AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:09

The only limits that exist are the ones in your own mind



Hendrik aimait se promener dans l'université la nuit. Enfin, la nuit, c'était relatif. Il n'était pas si tard que cela, mais suffisamment pour que le soleil soit bien bas à l'horizon et plonge l'endroit dans la pénombre. Pas un chat. Le calme plat. Ses seuls pas qui résonnaient dans les couloirs vides et l'accompagnaient vers l'entrée alors qu'il traversait le bâtiment tranquille, son sac de sport sur l'épaule. Les soirs de pratique de football étaient ses préférés, pour cette principale raison; lorsqu'il sortait de la douche, il avait le loisir d'arpenter brièvement les dédales des couloirs qui lui paraissaient si paisibles à une heure aussi tardive. Loin de la folie de la journée, loin des soucis et des tracas, un instant où, seul maître des lieux, il pouvait être en paix.

Pas ce soir, pas complètement. De la lumière provenait de sous la porte d'une salle de classe qu'il connaissait plus que bien. Pas forcément pour les bonnes raisons, il fallait l'avouer. Il aurait simplement dû passer son chemin. Ignorer l'appel de cette source lumineuse et laisser ses pas le guider vers l'entrée, hors de l'université et vers sa voiture garée dans le parking. Il aurait dû. Il n'en fit rien. Il s'arrêta plutôt devant cette porte, son sac sur l'épaule et un petit sourire aux lèvres. La poussa lentement, suffisamment pour pouvoir entrer et refermer derrière lui. La tête blonde du prof penché sur des copies à corriger avait son attention toute entière et était à nouveau devenue sa cible. Autant s'acharnait-il sur lui le jour, il ne semblait jamais en avoir assez et trouvait le moyen de terminer les soirs de pratique ici à jouer avec ses nerfs.

Il laissa tomber son sac sur un bureau et s'empara d'une chaise, qu'il rapprocha aux côtés du bureau du prof. Sans piper mot, il s'y installa, croisa ses bras sur le meuble et offrit à l'homme son plus charmant sourire; sarcastique, cela dit, un brin moqueur peut-être. On avait envie de lui écraser son poing en plein dans ces belles dents, sans doute qu'il rirait moins.

« Have you read my essay yet ? How much did I get ? »

Il n'avait pas besoin de faire grand chose pour le baver. Sa simple présence était agaçante, et cette manie qu'il avait d'envahir l'espace personnel et jouer au plus fin avait de quoi rendre fou n'importe qui.

« For someone who missed two classes right before the test, I think I did good enough »

Deux classes ratées sans raison valable et de son plein gré, il fallait le mentionner. Il semblait prendre un malin plaisir à lui remettre sous le nez qu'il ne jugeait pas ses cours suffisamment importants -ou intéressants, surtout- pour assister à chacun d'eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:11

Alors que l’un préférait s’y promener, l’autre préférait y travailler. Pour l’amour du silence et de la paix. Et parce qu’il se connaissait assez pour savoir qu’une fois rendu chez lui, il ne voudrait rien savoir de la correction, pour tomber en amour avec son salon comme à chaque fois. Geek un jour, geek toujours. Du moins s’était bien son cas car il l’était encore à ce jour après tout. Mais bon là, maintenant, il était coupé de toute source de distraction. Il était dans sa bulle de paix et de concentration, parfois dérangé par un chouinement qui lui quémandait de l’attention. Encore un nouveau-né, la petite Yoda avait faim et le lui faisait savoir à chaque fois qu’il était temps de se remplir d’énergie. Ça lui faisait une petite pause en même temps, et de quoi lui faire dégourdir les jambes.

Et c’était repartit pour les longues corrections, et le retour au repos de la mini boule de poil qui se retrouvait dans sa petite boîte fétiche et bien confortable. Sa petite maison, avec le t-shirt yoda dans le fond. Il y avait été par empressement de n’avoir rien d’autre et au final il y était resté, ainsi que le nom.  Puis le duo devint le trio, alors que la porte fut poussée. Il ne releva pas la tête tout de suite, un peu trop prit encore dans sa bulle, ne le faisant que lorsque l’agression fut. Le bruit assourdissant et dérangeant d’un sac qui résonnait dans toute la pièce. Et son air agacé ne se vit qu’empiré à la vue de cette tête. Ce jeune monstre qu’il avait enduré durant une session, et qui devait de nouveau l’avoir comme élève, bien entendu.

Charlie avait tout stoppé, pour l’observer de sa fameuse pokerface. Calme d’apparence, il avait déjà envie de soupirer et de lui dire bêtement qu’il le dérangeait. Il ne savait même pas s’il avait réellement le droit de se trouver ici d’ailleurs… Enfin bref, le jeune, il avait déjà commencé de toute manière, à travailler sa patience. Il n’avait encore rien fait le pire, juste son visage et cette expression lui avait suffi.

Évidemment il devait faire son fendant, son chiant, qui continuait à lui manquer de respect. On ne doit pas manquer des cours. C’était une insulte pour l’enseignant. Ce faire dire je m’en fou ou encore ta matière est d’un ennui et tant d’autres encore, n’avait rien de bien agréable après tout. Qu’il ne se demande pas pourquoi il ne semblait pas tant l’apprécier.

« I don’t think so. »

D’un ton d’une neutralité presque glaciale, il s’était ainsi prononcé. Ne retournant pas dans l’instant même à sa tache ; car il savait très bien qu’il serait sans le moindre doute encore dérangé jusqu’à ce que mort de ses nerfs s’en suivent ; il décida tout simplement de rentrer sans plus tarder dans le vif du sujet. « What can I do for you, mister Waters… » Presque en un soupir, démontrant déjà son exaspération.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:13

Bon, il n'avait pas fallu grand chose pour décourager son beau professeur. Sa simple tête suffisait à jouer avec sa patience, et bien entendu, Hendrik ne s'en tenait jamais qu'à sa présence, il devait aussi se manifester et empirer les choses. Il en tirait un secret plaisir, un peu malsain peut-être, en sachant qu'il l'énervait profondément. L'air de marbre et peu impressionné lui faisait face, rien qui ne puisse le réfréner dans ses ardeurs. Il lui offrait d'ailleurs son fameux sourire, attendant de voir sa réaction à ses petites piques; celle-ci ne se fit pas tarder, dans l'emploi de quelques mots qui mirent assez rapidement fin à son petit sourire. Il y avait peut-être bien la crainte d'une mauvaise note qui venait de s'installer en lui, de quoi lui faire froncer les sourcils et se rapprocher légèrement, croisant ses bras sur le bureau.

« 'I don't think so' ? Comment ça, 'I don't think so' ? »

Rien à faire du ton froid de l'homme ni du regard qu'il lui faisait. Il avait déjà vu pire, il n'était pas mal pour autant, l'affrontant au contraire du regard avec toute l'arrogance d'un jeune homme qui n'est peut-être encore qu'un gamin trop gâté. Charlie décida de l'aborder alors directement et s'enquérir du pourquoi de sa présence. Ce qu'il pouvait faire pour lui, vraiment ? Immédiatement, Hendrik roula les yeux alors que son petit sourire retrouvait sa place sur ses lèvres. « Well obviously I wanted to see my favorite teacher » et il lui tapota tout doucement le bras, avant de passer sa langue sur ses lèvres. « It's so sexy, the way you say my name ... » et il poursuivit, dans une tentative d'imitation de l'accent britannique « Mister Woters ».

Il n'eut pas le temps de rajouter quoi que ce soit, un soudain petit chouinement le faisait arrêter net et froncer les sourcils. Son regard se détourna tranquillement vers une petite boîte, de laquelle semblait venir le son. Inutile de préciser que sa curiosité en fut piquée à l'instant même et il tendit un doigt vers la boîte dans le but de la poker.

« What's that ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:14

Petite victoire de rien du tout, il restait bien content d’avoir fait disparaître ce sourire de ce visage. Évidemment, il s’avait bien que ce n’était que chose éphémère et que son malheur allait revenir bien vite. Et adieu léger goût de victoire. Il garda le parfait silence à cette question, tout simplement pour prolonger le suspense. Il comptait bien le laisser sécher en fait. Pas de réponse du tout au final. Il n’avait pas besoin de le faire et puis, il ne le méritait même pas.

Quand il parlait du goût de victoire, elle était déjà partie la preuve, pour en laisser un plus amer voire franchement épicé. À son tour de rouler des yeux à cette réponse. Il n’était pas con après tout, il était bien conscient que ce garçon le détestait au plus haut point. Sans réellement en savoir la raison. C’était son problème après tout, lui et toute sa prétention de petit prince appréciant se faire lécher le cul. Eh non ce n’était pas beau ses pensées là-dedans. Mais bon ça, Hendrick ne pouvait pas le savoir. « You can keep your sarcasm for you mister. » Un regard contre son épaule tapotée, qu’il poursuivi « … And your hands to. »

And the pokerface was gone. Les sourcils froncis, il n’appréciait pas qu’on se moque de la sorte de son accent. Et il en avait rajouté une couche avec cette fausse obscénité. « How about you stop talking and disappears. Be nice for at least one day in your entire life. » Finalement il préférait quand il n’était pas là. Mais en même temps il n’appréciait pas ce comportement, ce manque de respect à son égard.

Et hop, Yoda avait été dérangée par cette nuisance humaine. Un long soupir, les yeux clos un instant pour se frotter les yeux sous ses lunettes. Il commençait à manquer de patience. Déjà oui. Mais il avait sa journée autant dans le corps que dans le fessier et puis avec Hendrick, il en avait toujours de moins en moins. Il retrouva sa normalité, tout en reculant cette main. « Something. Don’t touch it. » La maman poule était là et on ne touche pas à son précieux petit bébé pug.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:16

Garder ses mains pour lui, whatever. Il l'aurait bien touché à d'autres endroits que sur le bras ou l'épaule, si ce n'était que de lui, mais hey. Des plans pour tout simplement être expulsé de sa classe à tout jamais, échouer le cours et devoir le refaire, potentiellement avec lui encore une fois ... des heures de plaisir. Ça n'en valait pas le coup. Il soupira tout simplement et ramena ses mains à lui, l'écoutant lui rabattre les oreilles avec ses représailles. Oh, allez, pour une fois il ne se moquait pas vraiment. Il aimait son accent, aimait les teintes de sa voix et la façon dont il prononçait son nom tout particulièrement. Après, il était évident que cela passerait mal, tout venant de lui était interprété comme attaque ou moquerie. Bah.

« I'm often nice. Just not to you. »

C'était évident, non?
Il daignait d'ailleurs tout juste lui répondre, plutôt préoccupé par la boîte duquel sa main avait été éloignée immédiatement. Il n'avait pas réellement pu la toucher longtemps, ni même chercher à l'ouvrir avant d'en être écarté. Si ce n'était pas une belle façon de lui donner encore plus envie d'y toucher, maintenant.

« 'Something'? Dude, it's alive, it made some noise. What is it ? »

Il dégagea doucement sa main, regardant la boîte d'un air suspicieux, semblant peut-être évaluer le danger potentiel de ce qui se trouvait à l'intérieur et essayant de déterminer ses chances de s'emparer de la boîte et regarder avant de se faire solidement ramasser par le prof. Il avait l'air d'y tenir, à sa petite bête quelconque, celui-là.

« Is it dying? It's making weird noises. Let me see it ! Or I'm definitely gonna touch it and take a look by myself. »

Encore une fois, à approcher sa main, tentant d'ouvrir la boîte, plus curieux qu'autre chose cette fois et n'agissant pas simplement pour être désagréable. Quoi que, à bien y penser, peut-être un peu. Toute occasion était bonne...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:17

Évidemment tout paraissait toujours mal sortit de cette jeune bouche. Car le lien entre eux était teinté de noir et de sarcasme. Il suffisait d’entendre sa réponse pour le savoir après tout. Charlie était bien au courant qu’il était son unique cible, qui s’amusait à détester. Il en avait eu la flagrante observation, lorsqu’il avait osé se plaindre un peu de cet élève. Ce qu’il avait reçu lui avait presque donné envie de leur dégobiller en plein visage. Je ne vois pas de quoi tu parles, ce jeune homme est adorable . Sans oublier leur éloge à lui dire ô combien il était un élève modèle. Il faut croire que parmi le lot, il était le seul qui avait une tête et qui savait se faire respecter. Jamais il ne cèderait à ses petits caprices, jamais ne se pencherait-il pour lui lécher vulgairement les souliers. Il pouvait toujours rêver celui-là. Ce garçon qui avait encore la couche au cul et la suce dans ce dernier.

Il avait serré la mâchoire à cette réponse, regrettant parfois d’être un enseignait pour pouvoir lui sauter à la gorge allègrement. Mais non, il ne pouvait pas. De toute façon c’était lui qui aurait terminé à l’hôpital… Puisqu’il ne savait pas le moindrement se battre. Heureusement il savait au moins attaquer autrement. Et pour le moment il tentait de se retenir, de par la patience qui s’épuisait à chaque secondes, à chacune de ses paroles. « Yes. It’s something. Like it’s not your business. »

Comme si vraiment il allait assouvir toute sa curiosité. C’était beau rêver. Et le regard froid fut de retour, alors qu’il claqua cette main pour cette fois. « Don’t touch it. I’m being serious here. Every time you’ll try I’m definitely gonna give you -10% on your essay. And you know I’ll do it. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:18

Effectivement, Charlie semblait être la seule et unique cible du caractère particulier d'Hendrik et de son attitude déplaisante. Son côté bébé gâté ne ressortait apparement qu'avec lui, ou alors les autres étaient beaucoup trop occupés à se prosterner à ses pieds pour se mériter une quelconque crise de sa part. Ce qui faisait que tout était pire pour l'homme était bien ce fait qu'il ne lui accordait pas son entière attention, ni plus de faveurs qu'aux autres, et ne semblait pas non plus l'idolâtrer comme certains autres enseignants. Alors ceux-ci avaient droit au petit ange, à l'élève modèle dont ils léchaient le cul, Charlie faisait face à son pire côté, à tous ses petits caprices qui résultaient en mécontentement lorsqu'ils n'étaient pas satisfaits ... et se prenait le tas d'emmerdes qui venait avec, notamment un jeune qui ne cessait jamais de l'embêter intentionnellement. Comme cette fois-ci, alors qu'il venait une fois de plus de perturber son petit havre de paix.

Sa main fut claquée, tout simplement. Pas juste écartée, claquée, de quoi lui faire soulever un sourcil et jeter un regard à Charlie. Mi-choqué, mi-agacé par le geste, ne s'attendait pas à cette minuscule démonstration de violence qui avait pour but de l'éloigner pour de bon et de façon efficace de la boîte. Alors là, il tenait absolument à ce qu'il n'y touche pas. La menace qui suivit avait de quoi le prouver encore plus.

« Whaaaat ? You can't do that. You're bullshitting me, you can't fail me just 'cause you don't like my face or because I touch a damn box- which by the way, you probably have something illegal in there and you better show me, because you don't want me to tell the principal, don't you? »

Il le regardait toujours, un mince sourire moqueur étirant cette fois ses lèvres sous la conscience qu'il venait de lui sortir la menace ultime. Enfin, la pire serait de déchirer ses propres vêtements de sur son dos et de hurler en prétendant se faire agresser, et par le fait même faire condamner l'homme pour tentative d'agression sexuelle ou autre merde du genre sur un de ses étudiants. Après, s'il s'avançait dans cette voie, ce serait pas tellement une agression puisqu'il serait consentant as fuck, et il y avait aussi la possibilité que ça tourne au ridicule et échoue lamentablement. Personne irait croire que Charlie ferait un truc pareil, ce gars serait encore vierge que ça en serait pas étonnant. Il était sexy, mais il devait être horriblement coincé. Ou juste trop sweet et geeky.
... De toute façon, quel prof n'a pas peur d'être dans la merde avec le directeur de l'établissement, hein? Il avait joué dur, ne cherchant même pas à camoufler la menace, non. Il la sortait directement, pour obtenir ce qu'il voulait.

« J'parie que c'est un rat. On va tous attraper la peste »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:19

Non, il ne voulait plus qu’il tente le coup avec cette boîte. Un geste un peu brusque et efficace, du moins osait-il l’espérer. Il se trouva bien audacieux de son espérance, que pensée, alors qu’il se ramassait déjà les répliques de l’autre. Et son sourire qu’il détestait tant. Il se promettait d’un jour le lui faire ravaler une fois puis deux.  Un jour… mais pas avant l’avoir bien drogué pour au moins lui laisser une bonne grosse chance de pouvoir bien l’assommer et le lui faire regretter. Ou encore enfin prendre le temps d’apprendre à user de ses poings convenablement.

Ça n’allait pas, plus les interactions s’accumulaient.  « Une menace contre une autre I guess. » Et il avait soupiré, hoché de sa tête en voyant les dernières goûtes de sa patience tomber sous ses yeux fatigués.

« Yes I totally can. Bloody hell I can be picky. And you’re free to go tell the principal, crying your life, ou faire votre crise de bacon d’un gamin de cinq ans parce que votre enseignant n’a pas voulu vous montrer ce qu’il y avait dans sa boîte. Poor… Little… Thing… »

Il avait un ton agacé et plus qu’un peu, avec ce petit air moquer à la fin, avant de retrouver si brutalement son air d’une neutralité impressionnante. Mais ce bonhomme n’en avait pas fini. « Yes. You’re right. It’s a rat. Et vous serez le premier à attraper la peste. » Il comptait ses paroles come sa dernière intervention, sachant bien qu’il y avait trop grande perte de temps. Charlie soupira sous cette constatation, détournant son attention d’Hendrick pour tenter un tant soit peu de continuer ses corrections.

« Would you please leave now? Vous m’avez agacé assez longtemps, you should be happy and go. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:20

Il fallait tranquillement voir se décomposer l'air d'Hendrik au fil des paroles qui échappaient désormais à son enseignant. Celles qu'il devait retenir depuis bien longtemps, celles qu'il se retenait de sortir d'habitude car ce n'était pas exactement professionnel ... Celles qui sortaient maintenant sous le coup de l'exaspération, sous la goutte qui faisait déborder le vase et épuisait les dernières miettes de sa patience. Il le traîtait tout simplement d'enfant gâté, tournant le tout au ridicule en prétendant qu'il serait du genre à faire des crises pour un oui ou pour un non. Il n'en savait rien. Certes, il visait plutôt juste, mais ... Mais pas exactement, en même temps.

« Reduced to insulting a 24 year old, that's ... pretty lame. I'm not even gonna respond to that, it's just pathetic. Watch your rat, if that thing ever goes near me, I'll poison it. »

Quand il ne savait plus quoi dire, il attaquait. Il feulait et crachait comme le chat, courbait l'échine et se hérissait, prêt à attaquer en retour une fois qu'il se sentait coincé. La menace ne faisait pas son effet, il était à court d'idées, sa réponse s'était faite automatique. Il marqua cependant une pause, plutôt que d'écouter la demande de partir.

« Bloody hell ? What's that, some curse word ? Man, you're a teacher, you should watch your language in front of me ... Can you say 'fuck' too ? I bet you sound amazing when you talk dirty, I wish I had a cool accent ... »

Il s'assit plus confortablement sur sa chaise, croisant ses bras derrière sa tête et adressant un sourire à Charlie. Il n'était pas prêt de partir, celui-là, ça semblait évident. Une vraie sangsue. Fatiguante, indésirable et particulièrement collante. Si d'ailleurs il ne se mettait pas carrément à son aise, sortant un paquet de cigarettes de sa poche pour en placer une derrière son oreille. Fuck les règles, il semblerait bien. Sitôt le paquet de retour dans sa poche, ses doigts se refermèrent sur la cigarette et la coincèrent plutôt entre ses lèvres, son autre main cherchant du feu, à tâton dans sa poche de jeans.

« Can you say 'chance' ? Or no, wait, say my name again »

Ben quoi, c'était hawt, nope?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:21

Le vase avait largement débordé. Il se recevait le mot répété de son enfance, se faisait rabaisser par un gamin qui venait de détruire les cordes de sa harpes. La patience n’était plus, ses nerfs trop touchés. Il avait serré le poing et la mâchoire son ton plus glacial que jamais. « You asked for it. You want me to throw flowers at you for getting on my nerves? Hell no. You’re an ass with me so I shall be. » Il en avait marre, et se retenait du pire. Il se refusait de se laisser faire pour cet autre affront.

Cet autre, qui n’était pas le dernier. Il le laissa parler, devenant soudainement rouge de colère. Il se releva d’un coup, donnant coup contre table avec l’aide de son poing, s’exclamant « ENOUGH ! » Et il lui enleva de suite cette foutue cigarette d’entre ses lèvres pour la lancer bien loin. Allez va la chercher et fou le camp.

« I’m not your dog, I’m not your friend. I’M YOUR TEACHER. SHOW SOME RESPECT. I’m tired, I’m so tired of you. You crossed the line. Enough. »

Et il se referma complètement. Du regard aux oreilles même, en mode qui n’avait absolument plus rien à faire. Et vous ne l’aurez jamais vu ramasser ses choses aussi rapidement et de façon aussi vive. Il lui avait demandé de quitté, mais au final n’avait plus la moindre envie d’effectuer les moindres corrections. Il avait une envie brutale de monstres à tuer. Le dernier boss sur lequel il avait bloqué, il le sentait bien là, qu’il serait apte à l’achever en moins de deux. Boîte dans un bras et son sac en bandoulière, il avait quitté sans demander son reste. Il n’y tenait pas, il avait compris la haine et qu’il n’y avait rien à faire d’un bord comme de l’autre…


À suivre ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:22

My childhood spat back out the monster that you see



Trois semaines. Trois longues semaines.
La première, celle du malaise. Celle du sentiment d'avoir poussé le bouchon un peu trop loin. Il se rappelait encore sans mal le poing frappé contre le bureau, la soudaine explosion alors que l'homme était d'ordinaire si calme et posé, en maîtrise de lui-même. Adorable, même, si ce n'était pas bizarre de dire cela de son enseignant. Cette soudaine colère, un peu inattendue mais certes justifiée, avait laissé un goût amer à Hendrik. Il savait qu'il en était la cause et que pour provoquer un tel incident, il avait fallu insister. Il avait passé la première semaine dans le remord, à ne pas du tout assister aux cours. C'était déjà assez difficile comme ça, pas besoin de revoir la tête de l'homme en prime.
Il avait déjà fait craquer un tas de gens. Ce ne devrait pas le mettre mal à ce point ...

La deuxième, celle de la colère. La colère à défaut d'avoir une explication pour son malaise qui ne s'effaçait pas et à défaut de savoir comment réagir, comment récupérer l'attention qu'il s'était vue retirer. Pas un seul mot, pas un seul regard. Il s'était montré insupportable, à la fois pour le faire chier, pour se défouler, pour attirer son attention vers lui. Il savait si bien y faire, d'habitude ... mais ne semblait pas y parvenir cette fois. De quoi l'enrager encore plus, le faire chier bien profondément. Il perturbait constamment le cours, de commentaires déplacés ou tout simplement agaçants, placés dans les moments de silence. Il refusait de faire les exercices. Un vrai bébé , c'est vrai.

La troisième, celle du regret.
Il s'était calmé, constatant son impuissance. Il avait fermé sa gueule, constatant l'inutilité de ses mots. Il s'était installé dans la classe sans s'adresser à personne, avait sorti de quoi prendre des notes et avait suivi les cours dans un calme exemplaire. On ne l'avait jamais vu porter autant attention, rester aussi tranquille. Il n'avait pas l'air bien, c'est vrai. Ni enjoué, ni moqueur, ni même sarcastique ... Oh, il n'était pas bête comme ses pieds, il répondait aux gens qui s'adressaient à lui, mais son ton un peu las et doux avait de quoi laisser comprendre que quelque chose clochait. Il n'aurait pu l'expliquer à personne. C'était comme une boule constante prise dans sa gorge, comme un poids sur sa poitrine qui gênait sa respiration. C'était un perpétuel picotement derrière les paupières, la brûlure de larmes qui menaçaient toujours de s'échapper.
Il ne comprenait pas lui-même. Il restait peiné en silence, à ruminer la stupidité de ses gestes.

Il lui avait fallu trois semaines.
À la fin de la troisième, il avait pris les choses en mains. Il n'avait pas de cours avec Charlie cette journée-là, n'avait pas de cours du tout même, mais s'était présenté avec la ferme intention de régler les choses. Il avait traversé les couloirs d'un pas traînant, décidé mais pas moins inquiet pour autant. Leur relation était tendue. Très, tendue. La possibilité d'un rejet complet lui coupait un peu les ailes, mais il fallait le faire maintenant, ça ne pouvait plus continuer ainsi.

C'est pourquoi il alla frapper au bureau de Charlie, comme ça, et entra tout simplement sans attendre d'y être invité. Auparavant, il ne frappait même pas, alors il y avait progrès. S'avançant vers l'homme avant même que celui-ci n'ait le temps de le mettre à la porte, il prit une profonde inspiration et força les mots à sortir, en dépit de la boule qui était de retour dans sa gorge:

« ... I'm sorry »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:23

Alors que pour un, il y avait un processus de changement derrière tout ce temps, pour l’autre il avait s’agit de petites vacances. Charlie avait enfin découvert à quel point il était parfois bénéfique d’apprendre à lâcher le morceau et laisser tomber son acharnement. Il l’avait si longtemps fait, tenir tête à ce jeune homme jusqu’à en perdre toute patience. C’était un grand amas de mauvaise énergie qui le malmenait à chaque fois. Depuis leur rencontre, il devait se l’avouer que jamais ne s’était-il senti aussi bien. Libéré de ce poids, de ce petit monstre qui semblait tant aimer lui démontrer à quel point il pouvait le détester. Il avait compris, et il l’avait accepté. Désormais il n’en avait plus rien à faire de lui et de son avenir. S’il ne voulait pas venir, s’était son choix et son problème en entier.

Mais il devait s’avouer que cette mauvaise énergie revenait malgré tout le poignarder de temps à autre, car rien n’était réglé au final. C’était la guerre froide, et Charlie avait joué la carte de l’ignorance, sans jamais flancher de serait-ce qu’un peu. Malgré les assauts de l’autre, il ne lui accorda pas le moindre petit regard, le transformant en un réel fantôme. Comme quoi il avait vraiment abandonné tout le concernant. Il ne semblait rien y avoir à faire.

Et ce fut bien au cours de la troisième semaine, qu’il se sentait le mieux. Le plus dur était passé, et il avait enfin la paix. Hendrick se tenait enfin tranquille. Pour combien de temps, il l’ignorait, car Charlie n’était pas de ceux qui croyait si vite avoir gagné. Ça lui prenait un victory sur un écran pour que ce soit plus concret et qu’il en soit heureux de cette véritable partie gagnée. Mais ça, c’était dans un tout autre monde que celui de la réalité.

Le cours des choses avaient repris, entre cours et correction, et Charlie avait perdu toute mauvaise énergie qui aurait pu refaire surface. Mais ce que l’on évitait, revenait. Quoi qu’il n’évitait pas, simplement se refusait-il d’aller le voir pour régler le conflit apparent. Ce n’était plus de son ressort, et pour son bien, il avait mis un véritable trait sur lui. Comme on le faisait pour éliminer les mauvaises choses dans notre vie. Qu’il se manifeste, qu’il fasse tout ce qu’il veut, il n’allait pas céder, par refus de replonger dans ce petit jeu qui usait ses nerfs. Il n’avait pas l’habitude d’exploser, seulement avait-il celle d’en prendre beaucoup jusqu’à ce que le vase se brise. Et il en avait été le cas.

Après tout ce temps, Charlie restait dans son train-train quotidien, plongeant comme toujours dans sa bulle de correction, tranquille dans son bureau avec sa fameuse petite boîte. Il en fut sorti, non pas par un couinement mais bien par quelque chose de bien humain. Il ne relevait pas dans l’instant même la tête, attendant tout simplement que la voix se manifeste d’elle-même le temps qu’il termine de lire sa dernière phrase inscrite. Ou peut-être pas. Car il y avait de quoi, porter une plus grande attention à ce qui avait été dit.

Ce fut entre froideur et incompréhension qui releva enfin le regard sur cette tête qu’il n’avait pas observée depuis bien des jours. Et il le fixa, dans un lourd silence qui dura quelques secondes, alors que la mince parcelle surprise de son visage, retrouva sa complète neutralité glaciale.

« I can see you’re still thinking I’m a complete brainless man… No matter what you say, I’m not going to believe you. Forgiveness is hell of a lie. I know you’ll just start over. Laughing at my face, spitting on me, making fun of my accent and what else. You should forget it like I did. Accept it like I did. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:24

Brève surprise, puis retour de la froideur. Il n'avait nullement réussi à attendrir l'homme ne serais-ce qu'un peu. En même temps, c'était presque bon. C'était le premier vrai regard qu'il se méritait depuis trois semaines, les premières paroles adressées à son intention. Comme une petite chaleur qui s'insinuait en sa poitrine et rendait ses respirations plus aisées, allégeait un peu le poids qui y pesait depuis tout ce temps. Il se sentait un peu plus vivant à nouveau, un peu plus fort et prêt à reconquérir l'entièreté de cette attention. De manière plus saine, cette fois, au possible ...

Il ne s'attendait quand même pas à un refus aussi direct. Hendrik savait qu'il avait merdé, mais peut-être pas à quel point. Le pardon ne serait définitivement pas facile, ça il le voyait un peu venir, mais il ne s'imaginait pas que l'autre ne le ... croirait tout simplement pas. Prendrait ses excuses pour de la foutaise et les balancerait pas la fenêtre aussi facile et simplement. C'était difficile à prendre; sa lèvre inférieure soudainement un peu tremblante, il ferma les yeux, serrant le poing un instant.

« You don't ... you don't understand ... »

Il prit quelques grandes respirations, rouvrant les yeux, se mordant la lèvre. On ne lui avait jamais vu cette fragilité, cette difficulté apparente à se prononcer. Il n'avait pas les excuses faciles, c'est vrai ... mais la situation cette fois était pire encore, d'une certaine façon.

« I know I fucked up really bad, I did and said things that ... that were horrible, and I've been a brat and I .... I went too far. I'm sorry, okay? Just, can you believe me for just this once?! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:25

Il n’était certes, pas près de se faire attendrir. S’il avait été un bon morceau de viande, le marteau se serait certainement brisé sous le premier coup. Du moins façon de parler métaphoriquement. Il ne lui avait jamais réellement accordé sa confiance, et à l’avoir connu comme il l’avait, ainsi qu’à l’ouïr de ce que les autres professeurs pouvait bien dire de si positif au sujet du garçon. Il se méfiait, le croyant manipulateur à souhait, lui revoyant ses excuses du revers de la main comme s’ils n’étaient rien. Malheureusement c’était bel et bien le cas, du moins à ses yeux à lui. Il les croyait faux, persuadé que si pardon il y avait, retour au passé serait. De celui qui recommencerait à le faire amèrement chier comme il l’avait toujours fait.

Et roula des yeux à l’ouïr des premiers mots de réponses. Marmonnant pour lui-même, conscient d’être malgré tout audible « Yes, of course I don’t… » de façon bien sarcastique. Évidemment qu’il ne comprenait pas, car ce jeune homme le prenait pour un idiot, de toute manière. Son regard ayant terminé son manège se vit offrir cette première scène d’un Hendrick dans un état tout autre. Entre fragilité et touche de désarroi. Charlie attendait de voir la suite, et surtout de l’entendre. Il ne savait pas à quoi s’attendre. Le moment fatidique où le jeune homme se retrouverait à lui rire en pleine gueule et aux éclats, mais quelle bonne farce vous m’avez cru. Plus particulièrement du moins. Ce pourquoi il se refusait le moindrement à flancher. Malgré les paroles, malgré tout.

« Yes… Yes you did. Good thing you realised it. Or maybe you didn’t ? Why would I believe you ? Why would I care ? Because I know you don't. »

On n’avait jamais vraiment vu Charlie, dans cet état aussi froid. Il y avait un mur de paille, devenu mur de pierres en ce jour. Car il en avait eu assez qu’on lui arrache les brindilles. Et il s’était tranquillement relevé, pour détourner son bureau en un affront plus véritable sans l’être réellement et intentionnellement.

« Look I know you hate me. Now I accept it, I gave up on the why bloody hell you do. Let’s say you win. You should be happy. The British is letting you doing whatever you want. So I guess you don't need to "apologise". »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:26

Son sarcasme et sa froideur. Il ignorait complètement ses excuses, il ne s'en cachait même pas. Hendrik avait envie de le frapper, serrant les poings pour contenir les émotions qui se bousculaient en lui. Il détestait par-dessus tout se faire renvoyer ainsi du revers de la main, voir ses excuses balayées comme si elles n'étaient point sincères alors que pour une fois, enfin, il l'était vraiment. Mais à force de se montrer mesquin et agaçant, il avait réussi à bousiller ses chances d'être pris au sérieux. Tout avec lui n'était que vilaine plaisanterie, Charlie ne lui faisait pas confiance, ne lui avait jamais fait confiance.

Il refusait toujours autant de le croire. Le sentiment était désespérant, il était pris de court, ignorait quoi faire pour rétablir la situation. Y avait-il seulement espoir de lui faire entendre raison, de lui faire réaliser qu'il ne se moquait pas, pas cette fois, plus maintenant ? Charlie parlait comme s'il connaissait tout de lui, comme s'il comprenait ses moindres intentions, alors que c'était faux. Tellement faux ...
Il n'avait pas mis le doigt sur le réel problème, sur la raison derrière tous ces agissements, et il estimait le comprendre mieux que quiconque pour savoir qu'il ne pouvait pas être sincèrement désolé. Charlie ne savait rien. Il ne comprenait définitivement pas, et continuait de ne pas comprendre en n'en faisant qu'à sa tête.

« I don't hate you ... »

Il passa une main dans ses cheveux, l'air de plus en plus désemparé.

« I know it may seem like I do ... I ... Thing it, it's completely the opposite. In a way, I guess I was just trying to grab your attention, keep it all to myself. You hated me, but it was the price to pay ... »

Dit comme ça, il passait pour un bel idiot. Il en avait conscience, mais il fallait tout lui dire, sans exception, sous peine d'encore se prendre toute cette froideur qui le terrifiait. Il fallait lui faire comprendre quelque chose, et si cela signifiait s'ouvrir sur lui-même et laisser voir cette partie de lui qu'il ne montrait à personne ... alors soit. C'est les yeux humides qu'il repris, la voix tremblante:

« I guess I wanted what I never could have ... When I was a kid, when I grew up and still had to fight for the slightest bit of attention ... »

Les larmes coulaient désormais sur ses joues et il ne faisait rien pour les retenir. Difficile alors de croire qu'il jouait simplement la comédie, ç'aurait été de pousser la chose un peu loin. Jouant avec ses mains, évitant désormais de regarder le profil de Charlie qui s'offrait désormais à lui alors que l'homme avait détourné son bureau, il renifla et fit un pas vers l'avant.

« Je m'y suis mal pris, it was stupid and mean and I had no right to act like I did ... But I get it now... »

La goutte qui faisait déborder le vase de son côté aussi, alors qu'il craquait tout simplement, son visage inondé de larmes alors que de plus violents sanglots secouaient son corps. Lui qui était toujours si fier, si arrogant, n'était plus qu'un total mess. Et au travers des larmes, presque incompréhensible, il trouva la force de glisser un « I'm so sorry ... Please don't hate me ... »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:27

Charlie n’était persuadé que du faux, laissant malgré tout un mince jeu à l’autre et attendait encore et toujours les réponses sans jamais lui couper la parole. On pouvait au moins lui accorder son écoute, et le temps qu’il lui donnait. Il aurait bien put le repousser et lui fermer la porte au nez sans le moindrement l’écouter. Ce qui était bien chez cet homme était les chances qu’il donnait. Il ne coupait pas la parole, et avait appris à développer son écoute pour ses élèves en particulier. Il faisait ses erreurs comme tout être humain transformé en un psychologue qui semblait croire qu’il avait tout bon et tout compris. Alors qu’il n’en était rien.

Peu à peu il le comprenait, peu à peu il délaissait son côté borné. L’incompréhension qui l’habitait, se vit plus éclaircit devant les explications du jeune homme. La haine qui ne l’était pas en réalité, qu’une image comprise alors qu’elle n’y cachait au final que ce besoin d’attention. Le visage froid prenait des tons autres, plus doux au fil des mots. Et il semblait enfin comprendre, un tant soit peu. Il n’était pas un fana de la science humaine, mais avait une partie de la logique, aimant la philosophie. Un garçon qui avait grandis à la quête de l’attention, qui désormais avait grandis avec ce manque. Charlie voyait le pourquoi du comment, lui qui contrairement aux autres, n’en avait rien à faire de lui. Il n’avait pas de petit chou-chou, il y avait des enfants qui avaient tous besoin de lui, également. Il n’y avait pas de podium, il n’y avait rien. Et il en avait payé le prix avec lui et non pas de la meilleure manière qui soit.

Il ignorait quoi en penser. Comment au final, Hendrick le voyait lui. Il ne voulait pas tenter cette branche, commençant tout simplement à croire à la vérité. Son air glaciale l’avait quitté, à voir ainsi le jeune homme se briser. Il n’était pas sans cœur, certes sévères et punitif lorsqu’il le fallait mais il restait humain. Il avait abandonné le mur, et l’idée que le garçon jouait la comédie. Ce serait franchement poussé. Charlie accepta de lui donner sa chance, de lui faire confiance, pour une fois. Un peu réticent malgré tout, il s’était approché pour un face à face. Il ignorait les barrières du convenable, il ignorait ce dans quoi il allait mettre le pied, il était devant l’inconnu. L’homme avait décidé de taire ses doutes et les fils de ses retenues, pour tenter de retenir le pot qui était en train de craquer complètement.

Il n’avait qu’un gamin blessé après tout, sans danger. Ce pourquoi il avait osé, doucement passer ses bras autour de ce corps pour servir de pilier. Il pleurait, il n’allait pas du tout, à un tel point qu’on ne comprenait presque plus ce que le garçon pouvait bien dire. Une âme qui avait mal, une âme qui appelait à l’aide, une âme à consoler. Et ça, Charlie l’avait compris. Avec ou sans les événements passés, il ne comptait pas le laisser là. L’homme démontrait son attention, ce savoir qu’il avait des gestes, pour tenter de calmer les choses. À la fois d’une douceur et d’une force, qui au final ne fit que dire une présence qui ne le laisserait pas tomber.

« It’s okay… Don’t worry. I don’t hate you. I didn’t know how much it could hurt you. » Non, il ne le détestait pas. Du moins pas entièrement, plus maintenant. Car il avait compris, car il pardonnait. Parce qu’il était celui qu’il était.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:28

Il avait vu Charlie se lever, avant observé à travers la brume dans ses yeux alors que l'homme s'était rapproché de lui, d'abord un peu hésitant, puis plus franchement. Hendrik ne savait plus à quoi s'attendre, après s'être mis à pleurer, après avoir fait tous ces aveux. Il espérait au moins avoir fait comprendre quelque chose à l'homme, et à en juger par la froideur disparue de ses traits, c'était chose faite. Le jeune ne se faisait tout de même pas d'illusions, ignorant ce qui viendrait en suite. De tout ce qu'il aurait pu prévoir, les bras de Charlie autour de lui n'en faisaient certainement pas partie.

Douceur après la haine, chaleur après la froideur. Rien pour l'aider à retrouver son calme, la boule dans sa gorge ne faisant qu'enfler un peu plus, lui couper le souffle et faire redoubler l'ardeur des larmes brûlantes qui inondaient son visage autrefois si confiant, désormais si bouleversé. Il resta immobile quelques longues secondes, parcouru de tremblements, avant d'oser lever les bras et entourer le corps de l'homme en retour. Ses mains s'accrochèrent à son haut, ses bras le serrant désespérément, comme un bateau en pleine tempête se guidant à la lumière d'un phare. Il évitait la noyade, gardait de peine et de misère la tête hors de l'eau, grâce à cette bouée de sauvetage, ce corps contre le sien, qui lui offrait le réconfort nécessaire. Sans plus aucune gêne ni honte, il laissa son visage en pleurs se cacher au creux du cou qui lui était offert, son étreinte se resserrant un peu plus encore. Parce qu'il en avait besoin. Parce que même s'il semblait toujours au-dessus de tout et laissait croire qu'il n'avait besoin de personne, Hendrik était beaucoup plus vulnérable que cela. Cette fragilité apparente, il se gardait bien de la montrer, mais en cette journée il avait craqué, pour laisser voir un côté tendre à son âme.

Il ne le détestait pas.
C'était les seuls mots dont il avait besoin actuellement, la seule chose qu'il souhaitait entendre. Il eut un petit sanglot étouffé et hocha légèrement la tête, se frottant par le fait même contre le cou de l'homme. « Okay... » et c'est tout ce qu'il parvint à sortir, s'appliquant plutôt à garder sa respiration sous contrôle et se ramener lentement au calme. Il lui fallu encore un moment avant qu'il ne se recule légèrement, sans relâchant son emprise sur Charlie pour autant. Une main le tenait toujours alors que l'autre essuyait péniblement ses joues, tentant de se redonner un peu de contenance. Il n'était pourtant pas encore prêt à complètement se défaire de lui, profitant de leur proximité pour plonger son regard dans le sien et simplement le contempler en s'imprégnant de ce moment plus calme, plus doux entre eux. Tendre comme jamais, après toute la colère et la brutalité de leur relation. Son regard dériva vers le bas, très légèrement, ses lèvres s'entrouvrant sur un souffle alors que quelque chose se serrait dans son ventre, d'une manière pas forcément désagréable. Il n'y résista pas. Il plongea.

Il ne détourna la tête qu'au dernier instant, reprenant appuis contre son cou et son épaule en évitant de justesse de commettre l'irréparable. Il n'aurait fallu que de quelques centimètres pour l'effleurer, que de quelques fractions de seconde pour tout gâcher. Il ne l'aurait pas toléré, pas après ce moment. Désormais, sans pleurer mais en profitant malgré tout de ce support pour ne pas s'effondrer, il murmura « I'm sorry you had to go through this hell with me ... But I promise it won't happen again... » Il se recula pour de bon cette fois, le relâchant lentement et se mordant la lèvre. « Not like that, at least ... Not as bad. I can't help being a brat, but I won't be a complete ass ... » et il eut un mince sourire, un peu reconnaissant à la fois. Reconnaissant pour la compréhension dont avait finalement su faire preuve Charlie, de même que pour le soutien qu'il lui avait momentanément apporté. Et à cela, tout ce qu'il avait à dire, sincèrement, était:

« Thank you. »


À suivre ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:30

Surprise Mutherfucker - Met brûlant



La vie avait repris son cours, depuis cet événement sortant de l’ordinaire. Il avait vu ce que jamais n’aurait-il cru voir un jour. Des larmes, et un autre côté du emmerdeur numéro un de ses cours. Oh il l’était toujours. Il n’avait certainement pas changé après tout. Ni même lui, ni même personne. On reste ce que l’on est de toute manière. Le degré était seulement moins intense, et Hendrik était bien au courant de la limite à ne pas franchir ainsi de ce fait qu’il ferait mieux de doser. L’homme n’avait que pour seule différence de comprendre le pourquoi, sans plus ni moins.

Étrange peut-être, mais au final il trouvait que c’était mieux comme ça. Il n’avait plus besoin de faire la tête haute, et la tête dure, qui se refusait de lui accorder la moindre attention, délibérément. Il pouvait tout simplement continuer le cours des choses, sans se concentrer sur plus. Le podium n’était pas, et il ne le serait jamais. Manque de respect il y aurait, et oreille tiré il le ferait. Le parfait retour à la normale quoi.

Ses habitudes étaient, elles restées. De celle qui le faisait rester bien tard le soir pour les corrections, de celle qui parfois le faisait rester pour le bien de lui faire travailler autre chose que ses pouces. Il était un gros geek, comme on dit. Il le savait bien et il faisait malgré tout attention. À ce qu’il mangeait pour commencer, pour éviter de prendre du poids par la faute des choses grasses, et puis il tentait de garder la ligne qu’il s’était fait. Toutefois, ce n’était pas pour autant qu’il était en véritable forme. Seulement, pas obèse quoi. Au moins il avait la volonté, et se réservait un temps pour un petit tour au gym. Pas très motivé, il y arrivait quand même avec les trames sonores des films les plus épiques. Il faut dire que ceux de Marvel aidaient, making him feel like a superhero . Il ne l’était pas mais oh, ça l’aidait à se motiver, il avait bien le droit. Et puis il était pas mal seul à cette heure de toute manière. Il passa le plus clair de son temps avec les poids, et puis cessa enfin après quelques temps, jusqu’à ce que son corps se tanne et lui dise qu’il avait assez sué comme ça.

Signe d’arrêt, il avait pris la direction des vestiaires pour une bonne douche et tout le reste. Ce n’était pas très agréable de garder la sueur qui vous collait à la peau. Il aimait bien son t-shirt Marvel rouge mais il avait plus de tons sombres mouillés que secs. Mais bon, surprise motherf*ckers! il y avait un oiseau qui sortait de là. Avec le reste du corps aussi, qui lui fit dans l’immédiat mettre sa main sur les yeux pour éviter de voir plus. « Bloody Hell. » Il avait cru reconnaître le visage d’Hendrick, et c’était assez malaise comme ça. Il n’avait pas besoin de voir des élèves à poil non merci.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:31

La vie avait effectivement repris son cours, au plus grand soulagement d'Hendrik. Il n'y avait plus eu de crises de larmes ni de guerres froides, juste leurs habituels agacements mutuels se maintenant malgré tout dans un certain respect. La limite qu'il avait auparavant explorée, Hendrik n'osait plus la franchir, ayant eu un aperçu suffisant des conséquences qui en découlaient et de la colère provoquée pour que cela lui coupe toute envie de s'y réessayer. Dans l'ensemble, leur situation était presque confortable et, même sans avoir toute l'attention de Charlie sur sa petite personne et pour lui tout seul, le jeune homme ne s'en portait pas plus mal. Il apprenait à se contenter de ce qu'il avait. Évidemment, les choses ne pourraient pas rester tranquilles aussi longtemps, elles devraient inévitablement se pimenter un jour ou l'autre...

Hendrik était plutôt du genre sportif, quiconque l'aurait bien remarqué. En réalité, il ne semblait pas avoir un seul genre défini, étant plutôt un mélange de plusieurs, dont le sport faisait grandement partie. Un smoothie de talents et d'intérêts. Il était donc plutôt normal de le retrouver dans l'une des nombreuses installations sportives de l'université, que ce soit le terrain, la piscine, le gym ou les vestiaires. C'était encore le cas aujourd'hui, alors qu'il avait eu une pratique de football juste après les cours, puis avait profité de la piscine déserte pour faire quelques longues histoire de se détendre un peu. Il en faisait ainsi le vide dans sa tête, ne se concentrant que sur ses mouvements et sur l'eau bougeant autour de lui, épousant les formes de son corps sans jamais l'engloutir dans ses profondeurs. Une douce harmonie qui calmait ses sens, relaxait sa tête aussi bien que ses muscles, et il en ressortait chaque fois plus détendu. Aujourd'hui ne faisait pas exception à la règle. Il avait regagné les vestiaires pour y prendre savon et shampoin et puis direction les douches. À cette heure, il s'en permettait des plus longues et chaudes, profitant du fait que l'endroit était désert et qu'il n'avait pas à se presser ou à se taper la conversation avec d'autres gars. Il avait rapidement lavé ses cheveux, puis effacé de son corps toute trace d'activité physique intense et vague odeur de chlore de piscine. S'il avait laissé l'eau lui couler dessus sans bouger un peu plus longtemps que nécessaire, eh bien personne n'en saurait rien.

C'est en sortant de la fameuse douche qu'il eut toute une surprise. Il ne s'attendait définitivement pas à croiser quelqu'un, encore moins que cette personne soit Charlie. Il n'avait pas non plus planifié être aussi peu couvert lors de la rencontre fatidique. Inutile de dire que sous les mots échappant à l'homme, lui-même sursauta quelque peu avec un « Holy shit » et attrapa une serviette pour se couvrir au moment même où Charlie se cachait les yeux. Oh well. « Huh. Hi ? » Petit malaise évident, mais pas suffisant pour déranger Hendrik plus qu'il ne le faut. Il avait enroulé la serviette autour de sa taille et s'affairait à ouvrir son casier, l'incident déjà derrière lui.

« You've been working out, I see. It's quite nice when there's no one around ... so peaceful. »

Il se détourna alors vers lui avec un petit sourire, ne s'empêchant pas de détailler l'homme de haut en bas, de la belle gueule au chandail Marvel mouillé de sueur, dérivant légèrement plus bas puis retournant fixer les yeux bleus. « I didn't know you came here sometimes, never saw you around before... » et c'est bien vrai, il s'en serait forcément souvenu dans le cas contraire. Cet homme créait des sensations malsaines au creux de son ventre et se retrouver seul en sa proximité en cet instant ne faisait rien pour aider. S'il n'avait pas encore l'air d'un prédateur, cela changerait bientôt puisqu'il sembla soudain se décider à bouger, ses pas le menant tout droit dans l'espace personnel de Charlie qui se retrouva coincé entre casiers et corps nu et humide. « I'm glad you're here right now... » Contrairement à la fois précédente où l'envie était survenue, Hendrik ne fit rien pour calmer ses pulsions. Laissant la chaleur l'envahir et embrouiller sa raison, il se rapprocha sans prévenir et s'empara doucement de ses lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:33

Bloody hell ou Holy shit, la réaction et la surprise était de la partie. Toutefois Charlie n’avait qu’à découvert, non pas l’entièreté de son corps, mais bien une petite partie de lui tenue secrète. Allant plus loin que la chair mais bien de ce qu’il était. Un fan, un geek, transparu de pas ce t-shirt. On ferait mine de rien. Mais si seulement on pouvait voir le contenu de ses armoires, on y découvrirait une véritable collection.

Bref, il y avait le malaise évident, l’homme marmonnant une salutation en retour, sans encore oser regarder. Il n'osa jeter un coup d’œil qu’au son métallique grinçant. Le jeune avait une serviette, il pouvait souffler désormais. À ses dires, il se regarda le chandail, imbibé de l’évidence du travail, il y avait sa chevelure qui le démontrait bien aussi. Un haussement d’épaules en première réponse; « Yeah. I don’t really like it when there’s people. And my people I mean students who have questions. » Il n’avait pas toujours la paix quand il venait ici. Il y était allé une fois avec du people, et s’était bien juré que ce serait la dernière. Ce n’était pas qu’il était antisocial, seulement qu’il n’était pas en mode enseignant tout le temps. Et que s’il était venue, s’était bien pour s’entraîner et non pas se faire gober son temps par les étudiants qui avaient besoin d’éclaircissement.

Le petit malaise de la trompette semblait s’adoucir, avant de revenir de plein fouet. On le passait au rayon-X tout d’un coup et devant l’incertitude, on ne se sent pas toujours très bien. Le grand geek n’avait plus que cette envie d’en finir rapidement, d’atteindre son sac et ses lunettes pour quitter à la va-vite. Il prendrait sa douche chez lui. Il ne sentait pas que s’était bien safe de le faire ici, tout d’un coup.

Et il avait bien raison. Car en moins de deux l’atmosphère lui devint plus mal encore. Elle le brusquait, lui et une partie de son instinct de fuite. Il y avait quelque chose de malsain dans l’air et Charlie ignorait ce qu’Hendrick était bien en train de trafiquer. Une chose était certaine, il n’aimait pas son air de lion, et fit les gros yeux en moins de deux en le voyant s’approcher. Un pas puis deux en arrière et se fut le manque d’air et l’espace restreint qu’il rencontra. « Mister Waters… » Entre voix interrogatrice et signe d’un avertissement. « Would you kindly step b-… »

L’art de lui couper la parole et d’en profiter pour abuser de sa bouche gentiment entre-ouverte. Mais pas pour bien longtemps. Le rouge était monté en flèche sur son visage, en gêne catastrophique et indignation du geste. Le monsieur n’était pas très content. Le monsieur n’y comprenait rien du tout en fait. Les mains contre son torse, il le repoussa d’un coup, armé de ses sourcils froncis par l’incompréhension. « Bloody hell ! What do you think you’re doing !? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:41

Il fallait s'attendre à une réaction désaprobatrice et elle ne se fit pas tarder. Que quelques douces goûtées de ses lèvres et les mains de Charlie prirent place contre son torse nu dans un geste qui le repoussa certes quelque peu, suffisamment pour que sa bouche s'arrache à la sienne. Hendrik passa sa langue sur ses lèvres, les yeux assombris d'une envie toute autre. « I think you know exactly what I'm doing... » parce qu'il était plutôt clair qu'il avait à cet instant des pensées très peu saines en lien avec son enseignant et qu'il planifiait de les mettre à l'acte. D'ailleurs, le voilà qui se rapprochait à nouveau, ignorant le premier avertissement, le premier geste de l'éloigner. Sa bouche revenait déjà à la charge, toujours aussi douce bien qu'insistante, quémandant le passage en y passant la pointe de sa langue. Plus bas, ses mains passaient déjà à l'action; l'une d'entre elles venait de s'emparer de sa cible, sa paume se pressant contre la forme qui se dessinait à travers le pantalon de sport, exerçant une pression suffisante pour être bien sentie, alors que l'autre main passait contre la nuque, solide, le tenant un peu en place et cherchant à le ramener à l'ordre.

Plus un mot ne lui échappait. Il n'en aurait pas été capable, son souffle trop rapide, son coeur débattant trop fort. Il succombait entièrement à ses pulsions de l'instant, à ses désirs retenus qui avaient lentement enflé en lui sans qu'il ne leur porte attention, pour aujourd'hui se faire trop grands, trop forts. Sa main le tenant toujours, son pouce décrivant une caresse longeant le tissu recouvrant le fruit défendu, il se servit de la poigne de sa main libre pour tirer Charlie et le reculer vers les douches; il avait entretemps coincé entre ses dents la protection en emballage coloré dont ils auraient usage d'un moment à l'autre. À croire qu'il en avait toujours sous la main, prêt à saisir ses opportunités.

Dès que le dos de Charlie fut contre la paroi humide de la douche, Hendrik passa aux choses plus sérieuses. Il l'avait là où il le voulait, il ne restait plus qu'à réellement s'y mettre. Sa main, plutôt que de se presser par-dessus le vêtement, plongea bien vite à l'intérieur et tout droit sous toute couche de tissu le séparant d'un contact peau sur peau. À cet instant, il n'y avait plus moyen de faire marche arrière. Il avait capturé sa proie. Il souhait désormais qu'ils se dévorent mutuellement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:41

Il était complètement coincé. À dire vrai, il cherchait encore à comprendre ce qu’il lui prenait à ce jeune, pour avoir osé poser un tel geste. Il aurait souhaité le réveiller, ou il ne savait trop, de par son refus, et ses dires exclamés de surprise. Hendrick avait dit ce qu’il ne fallait pas, lui laissant comprendre qu’il savait parfaitement ce qu’il faisait, à cent-pour-cent conscient. La preuve était là, car il n’eut pas le temps de répondre quelque chose de plus que : « Wait wh-… » car sa bouche était de nouveau bien occupée. Il n’y avait décidément pas que ça.

C’est bien dans ce genre de situation qu’il réalisait à quel point il n’était pas très très résistant à ce niveau. Manière plus douce et gentille pour dire qu’il était faible oui. Ou plutôt facile, tout dépendant des points de vus. Avec son mode de vie, ça ne fonctionnait pas toujours comme il le voulait. Il avait perdu sa jeunesse, son temps où il avait la vie devant lui, le temps de fêter et tout le reste. Quoi qu’il n’avait jamais été de ce genre, à sortir et fêter jusqu’à en tomber malade, pour tomber dans le lit de qui sait. C’était pire aujourd’hui, alors qu’il était entouré de jeunes, de livres et de corrections. Rien avec quoi on peut faire quoi que ce soit. Mais il faut croire qu’il y avait une exception parmi le lot. Et ce n’était pas les papiers non.

Il était un peu trop tard pour notre homme. L’esprit embrouillé jusqu’au plus haut point, il s’était transformé en un pantin, en un amnésique du qui ou quoi, et qui gardait en tête seulement le visage de l’autre, oubliant âges et statuts. Tout à l’heure sans le moindre doute, la moralité reviendrait lui donner un bon gros coup de poing. Pour l’instant, il avait changé de lieu, vers quelque chose de plus froid et humide. Un bon petit contraste avec sa chaleur qui montait en flèche. Une bonne chose d’un point de vu métaphorique, car cette source hormonale lui fit fondre le glaçon qu’il était. Il bougeait, là. Parce qu’on le stimulait de partout après tout, peau contre peau désormais. Un souffle lui avait été arraché, par la faut de la seule protection qu’il avait encore, outrepassé de par cette main inconnue.

… Hendrick venait de déclencher cet autre côté de Charlie. Ce même qui lui avait enlevé la protection pour pleinement plonger en un bel et intense échange. Et bien vite il avait sorti les dents, pour lui mordre lèvres et mâchoire, s’attaquant à ce jeune cou de toutes les manières que possible. Effectivement plus moyen de faire marche arrière. Mais plutôt marche avant, ou était-ce course? En voilà un, un peu plus pressé et hâtif, qui en un habille coup de main avait tiré sur cette serviette plutôt inutile à ses yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:42

Faible et facile, tout pour aider Hendrik à obtenir ce qu'il voulait. Au final, il se serait attendu à une plus grande résistance, n'aurait pas pu prévoir que ce simple geste de l'empoigner là où l'attention était requise servirait à le faire flancher complètement; il en eut vite la surprise lorsque le préservatif fut arraché d'entre ses dents et sa bouche se retrouva bien vite occupée à nouveau, cette fois sans qu'il n'ait fait le premier geste. Instantanément, il entrouvrit les lèvres et gémit dans le baiser, un son peut-être un peu trop needy à son goût, et il en aurait presque eu honte si Charlie n'avait pas décidé d'enfoncer ses dents dans sa chair à cet instant précis, lui faisant perdre le focus en un instant alors qu'un frisson le parcourait. Petite faiblesse dans les jambes, il ressentit le besoin de tirer l'homme contre lui et inverser leurs positions, s'adossant au mur en guise de support et écartant d'un geste du pied la serviette qui venait de lui être arrachée. Eh bien. Flambant nu devant son prof, et le meilleur était encore à venir.

« So geeky, man... that's cute » Il n'avait pu retenir le commentaire, ses doigts traçant le t-shirt que portait encore Charlie, ce bout de tissu Marvel bien typique qui devait absolument partir dans l'instant. Pourtant, le tout était prononcé avec un petit sourire coquin et un brin charmé, peut-être. Parce qu'il ne s'agissait pas d'une insulte, loin de là. Il se rapprocha d'ailleurs pour l'embrasser à nouveau alors qu'il passait enfin ses mains sous le fameux t-shirt, accédait à de la peau nue ... et se détachait légèrement de lui pour le fixer avec des yeux agrandis de stupeur. « Are you shitting me ...» Il souleva sans plus tarder le fameux bout de tissu, le tenant d'une main et passant l'autre contre la fermeté inattendue de ce ventre plat, le bout de ses doigts traçant les pectoraux avec quelque chose qui s'approchait de la fascination, au-delà de la surprise initiale. Lorsqu'il releva les yeux pour croiser ceux de Charlie, ils étaient embrumés d'une toute nouvelle fièvre. « Damnit you're hot @@ »

Passé ce stade, il n'y avait plus un instant d'hésitation. Le t-shirt se trouva vite retiré et balancé plus loin, Hendrik ne perdant pas de temps à découvrir son corps de ses mains, le tirant un peu plus contre lui, plus près encore, allant épouser de ses doigts la rondeur du postérieur ... Le souffle haletant, il finit par se retourner et s'emparer de sa bouteille de shampoing abandonnée, la plaquant contre le torse de Charlie et l'intimant d'un regard à s'en emparer; sitôt fut-elle entre ses mains, Hendrik se retourna et plaça ses bras contre le mur frais de la douche, derrière mis de l'avant, semblant n'attendre qu'une chose. À en juger par la façon dont il ne tenait pas en place, remuant légèrement d'anticipation aussi bien que de hâte, sa patience commençait à s'épuiser. It had to happen. Now.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:43

Événement emplis de surprise pour l’un comme pour l’autre. Charlie aurait certainement été des plus résistant, si évidente et dure comme fer la différence des goûts avaient été. Il faut avouer qu’Henrick avait soit toute une audace, ou encore tout un culot pour avoir tenté le coup d’homme à homme. On ne peut jamais réellement savoir, d’autant plus dans le cas de Charlie neutre comme dix, et qu’on ne voyait pas dans une atmosphère charmeuse entre les quatre murs du bâtiment d’enseignement. Si on creusait un peu plus, on aurait compris le pourquoi de ce côté faible et facile. Qu’on dise ce que l’on veut, contrôle toi mon vieux , on était ce qu’on était après tout. Et l’occasion d’une telle activité ne lui avait pas été proposée mais bien rentrée dedans à toute allure. Comme si le petit instant de réflexion lui avait été enlevé.

Il ne voyait plus que deux êtres consentant, sans noms, sans différences, devenus que deux corps qui ne cherchaient plus qu’à s’imbriquer. Ils se recevaient des feedbacks, s’alimentant mutuellement, pour n’arriver qu’au but fixé. Un petit ralentissement fut, alors que la voix du jeune homme lui éclaircis la bulle dans laquelle il s’était plongé. Et il avait doucement rit, se disant simplement oh si seulement il s’avait à quel point il l’était . Ne comptez pas sur lui pour le lui dire. Il avait compris au fil du temps que ce n’était pas une bonne chose en vue de son âge. Assez turn off en fait, pour les quelques dates qu’il avait pu se rendre jusqu’à la demeure de l’un ou de l’autre. Étrangement elles ne revenaient pas, plus de nouvelles et plus rien.

Ce n’était qu’un t-shirt au final, qui cachait une autre surprise de lui. On ne suspectait pas que l’enseignant à l’air d’un nerd qui mangeait des livres, avait plus qu’un ventre sans trop de gras. Pas de petite bedaine, pas de planche, mais plutôt de belles palettes définies, tout comme le reste des muscles de son corps. Surprise motherfuckers. Il avait encore rigolé à ce faux questionnement d’Hendrick qui découvrait son corps surprenant. Charlie avait aidé à ce que le bout de tissu bien rouge ne soit plus, pour laisser place à rien de plus que de la peau. Il se colla, allant mordiller de nouveau la chair du cou, laissant ses lèvres frôler le reste du chemin vers l’oreille pour lui murmurer d’une voix chaude « Thanks… » Il fallait bien le remercier du compliment n’est-ce pas ?

Pas très longtemps, car la main qui vient s’agripper à son postérieur le fis magnifiquement grogner, pour donner un bon coup de bassin en un réflexe, écrasant leurs sources évidentes de leurs états. Les choses plus sérieuses se firent sentir, alors que la bouteille de shampoing termina entre ses mains et qu’Hendrick s’offrait entièrement à lui. De quoi lui donner une vague de bouffée de chaleur. Et s’il ne s’était pas écouté un peu, il aurait balancé tout plus loin pour s’occuper de lui sans plus attendre. Au lieu de quoi, il s’amusa plutôt à frôler et coller la bête contre l’antre de la grotte inexplorée. Le temps des préparations, alias préservatif et phase de mousse. Mais avant toute chose plus vive et sérieuse, Charlie démontra son savoir-faire, par ses doigts qui doucement, allèrent s’assurer que la visite se ferait sans trop de mal brutal. Un à la fois, s’amusant au premier à y aller doucement, jusqu’au fond allant chatouiller le point de plaisir propre à l’homme, et fit le même manège à chaque nouvelle intrusion jusqu’à ce que l’effet ciseau fut. Et entre temps ses lèvres avaient fait leur coquine pour le garder éveillé un peu plus, plus vulgairement lorsque la langue fut de la partie contre cette peau, peu importe, tout ce qu'il avait à porté de bouche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   Ven 29 Déc - 0:44

Tout n'était plus que sensations. Amas de sensations, la réalité se brouillant avec les fantaisies, les rêves devenant réalité. Dans une chaleur de plus en plus intense, une brume de plus en plus épaisse dans son cerveau, ils mettaient à l'acte une passion qu'Hendrik refoulait depuis un certain temps, et que Charlie n'avait jamais envisagée avant le moment précis où le plus jeune eut la main dans son pantalon. Il n'avait plus besoin de guider, pouvait se laisser emporter et devenir consentante victime de traitements de paradis. Une boule de feu dans son ventre, brûlant d'une fièvre de désir encore plus activée par le simple mot que l'homme glissa à son oreille. Il ne déconnait pas, lorsqu'il disait adorer son accent. C'était la chose la plus sexy qui soit et, s'il avait osé murmurer son nom dans ce ton caressant et doux comme le miel, c'en aurait été fini d'Hendrik.

Il aurait volontiers passé des heures à explorer son corps de ses mains, envisageait déjà de remettre la partie pour le découvrir plus en profondeur. Personne n'aurait pu soupçonner une telle définition sous ses airs un peu nerdy, une telle passion sous son attitude calme et adorable. Plutôt entreprenant, le Charlie. Rien pour déplaire à Hendrik. Il encaissait tout ce qu'il pouvait lui donner, supportait son corps contre le mur pour éviter de s'effondrer alors qu'il tremblait un peu plus à chaque assaut. Au frôlement taquin, il poussa vers l'arrière, donnant involontairement un coup de bassin; au diable la préparation. La tête lui tournait, il n'avait plus une once de patience, il le voulait maintenant. Si Charlie avait agit sur son impulsion, Hendrik l'aurait prit sans broncher. Un peu de préparation n'était pourtant pas plus mal, des doigts trouvant leur chemin en lui, envahissant la chaleur étroite et enveloppante jusqu'à un point précis qui, dès que frôlé, arracha un grognement à l'étudiant. Grognement d'abord, puis réel gémissement lors du second contact. Sous la stimulation de plus en plus présente de ces petits nerfs si sensibles, il devenait de plus en plus bruyant et de moins en moins capable de se tenir sur ses deux jambes. Il fallait plus. Maintenant. Maintenant, avant que ses jambes ne l'abandonnent et qu'il ne lâche complètement prise.

Redressant un peu le haut de son corps et le tournant tant bien que mal vers l'arrière, il attrapa la nuque de Charlie et l'attira vers lui pour capturer ses lèvres, combattre sa langue presque férocement dans l'empressement du baiser. Cette langue qui faisait des merveilles contre sa peau, en faisait désormais d'autres contre la sienne. Il n'y avait plus aucune cohérence, plus aucune retenue. Que leurs plaisirs s'entrechoquant brutalement dans une pluie d'étincelles qui alimentaient les feux déjà brûlants en eux. « Now. Now... » Il retrouva son appuis sur le mur, observant Charlie par-dessus son épaule, les yeux insistants, le souffle trop court pour prononcer un seul mot de plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hendrick & Charlie [Nerdy teacher gets some]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» CHARLIE X)
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Charlie la licorne
» Charlie Lane
» Le syndrome de Stockholm (Charlie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brickface :: We are free :: Nos Rps-
Sauter vers: