AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adam & Ian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 11:52

Il était tard dans la soirée, ou alors tôt dans la nuit, la noirceur régnait un peu partout dans New York, les étoiles absentes, recouvert par ce fond épais, qu’étaient les nuages. Ils approchaient, un peu plus vite par la faute du vent, mais rien qui ne puisse intéresser notre homme ici, du moins rien qui ne puisse l’empêcher de s’éclipser pour quelques heures. Ce n’était pas un peu de pluie qui allait le tuer après tout, lui qui avait vécu des temps bien pire. Et puis il ne tombait pas la moindre goûte encore, alors profitons. Pour un jogging, question de se tenir en forme, question de bien dormir. Rien de mieux que l’épuisement physique pour passer une bonne nuit de sommeil comme penserait notre cher Ian. Le cerveau était tant vidé de toute énergie qu’il n’avait plus la force de rêver. Un moyen qu’il avait trouvé depuis bien longtemps, pour réduire ses chances de voir sa tête raviver ses profonds souvenirs de guerre. On ne s’en débarrasse pas aussi facilement malgré l’habitude qui en fait n’en était pas une. Une marque se faisait, et le poursuivrait pour encore bien des années. C’était les effets secondaires du métier il faut croire.

Enfin, il n’y pensait pas, ne se concentrant que sur son rythme, la tête un peu ailleurs certes. Il gardait son habitude de se promener, un peu partout, sans endroit précis en tête, allant là ou ses pas de semi course le mènerais. Il ne pouvait pas tant se perdre, ayant fait ses chemins à quelques reprises, ayant appris à se créer des repères, il retrouverait facilement son chemin. Ce pourquoi il prit eut cette idée, cette envie, de parcourir d’autres lieux, d’aller un peu plus loin, d’emprunter d’autres chemins. Peut-être pas une si merveilleuse idée, car après tout, il tentait un peu le diable… Dans ce sens que ce partir à la découverte de ruelles inconnues, alors que des nuages menaçaient n’était peut-être pas une si brillante idée. Il allait devoir prendre un temps pour se retrouver tout de même…. Mais bon, il était trop tard…La pluie venait de débuter à tomber, en petites gouttelettes aux allures innocentes et qui en devinrent tout autre en si peu de temps. Le jogging ne fut plus, mais plutôt la course pour rentrer. Ce n’était pas car il avait vécu pire qu’il devait endurer la température. Et mine de rien, il avait tout de même eut le temps de faire son exercice désiré. Seulement voilà, le tout ce terminerais en course, ralentit par la pluie, par ce fait qu’il devait retrouver ses repères. Ou par plus…..

Car malheureusement pour lui, l’eau de faisait jamais un bon mélange lorsque l’on courait. Il y avait des risques de chutes, et comme dans ce cas, de foulure. Il avait glissé, manqué de manger le sol, effectuant un mauvais mouvement et se blessant non intentionnellement. Ce ne fut qu’à ce moment précis qu’il tomba, et ce pour de bon, tombant de ce fait même dans cette transition, sa mutation ayant mal choisit son temps pour apparaître. Déjà qu’il n’était pas joyeux de s’être blessé à la cheville, il fut des plus en colère, là maintenant, craignant le pire… Il ne pouvait définitivement plus bouger, la douleur martelant sa cheville plus petite, plus duveteuse aussi. Il était pris, dans ce corps de panda, incapable de bouger, incapable de se repérer. La vue était différente sous ce point de vue, dans cet autre corps… Et la pluie qui tombait ne l’aidait pas à se calmer… Cette petite boule aux allures si douces et innocentes… Il aurait suffi de rentrer dans cette tête pour y voir cette image détruite.

'' Bordel de merde! Fait chier! ''

Oh non, il n’était pas très heureux, comprenant qu’il est prisonnier… Sa mutation, ô combien la détestait-il, d’autant plus en cet instant… Tout comme pouvait-il haïr ne pas être en mesure de le contrôler comme bon lui semblait. En cas contraire il n’aurait pas autant juré… Et il ne serait pas pris là, au milieu de nulle part, à l’abri des regards…. Il ne pouvait que rester là et attendre, espérer un miracle dans ces lieux déserts…. Et laisser la pluie le tremper jusqu’aux os semblait-il…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 11:53

Adam n'avait rien contre les rondes de nuit. Bouleverser son cycle du sommeil ne le dérangeait pas plus que cela, ça faisait après tout partie du métier et il en était bien conscient. Travailler à l'occasion de nuit, ou parfois seulement en soirée, cela ne changeait rien pour lui. Sinon que c'était plus calme, plus sombre... probablement plus dangereux. Seul, il aurait pu trouver la ronde moins agréable, mais il était toujours en bonne compagnie. Son chien était le plus fidèle des compagnons, son meilleur ami, son coéquipier. Un superbe berger allemand. Il avait suivit un entraînement rigoureux, ils avaient travaillé dur ensemble pour atteindre ce parfait équilibre, où son chien devenait la plus précieuse aide qui soit. C'était un animal très intelligent et discipliné, un vrai petit détective... et s'il l'avait appelé Al Pacino, c'était son choix, un point c'est tout.

Il ne travaillait pas la nuit complète, cette fois-ci. Lorsqu'il fut remplacé, il était à peu près temps: le ciel était couvert et il pressentait qu'il allait pleuvoir d'un instant à l'autre, il n'était donc pas fâché de rentrer. Malgré tout, le trajet à pied ne fut pas assez court pour lui épargner cette eau qui se mit à tomber du ciel. En moins de deux, il se retrouva particulièrement trempé, mais n'accéléra pas vraiment le pas, se contentant de poursuivre son chemin calmement en se disant que le mal était fait, de toute façon...

Ce qu'Adam n'avait pas prévu, c'est que son chien se mettrait tout à coup à tirer sur la laisse comme il ne le faisait pas souvent, si bien qu'il en fut surpris et manqua trébucher sur le coup. Il tira à son tour de son côté question de ramener l'animal à l'ordre, mais celui-ci semblait percevoir une odeur qui échappait complètement au mutant, et s'il était sur une piste quelconque, Adam n'allait quand même pas la négliger... Pacino ne s'énerverait pas pour un simple chat errant, quand même... Il emboîta donc le pas de l'animal, se pressant un peu question de suivre le bon rythme de celui-ci. Sa chemise grise lui collait à la peau, ses cheveux plaqués sur sa tête par la pluie, et la seule chose qu'il avait envie de faire à cet instant était rentrer, mais ... son instinct lui dictait de laisser Pacino le mener, et c'était ce qu'il faisait.

Il ne tarda guère à arriver dans une petite ruelle déserte et assez sombre pour qu'il sorte sa lampe de poche et balaie les alentours du faisceau lumineux. Son chien avait ralentit le pas mais continuait de tirer de façon constante sur sa laisse en direction d'un coin bien particulier de cette ruelle. Si ce après quoi il courrait avait représenté un danger imminent, il ne se serait probablement pas approché autant, ce qui rassura un tantinet Adam. Lorsque l'animal s'arrêta enfin, le jeune homme l'écarta doucement en voyant qu'il semblait renifler intensément quelque chose... et figea alors que ses yeux s'écarquillaient, sous la surprise ressentie face à ce qu'il voyait.

- What the...

... un panda. Un fucking panda en plein milieu de la ville de New York. UN PANDA! C'est pas chinois ce truc? C'est pas juste dans les zoos? Ça ne se promène en tout cas certainement pas en liberté comme ça dans une grosse ville. Par réflexe, il fit reculer et asseoir son chien question qu'il ne brusque pas l'animal, et se risqua à s'approcher lentement, et fléchir les genoux pour se mettre un peu plus à son niveau. Il ne pouvait pas le laisser là... si ? Juste à l'oeil, il trouvait l'angle de l'une de ses pattes un peu étrange, comme si l'animal se refusait à mettre un quelconque poids dessus... et n'étais-ce pas une enflure? Elle avait l'air grosse par rapport aux autres, non?

- Hey toi ...

C'est un animal sauvage, Adam, c'est un animal sauvage, ce n'est pas une grosse peluche, ça peut être agressif si ça se sent menacé. Il a l'air blessé en plus, il pourrait te sauter dessus, fait attention...
Roooh mais qu'est-ce que c'est A-DO-RA-BLE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 11:56

Un souffle de vie, quelque chose venait perturber ce désert dans lequel était plongé Ian. Il entendait des pas, le bruit de reniflements, une laisse tiré, des pas plus rapides. Et tout ceci parmi la pluie qui battait. Il ignorait s’il devait craindre ou en être heureux. Il ne savait jamais sur qui il pourrait tomber, ni dans quel genre de situation il terminerait. D’autant plus avec un animal de compagnie ou il ne savait trop quoi… Il pourrait bien être violent et vouloir ne faire qu’un bouchée de lui, ou alors le contraire. Tout comme l’humain qui l’accompagnait. Il ne voulait pas finir au zoo, ou ailleurs, dans une cage, ou dans son assiette on ne sait jamais. Il espérait tomber sur un bon samaritain. Quoi que cette option avait aussi son mauvais côté. Il ne voulait pas finir tué, achevé par la faute de sa patte blesser. Pour éviter que l’animal ne souffre… Tel était la pensée. Mais enfin il n’était pas tant blessé dieu merci. Il avait peut-être une manière un peu extrême de voir mais… Enfin il verrait bien. Sinon là, il eut vite droit à un museau qui le reniflait sans ménagement, enfouissant sa truffe dans son estomac le dérangeant et l’irritant franchement.

''Tu veux sentir ce que j’ai bouffé comme dîner ou quoi…. ''

Il faut dire qu’il ne se gêna pas pour repousser la bête, montrant ses dents, usant de ses pattes avant pour lui tasser gentiment le nez. Il n’était pas du genre très trouillard, préférant affronter ce chien et le faire dégager plutôt que de se laisser faire ou alors se mettre en boule. On ne me touche pas, un point final. Malgré que sa force ne vaille pas grand-chose, lui n’étant qu’un simple petit panda. Un autre désavantage qu’il voyait à sa mutation. Sans la moindre utilité. Ce ne fut pas tant lui qui dégagea le chien de là, il le savait bien. Il ferma les yeux sur le coup, mettant ses pattes devant ses yeux tel un réflexe lorsque la lumière fut sur lui.

''Non mais fait attention avec ta lumière! Ma pauvre rétine.''

Il était mieux de la baisser, ses pattes faisant de même, observant cette tête blonde et trempée s’agenouiller devant lui, lui disant c’est deux petits mot. Qu’il trouvait bien décourageant comme toujours… Parce qu’il ne pouvait répondre, quoi qu’en même temps il pouvait trouver quelque peu cocasse cette mentalité qu’avait les gens de croire que l’anima pouvait répondre. Lui ne pouvait que parler dans sa tête, sans plus… Et rester prisonnier dans ce corps… La seule chose qu’il arrivait soit disant à contrôler était les instincts de l’animal. Au moins il n’était qu’un bébé…. Tant d’innocence et de curiosité l’habitant. Une boule de poil stupide comme pouvait-il dire parfois. Il devait avouer que le jeune homme n’était pas tant différent en fin de compte. Heureusement que c’était lui, et non un vrai panda. Qui autrement aurait très bien pu l’attaquer. Mais bon il ne le ferait pas, bien au contraire. Il avait devant lui sa porte de secourt, lui qui ne désirait que partir au plus vite de cet endroit, terminer dans un endroit à l’abri de la pluie. Il se démerderait pour partir lorsque tout redeviendrais normal….

Mais pour ce faire il allait bien se montrer docile. Le garçon ne semblait pas bien méchant, s’étant approché de lui certainement pour l’aider, sans la moindre once de mal qui semblait l’habiter. Ian ne voulait pas perdre plus de temps, tentant de bouger, émettant un drôle de son en se rendant compte qu’il ne le pouvait vraiment pas…. Il ressentait un mal… De chien… Au niveau de la cheville. Il manquait de choix semblait-il… Ce pourquoi il accepta de regarder le jeune homme droit dans les yeux, de son regard qui ne demandait que de l’aide, qu’à ce qu’on le prenne et l’amène loin d’ici… Ce pourquoi le seul geste qu’il put faire fut de tendre les bras vers lui.

''Just get me outta here kid…''

Ce qu'il pouvait détester finir dans une telle situation. Son pauvre orgueil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 11:57

Bon, déjà c'était clair, ne pas lui braquer la lampe de poche dessus. Il aurait fallu être idiot pour ne pas remarquer le geste immédiat de l'animal qui couvrit ses yeux de ses pattes de la façon la plus adorable qui soit, arrachant un sourire doux à Adam. Celui-ci rangea l'instrument dans sa ceinture et laissa un instant au panda, réfléchissant entre temps à ce qu'il pourrait bien faire maintenant. Empêcher Pacino de s'en approcher, c'était un bon début. La bête n'avait pas apprécié, et Adam ne voulait pas risquer une bataille. Heureusement le chien obéissait avant tout à ses ordres, faisant passer ceux-ci avant ses propres envies de renifler plus longuement le curieux animal.

- Qu'est-ce qu'on va bien faire de toi, hein... murmura le jeune homme comme pour lui-même.

À cette heure-ci, cela ne servait pas à grand chose d'aller voir au zoo s'ils avaient perdu un petit panda. C'était fermé de toute façon. En y réfléchissant bien, il ne connaissait ni personnes, ni organismes qui hébergeraient l'animal sauvage pendant quelques temps, ce n'était tout de même pas un chien ou un chat errant ... S'il voulait le sortir de là et le garder en sûreté jusqu'au lendemain, où il pourrait contacter le zoo, ou du moins jusqu'à temps de trouver quoi faire de la petite bête... Il devait le garder avec lui.
Dans sa chambre à l'institut.
Shit.

Et pourtant, cette option lui apparut comme la plus logique et plausible dès le petit son qui échappa au panda. Bien qu'à connotation un peu douloureuse, le bruit avait été des plus adorables. Oh, et il y avait cette probable blessure dont on devait s'occuper... Laisser un panda blessé sous la pluie en plein milieu de New York, bad idea. Nope.
Son expression s'attendrit immédiatement lorsque deux petits bras adorables se tendirent vers lui, poilus et duveteux, le petit ourson quémandant plutôt visiblement d'être pris. On aurait dit une peluche. En plus vivante, et encore plus cute si possible. Et Adam, incapable de résister à la scène, sourit aussitôt plus largement et lâcha un instant la laisse de son chien question de passer doucement ses bras autour du panda et le soulever. Il le cala donc bien confortablement au creux de ses bras, caressant momentanément sa tête avant de le soutenir bien comme il faut d'un bras et se libérer une main pour reprendre la laisse. D'accord. Il allait se foutre dans la merde, mais ... rentrons.


La marche ne fut plus très longue direction l'Institut. Le jeune homme avait pris soin d'accélérer le pas pour ne pas exposer l'animal à la pluie beaucoup plus longtemps, et dans le temps de le dire, ils furent devant les portes, après un tout petit détour question d'aller laisser son chien. Il ne pouvait pas vraiment le garder avec lui à l'Institut et allait donc le chercher tous les matins, et le ramener pour la nuit.
Il était tard et normalement, la majorité des gens seraient couchés, mais il ne devrait prendre aucune chance. Malgré tout, avez-vous déjà fait rentrer un bébé panda en catimini quelque part, vous ? Ce n'est pas easy, okay, on s'entend bien là-dessus? Pas très discret, pas très pratique, et carrément inhabituel. Reste que par chance ou miracle ou quoi que ce soit du genre, il parvint à sa chambre sans croiser personne et se hâta bien de fermer la porte derrière lui ensuite. Aw. Nailed it.

Parce qu'il ne tenait pas à mouiller son lit, il posa doucement l'animal sur le tapis. La première chose qu'il fit ensuite fut d'enlever sa chemise mouillée, puis il arpenta la pièce à la recherche d'une serviette... avant de se présenter devant l'animal. Un petit séchage s'imposait ... peut-être était-ce complètement téméraire ou irréfléchis, mais Adam s'accroupis malgré tout, et entreprit de doucement passer la-dite serviette sur la fourrure de l'animal, ses gestes emplis de douceur, son sourire rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 11:58

Eh bien il semblerait que ce jeune homme ne comptait pas le laisser seul… Il ne cessait de sourire, d’être attendrit par ses gestes. Il avait l’habitude… Il pourrait roter que cela resterait mignon. Pourquoi? Parce qu’il était un panda. Il n’avait fait qu’un geste en tout innocence pour se protéger les yeux et déjà Adam souriait sous le charme de cette courte scène. Au moins il avait eu ce qu’il voulait, soit plus de lumière lui blessant les yeux. Et il ferait tout pour avoir le reste. Le jeune homme avait beau ce poser cette question, Ian s’avait tout de même comme s’y prendre pour avoir ce qu’il voulait dans ce corps. Humain c’était autre chose, une tout autre histoire… Ben tiens, il allait qu’émender qu’on le prenne, il ne pourrait pas résister pas vrai?

''Qu’est-ce qu’on va faire? C’est simple, tu me prends et on dégage. Et dans un endroit bien sec avec de la glace à proximité. Je t’avertis, tu prends la direction du zoo et je te mords…''

Ben quoi. Il avait bien le droit de ne pas vouloir finir dans une cage… Et de se défendre s’il osait prendre cette direction. Tout comme avait-il droit de souhaiter quelque chose pour aider sa cheville et un endroit à l’abri de la pluie. Quoi qu’il ne craigne pas ce dernier point, à voir cet inconnu, il n’avait pas l’air d’un clochard loin de là. Et toute hésitation chez le jeune mutant semblait vite disparaître à son simple geste. Il flancha, ne pouvant décidément pas résister à un petit panda qui ne demandait qu’à être prit. Il n’avait qu’à lui regarder l’air après tout… Tout à fait le contraire de notre Ian qui ferait certainement la gueule, et qui devait bien piller sur son orgueil pour arriver à faire une telle chose. Il eut enfin des bras qui s’occupèrent de lui, lui qui ne dut pas besoin de se montrer plus convaincant pour se faire. Il sentit le sol le quitter, pour terminer dans ses bras une main venant doucement lui caresser la tête. Bon il pouvait bien endurer…

Au moins il avait un transport gratuit, transport durant lequel il ne bougea pas d’un poil, se transformant en une peluche qui n’avait rien de mieux à faire que de fixer son transporteur. Il avait eu le temps d’observer les détails se tannant bien vite. Il profita du petit arrêt pour le chien, bougeant enfin simplement pour changer de position. Il le grimpa un peu, pour finir par s’accrocher à son cou, déposant sa tête contre l’épaule du jeune homme. Qu’il le traduise comme il le voulait bien, se doutant bien que la tête blonde y verrait là un panda en manque d’affection qui ne cherchait qu’à se coller plutôt que d’un ourson qui en avait marre de fixer un menton et qui voulait changer de panorama. Mais bon il n’en avait rien à faire vraiment.

Le reste de la marche ne fut pas bien longue, tôt furent-ils dans un château… Il n’avait pas la moindre idée d’où il pouvait bien se trouver, n’ayant jamais vraiment entendu parler de l’institut… Il ne voulait rien savoir du monde des mutants après tout… Le moins il en savait le mieux c’était. Il ne voyait là qu’une énorme baraque, Adam devenant un gosse de riche à ses yeux. Pourtant il n’en avait pas l’air d’un… Peut-être n’étais-ce que stéréotype mais… Les gosses de riches sont loin d’être serviable. En gros, il l’aurait laissé crevé là et fin de l’histoire. Il prit le temps de visiter quelque peu, se faisant curieux, bougeant la tête un peu partout, semblant fasciné par le style et l’architecture. Il redevint tranquille une fois les fesses au plancher, observant le garçon lui faire ce mini strip-tease avant de chercher quelque chose. Une serviette, qu’il sacrifia pour lui, Il s’occupait de lui, de le sécher du mieux qu’il le pouvait, lui offrant douceur et sourire. Mais malgré tout Ian trouva le moyen de chialer, certainement plus pour la forme qu’autres choses…. Il était franchement grognon, frustré d’être prisonnier et d’en prime avoir la cheville foulé.

''Bon sa y est… Je me fais torcher pas un kido en prime… Fuck my life…''

Il eut un court soupir, finissant par effacer ses dires pour les remplacer par un remerciement au final… Ce gamin l’avait sorti d’un calvaire, et le traitait comme un roi, prenait soin de lui. Il aurait pu l’ignorer et continuer son chemin, il aurait pu rester là encore bien longtemps… Il l’avait sauvé d’une grippe, peut-être la vie qui sait? Et lorsque le jeune homme en eu terminé, il se permit de tendre vers le haut sa plate blessé, demandant à sa façon s’il y avait possibilité qu’il fasse quelque chose… Il n’en avait rien à faire de ne pas agir normalement, tel un panda bien ordinaire… Il aurait l’air soit d’un ourson du cirque, soit très intelligent, soit un qui se prenait pour un humain dans ses manières d’agir….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:00

Qu'est-ce qu'il pouvait sentir le chien mouillé.
Ah non mais sans blague, un animal qui traîne sous la pluie, ça sent horrible. Adam se trouvait con d'avoir foutu la serviette là-dessus sans y penser avant, mais maintenant il était trop tard. Trop tard pour la serviette, mais pas trop tard pour remédier à l'odeur du panda. Inutile de préciser qu'il ne laisserait pas cette chose dormir près de lui avec cette odeur, et même encore, lui offrir un coin de tapis qu'il ferait empester à son tour, ça ne l'enchantait pas trop. Il n'y avait plus qu'une seule solution possible...

- T'aurais bien besoin d'un bain toi ...

Mais avant, un autre petit quelque chose s'imposait, et le panda lui-même se chargea de le lui faire rappeler. Vraiment, le pauvre jeune homme n'était pas au bout de ses surprises. D'abord il trouvait l'animal comme ça seul dans la rue, ce qui en soit était déjà bien assez étrange comme ça, mais en plus qu'il quémande d'être pris, puis tende sa patte blessée comme s'il demandait à être soigné ... Décidément, il n'était pas comme les autres, le nounours. Pas que cela dérangeait vraiment Adam, il sourit en coin et hocha la tête. Très bien. Il ignorait complètement par où commencer, mais ce n'est qu'un détail, n'est-ce pas... ? Il avait bien déjà rafistolé un peu son chien, mais il était loin d'être expert en vétérinaire, ou encore plus loin d'avoir déjà pris soin d'un animal sauvage. Reste qu'il ne pouvait pas le laisser là comme ça, et puisque la bête elle-même le demandait ...

Il s'empara tout doucement de la patte blessée, la tâtant le plus délicatement possible entre ses doigts, tout en douceur. Il était conscient de pouvoir provoquer de la douleur, mais tâchait de faire de son mieux, et d'évaluer l'ampleur de la blessure. Ça n'avait l'air d'être qu'une foulure, mais il n'avait aucun doute que le mal devait être présent. Le mal n'est pas toujours proportionnel à la gravité de la blessure, il suffit de se cogner le petit orteil ou alors le coude pour en prendre bien conscience! Satisfait de son petit examen, Adam mit d'abord la main sur quelque chose qui lui permettrait de bien enrouler la patte du panda, lui faire une sorte de bandage improvisé question qu'il ne la bouge pas trop. C'était le mieux qu'il pouvait faire pour le moment, et s'il avait dû se servir de sa chemise pour ce faire, ce n'était pas de sa faute, c'était à défaut d'avoir mieux. Bon. Un peu de glace peut-être ? Certes, mais après le bain.

Adam semblait prévoir le coup. Il avait déjà vu ce genre de chose se produire, avec les chiens: le refus de prendre le bain. Du coup, il ne laissa rien présager de ses intentions et laissa tout simplement son petit pensionnaire dans la pièce principale. Sans mentionner quoi que ce soit, des fois que-- quoi, on ne sait jamais, ce panda était bizarre --l'animal comprenne, il alla tout droit vers la salle de bain. Adam entreprit alors de faire couler un bain, bien chaud. Jusqu'ici, toujours rien qui trahissait son intention d'y emmener le panda avec lui, il se contentait tout simplement de se dévêtir lui-même, laissant tomber pantalon et sous-vêtement au sol sans plus de cérémonie.

Puis ... le moment fatidique arriva.
Puisqu'Adam se décida à sortir, nu comme un vers, et direction Ian sans prendre aucun détour.

Avec un petit « Allez hop mon chou », Adam reprit le panda et entama sa marche vers le bain. Il avait espéré qu'il ne fasse pas de chichi; il avait eu tort. Disons qu'après une simple petite seconde, le déclic semblait s'être fait pour l'animal, et le voilà qui s'accrochait de toute ses forces au cou d'Adam comme si sa vie en dépendait. Ce qui étranglait un peu le garçon, et le fit grimacer brièvement car mine de rien, il y a des griffes après ces papattes-là...

- Allez, c'est pour ton bien... arh, huun ... Tu pues, merde, arrête de...

Il lui grimpait sur la tête. SUR LA TÊTE. Il essayait de lui grimper dessus, avait déjà pris appuis sur ses épaules, il se hissait hors de ses bras et sa prise sur lui était assez forte pour que même en tirant, Adam n'arrive pas à l'écarter suffisamment pour le mettre dans le bain. Avec un petit grognement, le jeune homme chercha bien entendu à le rattraper, le sentant s'accrocher et remuer contre lui, changer de position, essayer tout simplement de lui échapper question de prendre la fuite. Eh bien comme chance avec ça, d'autant plus que tu as une patte de blessée, mon chou. Et finalement, après s'être un peu débattu avec le panda, Adam réussit par l'attraper à bout de bras en s'assurant qu'il n'aie aucun moyen de s'accrocher à lui de nouveau, et hop, le fait passer par-dessus le bord du bain pour l'asseoir directement dans l'eau.

- Et ne t'avise pas de bouger ... avertit-il en prenant place à ses côtés, dans l'espace un peu restreint du bain, mais suffisant pour qu'ils s'y tiennent à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:01

Bon d’accord, il devait avouer que niveau odeur il empestait. Il plissait lui-même du nez, se convainquant rapidement qu’il allait endurer. Il se laverait dès qu’il retrouverait possession de son corps humain, d’autant plus qu’il avait sué un peu plus tôt. Mais il faut dire qu’il n’aimait pas les dires qui sortirent de la bouche du jeune homme. Il aimerait bien croire à de simples mots, qui n’annonçaient rien quoi. Pour l’instant il se laissait faire, tenant plus à sa cheville qu’autres choses, concentré sur ces doigts au travail. Et comme tout être humain civilisé il se laissa faire sans plus, une véritable peluche docile. Il ne fit qu’émettre un son, encore, sous l’élancement qui le prit lorsqu’Adam appuya au bon endroit. Pas de griffes, pas de crocs ni rien. Loin d’être sauvage, ce panda. Oh mais qu’est-ce qu’il en avait à faire que ce garçon le prenne pour un fou. Ou enfin… Pour un ourson ma foi sortant de l’ordinaire… Qui devait être atteint d’une maladie quelconque et qui se prenait pour un humain. Au moins il avait un semblant de bandage, qui ferait l’affaire pour l’instant, qui lui procurait un peu de soulagement et qui soutenait et serrait un peu mieux son muscle.

Puis Adam disparu, le laissant seul dans la pièce, partant faire il ne savait trop. Bah ce n’était pas de ses affaires non plus, en autant qu’il n’entend pas de trucs trop bizarres… Il profita de son absence pour tenter de bouger sa cheville, question de voir et vérifier son état. Il s’en remettrais sans aucun doute, ce n’était pas grand-chose. Il se laissa retomber sur le dos, n’ayant rien de mieux à faire, s’étalant en étoile et patientant. Il tentait de nouvelle manœuvre pour sortir de son corps sans résultat. Il ne fut donc pas concentré sur le bruit de l’eau, le bruit des vêtements et de la ceinture tombant. Chose qu’il aurait dû, pour éviter d’avoir la surprise de sa vie….

''Holy sh*t!''

Il ne s’était pas entendu à une telle vue… Sur toute son anatomie, enfin vu d’en dessous. Son premier réflexe fut de se cacher les yeux, usant de ses pattes pour tenter de sauver sa pauvre tête. Ian ne comprenait rien, et certainement aurait-il eut des yeux gros comme des billes si cela avait été possible. Et pire… Il maudissait sa mutation, sa situation, ainsi que prenait-il le temps de traiter Adam d’espèce d’exhibitionniste.

''Bordel… La nudité gratuite était vraiment obligatoire….? Mes pauvres yeux.''

Il pouvait se le mette ou il le pensait son « Allez hop mon chou ». Mais il resta obstiné, n’acceptant que d’enlever ses pattes que lorsque la luminosité fut changé, plus claire… Un peu comme une salle de bain. Il comprit assez vite merci en voyant le bain bien plein, une alarme résonnant dans sa tête.

''I have to get the f*ck outta here… No f*ck*ng way…''

Hors de question qu’il se laisse faire, hors de question qu’il prenne un bain avec ce type, hors de questions de tous comme de rien. Il ne voulait rien savoir, s’accrochant avec tant de force et un peu de griffes au jeune homme. Peut-être lâcherait-il prise en voyant qu’il ne voulait rien savoir… Mais il avait affaire à un obstiné, tout comme lui pouvait-il l’être. Il allait se battre coûte que coûte, peu importe, blessure ou non. Il-ne-rentrerait-PAS-dans-l,eau. Il avait beau puer, qu’il endure tiens. Ian put se déprendre, tentant de le grimper, trouvant le moyen de prendre un appui sur ses épaules, et tenter de montrer sur la tête, dans le but de descendre sur son dos ou il ne savait trop. Il n’avait que la fuite comme plan, en autant qu’il parvienne à ses fins. Mais bonne chance…. Il s’était nourrit d’un faux espoir, il n’eut plus de prise, Adam l’éloignant alors que lui gigotait toujours tendant même les bras devant pour t’enter de se raccrocher presque désespérément au garçon. En vain, il termina tout de même le popotin à l’eau… Il aurait en cet instant même. Ah ben tiens, de quoi lui faire prendre la mine les plus boudeuses au monde… Et ben tiens, il n’allait pas ce gêner pour lui faire ce fameux ''F*ck you'', en gestes, avec ses bras.

''Met toi le où je le pense ton bain…''

Et le voilà qui fit dos à Adam, pour éviter de le voir entièrement nu, cependant résolut. Qu’est-ce qu’il pouvait faire? Il était faible, et blessé, et n’avait pas la moindre chance de s’en sortir. Il aurait bien pu le mordre et le griffer mais… Il ne le méritait tout de même pas. Il ne faisait que l’aider, ne lui voulant pas le moindre mal, ignorant qu’il avait affaire à un mutant et non un véritable panda. Cela n’empêchait en rien qu’il le faisait chier et ce royalement. Lui ainsi que ce qu’il était…

''Oh god… What have you done to me…''

Il n’avait jamais compris ce qu’il avait pu faire à la Terre, ou à dieu lui-même pour terminer en l’être qu’il était… Pourquoi il était ce qu’il était… Pris dans ce corps, pris dans ce bain, contre son gré. Il n’avait voulu que faire un petit jogging et voilà où il avait terminé… Il restait résolu, ses épaules de petit panda s’affaissant, sa tête se baissant, le voilà bien penaud, près à ce laisser faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:03

Il comprenait de moins en moins ce panda, définitivement. C'était possible qu'il soit choqué par la vue de son corps nu, et se cache les yeux comme ça? Ça n'avait à ses yeux rien de naturel, mais peut-être se trompait-il aussi ... Il n'avait jamais vraiment vu de panda, non plus, et jamais cherché à savoir à quel point ces bêtes étaient intelligentes...

Bon, certes Adam avait eut à se battre un peu avec lui, mais avait finalement réussi à installer le panda dans le bain. Une bonne chose de faite. Ça n'avait pas été si mal, non... ? Il y avait simplement quelques petites égratignures au niveau des omoplates et des épaules, mais rien de trop sérieux et cela serait vite guérit. Le plus important était de débarrasser la petite boule de fourrure de cette odeur. Il n'avait même pas eu la chance de lui dire que, hey, ce n'était pas si pire que ça finalement le bain, puisque la créature lui avait fait un signe avec ses bras, qui laissa à Adam la désagréable impression d'un "Fuck you". Peut-être s'imaginait-il des trucs, aussi, mais ... Mais what the hell, quand même ... Quel animal, même exotique et en voie de disparition et certainement pas très New-Yorkais, irait faire de tels gestes spontanément après avoir été placés dans un bain qu'ils ne désiraient pas prendre?

- T'as pris froid mon pauvre... Tu vas être bon pour une bonne grippe, tu fais déjà de la fièvre, t'hallucines... Its already bad... grommela-t-il, se parlant clairement à lui-même.

Le panda lui avait tourné le dos, mais ce n'est pas pour autant qu'il allait abandonner sa tâche de le laver. Un petit tour dans l'eau ne suffisait pas, que non. Bon, le savon n'y ferait peut-être pas grand chose, mais hey, du poil c'est un peu comme des cheveux non? Le shampoing ferait parfaitement l'affaire, pour cette fois du moins.

... Eh merde. Il parlait comme s'il aurait à répéter l'expérience...
Il versa sans prévenir une bonne dose de shampoing sur la tête même du panda, et se mit à frotter. Il étendit le gel sur la fourrure, massant de ses doigts en restant doux mais vigoureux, question de bien nettoyer de fond en comble, faisant bien mousser le produit pour être certain que ça décrasse. L'opération lui prit un certain temps, devant lever une par une chaque patte du panda, la tâche se compliquant un peu lorsqu'arrivé à celle blessée, mais au final Adam parvint à le laver entièrement, et rincer toute la mousse sans trop de dégâts... L'animal semblait avoir accepté sa défaite, et s'y être résigné, une nouvelle attitude qui rappelait sans cesse au jeune homme un véritable être humain...

Lorsqu'il eut terminé, il étira le bras par-dessus le bord du bain et attrapa un petit canard pour jouer dans le bain, qui traînait là pour ... hum, aucune raison particulière. Il l'offrit au panda, se disant qu'il aimerait peut-être un peu de distraction, que le canard l'intriguerait au minium et qu'il s'occuperait le temps qu'Adam se lave lui-même. Ce qu'il fit, bien entendu ... tout en s'occupant d'autre chose. Une activité bien propre à cette charmante gente masculine, jeune, bourrée d'hormones et célibataire, et qui n'avait aucun mal à être exécutée en présence d'un animal, non? Oh, si seulement Adam savait ... Il aurait évité le superbe "flap flap" tout sauf discret de sa main, son meilleur ami de l'instant pour combler une certaine envie ... Hé ho. Il n'était pas le seul à faire cela dans son bain ou sa douche voyons. Ce n'est pas comme si le panda allait en être dérangé ... Ou enfin ... Ce panda-ci, peut-être... et puis merde, qu'est-ce qu'il en avait à faire. On ferme les yeux, on s'active, quelques petites minutes et c'est réglé ... Il avait qu'à jouer avec le canard en attendant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:04

Il avait laissé une drôle d’expression sur le visage du jeune homme, ce dernier semblant prit dans un court questionnement. Rêvait-il ou…? Eh bien non il ne rêvait pas, il venait véritablement de se faire envoyer paitre par un panda qui ne voulait rien savoir d’un nudiste désirant prendre un bain. Il ne sentait pas les poubelles vielles d’un mois tout de même… Il aurait pu endurer… Mais bon. Il mit la faute sur une supposé fièvre et futur grippe. La fièvre pouvait rendre fou mais dans son cas c’était bien différent. Il était un humain, ce pourquoi il avait toujours ces manières étrange de réagir. Une bonne chose, peut-être… Autant lorsqu’il était un panda qu’un cochon. Car il était spécial alors du coup, on veut le garder quoi. Enfin en grande majorité. Mais la maintenant, il regrettait presque de ne pas avoir été sauvage, de ne pas avoir agi ''normalement'' comme dans la définition de l’ourson. Soit on ne s’approche pas, on griffe et on mord aux besoins. Mais non, il était tout docile et qu’émendait attention et transport. Désormais il en payait quelque peu le prix, Adam ayant été assez fou pour le mettre dans un bain. En tant contraire il ne l’aurait certainement pas fait… S’il n’avait pas été aussi facilement approchable quoi.

Enfin, il se retint de l’envoyer paitre de nouveau, devenant pantin et le laissant faire tout le travail. Il voulait le laver, et bien qu’il fasse tout, il ne l’aiderait pas en levant ses bras ou autres mouvements de ce genre bon. Le tout dura quelques minutes, Ian finissant par y trouver son compte au final. Les gestes du lavage prenant une certaine touche de massage. Quoi de mieux pour le relaxer un peu, et lui faire rappeler ô combien il était bon de se faire masser, et ô combien cela faisait-il des lunes qu’il n’en avait plus eut. Les bonnes choses l’avaient quitté ces derniers temps, par la faute du temps de guerre au Vietnam… Là où la mort et la destruction avait régné un certain temps… Mais bon, ce n’était pas le temps d’y penser. Le tout venait de terminer, il était rincé, près à sortir et à être de nouveau sécher.

Toutefois… Un canard vint faire son apparition, lui laissant comprendre qu’il devrait attendre un peu… Il lui aurait bien balancé ce bout de plastique à la figure. Il n’était pas un bé—Oh ça va il ne dit plus rien. Ce n’était qu’une apparence mais tout de même. Il préférait rester dos au jeune homme et attendre, il se lavait alors bon… Il était patient tout de même. Alors oui il prit quelques minutes pour s’amuser avec ce fameux canard non pas comme tout panda normal… Il se le mit tout simplement sur la tête, jouant pour garder l’équilibre. Jusqu’à temps que ses oreilles captent une activité louche, un son distinctif qui ne pouvait mentir. Ces yeux redevinrent vite gros comme des billes, et ils seraient même sortit de ses orbites si cela avait été possible. Des millions de non se prononcèrent dans son esprit, accompagné de jurons. Il n’était pas vraiment en train de se soulager dans son dos….

''À ça non par exemple. Enough is enough! Espèce de connard zoophile…''

C’est quoi les pandas l’excitait au max et il n’avait pu se retenir sur la vue qui lui offrait? Ian n’avait qu’une envie, et c’était de fuir, partir le plus rapidement possible pour ne pas avoir à assister à ÇA. Franchement, devant un jeune panda tout jeune et innocent en plus… Bon lui ne l’était plus depuis de nombreuses années mais cela n’empêchait absolument rien… Il allait le faire cesser assez rapidement merci… Ce pourquoi il se retourna, affrontant cette forme de malaise, ou de dégout, ou il ne savait trop quoi en fait. Et ce qu’il fit? Il fixa avec une intensité surprenante le jeune homme. Droit dans les yeux, ben tiens, il allait jouer la carte du ''panda innocent qui ne comprenait rien et qui voulais de l’attention''. Et surtout, qui voulait qu’il cesse, au plus vite. Il aurait pu prendre la peine de le sortir et compagnie avant de faire de telles choses…

Ce pourquoi, il osa se rapprocher, quelque peu furax dans son esprit, traitant ce jeune homme et ses hormones de tous les noms. Il franchissait l’espace peu à peu, finissant par opter pour l’impatience. ''Je veux sortir''. Agissant tel un enfant en quelque sorte. Il ne cessa de le regarder, tentant de grimper sur le jeune homme tout en évitant la source d’activité qui le dérangeait plus qu’un peu. Il allait se sentir mal allaise et cesser non….? Dans le cas contraire il n’hésiterait pas à le griffer tiens. Ou le mordiller pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:04

Adam ne s'occupait plus de l'animal, ça c'était assez évident. S'il l'avait vu réellement s'amuser avec le canard, il est très certain que la scène l'aurait attendri, mais il se trouve qu'il avait fermé les yeux et se concentrait sur quelque chose de plus important à l'instant, et qui s'accaparait toute son attention. Malgré tout, malgré les sensations agréables qui montaient tranquillement, il commençait à se sentir un peu inconfortable. Il ne mit pas immédiatement le doigt sur la raison de ces sentiments, mais cela eut tôt fait de le déranger, et éventuellement, après quelques secondes, il perçu ce qui n'allait pas: la sensation omniprésente d'être observé. Il avala difficilement sa salive, ralentissant tout mouvement question de rouvrir les yeux.... et tomber face à face avec le panda. Croisant directement ses yeux, son regard qui fixait le sien avec une intensité particulière, sans vouloir lâcher, sans détourner les yeux. Assez pour qu'Adam s'en sente mal, ce qui était définitivement étrange de commencer à se sentir coupable et déstabilisé sous le regard d'un animal...

- M'regarde pas comme ça ... Joue avec ton canard, allez ...

Il balança un peu ses doigts dans l'eau, poussant la petite chose en plastique vers Ian en tentant un sourire malgré le malaise grandissant. Mine de rien, se faire observer de cette façon lui donnait la sale impression que l'animal comprenait ce qu'il faisait, étudiait ses faits et gestes et le jugeait. C'était pas agréable, non pas du tout. Arrête d'avoir l'air humain. T'es. un. fucking. PANDA. Arrête. Fait pas chier.

Adam se détourna un tantinet et, son regard errant en direction de la bête avec un air gêné, il reprit son activité première. Plus lentement, avec moins de conviction maintenant, tentant avant tout de se garder dans le mood, mais le plaisir semblait pas mal gâché. Ça lui prendrait deux fois plus de temps, c'est malin ... Il voulait aller dormir, lui ! Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que non seulement le panda le fixerait, mais se déciderait à complètement et irrévocablement lui couper son fun. Difficile de dire autrement alors qu'il se mettait à lui grimper dessus, sans plus de façon, le forçant du coup à se lâcher question de soutenir un peu l'animal de ses mains.

- What the...

C'était purement délibéré. Au risque d'avoir l'air fou, Adam croyait dur comme fer que ce geste avait pour but de mettre fin à ses activités, et non, n'était pas un simple colleux affectueux et innocent de la petite bête. Il grogna, essayant de repousser le panda, qui était monté sur lui comme ça, le regardait toujours aussi fixement et lui faisait penser à un vrai, gros bébé. Monsieur voulait sortir, hein? Monsieur voulait lui gâcher son plaisir et qu'il s'occupe de lui à la place? Très bien, ouais... Avec un soupir bien agacé, pour clairement lui démontrer qu'il n'appréciait pas ce petit jeu-- il agissait en gamin avec un panda. Où s'en va le monde...? --Adam l'attrapa alors sous les aisselles et le souleva hors du bain pour le poser sur le tapis. Il s'extirpa ensuite à son tour de l'eau, se séchant brièvement et enroulant la serviette autour de sa taille. Bon ça va, il n'avait plus trop envie de quoi que ce soit maintenant, c'était gâché. Dégoûté, quoi ...

Il se retrouva agenouillé auprès de l'animal, à retirer le plus possible d'eau de sa fourrure à l'aide d'une serviette, prenant le temps de le gratter un peu sous le menton avec un air mi-découragé, mi-amusé. Saleté de bestiole adorable... Dès qu'il eut séché le panda au possible et enlevé un maximum d'eau, il le reprit une nouvelle fois question de ne pas le laisser se déplacer seul avec sa patte blessée en prime, et le dirigea tout bonnement vers le lit. Allez. Quelques heures de sommeil ne feraient pas de mal à Adam, et il verrait demain ce qu'il ferait de cette bête... En attendant, ouais il lui faisait une place dans son lit, si ce n'était pas tout gentil, ça hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:05

Oh certes il l’avait bien compris, monsieur l’avait effacé, transformé en poussière le temps de se soulager. ''Hey non mais j’existe''. Ian ne voulait pas être ignoré dans ce sens qu’il ne voulait pas devenir spectateur d’un tel acte. Il faisait l’énervant, le panda enfant et gamin qui ferait tout pour obtenir ce qu’il voulait. Évidemment qu’il ne voulait pas qu’on le fixe, évidemment que monsieur voulait qu’il se concentre sur le canard… Mais… Naon pas envie du-tout. La preuve était là. Le canard avait beau être poussé en sa direction, il l’ignora complètement, comme si Adam était mille fois plus intéressant. Comme si l’animal observait les comportements de l’humain, il ne manquait plus que des feuilles et un crayon pour qu’il prenne tout ceci en note. Car oui il l’observait, l’analysait, et surtout le jugeait, avec une attention et intensité des plus troublante, anormale pour un panda bien ordinaire.

Oh mais rien à faire, Adam ne fit que se détourner, tentant désespérément de reprendre ses activités. Les grands moyens, il allait les prendre notre Ian. Pas le choix. Il gâchait tout, et toutes envies et c’était parfait ainsi, il le savait bien. Oh mais qu’il s’amuse à tenter de le repousser… C’était beau rêver. Au final il gagna et c’était tout ce qui lui importait, ce mini calvaire avait été interrompu, à son grand plaisir. ''I-win'', Oui, il avait ce petit air vainqueur sur son visage d’ourson…Il se fit attraper et déposé sur le tapis, Adam sortant à son tour de l’eau, ses envies coupées. C’était plutôt flagrant, et quelque chose qui était toujours aussi évident chez l’homme quoi. Bon ça va il pouvait comprendre… Il avait été après tout lui aussi un adolescent, jeune adulte, bourré d’hormones. C’était biologique, ce n’était pas quelque chose que l’on pouvait aisément contrôler… Cette envie de se reproduire à tous les coins de rue. Bon peut-être pas mais c’était une façon de parler quoi. Pour simplement dire que les hormones étaient souvent dans le tapis, les envies pouvant apparaître un peu n’importe quand et était plus facilement activées quoi. Comme le fait de simplement ce laver dans ce cas précis en fait. Et bon, on se soulage comme on peut. D’autant plus que ce jeune homme n’avait aucune idée que ce petit panda était un humain, pris dans un drôle de corps. Foutue mutation… Et non, il ne devait en aucun cas le savoir. Il partirait, sans plus ni moins et oublierait toute cette drôle d’histoire, cette situation pour le moins embarrassante.


Et c’était repartit pour une nouvelle séance de séchage, Ian se laissant toujours autant faire, comprenant la déception et le découragement du garçon. Bon… Il pouvait bien se affiche un joli petit minois pour la peine, pour lui faire oublier que ce n’était pas si grave que cela et qu’il… Enfin… Aurait miles et unes autres chances de s’amuser avec sa main quoi. Il connaissait ses attributs et irrésistibilité après tout, il pouvait bien les utiliser un peu pour qu’Adam ne lui en veuille pas trop… Tel que tendre encore ses bras pour qu’il le prenne, pour qu’il ne le laisse pas mourir seul dans la salle de bain. Vilain panda sèche ici tiens. Mais malgré tout ce qu’il avait bien pu faire l’autre mutant le pris dans ses bras, lui offrant même lit au lieu de plancher ou il ne savait trop quoi. Il restait malgré tout gentil, sans le moindrement se frustrer ni rien. Bon… Il faut dire qu’il se sentait un peu mal… Peut-être. Mais juste un tantinet… Car au final il avait souvent trouvé le moyen de faire son difficile et chialer alors que lui faisait tout pour l’aider, jusqu’à en exécuter ses petits caprices. Sauf le dernier, ce n’était pas un caprice mais question de se garder une santé mentale. C’était du viol pour ses pauvres yeux et oreilles ça. Enfin… Incapable de parler, il ne trouva rien de mieux à faire que de gentiment s’approcher, mordiller doucement l’oreille du jeune homme comme pour s’excuser. Il ne s’avait pas trop comment faire quoi, les pandas il ne connaissait pas cela. Seulement s’était-il dit qu’Adam comprendrait peut-être le message avec ce petit geste pas bien méchant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:05

Adam s'était rapidement installé pour la nuit, se débarrassant de la serviette et l'échangeant contre un boxer, puis un bas de pyjama par-dessus après mûre réflexion. Il ne faudrait pas choquer monsieur le panda royal en portant une tenue légère! Oui, notez le sarcasme ici, mais ce n'était tout de même pas sa faute si l'animal jouait son petit prince capricieux ... C'était un animal, et merde, regardez-le aller, pareil à un enfant gâté. Enfin. Il ne pourrait pas chialer là, non?

Il revint prendre place sur le lit, repoussant les couvertures tout doucement et s'installant sous celles-ci. Il n'avait toujours pas fermé la lumière sur la table de chevet, ce qui faisait qu'ils n'étaient pas complètement plongés dans le noir, mais plutôt dans une forme de pénombre. Adam s'étendit alors sur le côté, tourné de façon à faire face au panda, tendant simplement la main pour le caresser un peu. Semblant déjà avoir oublié en grande partie l'événement, à croire que ce côté peu rancunier était de famille, il esquissa un tout petit sourire, moins grand et éblouissant que les précédents, mais malgré tout adorable, ses doigts jouant dans la fourrure de l'animal. Il était peut-être agaçant, mais il était doux. Il n'avait jamais vraiment démontré d'agressivité envers lui, et pendant un instant, Adam en aurait presque oublié qu'il s'agissait d'un animal sauvage avant tout.

- T'es pas comme les autres, toi, hein ...

Il soupira et se retourna de l'autre côté pour atteindre la lampe de chevet et l'éteindre, mais avant même d'avoir le temps de le faire, il sentit le poids sur le lit changer, se déplacer. Pensant que peut-être, l'animal avait besoin de quelque chose, quémandait encore un truc ou alors peut-être souffrait-il de sa patte, il eut tout juste le temps de se tourner sur le dos ... qu'il sentit qu'on lui mordillait l'oreille. Avec un peu de langue en prime, une bonne dose de salive, et quelques taquinements doux et gentils des dents sur la peau. Il comprit aisément ce qu'il se passait, et contre toute attente... Il ne pu s'empêcher de rire. Tout doucement, sincèrement, alors qu'il se tournait une nouvelle fois sur le côté question d'attraper le panda entre ses bras et le brasser un tout petit peu, ébouriffant sa fourrure de manière joueuse. Peu importe que cela fasse du sens ou non, il semblait lui avoir pardonné. Pardonner à un animal, ouais, tu parles d'une connerie...

Et voilà qu'Adam s'était donné la mission de border la bête... d'une certaine façon, si on veut. Alors qu'il était étendu sur le dos, les papattes en l'air, le jeune homme s'était mis à frotter le doux poil de son ventre dans un geste calme et réconfortant, destiné à être une caresse agréable qui l'endormirait tranquillement. Et puis lui, ça lui plaisait évidemment, on ne rechigne pas à caresser un panda franchement! Le tout dura bien quelques minutes, avant qu'il ne se décide à finalement éteindre la lumière, rapprocher l'animal de lui avec un « Viens-là, toi... » et fermer les yeux pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:08

Non, il ne chialerait certainement pas en voyant Adam revenir avec un bas de pyjamas en prime. Il semblerait avoir mis un trait sur ses caprices. Au moins il était bien au courant qu’il avait été demandant, dans ses vouloirs et actions. Mais que voulez-vous, ce qui était fait était fait, et l’important était qu’il l’avait au moins réalisé non? Et puis bon, Adam ne semblait pas tant lui en vouloir, lui faisant face, caressant gentiment sa tête, jouant dans sa fourrure , Celle qui était désormais tellement plus douce une fois lavé, et qui puait l’homme a plein nez. Ce n’était peut-être pas tant une mauvaise idée au final. Il se sentait mieux, propre comme un sous neuf, cette sensation qui le rendait plus confortable.

Parmi tout le reste… Car il ne pouvait cacher cette forme de malaise et d’impasse qu’il ressentait. Il était après tout là, étendu dans un lit avec un parfait inconnu, à peine sortit du monde de l’adolescente en prime. Il devait partir, trouver le moyen de sortir de ce corps et quitter cette chambre. C’était malsain tout ça… Non? Enfin il y avait bel et bien ce petit quelque chose. Mais seul lui pouvait y réfléchir, le voir et le sentir, simplement car il était un humain, simplement car il trompait l’autre d’une illusion dans laquelle lui de même était plongé. Il attendrait que le jeune mutant s’endorme et…. Mettre tous les efforts du monde pour retrouver l’être humain qu’il était et disparaitre ni vu ni connu. Il devrait encore attendre et rester sage. Le premier pas s’entamant la lumière se fermant et les rires se faisant entendre. Ah ben tiens, son petit tour avait semblé fonctionner, son message passé. L’éponge complètement passé. Il prit soin de lui en un dernier geste, lui offrant derniers grattements. De quoi malheureusement lui faire cogner des clous, lui qui tentait tant bien que mal de résister au sommeil qui semblait le prendre de plein fouet. Il était crevé après tout, mais….

Et le voilà qui se dit le pire des mensonges… Se laissant tirer, rapprocher, semi-inconscient. Il avait enfin accepté de fermer les yeux… ''Juste deux petites minutes''… Juste un petit repos de quelques instants…. Oh mais bien sûr… Son repos devint tôt sommeil profond, et l’instant des heures… Il était complètement partit dans ce monde des rêve, inconscient… Il avait repris forme entre temps, sans le moindrement le réaliser, ni remarquer les changements. Il avait retrouvé ses sens habituels, évidemment tout étant différent dans un autre corps. Il commençait peut-être doucement à le sentir d’ailleurs, remuant quelque peu. Il sentait une tête et des mains contre son buste, quelque chose venir chatouiller son nez, autant la texture que l’odeur. Et sa main déposer en un drôle d’endroit, inconnu à ses doigts, épousant une courbe, ça il s’en rendait au moins compte. Recouvert d’un certain tissu aussi le réalisa-il… Enfin, il eut à peine le temps de découvrir ou de comprendre plus, et d’ouvrir ses paupières par ce fait même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:09

Adam s'endormit bien collé contre l'animal, pas le moindrement effrayé, vraiment confortable même. Le petit corps contre lui émettait une chaleur agréable et c'est en quête de cette chaleur et de la douceur de la fourrure que le jeune homme se rapprocha de plus en plus pendant la nuit, se collant inconsciemment, et ce même lorsque fourrure laissa place à de la peau bien normale, et le panda à un humain. Si ce n'est que cela l'encouragea à se presser plus et plus encore, jusqu'à ce qu'il soit tout simplement grimpé en partie sur un torse bien confortable merci, sa tête de même que ses mains trouvant leur place jusqu'à ce que la position lui plaise.

Il était encore un peu trop tôt à son goût lorsqu'Adam commença à se réveiller doucement. Il avait encore envie de dormir, il était bien, il était fatigué, et merde... encore cinq minutes... cinq toutes petites minutes...
Il était encore un peu pris dans les brumes du sommeil, c'était évident. Pendant un instant, il se demanda franchement sur quoi il était installé qui soit si chaud et confortable et sente si bon, puis se mit tranquillement à se rappeler les événements de la veille, de même que le panda. Or, ceci n'avait rien d'un panda. Sa main était posée sur quelque chose qui était tout autre. Un toucher loin d'être désagréable si je puis me permettre. Sans même ouvrir les yeux, le jeune homme soupira doucement de contentement et laissa sa main glisser plus bas, tâtant les muscles sous la peau dans une forme de caresse, ses doigts rencontrant vite un nombril, duquel il fit le tour avec son pouce. Hum. Est-ce qu'il rêvait? Difficile à dire... Il en avait l'impression en tout cas... Il flottait un peu, tranquillement, il se sentait bien, il y avait un corps nu sous le sien et hum, qu'est-ce que c'était... hum. Il ne voulait plus jamais se réveiller! Jamais jamais. Oh god...

Adam sembla prendre peu à peu conscience de la main sur son postérieur, lorsque la forme sous lui remua un peu et les doigts pressèrent légèrement sa fesse. Ce simple geste lui arracha un "hum..." et il roula paresseusement des hanches, peut-être encore trop endormi pour vraiment avoir conscience de ce qu'il faisait... Sa main remontait en direction des pectoraux de monsieur, et merde, juste par le toucher il avait un corps de rêve, qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour avoir réellement ça dans son lit, par-dessus le sien, fort et chaud et mangeable? What a tease, cet inconscient qui lui faisait rêvasser à de telles choses... Mais hey. On en profite tant que ça dure, n'est-ce pas? Ce qui expliquait probablement pourquoi il bougeait à son tour un peu, s'étirant paresseusement en faisant courir ses doigts sur la courbe des pectoraux, les définissant avec plaisir...

Toute bonne chose a malgré tout une fin. Il n'avait pas envie de s'arracher à cela, mais son esprit logique tentait de lui faire comprendre qu'il devait se lever. Il travaillait, un peu plus tard, et s'il se rendormait complètement, qui sait ce serait pour combien de temps, et à quel point il se mettrait en retard... Adam grogna donc un peu, relevant lentement, très lentement la tête, avant d'enfin forcer ses yeux à s'ouvrir... et tomber nez à nez avec un pure inconnu, le bleu de leurs yeux se croisant instantanément alors que sous le violent choc, toute trace de fatigue quittait les prunelles d'Adam.

- OH. MY. FUCKING GOD.

Inutile, je crois, de préciser qu'il s'était expédié à l'autre bout du lit, vite fait bien fait... Manquant d'en tomber sous le choc, alors qu'il avait avant tout tenté de mettre de la distance entre l'homme et lui... et alors que son coeur battait à tout rompre, son esprit tentait de comprendre les choses, de s'expliquer pourquoi il s'était endormi avec un panda, et se réveillait avec un homme... Homme qui était ... woah. Franchement pas laid hein ... Hum ...

La belle gueule de monsieur semblait apaiser un peu ses inquiétudes du moment, son esprit qui s'imaginait avoir été drogué ou quoi que ce soit de désagréable du genre. Et au lieu de se lever, chercher à comprendre, à mettre l'homme à la porte, il s'agenouilla lentement et des doigts curieux allèrent effleurer la hanche nue de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:10

Il faut dire que ces mains l’aidèrent franchement à quitter cet état de sommeil, à reprendre lentement conscience du temps et surtout qu’il était endormis. La sensation était différente, autre qu’un corps de panda il le savait bien. Il avait retrouvé la longueur de son corps. Il sentait parfaitement bien ces doigts tâter son corps, découvrir ce nouveau corps, inconnu. Et pas qu’un peu hein… Il s’en donnait à cœur joie le jeune, comme s’il prenait soin de bien vérifier ses muscles. Muscles…. Oh seigneur. Ian semblait enfin réaliser… Mais malgré tout restait que son cerveau était embrouillé, sentant son cœur battre anormalement vite plus il réalisait. Il ne se souvenait pas d’être redevenu humain, et encore moins d’être partit. Eh merdre… Il se traitait de con, pour avoir osé s’endormir alors qu’il n’aurait pas dû… Loin de là….

Il sentait la catastrophe arriver alors qu’il ouvrit ses paupières pour de bon, enlevant vite sa main du postérieur d’Adam. Il était vachement prit, ignorant en cet instant ses options… Il était dans la merde, il le sentait… Après tout qui ne paniqueraient pas? On s’endort avec un panda et on se réveille avec un homme, torse nu, dans son lit en prime. Il craignait de manger un poing en pleine figure, ou se faire lancer il ne savait trop, avant de se faire traiter de pédophile, et sortir de la chambre a coup de pelle. Hum… Enfin vous comprenez le principe. Prendre la fuite avant qu’il ne se réveille n’était plus envisageable, la tête blonde bougeant, se relevant, pour croiser son propre regard empreint d’une certaine panique. Qui disait clairement tout comme ses dires un beau : « Shit… » Tout juste avant de voir la panique chez l’autre… Évidemment qu’il alla rejoindre la bout, la fin du lit, pour prendre le plus de distance possible.

La première chose que fit Ian fut de se mettre sur ses gardes, ses sens en alertes ainsi que ses réflexes, pour un minimum de préparation à accueillir le pire… Il débuta par relever le haut de son corps, mettant ses mains devant lui, en un geste de défense. « Je peux tout expliquer…. » Évidemment, il ne perdrait pas plus de temps avant de s’expliquer, vite fait bien fait.

-You’re not dreamin’… I’m the panda of yesterday… The one you’ve found under the rain… I--

Il arrêta net de parler, observant le jeune homme si calme. Trop étrange… Il ne faisait preuve d’aucune violence, s’approchant au contraire, empreint de curiosité. Il vint même jusqu’à poser ce geste de le toucher. Ian ne comprenait pas grand-chose, ne s’étant pas attendu à cela définitivement. Adam devait peut-être à un rêve… Ou il n savait trop. Ce pourquoi Ian fit ne même, ce donnant pour mission de le réveiller quoi. Ce pourquoi il porta une toute aussi douce main en direction d’Adam, prenant plus garde qu’autres choses, terminant le chemin de ses doigts droits devant lui. Et puis brutalement, sans avertir, son air paisible change pour un froncement des sourcils, ses doigts pinçant le bout de chair du jeune homme a porté, et il semblait bien qu’il était tombé sur l’un de ses mamelons. Assez pour lui faire mal, pour bien qu’il réalise la réalité.

-Non tu ne rêves pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:11

Fasciné, c'était ce qu'Adam était. Il semblait hésiter entre croire à un rêve, ou croire aux minces chances qu'il aie un drôle de mutant dans son lit. Qui soit dit en passant, était aussi sexy, ce qui rendait les chances quasi nulles, du coup. Même si l'homme semblait déterminé à lui faire comprendre qu'il était bien réel, Adam ne savait plus trop quoi croire. Il pouvait tout lui expliquer, hum? Alors il était le panda de la veille. Donc définitivement un mutant. Ce n'était pas impossible, c'est certain, et cela expliquerait aussi pourquoi un panda, particulièrement, s'était retrouvé dehors sous la pluie en plein New-York. Mais alors étais-ce seulement son esprit qui lui jouait des tours? Se réveillerait-il aux côtés d'une petite boule de fourrure noire et blanche tout ce qu'il y a de plus normale et animale ? ... Comme si Adam allait s'empêcher de vérifier ... Et même s'il s'agissait d'un rêve, le simple fait de poser la main sur lui et pouvoir le tâter un peu allait lui suffire, même si au réveil rien de tout cela ne serait vrai ...

Il sentait le regard de l'homme rivé sur lui, et n'avait visiblement aucune honte à soutenir celui-ci alors qu'il se permettait de lui poser la main dessus. Aucune réaction hostile de l'inconnu, ce qu'il prit comme un encouragement silencieux. S'il avait voulu qu'il s'enlève de là, il aurait dit quelque chose, non? Puis voilà qu'il tendait à son tour la main vers lui, comme pour réciproquer, ce qui dessina un petit sourire sur les lèvres d'Adam ... Sourire qui s'effaça bien vite dès que des doigts s'emparèrent violemment de ce petit bout de chair sensible et lui pincèrent sans négliger sur la force.

Le visage d'Adam se tordit instantanément d'une courte grimace, accompagné du couinement de douleur le plus adorable qui soit. Si si, je vous jure. Il avait instinctivement cherché à se reculer, enlevant sa main de sur Ian en moins deux et claquant la sienne loin de son torse. Quel pd ...

- What the fuck is wrong with you!? M'a te les pincer les tits, moi !

Et sans crier gare, Adam se rapprocha d'un coup, toujours avec cet air agréablement frustré sur le visage, et lui attrapa les mamelons, qu'il ne se gêna pas pour twister bien gentiment NOT. Les deux en même temps, tiens.

L'avantage, c'est que maintenant il était certain d'être bien réveillé. Alors il y avait vraiment un animorphe dans son lit, un homme plus vieux que lui, la différence d'âge peut-être un peu trop grande pour que le fait qu'ils avaient été étendus à moitié nus l'un contre l'autre soit complètement sain. D'un autre côté, il ne fallait pas négliger la beauté de cet homme, et tout être normalement constitué en serait tout remué. Il faisait de l'effet, quoi, on ne se le cachera pas. Alors Adam, sans lâcher les mamelons de monsieur, l'avait enjambé et s'était bien installé, à califourchon sur son bas-ventre.

Puis tout à coup, il sembla penser à quelque chose et se retourna un peu question de jeter un oeil par-dessus son épaule, à la cheville de Ian. Il avait effectivement toujours sa chemise enroulée autour pour soutenir l'articulation, celle-ci paraissant plus enflée sous forme humaine que lorsqu'il était en panda la veille. On voyait bien qu'il avait là une jolie foulure. Mais enfin, cette dernière petite vérification ne fit que prendre pleinement conscience à Adam que, bordel, c'était son petit panda ça, cet homme tout en muscles et et sexiness couché sur son matelas. Le panda auquel il avait fait prendre un bain de force... Le panda auquel il avait refilé un canard en plastique pour qu'il joue avec alors que cet homme devait bien avoir la fin vingtaine, sinon début trentaine!! ... Le panda devant lequel il avait tenté de remédier à ses hormones de gamin. Oh merde. Ça c'était vraiment pas bon. C'était ... Oh merde, juste ... oh merde.

Et si le rouge grimpait tranquillement aux joues d'Adam, cela ne refrénait en rien ses ardeurs. Le bleu de ses iris commençait tranquillement à se faire engloutir sous le noir profond des pupilles. Il y avait quelque chose d'indéchiffrable dans son regard, une envie de gamin qui sait pertinemment qu'il joue avec le feu, mais n'arrive pas à calmer ce qui se déchaîne dans son ventre. Ce n'était probablement pas correct, mais ... Mais il avait envie de plus. Là, comme ça, sans prévenir. Il aurait dû être en mesure de s'éloigner, de tout simplement s'excuser et lui offrir à déjeuner. Mais à la place, il restait planté là à le dévorer du regard, son expression à la fois perplexe et un peu perdue, mais aussi décidée. Des excuses... Il pouvait faire ça, des excuses... et quoi de mieux pour se faire pardonner de lui avoir meurtri les mamelons, que d'y presser sa bouche, y faire tournoyer sa langue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:12

Mais bien sûr que non il n’allait pas attaquer. Il ne pouvait pas se le permettre, du moins pas aussi violement. Car il était l’intrus, celui qui envahissait l’espace, celui qui était dans la merdre, celui qui devait faire attention pour ne rien recevoir en pleine figure ou encore être victime de ce fameux coup de pied au derrière. Il avait tout de même osé un pincement question de le réveiller sans plus. Au risque de voir son petit air tout fasciné bien vite se faner, ainsi que son début de sourire brutalement enlevé. L’important était que cette tentative avait fonctionné, prouver que non il ne rêvait pas alors il pouvait cesser de vérifier, de le toucher ou il ne savait trop quoi. Enfin… Il allait payer pour ce petit affront, chose à laquelle il ne s’était pas tant attendu. Quoi que…. C’était plutôt logique. Mais disons que la réponse vive ne lui avait pas encore traversé l’esprit. Il n’avait pas que provoqué un couinement non, mais plutôt un élan de colère… Eh non mais qu’il se calme un peu… Il n’avait voulu que le réveiller et rien de plus. Il était tout à fait saint d’esprit quoi.

Hormis il n’eut pas le temps de répliquer, que l’action réaction s’entama. Il sentit bien vite des doigts lui remettre en double son attaque, à son tour de grimacer… Et de sortir un son, mais pas aussi mignon. Car il était avait été pris de court, un mélange entre un grognement et quelques « AaaAh..! » s’échappant de sa bouche. Ils se pompaient mutuellement il faut croire, car ce geste au créer le même effet chez Ian. Il avait froncis des sourcils une nouvelle fois, son regard un peu plus noircit.

-Calm down kido!

Oui il avait bien un kid devant lui, c’était tout de même assez frappant la différence de leurs âges quoi. Pas comme s’il allait se gêner pour l’appel gamin… Et maintenant que tout semblait quelque peu régler, Ian n’avait qu’une envie et s’était de partir, avant que cela ne tourne mal… Mais voilà qu’Adam ne semblait pas encore prêt à le lâcher, tenant toujours ses mamelons coincé entre ses doigts alors qu’il prenait place sur lui. De quoi lui créer un énorme point d’interrogation sur son visage. Il cherchait à comprendre, ce que diable pouvait-il faire. Oh si seulement il savait tout ce qu’il pouvait créer chez l’autre, il serait certainement déjà partit. Il aurait tenté du moins, car un mouvement de sa part lui fit vite rappeler sa cheville, cette même source qui fut observé en cet instant même. Ah oui c’est vrai, il se l’était bien foulée hier… Quoi de mieux que de la bouger pour raviver la douleur et lui créer une nouvelle grimace? Et surtout lui faire dire ce petit juron… « Fuck… » Car il réalisait, car il se rendait compte qu’il devrait se démerder autrement, car il devrait faire tout un chemin en clopinant. Il devait prendre en compte cet obstacle pour le moins chiant…

Et lorsqu’il sortit de ses brèves pensées, il croisa le nouvel air du jeune homme, plus rouge, plus gêné. Ah ben tiens on réalise maintenant? Ian ne se retint pas de lui lancer ce regard qui voulait tout dire… '' Tu comprends maintenant? '' Pourquoi il ne cessait de ce cacher les yeux face à sa nudité, pourquoi il refusait de prendre un bain, d’autant plus avec lui, et surtout… '' Hey mon pite, t’es hormones tu te les gardes ''. Eh oui, ce n’était pas un panda normal mais bien humain auquel il avait eu affaire. Il allait le laisser tranquille maintenant? Le laisser partir et puis voilà? On n’en reparle plus, histoire du passé. Et pourquoi il avait cette forte impression que rien ne se passerait comme il le voulait? Il fallait voir l’air du jeune homme… Qui laissait peu déchiffrer mais dans lequel Ian semblait y avoir compris quelque chose. Ces pupilles n’étaient pas dilatés pour un rien, et son air désormais décidé lui fit faire de plus gros yeux. Qui se virent d’autant plus agrandit en voyant la tête blonde se pencher, pour s’attaquer plus gentiment cette fois à ces bouts de chaires. Qui était quelques peu en feu, un peu apaisé par la salive mais hey… Il n’allait pas le laisser faire. Hors de question dans sa tête. Car Adam restait un gamin à ses yeux. Il déposa sa main contre sa chevelure, près de sa nuque, y renfermant ses doigts non pas pour l’encourager mais bien pour l’obliger à reculer. Une nouvelle attaque qui lui ferait certainement mal mais il n’en avait plus rien à faire.

-Daf*ck do you think you’re doin’ kido?

Non mais ça ne tournait pas très rond dans cette tête… Et voilà qu’un Ian aux traits moitié perdu, moitié frustré, tenta de se relever, tasser ce jeune homme de là quoi. Sans trop de brutalité, il lui laissait tout de même une chance… Vous parlez d’une manière normale et civilisé d’agir… On un inconnu dans son lit et on lui lèche les mamelons? Oh alors non….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:13

Si Adam avait déjà un petit mauvais feeling à propos de leur différence d'âge, celui-ci ne fut que renforcé dès les premières paroles de Ian. Il l'appelait Kido. Si ça ne voulait pas tout dire, ça? Il venait de lui confirmer que, simplement à vue d'oeil, l'écart était assez flagrant pour qu'il le traite comme un gamin ... ce qu'il était toujours un peu, au fond...

Ce n'était pas forcément une bonne chose, compte tenu des envies bouillonnantes d'Adam, qui du coup ne faisaient que se compliquer. Les chances qu'il le laisse faire à sa guise étaient faibles, qu'il participe étaient alors là quasi nulles, et la chance qu'il le repousse avec plus ou moins de violence était quand à elle bien trop élevée au goût du jeune homme. Malgré tout, il n'avait pas le choix de composer avec ces probabilités peu rassurantes, et espérer... que le sort puisse lui être favorable. Clin d'oeil merdique à Hunger Games, but chuuut, I feel awesome éè

Il se faisait des illusions. Comme si vraiment, se permettre de promener sa langue sur le torse d'un inconnu allait lui attirer ses bonnes grâces. Comme s'il allait gentiment le laisser faire et apprécier le traitement à sa juste valeur ... Bah quoi. Il n'était pas complètement nul non plus, il savait tirer des sensations par le bon usage de son muscle buccal, mais pour ça il faudrait qu'il aie la chance de l'utiliser plus de quelques secondes... Or ce fut impossible dans ce cas-ci, car les doigts qui se refermèrent sur sa chevelure, et qu'il avait d'abord pris comme une façon de l'encourager, signifiaient en fait tout autre et avaient pour but de lui tirer la tête vers l'arrière. Non pas sans douleur, ce pourquoi il ne combattit que très peu le mouvement et accepta de se redresser avec un "Aaaa--aaAAH" un peu haletant. Adam battit des paupières à quelques reprises pour en chasser toute l'eau qui aurait pu y monter sous la douleur, passant sa langue sur ses lèvres entrouvertes.

- I-I want you...

Clairement pas la réponse la plus appropriée, mais toujours mieux que "J'te lèche les nipples, tu vois pas?!". Il referma sa main sur le poignet de Ian, serrant un peu, essayant de se défaire de l'emprise qu'il avait toujours sur sa tête. En même temps, il sentait l'homme remuer sous lui, chercher à redresser le haut de son corps, à se relever alors qu'il avait toujours le gamin assit sur lui. Au final, ils étaient un peu mal pris, Ian avec sa cheville blessée et un poids supplémentaire sur lui, et Adam qui tentait de résister, de ne pas se laisser écarter si facilement. Dans la masse de mouvements, leurs bassins s'entrechoquèrent, le pied d'Adam heurta même la cheville en santé de Ian et pendant une longue seconde ses yeux s'écarquillèrent, peut-être car il sembla réaliser que ç'aurait bien pu être l'autre, celle qui était blessée, et la douleur aurait à ce moment-là été horrible ...

Ceci incita finalement Adam à se calmer un peu. Il se contenta plutôt de passer solidement ses bras autour du torse de Ian et tenter d'user de son poids et de cette emprise pour le pousser contre le matelas et l'y clouer à nouveau. On aura beau le traiter de gamin, il avait quand même une masse musculaire plus qu'acceptable et une force très respectable, lorsqu'il s'y mettait. Le tout était visiblement dans le but de forcer Ian à rester étendu, et Adam ne se gênait pas pour coller exagérément leurs deux corps dans le processus.

- I'm not that young... Lemme ... I won't tell anybody...

Il haletait un peu, ses yeux plongés dans ceux de Ian, se perdant dans la profondeur de son regard pendant un instant. Il ne contrôlait plus grand chose, visiblement. Dominé par des envies qui devenaient besoins, alimentées par monsieur trop sexy ici présent, et la première chose qu'il su, il avait la bouche pressée sur celle de Ian et un genou remonté entre ses cuisses à exercer une pression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:15

Ils étaient des parfaits contraires. L’un étant oui, l’autre non. Ian ne voulais rien savoir, c’était non un point finale, ce n’était pas négociable alors qu’Adam n’avait qu’un oui en tête, un vouloir hormonales… Nous avions là deux prototypes parfaits de têtes dures, de têtes de cochons aussi… Plus Ian qu’Adam oui. Hum… Enfin. Cela allait certainement donner quelque chose de bien intéressant. Tous deux prêts à se débattre pour avoir ce qu’ils voulaient et dans le cas de notre animorphe ce seras avec corps et âme.

Il avait au moins réussit à reculer cette tête indésirable de son torse, ne manquant pas son coup… Tu tiens à tes cheveux? Et bien suit le mouvement, et il l’avait fait, heureusement pour lui. Il observait se geste aux touches obscènes, roulant des yeux à l’ouïr des dires suivant. Il était totalement découragé tout d’un coup, marmonnant pour lui-même : « Je suis tombé sur un adolescent en chaleur… Génial…» Évidemment il était sarcastique, maudissant aussi ce fait, mais dans sa tête, qu’il n’aurait pas pu tomber sur un hétéro nom de dieu… Et si lui, l’était hein? Il faut dire que ce gamin ne pensait qu’avec son entrejambe, et au diable tout le reste! Ian en vint presque à regretter de ne pas l’avoir laissé faire dans le bain, de lui avoir causé cette frustration sexuelle quoi. Quoi que… Cela n’aurait certainement rien changé à son âge… Tout comme cela ne changeait rien dans la tête de notre homme. Il se débattait encore, tentant de se débarrasser de ce poids pesant sur lui…

-No you don’t want me… That’s not a good idea kid. Just lemme go…


Mais… Non. Il ne le ferait pas évidemment. Le clouant pour la énième fois au matelas, en usant de toute sa force, démontrant de ce fait même à Ian que ses muscles étaient plus qu’une simple décoration. Il aimait de moins en moins la situation, et surtout vers où tout ceci s’en allait. Il commençait d’ailleurs à un peu paniquer, un début d’alerte s’activant en lui. D’autant plus en cet instant, leurs deux corps tant collés, leurs visages bien trop près à son goût. Il croisa ce regard, quelque chose de fou y vivant, quelque chose d’incontrôlable. Oh seigneur….

-I said n---

Il fut coupé dans ses paroles, une bouche se pressant contre la sienne, et un genou contre son entrejambe. Il étouffa un souffle, ce dernier coupé, trop surpris par ces deux gestes agressant. Sa patience était écroulée, et franchement, il ne prendrait plus rien. Au diable cette idée de lui laisser plus de chance. Il l’avait bien cherché ce petit connard… Ian lui mordit assez fortement la lèvre, question de créer un pincement, question qu’il le lâche avant de se relever sans ménagement, attrapant le jeune homme avant de la balancer hors du lit. Il savait se défendre, il savait user de sa force lui aussi, de ce qu’il avait appris. Il avait un soldat de la Navy devant lui… Pas pour un rien qu’il avait su le faire débarquer, lui faire manger le plancher.

-I said NO! What don’t you understand goddamn it!?


Il n’était pas content le monsieur…. Pas du tout… Il était clair qu’il ne resterait pas une seconde de plus ici, débarquant à son tour du lit, au bout cependant. Il en avait oublié sa cheville une fraction de seconde, trop guidé par cette envie pressante de prendre la porte. Ce pourquoi il lâcha un drôle de couinement de douleur, son genou lâchant de sa cheville blessé, alors qu’il manqua de tomber. Il eut assez de réflexe pour s’accrocher à la poignée de porte, s’aidant de celle-ci pour s’aider à se relever, ne faisant que réaliser qu’il était un peu plus dans la merde qu’il ne l’aurait cru. Manquait plus qu’à espérer qu’Adam ne le laisse partir… Qu’il écoute sa raison… Reste à voir s’il ne se nourrissait pas de faux espoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:16

Comme quoi que non, se mettre en tête de forcer les choses avec cet inconnu non-consentant, ce n'était pas la meilleure chose à faire. Parce que l'homme, il ne la trouvait pas drôle du tout, Adam le voyait bien, le sentait bien, et voyait venir la réaction violente des milles à la ronde. Pourtant, il ne fit rien pour s'en protéger, décidant de faire durer le baiser jusqu'à ce que réaction s'ensuive. Et franchement, il regretta à ce moment de ne pas s'être écarté, lorsque des dents se plantèrent assez violemment dans sa lèvre, lui arrachant un grognement de douleur et le forçant à reculer. Avant même qu'il ait le temps de porter une main à sa bouche pour constater l'ampleur des dégâts, il sentit que Ian lui échappait, et dans le temps de le dire, il était violemment tiré du lit et directement projeté vers le plancher de la chambre. Plancher qu'il rencontra assez durement, glissant sur un bon mètre avant de s'immobiliser dans un long gémissement. Ça, ça ne faisait pas de bien du tout. Il avait la lèvre en compote, le corps un peu douloureux de sa chute assez brutale...

- Shit, pas besoin de devenir violent non plus...
grimaça-t-il

Asam se redressa tranquillement, massant l'un de ses coudes endoloris alors que, à genoux au milieu de la pièce, il regardait Ian exécuter sa tentative de fuite. Disons qu'il n'alla pas bien loin, c'était prévisible. Sa cheville ne tarda guère à protester d'un élancement de douleur, qui dû le prendre assez par surprise puisque tout dans la précipitation du geste de Ian laissait croire qu'il avait plutôt oublié sa blessure. Bien qu'il manqua s'effondrer complètement, la poignée de la porte lui porta secours, lui permettant de rester debout par un quelconque miracle, debout mais peu solide, et certainement pas en forme. Ce serait stupide de sa part d'en demander autant à sa cheville en fuyant, mais il avait l'air prêt à tout. Un peu en panique, quoi.

Avec un court soupir, le jeune homme se remit debout et replaça maladroitement son bas de pyjama. Okaaay ... Il fallait changer d'approche. C'était trop brusque, trop violent, ça ne fonctionnerait pas. Il s'était pris le plancher une fois et c'était suffisant. Alors il laissa tomber l'attitude envahissant d'ado plein d'hormones et opta plutôt pour un:

- Doucement, faut pas déconner avec les foulures... Faut mettre de la glace là-dessus.


Il s'approcha en levant d'abord ses mains devant lui, comme pour lui signifier qu'il ne comptait pas lui sauter dessus comme un obsédé, là, pendant un moment de faiblesse alors qu'il se cramponnait à la poignée de porte. Mais naan ... Il a un coeur, notre gamin, et il ne tenait pas à ce que Ian empire sa blessure. Sans lui demander son avis, il lui prit un bras, qu'il passa autour de ses épaules et le ramena sans plus attendre vers le lit, l'obligeant à prendre place dessus. Étape suivante, la glace, qu'il trouva je ne sais trop où et je ne préciserai pas car c'est chiant, mais il en trouva, et l'enveloppa dans une serviette afin d'éviter le contact direct avec la peau, avant de tout simplement l'enrouler autour de la cheville de Ian. Voilà. Maintenant on ne bouge plus, et il respire par le nez. Et on ne balance pas son sauveur par terre, aussi, si possible...

Au final, c'était peut-être mal. Il aurait probablement dû y aller d'un coup, sans lui donner de faux espoirs, sans lui laisser croire qu'il en avait fini avec ses envies de lui sauter dessus. Bon, le bas de pyjama n'était pas ce qu'il y a de plus efficace pour cacher le début de concentration de sang sous la ceinture mais il avait quand même adopté une attitude pouvant porter à confusion. Et voilà que profitant d'un instant où Ian ne prévoyait pas d'attaque imminente, il lui attrapa sans prévenir les bras, et l'instant suivant, voilà monsieur menotté à la tête de lit. Et parce que sécuriser ses bras ne lui apparaissait pas suffisant, Adam se permit de trouver une troisième utilisation à sa chemise. Après avoir été transformée en bandage improvisé, la voilà bâillon... On ne voudrait quand même pas que Ian se mette à hurler et attire l'Institut au complet dans sa chambre... Il ne voulait même pas imaginer ce qu'il se produirait dans un cas pareil ... C'est pourquoi l'homme était désormais bien attaché, dans l'impossibilité de s'exprimer librement... Avec en prime, un jeune homme bien entreprenant qui avait décidé que le pantalon était de trop, qu'il avait envie de tâter ces belles cuisses musclées, et passer ses mains à l'intérieur de celles-ci en une caresse.

- I'm sorry, but you left me no choice... You were kinda rough... Ça fait mal, se prendre le plancher comme ça...

Son ton ne comportait pas de reproche, simplement un murmure doux à son oreille, un ton trop innocent, trop doucereux pour ce qu'il s'apprêtait à faire, ce qui en soit était d'autant plus inquiétant. Car non, rien de chaste dans ses intentions, et il le prouvait bien en infiltrant sa main plus loin encore, cette fois sous le boxer, ses doigts effleurant l'intérieur de la cuisse mais sans plus ... .... pour l'instant... et cette preuve d'excitation, qu'il pressait contre la hanche de Ian, si elle ne voulait pas tout dire... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:17

Ian se retint de poser tout commentaire, insultant le manque d’intelligence du jeune homme. Pas besoin d’être violent? Mais il ne comprenait pas nom de dieu… Il n’allait pas se gêner pour balancer la politesse, les avertissements, et toute subtilité. Il ne voulait pas comprendre? Eh bien il le balance en bas du lit et puis voilà. On pouvait lui donner le mérite cette fois d’être bien claire. Lorsque les mots de fonctionne pas, on utilise les gestes. Ne comptez pas sur notre homme pour se sentir le moindrement mal d’avoir malmené le blond. Ce même qui se relevait à cet instant même, et qui méritait un court regard de la part de Ian. Ses yeux devinrent d’ailleurs un peu plus gros, alors qu’il sentait sa présence revenir le bousculer. Il n’en avait rien à faire de sa cheville, qu’elle empire ou non, Adam ne lui apprenant pas grand-chose en fait. Il eut d’ailleurs cet air faussement surpris un instant, se moquant effectivement de ses dires assez évident. Et alors qu’il se remettait debout, s’appuyant sur sa jambe valide, tout air disparu vite pour un énorme froncement de sourcil, un grognement s’échappant de sa gorge alors qu’Adam prit possession de l’un de ses bras. Il devient raide comme une barre, offrant une résistance, s’accrochant à la poignée de porte jusqu’à ce que celle-ci lui glisse d’entre la main. Oui, il avait fini par se laisser faire, mais avec grande méfiance, se préparant quelques plans au cas où cet adolescent en chaleur ne revienne à la charge.

Mais…. Il prit réellement soin de lui, partant un instant réellement chercher de la glace, le temps que lui se débarrasse de ce bandage improviser pour mieux accueillir se froid. Qui lui ferait certainement un grand bien il va s’en dire. Cette blessure stupide lui faisait tout de même mal après tout, ce pourquoi il lâchait un son de soulagement en sentant le froid. Il avait baissé ses gardes un moment, juste pour un peu mieux placer son pied, arranger le tout… Mais il n’eut le temps que d’effleurer la serviette, ses poignets vite prisonnier entre les mains d’Adam, un métal froid se serrant autour et le voilà attaché sans qu’il n’ait eu le temps de vraiment réagir. Il était rapide ce salopard… Profiteur surtout… Et j’en passe… Rien de très gentil ne sortait de l’esprit de notre homme à l’égard du garçon. Il venait de piquer sa colère au vif, son regard devenant plus noir que jamais, plus assassin.

-YOU MOTHERFUC---!


Il n’eut pas la chance de crier plus, le voilà regrettant d’avoir enlevé la chemise de sa cheville, celle-ci l’empêchant désormais de parler, de faire autre chose que d’émettre des sons de fortes protestations, toutes paroles mauvaises étouffées. Ce gamin venait de signer son arrêt de mort, c’était plutôt clair dans ses yeux, mais son air se fit bien vite tout autre lorsqu’il gigota, sentant son pantalon de sport quitter son corps. Il osait le toucher sans son consentement, plongé dans sa folie sexuelle. Ian ne voulait pas, il ne voulait rien savoir, se débattant, tentant de se libérer au niveau des poignets, avant qu’il ne réalise qu’elles étaient véritables. De quoi faire augmenter sa panique, d’autant plus cette main se glisser là où il n’en avait pas le droit, d’autant plus en sentant cette preuve qu’il était encore plus mal foutu. Et cette fois, tout son de protestation se fit plus paniqué que colérique, lui qui se débattait toujours se faisant plus mal qu’autre chose… Jusqu’à ce que ses poignets brûlent, crispant ses mains, maudissant cette sensation qui le prenait. En plein dans l’estomac, pour ne se transférer qu’à un endroit plus bas, mélangé à ce sentiment fort de dégoût et de refus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:18

Adam était déjà trop loin parti. C'était un geste complètement immoral qu'il posait à l'instant, mais c'était comme si son cerveau qualifiait ce détail de sans importance et le repoussait immédiatement, sans qu'Adam ne puisse réfléchir plus longtemps à ses actions. Ce que son être arrivait à capter, c'était l'envie, le désir, la chaleur du corps de Ian contre le sien, et c'était tout ce dont il avait besoin au final. Attendez qu'il réveille un peu, lorsque ses hormones cesseront de faire la fête... Ça va probablement être moins drôle, du coup. Mais pour l'instant, la panique, la colère dans la voix de l'homme, rien ne semblait l'alarmer ou le faire revenir à la raison. Il savait qu'il ne pourrait rester indéfiniment de marbre à son toucher, et n'attendait que cela. Que cet instant où son corps le trahirait, défierait toute protestation verbale ou mentale et répondrait aux stimulations.

Il avait commencé par la caresse simple de ses doigts. Les faire courir sur la peau en un avant-goût des traitements qu'il pourrait lui offrir, se donnant du même coup le temps de réfléchir un peu plus à son affaire, à la façon dont il allait s'y prendre. Il n'avait pas franchement l'habitude de tout prendre en main comme ça et pour le coup ça l'inquiétait peut-être un peu. Ce n'était rien pour calmer ses envies, mais suffit à le faire hésiter un bref instant avant d'entamer la suite. Il s'attarda à passer à nouveau sa langue aux mamelons de l'homme, y apaisant toute trace de brûlure encore présente par la force avec la quelle il les avait pincés. Il gagnait du temps. Quelle mauviette il faisait ... déjà que Ian se chargeait bien de le traiter de tous les noms et de protester de toutes les manières inimaginables, sous son bâillon, le tout se terminant comme un mélange confus et étouffé de sons, ce qui ne l'aidait franchement pas...

Prenant une profonde inspiration, Adam fit alors glisser son pouce le long de l'objet de ses désirs. L'une de ses mains dans les courts cheveux de Ian, il enroula lentement ses doigts autour de celui-ci, ajusta sa poigne et entama un rythme lent et constant.

- That's more like it ... murmura-t-il alors, ses pupilles bien dilatées et fixées sur ce qu'il faisait, son expression peut-être un peu trop jeune et naïve, un peu trop fanboy qui réalise un fantasme .... Il ne faisait vraiment pas plus que ses vingt ans, là, à l'instant. Et dans toute sa maladresse, on voyait bien que ce n'était là qu'un gamin en train de faire une grosse, grosse bêtise... Dont les conséquences pourraient être lourdes.

Adam s'éternisa en préliminaires, probablement au plus grand malheur de Ian qui d'une façon ou d'une autre, confronté à l'évidence qu'il ne s'en sortirait pas, devait logiquement préférer quelque chose de rapide et plus vite fini. Enfin, si ce n'était pas le cas, alors il devait être un peu maso sur les bords de préférer une lente torture... Bref, toujours est-il qu'à force de maintes caresses et coups de langue, il n'y avait plus grand chose à faire avant l'étape finale... Il ne pouvait visiblement plus repousser cet instant, et son corps n'en avait plus la moindre envie de toute façon.

- You'll bottom, if you don't mind ... Je ne l'ai jamais fais comme ça, moi, et ça me fou un peu la chienne...

Non, il n'était pas exactement prêt à faire des expériences. De toute façon, ce serait totalement awkward s'il fallait qu'ils fassent l'inverse, puisque Ian serait techniquement en contrôle de leur échange et vu son manque de volonté total et le fait qu'il devait avoir envie de le buter désormais, c'était une mauvaise idée. Rien de génial en perspective s'ils s'y essayaient comme ça. Adam en souffrirait probablement, en plus de n'avoir que peu de plaisir. Ce n'est pas comme si Ian allait être à fond dedans, hein... Ce pourquoi Adam avait décidé qu'il serait celui qui prendrait les choses en main. À défaut d'avoir mieux sous la main, il utilisa sa salive, en enduisit le plus généreusement possible son doigt et glissa celui-ci entre les jambes de Ian, et jusqu'à l'endroit désiré. Il avait à peine commencé à pousser un peu qu'il sentit les hanches de celui-ci se soulever, ou enfin essayer de, le mouvement assez violent et spontané mais rapidement coupé par Adam qui appuya de force pour le clouer au matelas, forçant toujours le passage un peu plus bas.

- Shhh t'inquiète c'est pas si mal .... J'imagine .... Je vais y aller doucement...

Enfin, autant que possible. À un certain moment, il n'y avait tout simplement rien qu'Adam puisse faire qui rendrait les choses réellement plus faciles, sinon laisser le temps à Ian de s'accoutumer à trois doigts enfoncés en lui, ce qu'il faisait déjà en observant avec un air mi-fasciné, mi-compatissant, la situation entre les jambes de l'homme. C'est que ça devait vachement étirer, en fait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:18

Inutile… C’était le mot qui régnait dans l’esprit d’Ian en cet instant. Il avait beau tenter de se débattre, protester, démontrer colère et panique, faire en sorte de faire comprendre à ce jeune homme son refus flagrant et catégorique… Il n’y avait rien à faire. Il avait soit devant lui un fou qui avait l’habitude de poser de tels actes, n’étant point sa première cible… Ou soit complètement inconscient, plongé dans cette transe hormonale dont l’envie, le désir et la luxure noyant profondément la raison. Peut-être était-il de ce genre à se retenir, à s’empêcher volontairement de se soulager lorsque besoin était, accumulant les frustrations sexuelle, donnant ce résultat de le rendre complètement cinglé et absent lorsqu’un corps, une opportunité se présentait à lui. Oh mais il inventait des théories certes, cherchant simplement à comprendre pourquoi… Pourquoi lui infligeait-il cela à lui? Et surtout pourquoi plus rien ne fonctionnait, son propre corps ne concordant plus avec ses songes. Le psychologique répondait un non, alors que le physique laissait paraitre une point de oui. Il s’étouffait dans ses plaintes, la confusion s’y mêlant, les deux extrêmes, les pôles du Oui et du Non s’entrechoquant, du dégout et du désir.

Avant que tous sons soient si brutalement coupés, le gamin ayant osé le toucher là où il ne fallait pas, lui créant ce choc à travers le corps, la panique prenant ce nouvel élan. Il donna un coup, sans prendre la peine de réfléchir, un peu comme un réflexe, ayant reculé son bassin en vain, pour que cette main le lâche. Évidement que rien ne l’aida, et les dires du jeune homme encore moins. Il croisa ce regard, toute cette jeunesse, cette maladresse et incertitude, cette naïveté qu’avait encore un gamin… Ian y cherchait le démon, le mal, qui expliquerait et lui donnerait cet indice qui lui manquait pour comprendre, pour réaliser la véritable nature de ce jeune homme. Mais… Rien… Qu’un aveugle, le pire des inconscients, qui ne semblait pas réaliser la bêtise monumentale qu’il commettait. Ainsi que la torture qu’il infligeait à l’homme, en prenant son temps avec les préliminaires.

Certes Ian s’était rendu à l’évidence, que toutes les portes étaient fermées, qu’aucune sortie ne lui était permise… Le choix n’existait pas, le miracle impensable. Le voilà résolut, ayant lâché prise, accepté ce sort qui lui était voué. Non pas par lâcheté, mais bien car il fallait cesser d’espérer, de se rendre aveugle à cette dure réalité. Et conserver son énergie pour que lorsque tout ceci serait terminé… Il ne fut point surpris de la suite, d’apprendre qu’il aurait droit à un visiteur indésirable, qu’il le veuille ou non. Avait-il seulement le choix? Avait-il seulement la chance de parler? Bien sûr que non. Il ne pouvait qu’avoir cet air et ce regard terrifié, l’acceptation cette fois envolée, que son instinct de survie revint à la charge. Et c’était partit pour une nouvelle manche, Ian ne réfléchissant plus, sentant son cœur battre de plus en plus vite, la vitesse battant des record lorsqu’Adam eut terminé l’étape d’humidification. Ses poignets recommençait à vouloir s’échapper, l’homme ignorant les brûlures qu’il pouvait bien se causer, ses protestations revenant, le tout dans un geste de fort désespoir. Avant qu’il ne sente ce doigt se glisser, ses muscles faisant leurs têtes dures, et lui qui violement, tenta un mouvement pour s’en débarrasser. Le couler ne fit qu’empirer son état, la pleine réalisation le frappant de plein fouet. Le sérieux commençait, il devait se faire à l’idée que le pire arrivait. Et pour une fois depuis si longtemps, le soldat dur et froid n’était plus, le courageux, celui qui affrontait le danger, sans que la peur ne le guide. Il était terrifié, ne contrôlant plus rien, autant son corps que ses états d’âmes qui le faisait désormais quelque peu trembler. Il tentait de reprendre le contrôle, d’ignorer tout, les paroles, l’étirement et la douleur qui le prenait.

Il dût fermer les yeux, voulant à tout se débarrasser de ce moment de faiblesse qui le prenait, retrouver le contrôle. Il profita de se temps qui lui était alloué pour faire le vide dans sa tête, retrouver un semblant de calme, malgré la situation. Il en avait de grand besoin, pour au moins permettre à son corps d’avoir le moins de mal possible. C’était loin d’être une chose aisée, mais il finit par y parvenir, après maints efforts. Adam devait certainement le sentir désormais, la tension qui entourait ses doigts se relâchant enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:19

Il faut bien l'avouer, quelque part au fond de lui, Adam avait la trouille. Une trouille pas possible que tout tourne mal. C'est vrai, dans sa tête là où tout était beau et merveilleux dans le meilleur des mondes, il n'y avait personne qui était blessé dans le processus, le sexe était bien, même plus que bien, et puis une fois terminé, il avait le temps de relaxer un peu collé contre ce corps chaud et invitant, en négligeant même le fait qu'il devait aller travailler. Il n'y avait que Ian et lui, leurs deux corps nus, pressés l'un contre l'autre dans un brouillard chaud de sensations et de plaisir, et tout était parfait. Or il savait bien, que la réalité était cruelle, qu'elle était loin de la perfection de ses pensées les plus folles de l'instant. Déjà au départ, il n'avait pas un être consentant à ses côtés, et c'était là le point majeur, qui faisait que tout le reste n'était pas possible. Pourtant, même s'il avait peur, Adam ne parvenait pas à voir cela comme un obstacle, ni comme l'élément qui aurait dû lui faire retrouver sa raison. L'être humain est un être rationnel, c'est ce qui le caractérise et le différencie des autres animaux... mais à la base, l'être humain est aussi avant tout un mammifère, un animal doté d'instincts qui parfois, ne sont jamais complètement maîtrisables... L'envie, le besoin de reproduction .... Il devait y avoir un truc pas net dans son lait au chocolat, décidément, pour qu'il perde le contrôle sur ses instincts comme ça, mais dans un sens, étais-ce réellement, complètement de sa faute?

Adam sentait Ian se débattre, et ça le perturbait. Ce n'est jamais une bonne idée de lutter comme ça contre les menottes, ces saloperies sont vraiment sans pitié. Lorsque l'on commence à tirer et gesticuler, elles frottent sans merci contre la peau et le reste n'est que brûlure, irritation, voire du sang à la limite ... Il pourrait sérieusement s'endommager la peau des poignet s'il continuait comme ça, ça ferait un mal de chien de les échauffer à vif ... et pourtant, qu'est-ce que le jeune homme pouvait faire ? Rien, sinon essayer de doucement s'emparer de l'un de ces-ci de sa main libre, et passer ses doigts en une caresse à l'intérieur de l'avant-bras en murmurant un «Ssshhhh...» qui voulait l'inciter au calme. Gesticuler ainsi n'aiderait en rien son cas, de toute façon. La progression de ses doigts, ici bas, n'avait pas ralentit pour autant, et il planifiait toujours de le préparer au mieux possible. Qu'il se débatte ou pas. Malgré tout, le côté humain du pauvre garçon ne voulait pas voir Ian souffrir inutilement, ou plus que nécessaire...

Et puis il y avait le moment, où on ne peut plus retarder les choses. Où il avait trois doigts à gentiment faire le chemin dans le popotin du mutant, et ne pouvait prétendre que Ian n'était pas prêt ... la préparation ne pouvait être mieux exécutée, surtout pas dans de telles conditions ... et surtout pas alors que l'homme se butait toujours contre la chose. Pourtant, alors qu'il s'apprêtait à en arrêter là puisqu'il semblait inutile de continuer, il sentit que ses doigts retrouvaient tout à coup une plus grande liberté, moins comprimés par des muscles luttant violemment pour leur préservation. Ian avait fermé les yeux, et semblait forcer son corps à accepter l'intrusion... choix judicieux en vue des circonstances, car après tout, si son destin était inévitable, il pouvait au moins faire le choix d'atténuer sa douleur... Adam sourit alors tranquillement, posant un court instant ses lèvres sous le nombril de l'homme avant de remonter sa langue lentement jusqu'à celui-ci, levant les yeux pour observer Ian à travers ses cils. Si l'homme n'avait pas fait au moins dix ans de plus que lui, il aurait sûrement pensé un truc du genre "Good boy". Mais comme c'était particulièrement inapproprié, il n'eut qu'un sourire qui se voulait encourageant, déterminé à lui faire voir qu'il n'y avait pas que du mauvais à la situation.

Il retira alors ses doigts avec une certaine appréhension, prenant un court instant pour constater que bien malgré lui, Ian se faisait déjouer par son corps qui commençait à démontrer une certaine réponse au toucher d'Adam. Tout pour encourager le gamin à lui en offrir plus, à lui procurer le plaisir qu'il se devrait. Cet homme avait l'air bien, il était beau, il avait une mutation des plus adorables mais, huh, probablement peu pratique ... et il se devait de lui donner tout ce qu'il pouvait lui offrir, le mieux possible. Allez. Assez perdu de temps. Prenant une profonde inspiration, Adam tira son propre survêtement vers le bas, entraînant son boxer du même coup, et effleura la hanche de Ian. Hum. La position était plus ou moins adéquate, et avec un grognement, il chercha à y remédier, forçant un oreiller sous le bassin de l'homme pour le surélever dans l'angle optimal. Voilà, n'étais-ce pas parfait ?

- Juste ... Juste, reste relaxe okay ... I'll make it good...
murmura-t-il, et c'était presque un encouragement pour lui-même, alors qu'il raffermissait sa prise sur les hanches de Ian et amorçait tout doucement son entrée.

Il avait au moins l'avantage de ne pas se montrer brutal ... Malgré ses agissements un peu perturbants, ce jeune semblait doté d'une grande douceur et savoir faire preuve d'attention à l'égard des autres... N'était-il d'ailleurs pas particulièrement concerné par le bien-être de Ian, à l'instant ? Avec tout ce qu'il tentait de faire pour rendre les choses plus faciles... et probablement apaiser la pointe de culpabilité qui parfois, perçant l'écran de brouillard que formaient ses envies, et tentait de s'insinuer en son esprit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piggy

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #336600

MessageSujet: Re: Adam & Ian    Lun 4 Juin - 12:20

Ian ne comprenait pas, perdu dans sa propre confusion. Il ne comprenait pas les agissements Adam, pourquoi il faisait preuve d’une certaine attention à son égard malgré tout, pourquoi il ne le laissait pas crever avec ses envies de se lacérer les poignets, pourquoi si, pourquoi ça? Cela n’allait-il pas tout à fait à l’encontre des gestes qu’il posait? Le retenir ainsi prisonnier, lui faire subir tant de chose qu’il ne voulait pas, qui créait la panique chez lui. Il le forçait, il était loin d’être consentant, il commettait une grave erreur, un acte grave et des plus immorales. La logique serait… Qu’est-ce qu’il en avait à faire de lui? Qu’il se débatte, toujours resterait-il qu’il ferait ce qu’il veut, avec brutalité en prime, sans prendre aucun besoin. En autant qu’il se soulage, que la douleur soit là ou non. Mais pourtant ce gamin faisait bien le contraire, laissant là un Ian perdu, troublé qui aurait en quelque part préféré le contraire. Préféré qu’Adam s’en contre fiche de lui, ne fasse pas en sorte de monter la pression. Mais il était trop tard pour cela, ce gamin ayant tout fait pour que cela arrive, pour rendre Ian des plus furax oui. Oh peut-être alors étais-ce cela? Qu’une torture de plus… Rien de tel pour le rendre hors de lui, le dégouter, son corps ne s’harmonisant point avec ses réelles envies. De celles qui ne voulaient que réduire en pâté ce jeune homme, lui faire regretter ne serait-ce que d’avoir osé le toucher, le menotter et la bâillonner.

Cette réalisation ne fit que décupler sa haine, qu’il tentant en un dernier mouvement de se libérer en vain de ses menottes. Dernier car cette fois il avait bien réussit à s’ouvrir quelque peu la peau, à se faire mal pour de bon. La colère ne fut que plus visible lorsqu’il fit cet effort monumental pour accepter son sort. Il lui aurait bien craché au visage s’il l’avait pu, question de lui faire ravaler cet air se voulant encourageant et complètement aveugle. Il fallait le comprendre, il ne trouvait pas le moindre petit côté positif dans cette situation. Pas même lorsqu’enfin ces doigts indésirables se retirèrent. Il ne pouvait en être soulagé, sachant bien que le pire arrivait. Mais il ne voulait pas le savoir, il ne voulait pas regarder, le pire des frissons le prenant en sentant ce coussin se placer, en entendant ce son distinctif du vêtement baissé. Faisant en sorte que son cœur ne batte que plus vite, faisant des paroles d’Adam plus ou moins bien entendues déjà que celles-ci n’étaient que murmures. Il avait peur, il se l’avouait enfin, à ce point tel qu’il en avait mal au cœur, ne ressentant que cette envie de vomir. Tout ce stress et cette panique n’était certes pas le meilleur traitement pour lui.

Qui fut doublé en sentant cette nouvelle intrusion. Ses muscles s’étaient resserrés sur le coup, une plainte de surprise lui échappant. Il n’entendait plus rien, que son cœur dans ses tempes, gardant ses yeux bien clos, refusant de regarder quoi que cela soit. Question de rendre les choses un peu moins difficiles, un peu moins marquantes. Il ne ferait que sentir, provoquant son aveuglement, faisant tout pour détourner ses songes, y mettant tous les efforts du monde. Il ne voulait pas marquer son esprit, il ne voulait pas de ce souvenir, il ne désirait que sortir le plus amnésique possible de cette expérience. Oublier tout… Tout ce qu’il aurait dû faire, tout ce qu’il n’aurait pas dû faire, tout ce qu’il avait bien pu ressentir et vire… Toute cette honte, vive, qui avait bien pu l’habiter….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adam & Ian    

Revenir en haut Aller en bas
 
Adam & Ian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» Sky apprend q'Adam est en liberté surveillé chez victor.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brickface :: We are free :: Nos Rps-
Sauter vers: