AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Brandon & Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 17:48

Belle au Bois dormant se réveillait et filait à la salle de bain se préparer, debout trop tôt mais malgré tout d'assez bonne humeur, Brandon commençait à comprendre qu'il avait assez d'influence sur l'humeur du gamin. Il se contenta de sourire et rester assit sur le lit dans la courte attente, levant les yeux lorsque la laisse fut ramassée et les mots prononcés. Arthur, qui ne se plaisait généralement pas trop à approcher Charlie si ce n'est pour le menacer à sa façon, s'était précipité à ses pieds en voyant et entendant la laisse être ramassée, comprenant la raison derrière tout ceci. Sacrée boule de poils. « You're sure you want him to come? I recall you and him don't ... really see eye to eye » il eut à son tour un rire, se penchant malgré tout pour prendre Arthur et le poser sur le lit. « Wanna go for a walk old boy ? Yeah ? » tout en lui mettant le harnais, le chat se laissant amplement faire avec une patience inouie et l'habitude de la chose. Dès qu'il fut en laisse, il chercha à sprinter vers la porte, se voyant ralenti par Brandon qui se levait tout juste, pas bien pressé.

L'homme eut alors un sourire, tendant la laisse au jeune homme. « Wanna walk him? Like a bonding activity » Il rit à nouveau, malgré tout sincère. Bien que la situation l'amusait un peu, cette rivalité discrète entre le chat et le nouvel occupant de la vie de son maître, il aurait aimé que les deux réussissent à trouver un terraind d'entente. Quoi, un homme n'a pas le droit d'avoir envie de voir le jeune homme qu'il aime bien câliner son chat ?

Toujours est-il que quelques minutes plus tard, ils avaient les pieds sur la plage- car Brandon choisissait extrêmement bien ses hôtels entre autres au niveau de l'emplacement -et le chat courrait comme un petit fou dans le sable. Parfois, cette bête se prenait trop pour un chien.
Dans le soleil à peine levant, les quelques rayons dorés et les teintes de rosé baignant le ciel, Brandon prit une profonde inspiration et commença tout simplement à marcher, sourire aux lèvres. Il ne faisait pas encore trop chaud, juste comfortable, la plage plus vide, un petit havre de paix pour cet instant figé dans le temps. Le portrait avait tout de parfait, Brandon lui-même n'aurait pu rêver peindre plus belle scène que celle-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 17:51

Oh well, il semblerait bien qu’il ait trouvé un moyen de tire rune réaction à ce chat, autre que de la haine et de la méfiance. « Aux dernières nouvelles, c’est lui qui me déteste pour aucune raison apparente, sir. » Et il faut dire que lui, ça ne l’irritait pas car il l’agaçait, mais bien parce qu’il ne pouvait tout simplement pas l’aimer comme il le voulait. Ça faisait bien des jours qu’il avait tenté de l’apprivoiser et rien à faire. Absolument rien. Au final Charlie avait abandonné, et ne cherchait tout simplement plus les contacts avec lui, il savait qu’il perdait son temps. « I’m only giving up, and you know why, sir. » Il avait quand même sourit, parce qu’il ne comptait pas en faire toute une histoire. Il n’en avait rien de plus à faire, ce n’était pas faute d’avoir essayé. Il n’avait plus qu’à l’ignorer et tout allait pour le mieux ainsi.

Il n’avait pas dit non pour la promenade, toujours de son rire sarcastique « More like he’s gonna walk me. But yeah, sure. I could give it a try… » Il n’était pas obligé de savoir que cette main qui le tenait, n’était pas celle de son maître, à l’autre bout. Un peu trop occupé à se prendre pour un chien de toute manière, décidément. Charlie se contentant de le suivre, son regard se perdant rapidement dans ce couché de soleil. « I guess it was worth it, sir. » murmura-t-il, sous le charme de la vue. Et il avait bien vite ce petit sourire en coin, un peu con, un peu charmé, et surtout perdu dans sa tête. Pour le reste, il le garda bien pour lui, ce petit moment scénario, dans lequel il vivait là un moment romantique. Mais il n’y avait rien. Et ça il le savait bien. Du moins n’osait-il pas voir les autres possibilités. « I still can’t get over the fact that I’m right here, with you, in this new country. It’s like a dream… » Son petit rire s’en suivit. « I guess I’ll need time to get over it. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 17:54

Là-dessus il n'était pas tort, c'était Arthur qui promenait Charlie et surement pas l'inverse. Quoi qu'à l'instant, le chat était trop heureux de son aventure à l'extérieur dans le sable encore un peu humide et les doux rayons chauds de lumière pour se soucier de telles banalités; autrement dit, il n'en avait rien à faire, de l'humain qui tenait sa laisse, peu importe de qui il s'agissait. Brandon aimait se dire que c'était là une petite preuve d'acceptation; il aurait bien voulu que son chat aime Charlie, mais savait aussi reconnaître les efforts que faisait le plus jeune pour s'adapter aux caprices égoïstes de l'animal ... sans grand succès, il faut se l'avouer. Le plus vieux ne désespérait pourtant pas, persuadé qu'un jour les deux parviendraient à s'entendre; oui, cela impliquait que Charlie resterait dans sa vie longtemps, ce qui lui convenait parfaitement.

Il garda le silence pour le début de leur promenade, souriant simplement aux mots prononcés et hochant doucement la tête. Oh, il comprenait. Alors qu'il réalisait le rêve de Charlie, il profitait tout autant de ce moment particulier qu'il pouvait partager avec le gamin; tout aussi heureux que lui, voire plus encore. « Tell me about it ... » son sourire se fit plus grand et il risqua un regard vers Charlie, pour lui voir l'air adorable. « Maybe you shouldn't get over it ... I always admired that some people, after a while, could still be as amazed as the first time, sometimes about things so simple ... »

Il s'arrêta dans son petit élan émotionnel en voyant l'intérêt grandissant que son chat semblait porter au sable. Aussitôt, il le bouscula très légèrement du bout du pied. « T'AVISE PAS, ARTHUR. Parce que ça a l'air d'une litière géante, ne signifie pas que c'en est une » et le regard autoritaire qu'il lui envoya suffit à ramener l'animal à l'ordre. Oh well, pour une fois qu'il se permettait de le corriger, alors qu'il accomplissait normalement tous ses moindres désirs ...

Ramenant son attention à Charlie, il lui offrit un sourire et enfoui l'une de ses mains dans ses poches en continuant de marcher. Il ne fut alors pas bien long avec que les doigts de sa main libre n'effleurent ceux de Charlie, doucement, comme hésitants, avant qu'ils ne s'y accrochent plus franchement, se mêlant aux siens dans la douceur du geste, comme une caresse entre ses doigts. « Im glad Im the one making your dream come true ... Call it selfish, Im still glad »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 17:55

Il faut croire que sa petite bulle se vit quelque peu brisée, de par cette subite correction de la part de Brandon. Bon, on ne dira rien, quand même pas. Il n’aurait jamais osé, de toute manière. Parce que c’était quand même un peu chiant de mettre le pied dans une pisse de chat, c’était louche du sable chaud. Ou encore de devoir ramasser la merde du prince, ça aussi ce l’était. Il aurait eu l’art de gâcher le moment, quand même. Mais… Il fut bien vite rattrapé quand même, avec la suite des choses, avec les dires de l’homme. Auquel il ne put faire autrement que sourire. « I guess you’re right, sir. Life would be boring anyway, if we just stop to be amaze. » Et bonjour le petit rire, un peu charmé comme toujours. C’était quand même une belle manière de parler, de voir la vie, que de lui dire ainsi qu’il ne fallait pas cesser d’être émerveillé par la vie. « Don’t worry anyway, I know myself enough to know that I’ll never stop. » Et c’était bien le cas de le dire. Toujours une nouvelle idée, un nouveau projet, quelque chose pour le maintenir en vie. Il avait de l’énergie à vendre et à donner, mais aussi à utiliser dans toutes choses que le monde pouvait lui offrir.

Pour la suite, il faut dire qu’il ne savait pas trop quoi répondre à cela. Il en faisait déjà beaucoup pour lui, cet homme et il ne voyait pas quel autre rêve il pourrait bien accomplir. Sans lui forcer le bras, bien entendu. « You don’t need to… » Il lui donna une petite poussée bien amicale avant de poursuivre « You gotta think about you too, sir… » avec son air bien malin.

Qui ne le resta pas pour bien longtemps. Par la faute de son cœur qui venait de faire un quart de tour, dû au frôlement, dû à cette main qui s’était emparée de la sienne, dû à tout ce qu’il pouvait ressentir… Et le sang ne fit que se retrouver au niveau de son visage, manquant sa fonction principale d’aller un peu partout, sans faire de favoritisme. Il se trahissait complètement en cet instant, et pour tout dire, ça le faisait un brin paniquer. Charlie était partit sur son petit nuage, dans sa brume des plus agréables, dans son monde d’illusion qu’il s’était toujours refusé. Il n’avait plus le contrôle, il ne pensait plus à toutes les barrières qu’il s’était mis. Car il rêvait, en cet instant, et laissait son cœur pleinement s’exprimer de par ses battements effrénés. Malgré tout, il ne regardait pas, et trouvait le vue à l’opposé de l’homme, assez magnifique à observer, avec sa main libre frottant et passant mine de rien dans son propre cou. Et il se maudissait pour ne savoir faire preuve de selfcontrol, prit au dépourvu en entier pour l’une des rare fois de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 17:57

Oh, il pensait amplement à lui-même. Charlie n’avait aucune idée des pensées égoïstes qui se cachaient derrière une multitude de décisions de la part de Brandon. Ce voyage était certes pour faire plaisir au gamin, pour l’émerveiller et réaliser ses rêves, mais un part de lui aimait profondément l’avoir à ses côtés et se délectait du fait de le rendre heureux. Il pensait suffisamment à lui-même, si ce geste de lui prendre la main ne le démontrait pas parfaitement. Charlie avait instantanément pris des couleurs, son regard se détournant et attirant un sourire à Brandon. Adorable, tout simplement.

La plage était quasi déserte, mais certains autres avaient eu le courage, tout comme eux, d’être bien matinal et aller à la plage pour une petite promenade. Cela fit en sorte qu’ils croisèrent un couple, main dans la main, dont les regards s’attardèrent longuement sur eux. Loin d’être dérangé, Brandon ne relâcha pas la main de Charlie et resserra même un peu son emprise, en douceur, son pouce décrivant une petite caresse contre sa main alors qu’il adressait un sourire au couple. Celui-ci passa son chemin, non pas sans les juger, il devait bien l’imaginer, car ils n’avaient en rien l’air d’un couple ou du moins en formaient un bien inhabituel. La différence d’âge frappait peut-être aux yeux. Rien pour déranger notre homme, qui suite à la chose tourna les yeux vers Charlie, tout sourire, et caressa légèrement son menton du bout des doigts de sa main libre. « Hey, look at me … »

Il savait qu’il l’avait gêné, ne le croyait pas indifférent mais peut-être un peu perturbé, voire dérangé par le geste. Il avait voulu bien faire, savait qu’au fond cela ne devait pas déplaire à Charlie… mais risqua tout de même, sans se départir de son sourire : « Is this alright ? I can let go, if you want me to … »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:02

Ils n’étaient certainement pas les seuls, bien entendu, tout pour aider son moment dans lequel il tentait presque désespérément de sortir sa tête hors de l’eau que représentaient ses émotions. Et la petite blague du moment romantique, il s’en prenait désormais plein la gueule… et plein le cœur, qui ne savait tout simplement plus où donner de la tête. Observer ailleurs lui avait permis de respirer un peu, de rentrer dans un lieu un peu plus enfantin où ce qu’il ne voyait pas, n’existait pas, d’une certaine façon. Il cherchait une cachette, un instant de repos pour son visage tomaté. Rien ne l’aidait, pour tout dire…

Ni cette douce main, ni ces doigts qui vinrent quémander de son attention. Cette pause forcée, qui le fit relever la tête mais qui refusait toujours que les yeux ne suivent. Pour un instant, le temps de répondre. « No… It’s fine. » Totalement calme, sans le moindre bégayement. Car il était emporté par quelque chose qui lui était encore bien inconnu, et qui se transmis malgré lui dans ses yeux, de ceux qu’il avait finalement relevé vers l’homme. Et il ne disait rien, l’observait sous cette masse de désir, qui le poussa tranquillement vers le geste. Charlie ne réfléchissait plus, avait tout laissé tomber pour s’écouter lui, et ce qu’il voulait avant tout. Un rapprochement rempli d’incertitude, mais qui trouva au final le courage qui lui avait manqué, pour ainsi déposer une main contre cette mâchoire, sans perdre de temps avant de se permettre d’aller voler un baiser. Et tout un, digne d’une passion, digne d’un coup de tête, dont la timidité n’était pas. Le cœur y était, et le cœur eu tôt fait de regretter, lorsque la raison le ranima tranquillement.

Charlie avait tout cessé, s’était reculé, un peu emporté par la panique, par la crainte d’avoir gâché quelque chose. Ce pourquoi il s’était empressé de se fondre en excuses. « I-… I’m sorry sir… » et qui continua dans un monologue de pardon, de perte de savoir ce qu’il lui avait pris…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:03

Brandon avait enfin obtenu l’attention de Charlie, ses oreilles du moins à défaut de ses yeux, recevant une petite réponse qui lui tira un sourire et accentua la caresse de son pouce contre la main du plus jeune. Alors si ça ne l’embêtait pas, il ne voyait aucune raison d’arrêter. Ses pas se voyaient pourtant ralentis, jusqu’à un arrêt pratiquement complet, en croisant le regard de Charlie qui se riva dans le sien, chargé de quelque chose de nouveau, qu’il n’aurait su identifier clairement. C’était à la fois doux et affamé, tranquille et intense, passionné, Brandon aurait pu s’y noyer avec le plus grand des plaisirs, si une main ne s’était pas pressée contre son visage, l’ancrant au moment. C’est sans un mot qu’il subit le rapprochement, c’est sans une protestation que ses lèvres s’entrouvrirent et c’est sans chercher à se défaire qu’il ferma les yeux les quelques secondes que durèrent le baiser. Trop court, à la fois bien assez long, le premier pas franchissant cette mince ligne de moralité qui persistait entre eux. Comme des remparts désormais brisés, une fissure qui laissait tout s’écouler, Brandon sourit contre les lèvres du plus jeune et s’apprêtait même à y demander à nouveau accès lorsque Charlie se recula et fondit en excuses.

Aussitôt, le plus vieux avait haussé les sourcils, un peu pris au dépourvu par ces regrets et ces demandes de pardon qui sortaient en torrents, qui inondaient son ouïe alors qu’il ne comprenait encore pas pourquoi. Il finit par lever doucement une main, la placer contre la bouche de Charlie et esquisser un petit sourire. « Enough, now … I’m not mad » car clairement il fallait le rassurer sur ce point. « Do you really regret what just happened? I sure hope not … Cause hell, I don’t » rajouta-t-il avec un rire, tout à fait charmé et même un brin amusé, alors qu’il attirait le jeune homme à lui pour passer une main contre sa nuque et reprendre possession de ses lèvres. Tout en douceur, sans presse et presque chaste, que le temps de quelques battements de cœur avant qu’il ne recule de nouveau. « Lets go back to the hotel … »

Il garda le silence pour la petite marche de retour, s’assurant qu’Arthur se comportait bien de par quelques regards en sa direction de temps à autres. Celui-ci, trop préoccupé par l’environnement extérieur, les ignorait délibérément; au moins, il n’emmerdait pas Charlie …Bientôt ils furent de retour dans leur chambre, Brandon prenant le temps de détacher le chat puis de le nourrir avant de simplement s’approcher de Charlie, passer ses bras autour de son cou et sourire : « So… where were we ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:14

C’était partit, sans qu’il ne sache se contrôler, dans un flot qui prit fin lorsqu’une main fit guise de mur ultrason. Il stoppa net, sa respiration plus rapide que la moyenne, vint trouver son chemin au travers des doigts. Et qui doucement avait laissé échapper un souffle. On devinait le poids qui venait de quitter ses épaules. Brandon avait certainement réussit à le rassurer. Enfin presque, car un nouvel élan de petite panique le prit, alors qu’il s’exclama « No ! Of course not… » Bien entendu, qu’il ne regrettait pas, tout au fond de lui. Car il avait comblé un désir, du moins une partie de celui-ci.

Charlie devint un parfait pantin qui suivait l’autre, désormais bipolaire, et qui était loin de regretter quoi que ce soit. Comme n’importe qui s’était refusé le fruit défendu, qui désormais le goûtait et ne se retiendraient plus. Mais ce n’était pas assez, pas pour lui. Trop peu en termes de temps. Malgré tout, il prenait tout ce que l’homme pouvait bien lui donner, son regard semblant se perdre dans une joie sans fin, accompagné de ce petit sourire en coin. On venait de le perdre sur un nuage, dans ce nouveau rêve qui semblait prendre forme dans le monde de la réalité. Il en avait carrément oublié le chat, pour tout dire.

Et hop, on redescend un peu sur Terre, avec ce petit moment où il ne savait trop. Où se mettre, quoi dire, quoi faire. Un regard qui le laissait transparaître, avec ce petit sourire en coin, un peu coquin. « Bah… At the beach ? » Il faisait l’innocent, bien entendu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:15

Il était content de le voir heureux. Satisfait de voir cet éclat dans ses yeux, ce sourire au coin de ses lèvres. S’ils étaient tous les deux sur la même longueur d’onde, alors il n’y avait aucun souci à avoir. Ce pourquoi Brandon n’avait pu que sourire à son tour à ce petit commentaire, échappant un léger rire et frottant doucement son nez contre le sien. Lorsqu’il parla, c’est les yeux dans les siens et son souffle chaud caressant ses lèvres alors que les siennes osaient à peine les effleurer. « You’re a funny little one, aren’t you… » sa voix caressante, chaude et pleine de promesses. Comment en étaient-ils arrivés là, difficile de dire. Le tout avait été particulièrement soudain et précipité, pas que Brandon ne s’en plaignait, il surfait au contraire parfaitement bien la vague que Charlie avait provoquée. « You got balls too, I have to give you that. At your age, I wouldn’t have had the guts to kiss my boss » il rit et ses doigts pressèrent un peu la nuque du plus jeune, affectueusement. « But then again, I knew from the first moment, that you were special » Car ne l’avait-il pas engagé right away, lui qui était pourtant si jeune et obtenant une place parfaite au cœur de son équipe? Comme si un instinct avait capté plus loin que le talent effectivement présent. Comme s’il avait capté un être humain, une âme, qui s’accordait avec la sienne…

Il se rapprocha doucement un peu plus, décidant de mettre un terme aux paroles par ses lèvres contre les siennes. Le baiser fut cette fois beaucoup plus long, toujours aussi calme et sans presse. Car ils avaient tout leur temps. Il profitait, il découvrait, dans la lenteur non pas dénudée de passion, goûtant ses lèvres et partageant son souffle, attrapant entre ses dents sa lèvre inférieure dans un geste un peu agace, un éclat brillant dans ses yeux. De longues minutes, il poursuivit cet échange particulier, avant qu’il ne se décide enfin à entraîner doucement Charlie vers le lit, sur lequel il s’assit et intima le plus jeune à tout simplement prendre place sur lui. Ainsi, en agrippant ses cuisses dans une poigne quelque peu possessive, il retourna à la charge contre ses lèvres, puis contre sa gorge, dévorant doucement son cou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:18

Alors c’était ça, être complètement en amour. Il le découvrait pleinement, maintenant qu’il avait laissé toute cette retenue enfin se manifester. Il faut dire que Charlie n’y comprenait absolument rien à ce changement drastique de situation, de lien. Il aimait croire que peut-être, en était-il de même pour son patron. Une grande retenue, par la faute des statuts et des âges qui les séparaient. Mais l’un n’avait pas la retenue ni la sagesse allant de pair avec les années de vies. Il aurait certainement voulu rester dans ce moment aussi longtemps que possible, laissant un petit rire un peu gamin et amusé s’échapper. On pouvait dire que Brandon avait trouvé le moyen de le rendre encore plus heureux, alors que Charlie peinait désormais à trouver quoi que ce soit de plus pour combler ses rêves. Car ils l’étaient tous, en grande partie, en cet instant.

Son air plus malin, vint reprendre sa touche charmé, aux derniers dires de l’homme. Un peu de gêne mêlée à tout ceci en prime. « I have to say that I felt the same way too… But you already know that, right ? » Il en était persuadé, pour tout ce qu’il lui avait donné.

Et jamais n’avait-il cessé de le faire, encore et encore. Et encore en cet instant, alors que ses lèvres revenaient joindre les siennes. Rien qu’il ne puisse refuser, se laissant transporter là où il voulait bien le mener. Un peu aveuglément peut-être, un peu naïf aussi, il l’avait suivi en d’autre lieu, dans ce cocon bien plus intime.

Qui l’était peut-être un peu trop à son goût. Il s’était doucement réveillé, allumant quelque peu sur cette atmosphère changeante, et dans laquelle il ne voulait mettre pied. Un peu plus mal alaise, un peu plus maladroit et raide, il se laissa malgré tout faire, sous l’attente de voir vers où le tout s’en allait. Peut-être avait-il tort, peut-être pas… Mais il tenait à ne pas sauter directement aux conclusions et espérait mentalement que Brandon ne puisse goûter à ses palpitations cardiaques qui laissait passer un message bien différent cette fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:18

Tout autant qu'il le désirait, Brandon avait peut-être du mal à garder les yeux ouverts sur l'âge du jeune homme, sur le côté précipité de la chose. Peut-être était-il simplement guidé par tout ce qu'il refoulait depuis le début, un peu inconsciemment et pourtant très activement, ne franchissant jamais le pas que Charlie avait aujourd'hui franchi pour les plonger dans cette petite folie des plus agréables. Car laisser aller n'était-il pas des plus libérateurs?

Il vivait un peu trop fort, un peu trop beau dans ces quelques instants de passion, si bien qu'il en perdait la notion du temps, en perdait le nord. Ses lèvres poursuivaient chaque parcelle de peau, caressaient de délicatesse la douceur, l'inondant de chaleur et d'attention. Elles poursuivaient leur chemin dans le cou du plus jeune, poursuivant des battements de coeur qu'il voulait sentir plus forts, plus persistants; qu'il aurait voulu s'approprier, alors que déjà son propre muscle cardiaque s'efforçait pour lui. Ses lèvres les trouvèrent, certes à tâtons, embrassant le pouls qu'il sentait pulser au creux de sa gorge, propulsant de la vie dans ses veines. Ce qui rendait Charlie si vif, si vivant ... fragilité débattant contre ses lèvres, sa main cherchant le coeur et s'y déposant dans la tendresse d'une caresse. Lentement, il éloigna sa tête, croisant un regard et esquissant un sourire. Aucun mot, aucune parole ne fut prononcée, simple échange de sentiments par la puissance d'un regard.

Il étendit doucement le jeune homme contre le lit, se soutenant de ses avants-bras pour le surplomber de son corps et simplement le regarder. Toujours ce sourire sur ses lèvres, attendri, se faisant déjà plus calme. Ralentir la cadence pour laisser une chance, peut-être pas si aveuglé que cela au final, peut-être suffisamment responsable avec l'âge pour rester attentif aux détails. « We're not in a hurry ... » car n'étais-ce pas que le début de quelque chose de beaucoup plus grand ? Il pouvait garder pour plus tard ce pas de plus à franchir, ils avaient devant eux tout le temps. « We will go at your pace, and yours only »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:19

Il était figé entre la peur et la nervosité. Et il cherchait, presque désespérément dans sa tête le moyen de freiner le tout. Comment le dire, comment le faire, sans ne rien perdre ? Car rien n’était si clair, ni prit pour acquis. Entre simple désir ou amour, il savait là où lui se situait, mais pas la place de Brandon dans cette ligne sans fin. Il y avait cette incertitude, ce besoin de réponse qui viendrait lorsqu’il aurait trouvé le moyen de se prononcer. Et il doutait qu’il en soit pleinement capable sans que le tout ne sonne tout en envers, et embrouillé. Et son doute devint une pleine certitude lorsque son dos toucha le lit. Ouais, il était pas mal intimidé au final et son air était pas mal flagrant désormais. Il respirait plus rapidement, les mots parvenant à ses oreilles, alors qu’un souffle plus soulagé s’échappa parmi ses autres respirations. « I huh… Really? » Fausse question, il ne savait plus trop ce qu’il disait le jeune Charlie. « I mean no… I mean sorry. I don’t think I’m ready…? I huh… Did I ruin something ? » Et hop, le revoilà partit un peu dans des mots, qui se fondait pour une nouvelle fois entre excuses et désir de ne rien perdre. Pour au final se taire rapidement en réalisant son manque de sens. Il précipita un dernier « Sorry. » et évita soigneusement d'observer l'homme pas la suite. Plus par découragement de lui même, alors que son air avait malgré tout cette expression un peu renfrogné. « I'm being so ridiculous right now... You can stangle me I won't mind at all.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:21

C'était les mots justes. Il avait presque instantanément perçu le soulagement chez Charlie, prenant alors conscience du poids qu'il commençait à enlever des épaules du plus jeune. Oh, si jeune, lorsque l'on prenait le temps de s'arrêter à y penser. Rien de plus normal dans cette attitude, cette légère crainte, cette impression que tout allait trop vite.

Avec un petit sourire doux, Brandon pris le temps de s'étendre aux côtés du jeune homme sans chercher à le surplomber ni l'emprisonner, le laissant libre de se redresser s'il le souhaitait alors que lui appuyait sa tête sur sa main, coude reposant contre le lit, et l'observait tranquillement. « I understand... » Il n'eut pourtant pas le temps d'approfondir la chose et formule plus loin sa compréhension, car Charlie déversa un nouveau flot d'excuses, fidèle à lui-même. Brandon le laissa aller quelques instants, se libérer d'une partie de ces mots, avant de délicatement passer le bout de ses doigts sur l'avant-bras du jeune homme qui évitait désormais son regard. « Charlie » Un sourire étirait ses lèvres, menaçant même de se changer en petit rire à la fois amusé et charmé. « You don't have to apologize. It's perfectly normal not to be ready, and Im not judging you at all »

Il se redressa un peu, aidant Charlie à en faire de même, avant de lui offrir un doux baiser beaucoup plus tranquille que les précédents. « I told you. At your pace » Il se releva alors complètement, passant une main dans ses cheveux, n'ayant pas pris la peine de réellement les coiffer en ce si tôt matin. « Here, I know you're the cook here, and I know there's no way I can do better, but let me cook you breakfast » Un nouveau sourire, le voilà déjà à l'oeuvre, en maillot et le chat dans les pattes, amorçant ainsi un peu mieux cette belle journée.


À suivre ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:25

Do you have a bandaid ? 'Cause i just scraped my knee falling for you


Le calme plat, la perte d’un être qui faisait les cents pas et se prenait à mordiller une carotte pour éviter que ce soit ses lèvres ou ses doigts. Il comptait bien se garder le plus en état que possible, le temps de mettre en œuvre ce germe d’idée. Il s’était enfermé dans la salle de bain pour avoir la paix. Alias pas de ce chat qui passerait clairement tout son temps à vouloir l’assassiner pour aucune raison valable. Ce n’était pas faute d’avoir essayé, mais Arthur ne voulait absolument rien savoir de lui et n’avait qu’en tête de nuire à cet être qui avait pris trop de place du côté de son cher maître. Il avait même fait pire, il lui avait pris son cœur pour devenir sa muse. Et malgré tout, il était sur son petit nuage depuis tout ce temps, à vivre, et à goûter au moment le plus intense de sa vie.

Et aujourd’hui allait être une autre page marquante dans le livre de sa vie, lorsque les premières pages de nervosités du troisième chapitre étaient, désormais il était prêt à franchir cet autre pas. Il était le capitaine de leurs bateaux intimes, et les guidaient sur cet autre rive de celle qu’il n’avait pas encore osé visiter avec lui. Aujourd’hui était différent, car plus le temps allait et plus ses fantaisies se faisaient imposantes. Le doute était devenue une certitude et c’est avec tout son courage en main qu’il avait pris cette fois la direction de la chambre bien barricadée pour un effet surprise. Avec Charlie, c’était tout ou rien, se connaissant assez pour changer d’idée ou encore ignorant comment en venir à ce fait des plus naturellement que possible. Au moins là, rien ne serait flou, mais plutôt assez clair. Car il se débarrassa d’absolument tout, s’occupant de cacher le nécessaire quand même, pour se laisser respirer. Car la nervosité était là, son cœur qui débattait, son ventre qui se nouait pour au final devenir une grosse roche. Bien vite il avait chaud et au final il avait opté pour que les draps ne couvrent réellement que le nécessaire, inconscient de l’aspect d’autant plus invitant, pour le moment. Il n’avait pas la tête à penser à autre chose que de se calmer la tête et les nerfs. It’s gonna be just fine… Right ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:25


Brandon était sorti, laissant pour cette fois les deux hommes de sa vie derrière. Charlie, auquel il avait promis ne pas rentrer trop tard, et Arthur le chat, auquel il avait suggéré d'être gentil s'il ne voulait pas avoir d'ennuis- comme si cela fonctionnerait vraiment. Peut-être avait-il toujours espoir que les deux parviendraient à s'entendre, que l'animal ferait enfin des compromis alors que Charlie essayait si désespérément d'en faire; peu importe à quel point il pouvait aimer son chat et le traiter comme un vrai petit bébé, il savait reconnaître son attitude parfois (?) égoïste. Les laisser seuls semblait à la fois une bonne et une mauvaise idée, l'espoir derrière ceci étant une réconciliation.

Comme promis, il ne s'était pas trop fait attendre. Il n'avait pas dit un mot en poussant la porte, prenant le temps de la refermer et de déposer ses clés et ses lunettes de soleil sur la table avant de jeter un regard aux alentours. Pas de Charlie à première vue. Un simple tour à la salle de bain lui indiqua que celle-ci était tout aussi vide. Puis, son regard tomba sur la dernière pièce non visitée, la chambre, dont la porte était fermée. S'avançant en silence, comme pour surprendre le plus jeune, Brandon ouvrit alors la porte .... et la vue le laissa complètement immobile.

Pas grand chose ne changea dans son expression, si ce n'est que ses pupilles se dilatèrent et obsurcirent tranquillement son regard, sa main se crispant quelque peu sur la poignée de porte qu'il tenait toujours. En silence, il se permettait de le détailler de haut en bas, le dévoilement aguichant de peau, la constatation très évidente qu'il ne portait absolument rien sous ce mince drap blanc qui servait tout juste de voile à l'indécence la plus complète. Ce n'était pas une position involontaire; Charlie le regardait, Charlie l'attendait. Et tout autant que Brandon avait chaud, il trouvait aussi cela extrêmement beau.

Pas de doute, il le dévorait tout simplement du regard. Entre luxure et fascination, explorant chaque courbe, chaque angle tranchant ou plus doux, détaillant chaque parcelle offerte à lui. Charlie Winchester était beau. Il aurait pu le ravager. Mais une palpitation particulière de son coeur se faisait pour une toute autre raison, et il rompit enfin son immobilité et son silence puis souffler, chaud et rauque: « Don't move. I need to draw you » et il disparaissait en quête de son matériel d'art.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:26

Il avait cru goûter à ce qu’était une crise cardiaque, alors que les bruits des pas qui entraient se faisaient entendre. Mais la sensation ne fut que pire alors que ce fut cette fameuse porte qui fut ouverte. Et ce fut deux regards encrés l’un à l’autre qui se provoqua, Charlie qui semblait pour sa part, attendre quelque chose, tentant de se faire peut-être un peu plus invitant de par son regard. Il osa malgré tout un petit « Hey… » avec ce petit sourire bien chou, pour se donner une once de courage, pour apprivoiser les choses malgré leurs évidences.

Et alors qu’il s’apprêtait à dire simplement wanna come ? il fut coupé dans son hélant, par toute une surprise qui le laissa franchement au dépourvu. Son air avait changé, entre outré et stupéfait. Il voulait le dessiner. Comme quoi dans la vie on ne pouvait rien prendre pour acquis. Il avait cru qu’il le mangeait du regard pour autre chose, mais il avait eu tort. Et le début de ce sentiment inconfortable lui déplut grandement. Il se disait que peut-être était-ce une blague, peut-être avait-il mal compris ? Mais il ne comprenait pas ce qu’il avait fait de mal pour qu’il soit aussi aveugle. Ou que ses priorités étaient tout autre. Ses pensées se bousculaient, et il ne pouvait faire autre chose que d’attendre. Décidément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:28

Quelques bruits provenaient du petit salon, mouvements un peu frénétiques à la recherche désespérée de papier et de crayons qui semblaient s'être volatilisés au moment où il en avait le plus besoin. C'est sous le regard très peu perturbé d'Arthur qu'il mit enfin la main sur ce qu'il cherchait et échappa un grognement quelque peu triomphant, ne perdant point de temps à retourner à la chambre.

Refermant la porte derrière lui après avoir laissé Arthur entrer -bien conscient que celui-ci miaulerait comme un con s'il était exclu- il déposa son matériel et prit le soin de fermer les lumières. Il alluma plutôt une petite lampe dans le coin puis celle sur la table de chevet, qui projeta un superbe halo contre la peau de Charlie, créant un sublime contraste entre clarté et pénombre. Il était magnifique, tout simplement magnifique. Pendant un instant, l'art sembla être délaissé, l'homme s'assoyant au bord du lit et ravageant toujours le plus jeune du regard alors qu'il laissait le bout de ses doigts courir doucement contre son torse. Ils semblaient explorer, tracer des chemins de feu et s'imprégner au toucher d'une image trop belle pour être vraie. Les doigts remontaient doucement jusqu'à la mâchoire, la caressaient un instant, un sourire étirant ses lèvres. « You're so beautiful ... »

Se relevant alors, il se recula et chercha à trouver l'angle parfait pour tenter de capturer ce moment magique, mettant quelques secondes à remarquer que le chat était grimpé sur le lit et avait trouvé un intérêt à marcher contre le torse de Charlie. L'image lui plu aussitôt. « Yes, yes this is perfect. He seems in a good mood, just ... try to hold him ? It'd look so good » et c'est exactement ce moment que choisit Arthur pour déposer gracieusement son délicat popotin félin sur le si beau visage du jeune Charlie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:30

Ça n’allait pas, ça n’allait plus du tout alors qu’il découvrait que la blague n’était pas, et que son plan était un lamentable échec. Il n’avait rien contre être sa muse, bien entendu, mais dans un moment pareil, il n’avait plus que cette impression de n’être que ce petit rat de laboratoire que l’on trouvait fascinant. Et il n’aimait surtout pas voir ce chat passer la porte. Vraiment, il se sentait de plus en plus ridicule. Comme si la famille en entier était venue dans cette chambre pour y faire la fête. Alors que lui, n’avait voulu que partager un moment intime. Il regrettait d’avoir osé imaginer le tout en toute simplicité.

Il avait mince espoir de lui faire comprendre, alors que ces doigts qui le parcourait aurait dû le rendre tout autre. « Brandon… » Mais non. Il s’était relevé, et Charlie ne fut que d’autant plus prit au dépourvu. Et ce fut un début de colère qui se dessina sur son visage. Un « Really? » bien senti alors que l’homme lui dictait de prendre le chat. Il était passé du tout au rien en un éclair, le fessier du chat étant la goûte de trop. L’humiliation vint l’envahir, alors qu’il ne croyait à rien de plus que de la pure et simple moquerie. Une partie de lui se trouvait brisée sur le coup alors qu’il envoyait valser le chat ailleurs. Il était en rogne.

Il serait certainement devenu vert, si son nom avait été Bruce. Au lieu de quoi il s’était emparé d’un coup sec des draps pour le couvrir et ce fut en hurlant sa colère qu’il quitta la pièce. « YOU GUYS GO SO DAMN WELL TOGETHER. NO WONDER YOU LOVE EACH OTHER SO DAMN MUCH. YOU MAKE FUN OF ME AND ENJOY IT. » Et hop la porte avait elle aussi valsée sous un bruit semblabe au tonnere. « IT’S SOOO FUNNY EH. IT’S NOT LIKE IT TOOK ALL MY DAMN COURAGE TO HAD THE BALLS TO BE NAKED IN FRONT OF YOU. » Et ce fut cette fois la porte de la sale de bain qui claqua, sous son maître Zeus. « BUT WHO CAAAAARES CHARLIE. IT DOESN’T MEAN ANY SHIT TO YOU. I’M JUST A FUCKING AMAZING PINEAPPLE TO FUCKING DRAW! »

Et le silence complet fût. Alors que Charlie tentait de reprendre sa respiration parmi la honte qui venait l’envahir et le faire complètement éclater en sanglot. Le calme après la tempête, mais la douleur était aussi de la partie. Et il n’avait plus qu’une seule envie qui était de disparaître complètement. Il se sentait profondément ridicule, et n’avait jamais autant regretté de sa vie d’avoir posé un tel geste. Et comme tout gamin au cœur brisé, il sautait trop vite aux conclusions de la moquerie. « You could’ve just told me you didn’t want to… » Dans un murmure, alors qu’il tentait de retrouver son calme dans sa voix comme dans ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:32

C'était peut-être un peu vilain vu la situation actuelle, mais un sourire avait commencé à naître sur les lèvres de Brandon. Un sourire qui n'était pas simplement doux ou charmé, plutôt clairement amusé à voir les fesses de son chat couvrir le visage de Charlie alors que l'animal même semblait carrément blasé d'être là. Même qu'un rire était passé tout près de franchir ses lèvres, mais s'était étouffé à la réaction brusque du jeune qui causa la surprise de sa vie au pauvre chat qui termina sa course violemment au plancher, sous l'immédiat froncement de sourcils de Brandon. Dont forget, son chat est son bébé précieux. Pourtant, un autre être précieux à ses yeux semblait en pleine crise, se levant et arrachant les draps pour se couvrir alors qu'il quittait la pièce avec rage.

« Charlie, wait » Il se méprenait sur ses intentions, l'homme sachant malgré tout reconnaitre qu'il était fautif de leur malentendu actuel. Il aurait certes dû reconnaître que la situation se prêtait à tout autre que l'art, mais la vue avait déclenché en lui cette vague d'inspiration qu'il ne connaissait désormais plus qu'en présence de Charlie; il avait eu envie de le coucher sur papier, d'immortaliser ses si beaux traits et tenter de lui faire honneur, mais Charlie avait autre chose en tête et semblait désormais croire que le tout avait été dans le but de le ridiculiser. Brandon se heurta à une porte fermée en cherchant à le suivre, étouffant un presque début de rire dans une toux à la mention de l'ananas en comparaison, et chercha à rassurer le jeune. « Charlie, I never meant to make fun of you, that was never my intention » mais il ne servait à rien de s'expliquer alors que les pleurs commençaient à se faire entendre de l'autre côté de la porte.

Le coeur de Brandon se fissura à cela, ses dents se serrant dans la réalisation des dommages qu'il avait fait. Il n'avait voulu aucun mal, mais avait pris le mauvais chemin dans les options s'offrant à lui et comprenait désormais qu'il avait réellement blessé Charlie. Appuyant son front contre la porte, il poussa un soupir. « Im so sorry ... I really am. I ... Please, Charlie, let me in. Let me talk to you, let me explain and apologize properly ... »

Il aurait pu se soucier du chat. Hell, une partie de lui espérait qu'il aille bien, vu la façon dont il avait été expédié du lit ... mais Charlie craquait, et Brandon ne pouvait faire autrement que se précipiter à lui, chercher à le réconforter comme il le pouvait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:34

Ce n’était que des mots, des simples mots dénudés de tous sens et qui ne voulaient rien dire. Car il ne voulait pas les entendre, il ne voulait pas les croire dans son élan de colère et de honte. Et plus que tout, il ne voulait pas ouvrir cette porte. Charlie était dans son état de tête de cochon qui ne voulait absolument rien savoir, dans son mode sauvage qui avait besoin de plus pour se faire apprivoiser, pour se laisser amadouer et ainsi retrouver un semblant de calme. « BULLSHIT. » Ce mot était bien sortit, mais la suite pas du tout, parmi les sanglots et sa voix qui se brisait. « Otherwise you would’ve understand why the hell I was waiting for you, naked, in the damn bed. But hey let’s draw…? And you expect me to believe you? » Il ne comprenait pas, comment le tout avait pu tourner ainsi au chaos, mais savait au fond de lui que le mot never again était né. « And now you want to talk. About what ? Do I look like I’m in the mood ? I fucking cry like a damn baby right now, if you didn’t notice. Because I feel so damn humiliated, I feel like a fucking joke. And I’m so mad at you at the same time. » Il était en état de crise, et avait au moins l’état d’esprit de le dire, et le reconnaître, de l’exprimer en mots. « Just go with your lovely half. » Faux désir, faux ordre. Il ne tenait pas vraiment à ce qu’il le délaisse pour son chat. Mais si en même temps, peut-être pour se donner raison d’être en colère, se donner raison en entier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:36

La porte ne s'ouvrait pas, la peine et la colère ne faisant qu'amplifier de l'autre côté en laissant Brandon complètement au dépourvu. Charlie comprenait mal l'entièreté de la situation, voyant moquerie là où il n'y en avait pas, et semblait accroché à son idée sans vouloir s'en départir. Il aurait préféré avoir cette conversation face à face, pouvoir le toucher, essuyer ses larmes, soutenir son regard et lui faire voir tout son sérieux, démontrer à quel point il était désolé. Apparemment, il devrait faire sans tout cela.

Il s'adossa à la porte, poussant un nouveau soupir. Oui, oui il savait qu'il pleurait, et savait que c'était de sa faute, de quoi le rendre atrocement mal et coupable. Pendant un long moment, il ne dit rien. Puis, son ton se fit encore plus tendre quand il reprit: « Charlie ... I understand that I hurt you. But trust me, I never meant such a thing. When I came in the room, you looked so desirable and beautiful and ... The artist in me screamed to immortalise this very moment on paper. You're that handsome to me, Charlie. I would love to draw you over and over again, write music for you, make you my muse ... »

Il s'arrêta, se mordant la lèvre en prenant un instant pour tenter d'écouter ce qu'il se tramait de l'autre côté de la porte. Toujours des pleurs, peut-être un brin plus faibles, il ne saurait dire, son coeur débattant si fort à ses oreilles sous le serrement dans sa poitrine. « I know it was a really bad timing and I realise you must have felt like a fool ... Trust me, there is no reason to feel like that. I very much want you in every possible ways and what you did tonight ... It was brave and Im very glad that you woud do such a thing for me »

Il se retourna, posant une main sur la porte et y réappuyant son front. « Now please, Gummy bear, let me in ... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:36

Le silence. Il n’avait rien contre ce dernier, ce petit instant qui lui permettait de respirer et de se remettre tranquillement de sa perte de contrôle. Plus adoucis par le temps, il prêta une oreille un peu plus attentive, un raisonnement plus réfléchit. Et au final les pleurs avaient cessés pour laisser place à des reniflements, brisant le silence. Charlie avait abandonné la crise pour le repos, gardant malgré tout des restes de ses émotions. Il se retenait de ne pas le traiter de parfait imbécile, pour avoir tout gâché par la faute de l’artiste en lui qui n’avait absolument rien compris. Au final il s’était mangé la claque de sa vie et il ne comptait pas passer l’éponge tout de suite.

Un instant passa, avant que le jeune homme se décide enfin à simplement débarrer la serrure. Pour le reste, il était libre de le faire par lui-même. Un peu plus ouvert d’esprit à l’écouter. Toutefois, Charlie restait encore fragile, sentant ses yeux lui faire comprendre qu’ils en avaient encore à donner, regrettant déjà de lui avoir permis de rentrer. Son désir de se fondre dans le décor reprenant de plus belle. « What do you want ? » Simple question sans plus ni moins, alors que son regard se perdait sur ses propres mains qui lui semblait être si intéressantes tout d’un coup. Le tout dans un ton qui laissait comprendre la rancune. Il le boudait carrément en fait et n’avait pas envie plus que nécessaire de régler cette situation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:37

Le clic de la porte déverrouillée attira l'attention de Brandon et il esquissa un mince sourire, attrapant doucement la poignée et attendant une seconde ou deux avant de la tourner et ouvrir la porte. Il eut alors droit à la vision d'un Charlie encore nu, enroulé de peine et de misère dans les couvertures afin de préserver quelque peu la dignité qu'il lui restait, les joues humides de larmes et les yeux baignant encore dans l'eau. Instantanément, il fut bousculé de plusieurs envies; se frapper la tête contre un mur pour sa stupidité, tout aussi bien que prendre Charlie dans ses bras et le serrer.

Ce fut cette dernière qui l'emporta. Malgré le ton du plus jeune, cette signification claire qu'il lui en voulait et le boudait, Brandon fit preuve de toute la douceur du monde et osa se rapprocher pour passer ses bras autour de lui. Une main contre sa tête, caressant sa nuque avec le plus de tendresse dont il était capable, l'autre main se posa dans le dos et se servit de la prise pour rapprocher leurs deux corps, créer une petite bulle d'intimité qu'il maintint en silence pendant un moment. Puis, après un soupir, ses lèvres effleurèrent l'oreille de Charlie et glissèrent contre sa mâchoire, son souffle caressant délicatement sa peau. « I really am sorry. But please, please forgive me »

Il frotta doucement son nez contre le sien, en petit bisou d'esquimau, rivant ses yeux dans les siens et lui offrant un mince sourire à la fois désolé et porteur de beaucoup d'affection, même carrément d'amour, alors qu'il passait ses pouces contre les joues du plus jeune pour y essuyer les larmes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:38

Il ne pouvait pas, gagner contre son coeur, cet homme… Il le rendait complètement dingue. C’était peut-être pour cette raison que la situation avait autant viré au dramatique, et qu’elle lui avait fait plus mal qu’il ne l’aurait cru. Il tentait du mieux qu’il pouvait de lui en vouloir, malgré la perte qu’il avait au creux de ses bras. Il était si bien, il aurait voulu y rester pour l’éternité. Et alors qu’il n’allait pas, cette étreinte était certainement la chose dont il avait le plus de besoin, malgré qu’elle éponge facilement tout la colère et la rancune qui lui restait. Le jeune garçon avait quand même la moue flagrante de la bouderie, mais ses gestes ne firent pas de le repousser, bien au contraire. Il s’enfouissait encore plus, cachant sa tête dans son torse, tout en se lovant le plus que possible pour laisser son cœur se calmer parmi l’affolement. Et au fond de lui, il savait bien que Brandon n’avait pas tout prévu pour l’humilier. Il avait relevé la tête à ses mots, se laissant emplir de ce moment de tendresse. Et la seule chose qu’il avait pu répondre était un élan d’amour pour lui. « I love you… » Qui voulait tout dire. Expliquer sa peine, tout comme lui donner son pardon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    Jeu 28 Déc - 18:41

Un regard, tout l'amour du monde transmis par ce simple contact visuel pourtant si chargé. L'émotion se formula en mots, ceux si spéciaux qui inondaient la poitrine de Brandon de chaleur et lui remettait sous le nez plus franchement, à nouveau, pourquoi- ou plutôt pour qui- son coeur battait. Pour l'être qu'il tenait toujours dans ses bras, dans toute sa force et sa fragilité du moment. Il eut le plus doux des sourires. « I love you too »

Il le serra un peu plus longtemps, peu désireux de briser la tendresse du moment. Lorsqu'il relâcha un peu son étreinte, c'était surtout pour doucement poser une main dans le bas du dos de Charlie, doucement tenir son coude de l'autre et le guider hors de la salle de bain- car on a déjà vu mieux comme endroit pour de petites déclarations. Ses pas le menèrent jusqu'à la chambre qui avait été si brutalement quittée, laquelle était désormais vide de toute présence féline. Monsieur le chat devait être parti bouder dans un coin, persécuté et jaloux de l'attention que son maître portait désormais uniquement, et bel et bien uniquement, sur le jeune homme à ses côtés.

Assis côtes à côtes sur le lit, Brandon n'osait prononcer un mot, mais semblait avoir en tête de rétablir la situation toute première, celle qui s'était offerte à lui avant qu'il ne gâche maladroitement tout. Une preuve était bien ses doigts contre la mâchoire de Charlie, et ses lèvres pressées contre les siennes, d'abord doucement, puis avec un peu plus de passion et ... plus de langue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brandon & Charlie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Brandon & Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CHARLIE X)
» Brandon Crombeen
» Brandon Dubinsky
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Signature de contrat - Brandon Prust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brickface :: We are free :: Nos Rps-
Sauter vers: