devait être celui qui soutenait, et se trouvait prêt à le faire.

Il fallait en juger par son silence, alors qu'il l'écoutait, silence non pas malaisant mais simplement tranquille, car il portait sur Dael toute son attention. Ses mots s'inscrivaient en son esprit, la mention d'une femme et l'utilisation du passé qui laissait comprendre, en addition à l'alliance à son cou, la perte d'un être cher. Un être très aimé. Emery aurait pu en avoir envie de pleurer; cet amour inconditionnel, il aurait voulu en être le destinataire. Il ne se voyait pas rivaliser contre ce fantôme du passé, mais s'interdisait ces pensées si égoïstes en cet instant précis, où il se devait surtout de démontrer compassion. Si Dael lui faisait confiance avec ce partage précieux d'un élément marquant de sa vie, la moindre des choses était de se montrer à la hauteur, de lui prouver qu'il n'était pas qu'un gamin stupide et égocentrique. Il voulait au moins faire cela pour lui ...

C'est pourquoi il eut un petit sourire doux lorsque Dael prononça ses derniers mots, caressant doucement la tête de l'homme d'une main dans un geste qu'il voulait tendre. « What was she like ? » et ce n'était pas grand chose, mais c'était une invitation à parler. À lui raconter, s'il le voulait bien, librement et sans crainte. Car il comptait l'écouter jusqu'au bout, tout ce qu'il aurait à dire et voudrait partager.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:55

Il avait eu son ok, son go, pour continuer. Un peu surpris qu’il veuille bien entendre de son histoire, lui qui avant, avait les larmes aux yeux devant son miroir pour une raison qui lui était encore inconnue. Il lui laissait toute la place, toute ses oreilles, et ce simple geste avait eu le don de faire sourire l’homme, de le sortir du noir pour transformer le tout en une histoire à raconter. Car malgré le mal, il y avait le bien, cette petit flamme qui l’apaisait, qui lui faisait du bien. Et il se sentait partir, dans cette petite bulle, mais amenait Emery avec lui, main dans la main dans le livre de sa vie. « You should’ve seen her… So confident, in a way that made her the most beautiful woman you could ever see. Explains why I felt for her in a first sight…. And destroyed the back of her car because I was looking at her, and not in front of me… ? » Et le voilà qu’il riait, légèrement, sous le souvenir plutôt cocasse. « Funny thing is that I looked so dumb, I wasn’t even able to make a full sentence. Me. But… Looks like it worked for us. »

Une petite pause, une petite perte dans sa tête, frappé par la nostalgie. « Took more than a first sight for her but… She finally opened her heart to me. She changed me a lot. The lion became a cat with her… » Et le sourire plus triste s’en suivit, alors qu’il se remémorait ses moments de doute. « She was so kind… I always doubt, always wonder why she would be with a guy like me. But she made me understand that she loved me the way I am, the way I’ll always be… » Dael retrouva la main à son cou sortant l’anneau du lot pour l’observer, « Hell she did… » pour au final la laisser de nouveau retomber naturellement contre son torse. « She’s the one who ask my hand, if you can call it like that. And of course I said yes. She was the love of my life after all. I wanted to build what left I had to live, with her. We did, for years, in this place where it used to be our home. »

Et le moment fatidique arriva, de celui tant attendu, qui expliquerais tout. Le pourquoi de son amertume, de sa colère gardée et refoulée, de sa perte de lui-même. Sa voix plus douce, comme dans un murmure, et son regard qui se brisait sous la douleur, et sous la peine qui menaçait de s’y échapper. « But she left without a word… » Ce qui pouvait porter à confusion, d’un réel départ, mais qui rapidement se rectifia après un souffle. « And she never came back… » Il était trop tard pour son regard, malgré toute la force du monde, une larme s’était échappée. « She went on vacation with friends for a few weeks… I… I’ve waited for her, for some hours, until the news came to my ears… » Il avait besoin de temps, d’un peu de silence, de prendre cette profonde inspiration pour trouver un brin de courage pour continuer. « The plane had troubles… They crashed in the middle of nowhere… And… And that’s it… She was just gone for ever… And I had to bury a damn empty grave… Deep inside I still hope she’ll come back, that she’s not dead… » Et on venait de totalement perdre Dael qui avait perdu toute la force qu’il prétendait avoir. De celui qui défiait et gardait toujours la tête haute, l’avait cette fois baissé pour ne plus croiser le moindre regard. « But I know it’s stupid… I know she’ll never come back. She left this world ‘cause her place wasn’t here… She’s an angel, and she’s back with her kind… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:57

Emery s'était promis à lui-même de l'écouter jusqu'au bout, peu importe ce qu'il arriverait. Il ne savait pas à quoi s'attendre, sinon une pointe de douleur et beaucoup de tendresse à l'égard de Dael. Quoi qu'il veuille, il ne pouvait s'empêcher, du fond de ses petits sentiments, de ressentir une part de ce que l'homme vivait; qui pourrait prétendre ressentir quelque chose pour une personne et ne pas savoir se réjouir de son bonheur? Ce bonheur pourtant passé, mais à la mention d'heureux souvenirs, Emery avait sourit, il avait rit. Il se représentait les scènes et s'en amusait, pleinement en harmonie avec Dael pour une rare fois.

Il avait même risqué quelques petits commentaires de temps à autres, courts et subtils, petites demandes de précisions ou autres du genre. Il avait sourit en lui demandant s'il avait déjà cuisiné pour elle, faisant référence à l'aspect désastreux de toute nourriture qu'il cuisinait alors que, miraculeusement, le goût était excellent. Il avait prédit la suite avant même qu'elle ne soit mentionnée, son air se faisant plus grave et sérieux, plus touché, son étreinte sur l'homme se resserrant. Et suite aux aveux, il n'avait pu que murmurer des excuses, un « Im so sorry ... » alors que les mots étaient comme des coups de couteau en plein coeur. Il n'avait pu que partager sa peine, alors que la sienne enflait dans sa poitrine, et s'était contenté de passer une main douce dans son dos comme pour le réconforter. Son pouce avait caressé sa joue dans toute sa délicatesse, essuyant la larme solitaire qui s'était glissée contre son visage, alors que les siennes menaçaient d'envahir ses yeux. « Im sure she's in a better place now ... looking out for you, always there somehow... through memories and in your heart ... » Jamais on aurait cru entendre de telles paroles venant de lui, pourtant il avait l'air incroyablement sérieux. Il aurait voulu ajouter que lui aussi, à sa façon, était là pour lui, mais n'en eut pas la force.

Ses deux mains contre le visage de Dael, il le releva doucement pour que leurs regards se croisent et qu'il puisse l'inonder de douceur et de tendresse. Il n'aimait pas le voir ainsi. Il voulait le voir mieux. « Do you want to ... take a shower ... with me ? Hot and long one ... I mean, I could wear my boxers, I really dont mind, I just ... I'd like to be there, for you, y'know ... éè » il se perdait dans ses propres mots, ses explications, ses tentatives. Mais il s'essayait, envers et contre tout. Peut-être étais-ce là sa propre idée de quelque chose de réconfortant, une douche chaude pressé contre l'homme, et il offrait sur un coup de tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:57


C’était là, un beau petit moment de douce complicité, malgré la beauté et le drame de cette histoire, malgré le secret longtemps gardé de sa peine et ses angoisses. Il avait malgré tout réussit à lui accrocher un mince sourire, sous les mots songés et sage d’Emery. « You’re right… » Il pouvait être certain que peu importe, elle garderait toujours sa place dans sa mémoire, et surtout dans son cœur. Une flamme qui était là pour rester, qui ne pouvait être remplacée. Mais qui ne voulait pas dire pour autant une complète fermeture vers les autres. Les temps se faisait difficiles, et son caractère aussi, mais son esprit restait malgré tout ouvert.

Au final, tout ce qu’il avait pu dire et ce petit moment partagé lui avait étrangement fait un grand bien. Parler pour raconter quelque chose qui était resté dans la poussière par la faute de son entêtement en majeure partie. Il se sentait doucement revenir à la normal, laissant le temps effacer son mood et se remettre doucement sur pied. Tout irait pour le mieux demain, sans le moindre doute. Dael restait dans son état plus doux, qui se laissait faire pour une fois. Mais bonjour la surprise à la proposition. Il ne savait pas s’il devait rire ou pas. Il fallait avouer que c’était tout de même un peu étrange. Au final c’est le rire qui l’avait emporté, pas moqueur, léger surtout. « A bath ? » C’était déjà un peu mieux dans son esprit, plus réconfortant et relaxant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:58

Emery avait cru à un refus de sa proposition. À coup sûr, il avait pris Dael par surprise, sa demande sortant clairement de l'ordinaire- peut-être pas pour lui, mais dans les termes de normalité, on ne proposait pas une douche à deux aussi simplement pour réconforter un coeur en peine. Pourtant, un rire avait suivi, pas un rire moqueur, ni même un laissant présager un nom direct. Et Emery s'était retrouvé à sourire, petit hochement de tête tranquille à la contre-offre, ses yeux brillants alors qu'il se dégageait tout doucement de l'étreinte de Dael et se relevait en quittant avec une caresser légère le long de son avant-bras. « I'll be right back... » Le ton doux, emplit de belles promesses.

Il revint le chercher quelques minutes plus tard, attrapant doucement les mains de l'homme avec un sourire afin de l'aider à se remettre debout, puis conservant l'une de ses mains dans la sienne pour le guider vers la salle de bain. Déjà, les lumières étaient tamisées et il avait préparé un bain bien chaud. Il ne manquait plus que les deux corps qui s'apprêtaient à rejoindre l'eau, partager ce nouveau moment d'intimité toute nouvelle; en ayant tous deux leurs esprits, dans une plus grande tendresse et beaucoup moins d'empressement. Emery ne cherchait pas à faire le malin, s'occupant simplement de retirer ses vêtements sans dire un mot et sans non plus dévorer Dael du regard. Le moment ne s'y prêtait tout simplement pas.

Une fois en sous-vêtement, il freina, levant un regard vers l'homme en quête de réponse à sa question muette. Le retirer ou pas. Il n'avait rien contre le fait de le garder si cela était pour les mettre plus à l'aise; encore une fois une belle preuve qu'il se souciait ce soir de Dael avant tout, passant son confort avant le sien. Silencieusement, il questionnait, s'assurait qu'ils étaient sur la même longueur d'onde sur tous les points.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:58

Il le laissa le quitter, patienta et comblant le temps de ses pensées et réflexion. Parler, raconter son histoire, lui avait ouvert les yeux sur une réalité dans laquelle il avait vécu. Il avait cessé de vivre entièrement, depuis 4 ans. Il s’était plongé dans son train-train quotidien en oubliant tout le reste. De tout simplement vivre comme il l’entendait, de faire des choses qui vous rendaient complètement vivant. Une réalisation qui venait de lui rentrer dedans à vive allure. Et qui ne pouvait être complètement ignoré. Il réfléchissait, encore et encore jusqu’à ce qu’Emery le sorte de nouveau de là, doucement, avec son invitation à bouger vers la salle de bain.

Mine de rien, ce gamin avait quand même su bien prendre soin de lui, il devait l’avouer. Il avait même mis l’ambiance plus relaxante dans la pièce. Dael en oubliait toutes ses petites choses qui en temps normal aurait créé un malaise, une retenue, un frein. Au diable tout ça. Ses vêtements en entier avaient foutu le camp alors qu’il exprima un simple « No need to » à l’adresse du jeune homme. Il pouvait bien se mettre à l’aise lui de même. Il était déjà dans le bain sans perdre de temps, à l’attendre tout simplement en l’observant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   Jeu 28 Déc - 12:59

La permission avait été donnée, le vêtement quittant son corps assez rapidement par la suite. Pourquoi se gêner alors que Dael venait explicitement de lui confirmer qu'il pouvait. Il ne mit pas la suite pas de temps à rejoindre l'homme dans le bain, se glissant dans l'eau chaude et esquissant un petit sourire adorable face à la petite distance qui les séparait encore. Osant s'approcher, il ne tarda pas à la combler en allant se presser contre Dael, faire sa place au creux de ses bras et simplement passer ses bras autour de son cou dans toute la douceur et l'innocence du gamin qui veut de l'affection. Rien de plus, du moins pas pour l'instant, profitant simplement d'un peu de réconfort contre la chaleur et la force du corps de Dael.

Après de longues minutes plus paisibles, Emery poussa un petit soupir de bien-être et pressa son visage dans le creux du cou de l'homme, où ses lèvres rencontrèrent tranquillement de la peau et y pressèrent quelques baisers. « I wanted to thank you ... » en murmure contre sa peau, marquant une légère pause pour mieux poursuivre ensuite « for everything you've done for me ... »

Il se recula très légèrement suite à ces mots, pour pouvoir le regarder dans les yeux et lui offrir une nouvelle fois ce sourire plus tranquille, plus simple. Dael avait connu Emery sous bien des angles, mais rarement celui-ci, ce côté si mature qu'il pouvait offrir à l'occasion, et qu'il démontrait désormais pour les biens du moment. « I know Im not always easy, but you got me out of trouble and I ... I dont know how I can ever make it up to you ... »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dael & Emery's love story   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dael & Emery's love story
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Love Story ▬ Lucas E. Scott
» yukine ϟ it's going down for real
» — LOVE STORY
» Love et Story
» Absolarion Love.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brickface :: We are free :: Nos Rps-
Sauter vers: