AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haven n' Nolan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:32

Pas grand changement au programme, la routine habituelle avec cette fois un peu de gentillesse envers le nouveau. Des bienvenues, des bonnes chances, des petits encouragements par-ci et par-là qui lui avait fait plaisir à entendre et voir. Les gens acceuillait bien la nouvelle, heureux de ce petit changement. Nolan affichait ce même sourire, un peu plus en coin de son côté, plus observateur de la scène, sachant faire deux choses en même temps et remercier les gens. Et parfois gentiment en inviter quelques uns à avancer plutôt que de commencer la papotte. Mais comment dire non à cette pauvre dame qui s'inquiétait pour le sort de ses chats hein? Easy. Avec l'aide de la demoiselle.

Les chats, avaient perdu toute de leurs importances en voyant cette main oser le charme. Prête en action partie deux. Un toussotement qui ne se voulait aucunement subtil, un regard bien noir en direction de la demoiselle, mais aussi en partie sur Haven. " You're not in a bordel-" (les beaux petits mots frenchy appris, ça sonnait bien avec son accent)" – here. It's a church. You don't get to charm in here like in a bar." En voilà un qui avait un peu oublié que la colère était un pêché. Mais il avait apprit à bien le cacher, comme la plupart de ses émotions lors des confessions. Son attention se riva par la suite plus directement sur Haven " Those clothes are sacred. You represent the chruch not Thinder. That's a pretty bad beginning. My child." Il avait beau bien cacher son ton et sa colère, mes les mots savaient à leurs manières (ainsi que son regard oups), démontrer que la joie n'était pas de la partie et qu'il étai plutôt extrêment outré de tels comportements. Ce n'était pas l'endroit et non approprié à ses yeux. Enfin c'est ce qu'il croyait sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:32

aven ne savait plus, comment se débarasser de la demoiselle. Il n'était pas forcément à l'aise avec la situation, bien conscient qu'ils se trouvaient non seulement dans une église, mais aussi devant un tas de gens dans un contexte bien peu approprié pour de tels agissements. Ils n'étaient pas dans un bar. La demoiselle avait aussi une approche assez directe qui le mettait mal à l'aise, comme trop envahissante trop rapidement, et il prévoyait déjà que ce ne devait pas être le genre de fille qui se trouvait des relations durables, si tels étaient ses agissements au quotidien. Il était d'ailleurs sur le point de gentiment la repousser, ayant avec douceur saisit son poignet dans une tentative d'éloigner sa main, mais fut pris en plein sur le fait par un prêtre pas très content.

Il se sentait exactement comme un enfant pris en défaut qui se faisait réprimander. Il avait dans l'instant même baissé les yeux en relâchant le poignet de la jeune femme et en faisant un pas ou deux vers l'arrière, instaurant une distance entre eux. Il l'entendait bien s'excuser mine de rien au prêtre, comme si elle n'estimait pas que ce qu'elle faisait était mal, mais qu'elle sentait qu'elle lui devait une forme d'excuse malgré tout. Il savait qu'elle s'éloignait, ses pas se faisant entendre, avant qu'une voix ne revienne enterrer ce bruit, s'adressant cette fois directement à lui. Haven avait un peu honte de l'avouer, mais il avait couiné aux réprimandes. Comme un animal blessé. « I'm sorry Father ... » tout bas, toujours sans le regarder, « I am very sorry, I didnt know what to do or what to say, she came on to me ... She surprised me ... I'm sorry ... » Apparemment il n'était qu'un bon à rien, il ratait déjà tout. « If you'll excuse me, Father ... » et il avait gentiment opté pour la fuite, soit quitter la salle pour regagner leurs quartiers, et plus particulièrement sa chambre. Le collar bien rapidement enlevé, il n'estimait pas le mériter, pas le moins du monde. Ni cette chemise, ni aucun de ces vêtements. Ce n'est qu'une fois en sous-vêtements, debout dans sa chambre attribuée, qu'il poussa un petit soupir et appuya sa tête contre le mur. « Good job Haven, you fucked up good... » pour lui-même, avant de lâcher un autre couinement à la réalisation du terme employé, et hop on repart pour le signe de croix avec des excuses murmurées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:32

Nolan ne s'était certainement pas attendu à une telle réaction de la part de Haven. Et s'il avait eu des doutes sur sa volonté, elle s'était bien vite envolé en le voyant ainsi.Il ne le regardait pas, en parfaite soumission devant son autorité et ses réprimandes. Il n'en avait pas grand-chose à faire de ce pouvoir, réalisant plutôt à quel point lui aussi, avait merdé. Il avait agit en animal, guidé par cette rage, sans réfléchir. Il voyait la un petit enfant qui se faisait gronder alors qu'il n'avait rien fait, qui fuyait dans sa chambre sous la honte et peut-être bien la tristesse aussi, il ne savait pas. My father... Yeah bad father.

Le reste de l'église finalement vide, Nolan prit un moment pour s'excuser auprès de Dieu, pour ses mauvais agissements, faisant cette prière qui demandait pardon pour avoir pêché, terminant avec cette promesse de s'excuser aussi auprès de l'être à qui il avait causé du tort. C'était bien beau demander pardon au Père de tous les pères, mais il devait aussi le faire auprès des vivants, les plus directement atteint. Il ne perdit pas de temps, devenu sa prochaine destination. Il l'avait rapidement cherché pour en venir à la conclusion qu'il devait se trouver dans sa chambre ou alors simplement avait-il foutu son camp. Ce ne fut pas la dernière, Nolan entendant un peu de vie derrière cette porte. Il respectait l'intimité, ne faisant que cogner, Haven manquant son air adorablement désolé (aucune objectivité ici je vous l'accorde). Il n'attendit pas, pour prononcer à voix haute cette prière Notre père. Notre père, qui en fait était Haven, derrière cette porte, tenant entre ses mains le pardon, le choix du oui, ou du non, lui remettant en quelque sorte, ce pouvoir, à lui, entre ses doigts. Un prête qui savait reconnaître ses erreurs, ses faibles, qu'il était humain, lui aussi. " I'm sorry for what I said and what I did. I don't deserve my name, I found the way to let anger get through me, and maybe more than that." Il commençait bien à le ressentir, cette pointe de jalousie aussi qu'il ne comprenait pas. Il allait devoir faire le chemin de son côté, chercher en son fort intérieur et travailler pour le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:32

Haven avait eu quelques instants de paix, d'un peu de silence pour se retrouver un peu, recomposer une façade un peu plus calme, faire taire les insultes à son propre égard qui pouvaient traverser son esprit, le considérant faible, un bon à rien. Il avait eu ce petit moment nécessaire pour passer tranquillement par-dessus la chose, étant plus apte à recevoir la petite visite de Nolan qui frappa à sa porte sans entrer, mais prononçant cette prière qu'il connaissait bien, la seule d'ailleurs qu'il sache vraiment, cette fois à son intention, il l'avait bien compris.

C'est un petit Haven tout tristounet et toujours aussi peu vêtu qui ouvrit la porte quelques instants plus tard, offrant à Nolan un superbe regard de petit chiot abattu, qui sait qu'il a été vilain mais qui ose tout de même espérer pour un peu d'affection. Il s'avança d'ailleurs de quelques pas, allant jusqu'à appuyer son menton contre l'épaule du jeune prêtre, sans le toucher d'aucune autre façon. « Don't worry about it, Father. Its not you, its me. You did your job, you respected God and the rules. I've been bad and I know it. I will do better »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:33

La porte. Il aurait préféré qu'elle reste bien fermé. Encore le regard qui passe des pieds pour terminer sur son visage. Cette longue et douce réalisation de sa quasi nudité. L'iritation dirgigé vers lui-même pour encore, avoir réagit de la sorte. Il se sentait perdre le nord, décidément, depuis son arrivé. Et il avait l'impression que ce n'était que le commencement. Il était heureux d'avoir un peu de sang froid, de savoir parfois être apte à contrôler l'animal en lui. Mais il commençait à croire qu'à force de le retenir autant, il perdrait les rennes pour de bon. Le petit diable avait fait son nid dans sa tête, et s'amusait à lui murmurer Let it go.

C'était une bonne chose qu'il s'approche ainsi, dans ce sens qu'il ne pouvait plus relooker comme bon lui semblait. Mais à la fois si mauvaise car cette nudité était trop près de lui. Le diable avait eu raison de lui, dirigeant ses doigts contre ses nuques. L'ange rattrapant son coup, avec cette douceur à travers eux pour plutôt tenter de rassurer le jeune homme. L'ange ou plutôt lui qui se donnait une raison d'avoir posé ce geste. " You should accept my apologise my child... You did nothing at all. She came to you, and like you said you didn't know what to do or say. And that's normal. I acted like an animal, on instinct, without thinking at all. Drifted by anger and..." Ce n'était pas une hésitation mais plutôt la honte qui retenait son dernier mot. Mais il se devait d'être franc avec lui et oser. Il avait accepté la vie honnête d'un prête, de devenir ce livre ouvert à dieu mais aussi aux autres. Il se devait d'être le plus près que possible de cette perfection, étant le guide entre le monde des mortels et celui de cet être suprême (on ne parle pas d'agrumes ici) " Jealousy. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:34

oujours appuyé contre Nolan, dans toute sa fragilité, il n'avait pas vu venir le toucher doux contre sa nuque, les doigts qui s'étaient permis tranquillement de se faire un petit chemin, de passer dans ses cheveux, contre sa tête, et qui atteignirent bien leur but de le calmer un peu plus. Parce que c'était agréable et tranquille, rien qui ne le repousse ou lui fasse sentir qu'il avait été mauvais. Il ne bougea pas, profitant du geste et du moment.

Il ne s'attendait pas à ces derniers mots prononcés, à cette forme d'aveux de jalousie. Il eut un petit froncement de sourcils pendant quelques secondes, avant de soupirer et passer ses bras mine de rien autour de Nolan. Alors que c'était un peu plus chaste auparavant, voilà plus de proximité, bien que Haven semblait faire cela de façon purement innocente. Il pouvait comprendre, que le prêtre ait aussi parfois envie des femmes. C'était bien normal, et il avait beau garde tout cela en lui, réprimer ses envies et pulsions charnelles, parfois elles voulaient sortir plus fort. Le pauvre Haven était bien loin de se douter qu'il avait partiellement tort ... « Its alright, Father. I forgive you. We can't all be perfect, God himself isnt, and he is not expecting that from you. You're doing good. Focus on that. » Il y eut une petite hésitation, alors qu'il reculait son visage, son regard désormais directement dans celui de Nolan. « But Im afraid I will need your help for something else ... How do you ... When it happens, especially in the mornings, how do you ... make it go away ... ? » Et peut-être bien que Nolan pourrait réaliser le petit problème à cet instant, que d'accord, la demoiselle était un peu désagréable, mais ses MELONS avaient fait leur effet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:36

Pauvre con. And God he wasn't sorry for thinking it. The poor guy was struggling avec cet autre rapprochement. Il priait pour qu'Haven n'entende pas les battements de son coeur, qui avait prit toute une cadence. Il n'arrivait plus à faire le vide dans sa tête, son autre main libre venant frôler la peau de cette hanche. Et ce geste était volontairement, non chaste, ses doigts poursuivant plus franchement leurs chemins vers le bas du dos. Tout juste assez de retenue pour ne pas aller plus loin. He was fighting hard pour éviter que cette main ne finisse son chemin sous le vêtement, peau contre peau pour empoigner une rondeur bien particulière.

Yes yes alright... Focus on that. Focus on what again? Il ne l'écoutait plus du tout, Haven croisant certainement un regard plus noircis que bleu et totalement perdu. Plus qu'évident qu'il ne suivait pas, qu'il ne l'écoutait pas, qu'il combatait quelque chose qui n'était peut-être pas évident du premier coup. Il ne captait que quelques mots et ne fit que les répéter sans plus comprendre. " You need my help...? " For something else, like something down there? Parce qu'il avait bien fini par le sentir. Un petit pas en avant pour le ressentir un peu plus. Puis un autre avant de réaliser tous ses petits pas qu'il avait fait pour coller le jeune homme contre le mur en douceur. Lui, n'avait pas l'excuse des melons pour expliquer de son propre côté, et ne l'aurait certainement jamais. " Why do you wanna make it go away...? " Le pauvre Haven n'avait plus Father Nolan devant lui. Il avait plutôt Nolan tout court, Nolan et ses pulsions, Nolan et ses refoulements depuis plus de 10 ans, Nolan qui avait été cet expert pour make it go away sans jamais tricher, Nolan qui avait jamais eu la chance de goûter à la luxure. Toute cette même et unique personne qui avait osé cette fois, comme un gamin qui avait devant une boîte de chocolat qu'il goûtait pour la première fois de sa vie. Un premier en douceur, hésitant, un peu esquimaux avec son nez, avant de les prendre les un après les autres sans prendre le temps de déguster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:36

Il avait bien fallu quelques instants à Haven pour réaliser que le prêtre ne l'écoutait aucunement. Il avait capté la dilatation des pupilles, mais n'en avait rien pensé, jusqu'à ce que l'homme ne se contente que de répéter l'une de ses phrases sans rien en faire de plus, sans avoir l'habituelle façon de lui expliquer les choses, de lui donner des conseils. Haven avait quelque peu froncé les sourcils, le regardant sans broncher pour autant, comme attendant la suite ... qui se montra bientôt le bout du nez.

D'abord par cette question, qui l'avait un peu surpris d'abord, mais certes moins que les gestes qui suivirent, ce rapprochement un peu soudain qui l'avait forcé à reculer de quelques pas, lentement mais surement, jusqu'à ce que son dos heurte le mur. Le petit début avant commencé à s'amplifier encore, apparemment que non, ils n'allaient pas le faire disparaître, du moins cela ne semblait pas être les intentions de Nolan. Haven était un peu bousculé, et en même temps pas. Un peu stressé de la chose, alors que ce visage s'approchait du sien, qu'il sentait son coeur débattre à toute vitesse, que ses lèvres s'entrouvraient par réflexe pour accueillir celles de l'homme. Ce n'était pas lent et tranquille. Il y avait un certain empressement, Haven cherchait à suivre le rythme tout en se faisant à l'idée que quelque chose se passait. Avec un homme. Avec une homme dont la petite barbe frottait un peu contre son visage alors qu'ils renchérissaient un peu plus passionnément, et c'était tout nouveau, tout étrange et pas désagréable à la fois, même plutôt plaisant. C'était nouveau et bon et doux, et fougueux à la fois. C'était quelque chose qui aidait la situation encore plus que les melons. Ça ne partait définitivement pas.

Si les débuts avaient été quelque peu maladroits, comme si pendant un instant Haven avait oublié comment embrasser, comme si le fait que ce soit avec un homme perturbe les mécaismes de sa bouche, les choses s'arrangèrent rapidement et devinrent beaucoup plus aisées. Il y avait même une main qui avait trouvé son chemin jusqu'à la nuque de l'homme, y allant d'une petite pression pour amplifier encore les rapprochements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:36

Il faut dire que Nolan n'avait pas le moindrement remarqué cette maladresse, perdu dans sa fougue, dégustant encore en encore jusqu'à finalement sentir cette main contre sa nuque. Et elle ne cherchait pas, à le tirer de là, bien au contraire. Certainement la dernière barrière qui séparait l'homme de la bête assoiffé depuis trop longtemps, qu'on avait fait que taire, que nourrir un minimum pour éviter qu'elle ne meurt. Elle avait son occasion de vivre, de s'échapper et ne comptait pas perdre sa chance en y allant doucement. Cette fameuse douceur naturelle que Nolan dégageait, l'avait complètement quitté. En moins de deux et il y allait à pleine bouche, avec une passion qui n'allait pourtant pas dans cette démesure exagéré. Mais qui plutôt allait faire sentir à Haven à quel point il le désirait. Une passion adulte, et non pas d'un adolescent qui léchait un visage sans vraiment savoir ce qu'il faisait. Va comprendre comment il était le premier, et non le second, car tout ceci était bien nouveau pour lui. Lui qui n'avait connu que l'amour de Dieu et de ses parents.

Lui qui cette fois, poussait les choses plus loin, voulant goûter encore plus, s'aidant de sa langue. En moins de deux et cette main qu'il avait retenue un peu plus tôt trouva enfin son chemin, sans gêne, sous le vêtement pour empoigner cette tentation. Il changea de cap pour laisser un peu d'air à Haven, dégustant cou, épaule, clavicule, bref tout ce qu'il voulait bien, le temps de se débarrasser de sa veste, de déboutonner cette chemise bien noire comme son tout nouveau regard et jeter au loin ce collet. Rien à faire de Dieu, rien à faire de tout ça. Définitivement. Mais rien de tout ceci ne lui aurait le moindrement traversé l'esprit. Pas maintenant. Certainement plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:37

Ils se bouffaient mutuellement le visage, avec cette intensité et cette passion débordante qui n'en devenait malgré tout jamais trop. Haven avait depuis quelques instants chassé de son esprit tous les petits doutes qui avaient pu s'y pointer face à l'idée de faire ce genre de choses dans une église, et avec un homme, qui plus est. Avec un homme. Pour le simple but d'assouvir leurs plusions. Dear god, please forgive them for their sins.

La main qui se glisse sous le sous-vêtement lui arracha un son, clairement appréciateur, étouffé en partie par les baisers brûlants qu'ils échangeaient, avant que la bouche de l'homme ne quitte la sienne pour plutôt couvrir sa peau de baisers, à des endroits tous plus sensibles les uns que les autres. Sentir cette petite barbe brûler elle-même contre sa peau, frotter doucement à chaque déplacement, chaque nouveau baiser, venir caresser à sa façon sa peau déjà sensibilisée par l'abondance des sensations, c'était un petit surplus sur tout ce qui s'accumulait déjà et le rendait un peu plus fou de cette drogue qu'est la luxure. Il avait échappé quelques sons de plus, plutôt vocal en son genre sous le plaisir procuré, tentant immédiatement d'aller passer ses mains dans cette chemise désormais déboutonnée que portait l'homme. Avec ces vêtements en moins, dans l'ouverture des boutons, il pouvait découvrir de la peau nue, découvrir les formes d'un corps non pas féminin, mais qui ne lui déplaisait pas pour autant. Il découvrait, caressait, retournait fougueusement à la charge contre ces lèvres qui le tentaient par leur éloignement prolongé.

Ses pas avaient pris un autre chemin, cette fois lui-même faisant reculer Nolan, en direction du lit qui trônait dans la pièce. Bien que plus petit que celui que le prêtre lui-même possédait, il ferait amplement l'affaire, suffisamment spacieux pour qu'il y fasse s'étendre l'homme et s'affaire à retirer le reste des vêtements qui le couvraient. Tous les deux en sous-vêtements, c'est là qu'il ralentis un peu la cadence, pour grimper par-dessus lui et retourner l'embrasser. Parce que cette partie, il commençait à maîtriser, le reste, c'était nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:37

Il avait eu droit à un encouragement. Un son, amplement suffisant pour le pousser à plus encore. Il commençait quelque peu à en perdre la tête sous toute cette énergie qui le parcourait. Il en était venu à se demander pourquoi se faire refuser une chose pareille, en sachant qu'en cet instant même que du bien n'était fait d'une côté comme de l'autre. Personne ne pleurait, personne n'avait mal. Ils vivaient un moment de passion, sans déranger le moins du monde. Nolan ne voyait que du bien, appréciant à son tour la suite des choses, à sentir des mains qui n'étaient pas les siennes, des mains qui seraient à lui pour le temps d'un instant. Des mains avec un désir certain, pour cette peau et ce corps qui habitait son âme. Ce petit geste tout simple mais qui malgré tout avait rajouté un peu de chaleur à son amour propre.

Il n'avait plus lieu de reculer, de faire marche arrière. Sauf littéralement, pour notre Nolan qui se faisait guider de la sorte pour au final rencontrer un lit. La rencontre d'une chose, la perte de d'autres. Qui fit amplement son affaire. Il n'en voulait de ces bouts de tissus, il voulait retrouver le temps d'Adam et Ève et rebâtir avec lui l'humanité au grand complet. Ou du moins, il était prêt à tenter le coup.

Le rythme s'était un brin adoucit, un brin de nervosité s'emparant de Nolan alors que le corps d'Haven le surplombait d'une manière toutefois non désagréable. Un regard qui mêlait crainte et douceur. La bête qui reprenait son souffle pour en laisser un peu plus à l'humain qui se trouvait en dessous. Celui qui ne savait pas trop ce qu'il faisait ou ce qu'il devait faire, tout aussi ignorant qu'il en était de même pour l'autre. Mais bien vite des lèvres vinrent lui couper de nouveau le souffle, et il s'en contenta pendant un moment avant que ses envies ne le presse un peu plus. Des mains qui dévoilait d'abbord à qui il aurait affaire, avant de s'occuper du reste, une envie de toucher ce désir, cette attraction qu'il avait et avait toujours eu pour un objet que lui-même possédait. Mais c'était différent, le désir qui refusait de lâcher prise, qui laissait comprendre la suite. Le petit démon qui avait reprit la parole, qui s'était accroché à cette nuque en douceur, qui lui murmurait désormais à l'oreille. " I wanna feel you. Teach me how you make babies. " Un soumission absolue, c'était le cas de le dire, avec cette place qui se créait tout naturellement que pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:37

Ils partageaient un petit moment plus tranquille, où se mélangeaient le désir, l'envie qu'ils avaient l'un pour l'autre, mais aussi quelques petites craintes quant à la suite des choses. Pour l'instant ça allait, ils s'embrassaient et c'était bon, c'était chaud et Haven apprenait à y prendre goût, à aimer les sensations nouvelles, à les désirer. Il en voulait encore plus. Plus incluant ce rapprochement physique inévitable, qui fut d'ailleurs initié par Nolan, par ses murmures à son oreille, qui inondèrent son bas ventre de chaleur, mais aussi son coeur d'inquiétude. Il en avait certes très envie. Il voulait le posséder de toutes les façons possibles, voulait lui montrer le chemin, voulait lui faire découvrir ce que c'était que l'amour dans une forme si pure vécue de façon corporelle. Il avait plus qu'envie devant cette petite forme de soumission, devant l'inversion des rôles, alors que le prêtre s'en remettait entièrement à lui ... C'était cochon. Il le voulait. Il s'était contenté d'un hochement de tête, d'un petit okay en réponse, déterminé à ne pas lui dire qu'il ne l'avait jamais fait comme ça avant. He had this. He got this. He needed to lube that hole. He knew.

Sauf qu'il n'avait rien sur lui, et doutant fort que Nolan ne possède ce genre de chose dans l'église, lui qui ne devait pas pratiquer ce genre d'activités selon ce que proclamait la religion. Il devait donc se rabattre sur ce qu'ils avaient sous la main, sans doute la cuisine offrant des ressources potentiellement utilisables. C'est avec un dernier petit baiser qu'il se recula un peu, lui offrant un sourire. « Hold on. I'll be right back » et il courait le con, il courait pour perdre le moins de temps possible, pour que le prêtre ne change pas d'avis en chemin. Ils avaient commencé, ils allaient finir coûte que coûte.

Bientôt de retour avec de l'huile, il s'en servi bien gentiment pour faciliter les choses au maximum, pour s'aider à commencer à pousser un premier doigt qui passait un peu difficilement, expliquant toute sa douceur et sa patience. Il fallait y aller au rythme de Nolan avant tout, principal concerné, victime du petit effort de Haven d'élargir le passage. Toujours en le regardant régulièrement dans les yeux pour s'assurer que ça allait, en lui offrant de petits encouragements, des petits baisers à l'intérieur de ses cuisses pour lui signifier une sorte de I got you, you'll be okay.

Le tout dura un petit moment, jusqu'à ce qu'enfin, il estime la tâche assez bien accomplie et passe aux choses plus sérieuses, avec quelque chose de plus gros que de simples doigts qui se présenta, et se fit doucement un chemin dans une lente poussée accompagnée de son tout aussi long grognement de satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:38

Si seulement il savait, il n'aurait peut-être pas ressentie cette baisse de nervosité mais bien son contraire. Un petit soulagement de croire qu'Haven savait abosulement ce qu'il faisait, qu'il pouvait lui faire confiance pour la suite des choses. Bien entendu il comptait taire sa condition, si l'on peut dire ça comme ça, se contenta d'hocher de la tête et le laisser aller. Heureusement qu'il avait courru, car il avait bien raison. Le laisser seul à lui même, le feu qui doucement aurait perdu de son intensité pour le réveiller. Il aurait effectivement changé d'avis et certainement pire que cela. Le gros drame n'arriverait pas, Haven ne prenant pas assez de temps pour cela, ne lui ayant laissé le temps que de regarder le plafond et d'attendre sans que la moindre pensée chaste et rationnelle ne lui traverse l'esprit. Il était dans sa bulle d'anticipation, le jeune homme se recevant un regard de désir avec ce petit sourire en coin à son retour.

Il ne le laissa pas tranquille bien longtemps, allant chercher quelques baisers avant de subir la préparation. Le premier ça va, mais sur le coup du second il avait dû ressentir le choc musculaire. Un petit son entre douleur et surprise. Qui trahissait aussi soudainement I'm not sure about this anymore. Un doute qui se dissipait, car le jeune homme savait le rassurer, le ramener à la normale et le relaxer. Il faut dire aussi qu'il n'avait jamais réfléchit à la chose, jamais osé se demander et regarder sur le net pour de plus amples détails. Ça se faisait en 4K de nos jours vous le saviez? Bref. Il le découvrait pleinement en cet instant, finissant bien par ressentir cette pression directement au bon endroit. Un magnifique son lui échappa, un peu surpris lui même d'être le créateur de ce dernier, son petit côté religion et quiétude lui donnat ce réflexe de mettre une main contre sa bouche.

Au moins une chose était bien clair, si Haven avait des doutes, il ne devait plus en avoir à savoir s'il faisait bien ça. Le prochain qui sortit par contre, était différent. Du jamais vu pour lui, entre plaisir et douleur. Il se découvrait un côté qu'il ignorait avoir, ou encore était-ce ses pulsions enfin assouvie, qui n'en avait pas grand chose à faire de ce mal tout aussi ressentie. Il ne resta pas sagement là trop longtemps, bien vite ses hanches cherchant de la stimulation, le retour du démon qui n'avait pas envie de tranquillité. Haven venait de créer un monstre, ou de le réveiller, sans le savoir. Il faut dire que son invitation première avait certes était bien coquine et cochonne mais rien à voir à ce qui allait sortir de cette bouche. " Show me all you've got. F**k me. " À croire que le prêtre avait eue une vie secrête dans des films pas très catholique avec ce ton de voix et les petits sons qui venaient avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:39

Haven avait pris son temps et le tout avait porté fruit. Ils traversaient les petites épreuves ensemble, un peu à la fois, afin que douleur s'estompe tranquillement et ne devienne que plus grand plaisir. Ils se respectaient dans leur rythme, et tout allait bien. Le passage à quelque chose de plus concret avait été un peu intense des deux côtés, Haven particulièrement stimulé par le frottement, si étroit, si chaud, si nouveau ... et Nolan semblait se ficher de la petite douleur. Il en redemandait déjà plus, alors que Haven était prêt à faire douceur, il ondulait lui-même des hanches en quête de plus de stimulation et le jeune homme lui avait accordé un petit regard presque soucieux, comme inquiet que ce soit trop vite, trop tôt.

Les paroles suivantes lui confirmèrent que non, chassèrent tous les doutes de son esprit, et tout ce qu'il restait de sa sanité d'esprit du même coup. Parce que c'était franchement chaud, de ce ton un peu bas, un peux rauque et chargé et les petits sons accompagnaient si bien le tout, traduisant plaisir et impatience, si bien que Haven cru qu'il serait fini juste par cette demande. Mais par miracle il tenait, et se fit une joie d'entamer la chose, de lui montrer exactement tout ce qu'il savait faire. Un peu lent au départ, question de faire durer un peu plus, étirer les sensations et laisser monter l'impatience. Puis plus vite, de plus en plus, allant plus fort et plus loin, assouvissant toutes ses pulsions sur lui avec énergie et petits grognements de plaisir. Parce que merde, c'était bon, il fourrait un prêtre et c'était délicieux et koshon et gosh. Les sensations enflaient, ses abdos se contractaient mais il faisait l'effort de tenir un peu plus, tenir pour Nolan, attendre Nolan pour l'accompagner dans une fin en beauté, en sons, soupirs, grognements. Une fin qui entraîna la perte de tonus de son corps, qui trouva que c'était une bonne idée d'aller s'étendre directement aux côtés de l'homme pour reprendre son souffle en profitant de sa chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:39

Décidément, il en avait absolument rien à faire. Petit regard ou non, il était bien décidé à sortir ces mots qui jamais n'aurait-il penser prononcer un jour. C'était certes un peu trop tôt mais rien qui ne lui déplaise complètement et lui fasse demander une pause, une attente. Ses désirs furent exaucé, sans que rien ne soit ajouté. Pas de mots du moins.

Quand même un peu de douceur et lenteur au départ, un petit avant-goût de ce qui l'attendait, un début de vocalise de sart part qui trahissait au bout d'un moment son impatience. Mais merde à la fin il devait être posédé. Il ne prenait pas son pied, il prenait les deux, s'occupant de magnifiquement le communiquer avec sa voix, avec ses doigts qui parfois s'accrochaient avec force aux draps, et avaient fini par s'agripper à cette nuque, un peu à la chevelure du jeune homme. Il lui donnait tout ce qu'il avait, Nolan perdant la tête dans toutes ses sensations, n'arrivant définitivement pas à se taire. Pas au point de rendre Haven sourd, mais bien l'encourager de la plus belle des façon. Il participait à sa manière, suivant les mouvements pour ressentir d'autant plus, pour aller un peu plus à la rencontre. Il avait tenu le coup, va savoir comment pour sa première fois c'était un exploit. Une magnifique découverte qui avait fini en beauté, par un dernier son, son dos se courbant avant qu'il ne tombe dans un nuage. Il avait l'impression d'avoir goûté une partie du paradis, complètement mou, un peu mort. Et un peu inconscient des ses propres paroles. Un petit marmonage, sans plus ni moins, " So that's how it feels like... " qui venait un peu de trahir l'aveu de sa première expérience.

Il ne regrettais rien. Du moins ça, c'était jusqu'à temps que la bête soit complètement remise et retourne tranquille dans sa grotte, pour ne laisser que Nolan dealer avec tout le reste. Le nuage l'avait quitté pour la réalisation soudaine de ce qu'il avait fait, ses muscles devenat doucement beaucoup plus dur. What I have done. Son corps n'était plus habité que par cette terrible pensée. Il avait trahis sa promesse. Il avait péché et pas juste un peu, et dans le pire des endroits qui soit. C'était comme s'il venait de profaner l'église au grand complet. Évidement sur le coup il ne voyait aucune autre solution que de donner sa démission, perdant tout le mérite de son statu. Parce qu'il avait osé alors qu'il était le messagé de dieu, son représentant. Il en était devenu un bien piètre, il sentait déjà les flammes de l'enfer qui se préparait à l'acceuillir. Et au lieu de laisser place à la panique comme on aurait pu croire, ce fut plutôt la peur aussi terrible soit-elle. Sa douceur était pourtant restée, en quelque part, car il ne tenta pas de repousser le jeune homme, il ne cria pas, ne le tenant pas pour responsable ou peu importe ce qui aurait pu traverser son esprit. Il n'avait pas de raison de le faire, de tenter de le blesser, restant plutôt attrocement silencieux perdu dans son nuage noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:40

Haven reprenait tranquillement son souffle, et ses esprits du même coup. Il restait étendu contre Nolan, sentait le changement de tension dans son corps, le sentant se raidir un peu par la soudaine réalisation. Et alors qu'il s'attendait à ce que l'homme le repousse et le fuie, il n'en fit rien, il restait étendu avec, Haven le croyait bien, toutes ses pensées et ses tourments. Il devait déjà ruminer l'acte, se flageller mentalement pour son péché. Ça faisait mal à Haven. Lui qui n'avait de base rien demandé, qui ne voulait pas qu'il vive ce genre d'émotions ...

Ce fut lui le premier qui poussa un petit soupir et se redressa lentement, jetant un petit coup d'oeil sur l'homme étendu là, allant glisser une main douce dans ses cheveux. Il y avait beaucoup d'affection dans ce simple geste, un peu une façon de le réconforter, et de lui démontrer un peu par le fait même qu'il l'appréciait énormément, qu'il ne regrettait rien de ce qui était arrivé entre eux malgré les circonstances. « Im sorry ... » Il se leva tranquillement, ramassant son sous-vêtement pour l'enfiler et tendant sans un seul mot de plus ses vêtements à Nolan après les avoir récupérés. Une fois lui de même rhabillé, il osa intervenir un peu plus. « Don't hate yourself for it. God will forgive you. You can make it all better and find peace in yourself. God forgave me for murder. I have done much worse than you have, and there is still something good in me that I can build on. You can too. I'll help you, we'll clean up and bless the whole church again. We'll pray and we'll do whatever it takes to make it all better again »

Le voilà déjà motivé à faire tous les rituels de purification existants, en compagnie de Nolan, à prononcer en boucle toutes les prières et à racheter leur péché. Motivé. Dévoué, pour son prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:41

Haven avait compris qu'il n'allait pas, ce qui en fait, n'aidait pas tant son ressenti. Il n'avait pas voulu gâcher l'atmosphère comme ça, le devinant par le simple soupir, par ce fait qu'Haven ne chercha pas plus longtemps à relaxer. Son geste toute fois, l'avait un brin aidé, un peu de douceur dans son malheur. Il s'excusait, alors qu'il n'avait pas à le faire. " Don't be. I'm sorry. It's all my fault. I lost control, I had bad behavior, I nearly jumped on you. I lost all my humanity. I'm discuting. I'm sorry..." Il se souvenait bien de ce qu'il avait fait après tout. Et il s'en voulait de lui avoir fait subir tout ça. " Will you forgive me? One day? " Le pauvre enfant.

Il se contenta d'essayer d'enfiler ses vêtements avant de réaliser qu'il payait le prix de ses aventures. Il avait bien vite perdit toute envie de purifier l'église, souriant un brin malgré tout, Haven sachant au moins lui redonner un peu d'espoir. Il délaissa son haut, on devine qu'il ne se croyait plus digne de porter sa symbolique, pas après ce qu'il avait fait. " Alright, we'll do it. Thank you. " Il était réellement reconnaissant. Mais disons qu'il changea vite d'idée lorsqu'il mit les deux pieds sur le sol. Une douleur attroce qui vint le pincer jusque dans se trippes, ses jambes devenues molles et qui lâchèrent sur le coup. Un son qui se plaignait et il ne bougea pas de là. Karma, God qui devait être encore en train de le punir. Il en avait un peu les larmes aux yeux le pauvres. " Nuuuh... Maybe later...Do you have any tricks with that pain in the ass..Haha " Et hop le son de badumtss. Au moins il n'avait pas complètement perdu son humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:41

Il avait peut-être réussi à lui ramener un tout petit peu de bien par ses suggestions, malgré qu'il voyait qu'il s'en voulait énormément pour ce qu'il s'était passé. Haven n'y voyait pourtant aucun problème de son côté, ce n'est pas comme s'il avait détesté la chose, comme s'il avait tenté de le repousser et que l'homme avait poursuivi malgré tout. Non, il avait lui aussi participé ... « It happened. We both did our part in this and its not your fault more than its mine. Of course I forgive you, there's actually nothing to forgive, you didnt force me ... »

Haven ne pu s'empêcher, il eut un petit rire en le voyant s'effondrer comme ça sous le choc de la douleur. Il avait cru comprendre que c'était sa première fois, que rien n'était passé par là auparavant, et c'était bien certain que l'étirement provoquerait un peu de douleur ... Il s'était empressé de s'excuser plusieurs fois à travers ses rires, qui ne furent qu'amplifiés à la petite blague, et il s'approcha pour aider Nolan à se redresser. Hop, il le prenait ensuite dans ses bras comme une princesse, pour le diriger vers la salle de bain et l'installer dans celui-ci. Il commença alors à faire couler une eau bien chaude autour de lui. « Thats gonna help a little. Just try to relax, it'll go away soon enough ... I'll be back, olkay ? I'll go out, get some cream for that ass, buy some fried chicken and we can eat, and relax, and be normal people for one evening, with no obligations, alright ? I'll be back fast »

C'est ainsi que le beau blondinet quitta gentiment l'église pour aller faire ces petites courses énoncées. Mais alors qu'il avait promis de revenir vite, le temps écoulé depuis son départ commençait drôlement à s'étirer. Et ici, drôlement ne voulait rien dire de drôle, c'était même plutôt inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:41

Haven avait réellement les bons mots, à croire qu'il savait comment s'y prendre avec lui, pour apaiser son âme qui avait plutôt mal en ce moment. Vous savez, lorsqu'on en voit pas et qu'on voit tout noir, parfois de façon démesuré et qu'on avait besoin de cette petit lumière pour relativiser les choses, pour nous faire réaliser qu'en fait, ce n'était pas si pire que cela. Dans ce cas, il lui avait fait réaliser qu'il n'était pas seul. Certes, il avait un peu brutalement fait les premiers pas mais il ne l'avait pas forcé à faire tout le reste. Aucune menace n'avait été prononcé, aucun refus, rien qui ne fut forcé.

Mais par contre, il avait tout aussi le don de se foutre de sa gueule. Sauf que hey, il ne le prenait pas si mal. Après tout il avait bien fait une blague moche avec tout ça, être offusqué et blessé aurait été contradictoire. Il avait ce petit sourire, un petit rire moins intense et plus léger que celui du jeune homme mais il était quand même là. Au moins il l'aidait à se relever et... Décidément plus. Fallait voir le regard de Nolan, peut-être bien charmé par le geste au final. A real princess here. Un vrai prince, ce Haven qui prenait soin de lui, et il ne manqua pas de le remercier pour ça. " Yeah, alright, sounds like a good plan. Thank you again. " Trouver un peu de son statu de civil, de simple habitant de la Terre qui faisait parfois des erreurs monumentale, et qui avait envie de quitter ses responsabilités pour une journée.

Il l'avait évidemment laissé partir, le temps ne semblant pas être une préoccupation pour lui. Il avait tout de même une petite course et des voyagement à faire, ce qui pouvait prendre du temps. Mais il comprit qu'il s'était peut-être perdu en chemin lorsqu'il avait perdu tout le confort de son eau, devenue presque froide. Il était sortit, s'était contenté d'enfiler des vêtements confortables et d'attendre dans sa chambre avec son chien et un livre. Il n'avait rien de mieux à faire de sa peau, autant être bien confortable. Mais la luminosité avait changé, et le temps avait passé, la pointe d'inquiétude prenant tout autant d'ampleur. Pour qu'au final le doute ne le prenne, qu'il finisse par se déplacer vers la porte d'entrée, préférant l'attendre là au final. Ce n'était pas comme s'il pouvait faire quoi que ce soit d'autres que d'attendre. Il ne connaissait que son prénom et sans plus, et ne pouvait pas se mettre à courir partout à sa recherche. Peut-être bien qu'il n'allait pas revenir, peut-être bien qu'il lui avait menti aussi. Et le pire était venu à son esprit, se souvenant de sa confession. Peut-être bien qu'il était en train de faire la pire erreur de sa vie pour une deuxième fois. Nolan ne perdit pas de temps suite à cette pensée, s'oubliant complètement, ne priant pas pour son pardon mais plutôt pour que le pire n'arrive pas, que rien ne lui arrive et qu'il ne fasse pas de conneries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:42

Le pauvre Nolan attendait et attendait, voyait la luminosité diminuer tranquillement à l'extérieur alors que le soleil offrait quelques dernières résistances à l'engloutissement de la nuit, hésitait à laisser sa place à la lune tout de suite, baignant la ville de rayons orangés qui ne tarderaient guerre à faiblir à leur tour, puis disparaître. Dans le soleil couchant, on entendait encore au loin les sons étouffés de la ville, et autour de l'église que le silence paisible de la nature, d'un quartier soit occupé ailleurs, soit installé à l'intérieur pour une bonne soirée tranquille. La paix. Sauf dans un certain cas particulier.

Un homme, ne vivait pas la paix. Un homme payait tranquillement pour ses péchés, dans la tranquilité même de l'endroit. Un homme se voyait offrir des goûts de l'enfer pour chaque coup de pied qui s'enfonçait dans ses côtes, pour chaque poing qui brutalisait sa mâchoire, pour chaque goutte de sang roulant le long de son visage, glissant du sourcil salement fendu dont il avait hérité. Un homme expiait ses fautes sous les péchés de trois autres, sous la vengeance qui combattait celle qu'il s'était accordée quelques temps auparavant. On récolte ce que l'on sème. On sème la mort, on récolte la mort. On récolte la vie qui bat désespérément à nos tempes, dans une tentative de s'accrocher, alors que les forces nous quittent et que nos yeux se ferment. Juste un instant de repos. Parce que tout fait trop mal. Parce que les pas qui s'éloignent, on ne les entend plus, pas plus que les rires qui résonnent, dans leur conviction d'avoir laissé pour mort un homme, qui avait mérité son sort.

Le soleil avait presque disparu à l'horizon lorsque les yeux se rouvrirent. Lorsque le visage maculé de poussière, de sang, se crispa un peu dans une expression douloureuse, alors que les côtes faisaient un mal de chien, soulevées par la grande goulée d'air qui empli ses poumons. Vivre faisait mal. La simple idée de bouger faisait mal. Mais il le fallait, parce que l'église était là-bas, non pas si loin, mais pas assez proche. Il lui fallait se redresser. Il lui fallait se remettre debout, ce qu'il fit dans la douleur la plus brûlante qui soit. Les feux de l'enfer brûlaient à travers son corps, à travers ses blessures, dans chaque pas qui le menait plus près de son but. Le parcours fut long, et il eut à peine le temps de frapper -que dis-je, s'affaisser contre la porte dans un bruit sourd- avant de perdre connaissance et s'effondrer par terre. Satan viendrait le chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:42

Nolan baignait encore dans son innoncence, profondément concentré dans ses prières. Il usait de son temps efficacement cette fois, du moins osait-il l'espérer. Il fut d'ailleurs réveillé de celles-ci, au moment où il entendit un bruit. Il ne se posa pas la moindre question avant d'aller voir et d'ouvrir.

Il était très loin de se douter de ce qu'il l'attendait. Une vision d'horreur, le message que Dieu avait été trop occupé pour l'écouter plus attentivement, n'ayant laissé au jeune homme que la force de revenir. La panique s'était emparé de Nolan sur le coup, se penchant et tentant de voir si Haven était encore un tout petit peu conscient en lui tenant le visage. Mais rien, la perte de connaisance ou pire, croyait-il, la mort qui s'approchait de lui. Il retrouva son sang froid pour le bien de la situation, ou presque. Il avait crié à l'aide sur le coup, espérant réveillé une âme qui saurait peut-être aider le jeune homme, mieux que lui ne le pouvait le temps que les secours n'arrivent. Tenter de le maintenir un minimum en vie, peu importe, il devait tout essayer. Et sa voix portait bien loin dans un cas comme celui-ci, décidément. Il avait dévoué une partie de sa vie à écouter ces gens qui venaient le voir, à les guider, à les aider dans leurs existances. Il espérait pour la première fois de sa vie que le tout lui soit redevable.

Il n'avait pas perdit plus de temps avant de fouiller les poches d'Haven à la recherche de son cellulaire, code ou pas, il connaissait le bouton d'appel d'urgence pour composer l'ambulance. Et devait composer avec une personne qui ne semblait pas comprendre son urgence, trop prit de panique et désireux qu'ils arrivent comme par magie à la seconde même. C'était bien sa journée pour être hors de ses habitudes. Une autre forme de bête qui se perdait dans ses émotions, dans sa colère, son impatience et son désespoir. Une main spirituelle qui vint vers lui, lui faisant poser le geste d'enlever sa chaine et sa croix, de la poser entre les mains d'Haven et de les tenir entre les siennes. S'il ne pouvait pas le sauver, au moins tentait-il de sauver son âme, de lui faire une petite place au paradis, que Dieu veille sur lui. Il pouvait au moins faire ça, le temps que l'ambulance arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:42

Le monde de l'inconscience. Là où on est si bien, on l'on ne ressent plus le mal qui martèle notre corps, la peur qui serre nos entrailles alors que l'on sent nos forces tranquillement s'échapper, que l'on se sent faiblir et qu'on commence alors, plus sérieusement, à considérer la perspective de mourir. Rien de tout cela pour le pauvre Haven, sombré dans son inconscience bien sombre et opaque, qui n'avait pas conscience de toute la panique du tout aussi pauvre Nolan, qui ne pouvait pas faire grand chose pour lui, autre que d'appeler les secours et prier pour sa vie.

Alors que l'ambulance était en chemin, arrivant vite et pourtant pas assez, l'attente se faisait interminable et de plus en plus stresante du côté des deux hommes. Parce que Haven semblait salement amoché, et ne donnait toujours pas signe de vie, outre les battements de son coeur qui semblaient de plus en plus faible à chaque instant. Puis, peut-être un petit signe de Dieu, peut-être une réponse à une prière qui avait enfin été entendue, mais Haven entrouvrit lentement, péniblement les yeux, dans un petit grognement rauque et en douleur. Le fait qu'il soit conscient était déjà gros, c'était au moins un signe qu'il n'était pas mort, duh.

L'ambulance arriva enfin et les hommes firent rapidement et efficacement leur travail, Haven se retrouvant bien vite installé sur une civière, la tête et le cou immobilisés car les hommes craignaient à un possible trauma, peut-être une commotion cérébrale, à en juger par la perte de conscience et la petite désorientation du jeune homme. Nolan fut bien sur invité à monter aussi, et les voilà partis pour l'hôpital le plus près, où Haven fut emmené bien vite à son arrivée, son poing toujours refermé sur la chaîne de Nolan, sur la croix qu'il y avait placée, s'y accrochant comme si sa vie en dépendait, avec toutes les dernières forces qu'il lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:43

Nolan ne pouvait rien faire de plus qu'encore une fois attendre, n'y connaissant absolument rien dans les soins, autre que de mettre un plaster pour une coupure.Il vivait cette fois ci une impuissance, contrairement a plutôt qui n'était qu'inquiétude et impatience. Il savait au moins prier, et écouter les battements pour s'assurer au moins qu'il était toujours en vie.

Oui. Oui il était toujours en vie. Mais malgré tout ce ne fut ni la joie ni le grand soulagement lorsqu'il eu ouvert enfin les yeux. Un petit remerciement à Dieu qui semblait l'avoir enfin écouté. Mais l'heure nétait pas aux papotages, Nolan continuant sa tâche sans relâche vers Dieu, pour qu'il tente de le sauver du mieux qu'il le pouvait. Les ambulances arrivèrent enfin, Nolan ayant une place avec eux, continuant toujours et sans relâche alors que les ambulancier tantèrent de maintenir en vie Haven le temps d'arriver aux urgences. On lui avait permis de garder ce petit lien avec lui une fois le tout fait. Nolan posant une main contre celle qui tenait toujours la croix.

C'était la dernière chose qu'il avait pu faire, alors qu'ils étaient arrivés, alors qu'il ne pouvait rien faire de plus qu'attendre dans son impuissance pour la troisième fois aujourd'hui. Il ne savait plus combien de prières il avait pu dire, mais croyait bien avoir battu son record lorsqu'il fini par sombrer de fatigue émotionnelle dans cette chaise de salle d'attente. Il fut doucement réveillé par celui qui se chargeait d'Haven, Nolan complètement perdu dans sa temporalité, ignorant l'heure et ce qu'il avait pu manquer. Mais ce qu'on lui annonça ne fut pas encore bien fatal, mais bien la permission d'aller voir Haven, se faisant gentiment dirigé vers la chambre. Il tira une chaise vers lui, constatant l'état l'amentable dans lequel il se retrouvait. " What happened to you... " dans un murmure, alors qu'il passait avec toute la douceur dont il disposait, une main dans cette chevelure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:43

Haven avait perdu la notion du temps. Il aurait pu être étendu dans ce lit depuis quelques minutes ou bien des heures, cela n'aurait pas fait de différence pour lui, sa tête un peu trop dans la brume, tout le personnel s'activant autour de lui alors que ses yeux ne cessaient jamais de vouloir fermer, qu'il était exténué et ne voulait qu'un moment de repos. Il y avait de l'action, du temps qui passait sans qu'il n'en soit entièrement conscient, il devait répondre à certaines questions et passer certains tests, leur but lui restant majoritairement inconnu. Il avait dû rester immobile dans une machine à vous rendre claustrophobique, avait eu le temps de mine de rien se reposer un peu et en ressortir un brin plus lucide, moins désorienté.

Il avait terminé son expédition dans ce charmant lit d'hôpital dans lequel il reposait actuellement depuis un laps de temps plus ou moins indéterminé encore une fois. À défaut d'avoir tout de suite des résultats, il attendait, immobilisé dans son lit pour ne pas solliciter inutilement ses côtes salement endommagées. Alors qu'il était sur le point de sombrer dans un ennui mortel, une tête familière apparu dans le cadre de porte, et l'homme s'avança dans la chambre pour venir s'asseoir auprès de lui. Haven eut un sourire, malgré la fatigue, malgré la douleur -désormais moins présente avec la morphine- avait trouvé la force de manifester sa petite joie de le voir là, même sans les mots, que par l'expression de son visage qui s'était adoucie. La caresse dans ses cheveux fut la bienvenue, il inclina légèrement la tête pour en demander un peu plus. « Karma bit me in the ass ... Some guys came at me, beat the hell out of me ... Maybe it was God's punishment, before he could actually forgive me ... » Le ton bas, la voix un peu rauque. « They knew the guy I killed ... It was vengeance ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    Mar 5 Juin - 19:43

Au moins il n'avait pas complètement perdu le sourire, c'était un bon petit signe déjà. Nolan préférait voir le plus positivement que possible, vu la situation. Et dans la vie en général aussi, il avait cette particularité. Il avait compris la demande silencieuse, continuant dans cette même douceur de lui donner un peu de réconfort de cette manière, un peu de tendresse après les coups et la haine qu'il avait tant reçu. Il l'écoutait sans dire un mot, comprenant enfin ce qui s'était passé en fronçant des sourcils.

Il ne savait quoi penser, se disant que certes, peut-être bien était-ce là une punition, mais il doutait fort que ce soit celle de Dieu. S'il croyait au Karma alors oui, peut-être bien. Peut-être bien que ce n'était pas le cas aussi. Il était au moins certains de quelques petites choses dans tout ceci. " They're going in hell that's for sure. " car il refusait de croire que des gens comme ça avaient droit à leurs places au paradis. Haven oui, c'était différent à ses yeux. Une vengeance pour la mort d'un père, pour une âme troublée, et qui sans plus attendre avait demandé le pardon, chamboulé par ses gestes, désireux de se faire pardonner. Toutefois il fallait admettre qu'Haven avait lourdement apprit une leçon, que la violence ne faisait qu'engendrer la violence et rien d'autre. " And you're not going there. Not today, neither tomorrow. And I don't think God did this Haven... He would never. He represent love and peace. It was made by the hand of Satan himself, what happened to you. " Il refusait de croire que le Dieu qu'il priait tant avait en lui une part de malveillance et de vengeance sanguinaire pour punir les hommes.

Du moins, pas dans son livre à lui, pas dans sa religion qu'il avait apprise. Au final, il n'en savait rien réellement, et ne le saurait que lorsqu'il allait mourir. Mais il préférait y croire dur comme fer que ce n'était pas le cas. " Did you saw their faces? I guess you're not gonna do anything? " Quand même assez brillant pour deviner qu'il ne pouvait pas les dénoncer, car le meurtre le serait aussi et donc il serait dans la merde et surtout en prison. Mais il espérait fortement que cet événement n'avait pas engendré le pire. Soit l'envie de meurtre d'Haven encore plus puissante et démesurée qu'elle ne l'était auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haven n' Nolan    

Revenir en haut Aller en bas
 
Haven n' Nolan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Owen Nolan
» Samuel Nolan
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» Nolan | I will always survive.
» Nolan ROUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brickface :: We are free :: Nos Rps-
Sauter vers: