AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:23

You only need the light, when it's burning low ...


Emery s'était trouvé bien brillant lorsqu'il avait soudainement eut l'idée de retourner aux études. C'est vrai que faire du ménage pour un peu d'argent, c'était le genre de boulot étudiant que personne n'avait envie de faire toute sa vie... et le jeune homme avait considéré ses options. En terme d'intérêts, car s'il se fiait à son bagage scolaire, ce n'était pas la plus flagrante des réussites. Comparé aux autres, apparemment qu'Emery était toujours dans les choux. Ça leur semblait si facile, et lui avait abandonné, découragé, lasse des efforts n'aboutissant pas. Le Bacc, non merci, pas pour lui.

Et le voilà, comme un petit con, qui voulait se réinscrire; et pas en n'importe quoi. En médecine vétérinaire, ni plus ni moins. Il avait cru à tort que ce ne serait pas si difficile, maintenant qu'il avait vraiment mis le doigt sur ce qui le passionnait. Les animaux, il adorait, il ne pouvait s'empêcher de vouloir les câliner, alors leur sauver la vie, mille fois oui. Pourtant, il n'aurait pu avoir plus tort. Il lui manquait dans son parcours un cours de Maths préalable pour la demande d'admission. Cours de maths auquel il s'était inscrit bêtement, et il pédalait désormais dans la choucroute. Il ne comprenait rien, aux maths. Ç'aurait aussi bien pu être du chinois, la différence n'aurait pas été grande. Et comme tous les jours depuis une semaine, il se pointait le bout du nez à la bibliothèque, livres sous le bras, sac sur l'épaule, se trouvait une table à l'écart, et pleurait dans ses notes s'efforçait de faire au moins un exercice sur les trente à faire.

Il commençait à regretter de ne pas s'est mis pote avec le petit génie du cours, celui qui prenait constamment le melon et qui lui avait semblé si prétencieux qu'Emery l'avait immédiatemment détesté ... bah voilà, s'il ne l'avait pas jugé si vite, il aurait pu s'en faire un ami et lui demander de l'aide. Mais sa fierté l'empêchait de retourner en rampant vers lui pour le coup de main tant espéré, alors Emery restait pitoyablement assit à sa table, le visage contre son livre ouvert, et ne bougeait plus depuis de longues minutes déjà. Attendant son heure. Adieu monde cruel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:23

Ce n’était pas le métier le plus difficile en soit, celui de guide pour ceux qui s’y perdaient aisément dans les livres, ou encore pour les plus paresseux qui préféraient demander que de chercher. Mais Noah s’y plaisait bien, malgré tout. Il travaillait dans sa tranquillité, mais aussi dans un domaine dans lequel ils avaient dit oui, à sa condition particulière. Il avait des contacts avec des gens, et il vivait parmi les livres qu’il appréciait tant. Il était là à tous les jours de la semaine, du matin au soir, à observer les gens dans leurs études, à y voir passer des nouvelles têtes, devinant aisément lorsque les examens approchaient. Il s’amusait ainsi, parfois, à étudier l’espèce humaine dans son environnement particulier. Noah pouvait lister les personnalités, les types spécifiques des étudiants. Comme par exemple ceux qui faisait mine de travailler, et venait plus ici pour l’internet gratuit et la paix, et regardait une ligne de temps en temps dans leurs bouquins. Il y avait les groupes sociaux, qui chuchotaient, dérivaient en moins de deux de leur sujets. Et il y avait ceux qui étaient là à tous les jours, eux aussi, par faute de ne savoir être maître dans l’art des contacts humains, et se plaisaient malgré tout à venir voir Noah et taper un peu la discussion pour passer le temps avant le prochain cours.

Bref, il existait toutes sortes de spécimens, tous différents les uns des autres malgré les petites étiquettes que Noah s’amusait à leur coller par envie. Il y en avait bien un, qui sortait un peu du lot, dans tout ceci. Un jeune homme, qu’il avait vu à chaque jour depuis un petit moment, et qui n’était là que pour le besoin de paix, à tenter presque désespérément de comprendre le contenu de sa matière, l’avait-il déduit. Il l’avait observé sa courte évolution, et qui décidément se dirigeait vers sa propre extinction. Habituellement, les employés attendent qu’on les sollicite, pour la plupart du temps, mais parfois on ignore l’aide que nous devons aller chercher. Peut-être pourrait-il lui conseiller un livre, un coup de main quelconque pour l’aider à s’en sortir. Il quitta son siège, sachant bien que sa collègue allait parfaitement survivre s’il s’absentait. Ils n’étaient pas comme dans un fastfood… Alias dans le jus 24h sur 24h. Il ne voulait pas courir sur le haricot mais bon, dans le pire des cas il se ferait renvoyer et basta. Il prit donc la peine d’écrire sur son bout de papier les simples mots : « Need help ? » avant de simplement le glisser vers le jeune inconnu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:25

Un bruissement de papier glissé contre la table attira l'attention d'Emery et lui fit tranquillement relever la tête, son visage quittant le livre pour que ses yeux puissent faire le focus sur le petit mot à son intention. Une offre d'aide, qui lui arracha un petit sourire malgré la fatigue dans son regard et le découragement sur son visage. Il porta son attention sur son sauveur du moment, se mordant la lèvre alors qu'il détaillait en silence son visage. Plutôt beau, plus vieux et plus mature, l'air calme et doux qui le mettait presque immédiatement en confiance.

« I ... Sure. I'm doing maths and ... and I suck at maths » fut sa réponse dans un murmure, un petit sourire gêné prenant place sur ses lèvres. Forcément que tout ça le gênait un peu, que d'admettre ses difficultés. En même temps, il ne voulait pas abuser de la générosité de cet homme, et se demandait bien comment un bibliothécaire pourrait l'aider avec ses mathématiques ... n'avait-il pas des qualifications totalement différentes? Ce n'est pas qu'il le croyait stupide, mais ... voilà quoi.
Il marchait un peu sur des oeufs alors qu'il tentait d'aborder le sujet de façon douce, se raclant un peu la gorge avant de risquer un petit « ... but you don't have to help me, I'd understand if you're .... I mean, you do ... book stuff ... Maybe maths aren't your thing and you, uh, hate them with your soul and ... yeah »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:26

l avait déjà vu plus heureux, sans le moindre doute. Il avait cette impression que le jeune homme semblait être si près d’en avoir gros sur la patate. Bon, il exagérait un peu mais à force d’accumulation de désespoir, il se doutait bien qu’il en arriverait là un jour ou l’autre. Noah croyait faire là une bonne action. Il eut malgré tout un sourire en coin, par compassion. Quoi de pire que de tomber dans une matière que l’on détestait, par manque de choix. Ça se transforme si rapidement en un cercle vicieux de haine et de misère que l’on ne fait plus que pédaler dans la choucroute de pis en pis.

Il était quand même bien tombé, ce jeune homme, car il avait devant lui, une encyclopédie humain. Il n’était pas maître dans tout, mais avait et gardait frais en sa mémoire diverses matières et domaines. Toutefois, il goûta bien vite au fameux stéréotype du bibliothécaire et à cet air mi-figue, mi-raisin d’un jeune homme qui doutait qu’il soit en mesure de l’aider. Il laissa le tout passer, faisant mine que monsieur book stuff n’était pas atteint plus qu’il ne le fallait. C’était quand même le cas. Il préférait prouver le contraire que de ne rien faire et laisser le garçon seul dans son désespoir. Ce n’était pas son genre de rentrer dans le lard de toute façon, doux et paisible comme il était.

Il s’absenta de son regard un moment, regard de nouveau plongé vers son petit carnet sur lequel il inscrivait de nouveaux mots. « Show me ? Since I’m good in book stuff, actually I might be helpful. » Il lui renvoyait un peu une blague parce que hey, c’était un livre après tout pas vrai ? Et puis son air un brin moqueur mais amuse de la chose démontrait bien qu’il n’avait absolument rien prit de mal alors qu’il lui glissait le nouveau mot.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:28

Bon. Il ne l'avait pas insulté, à première vue. Ça le rassurait immédiatement; il n'aurait pas voulu le faire fuir alors qu'il venait tout juste de venir le voir pour le sortir de sa misère. Il avait ses quelques doutes, mais ne voulait pas complètement refuser l'offre non plus. Un petit sourire aux lèvres à la réponse, il hocha la tête, content que l'homme n'en fasse pas tout un fromage. « Well if you can understand anything to this book, you'll be VERY useful » et il fit glisser son livre vers lui.

Il le laissa se pencher tranquillement sur la question, et prit ce cours moment pour le regarder un peu plus en détails. Faut dire que des bibliothécaires comme lui, on en voyait pas tous les jours, oh que non. À côté de lui, la pauvre dame à la peau d'orange qui était encore au comptoir faisait vraiment pâle figure. Juste pour son apparence physique, Emery était content de l'avoir à ses côtés. Mais comme il compte beaucoup plus que l'apparence, et que notre petit gamin est un vrai petit coeur d'artichaut, il avait aussi noté la douceur de l'approche de Noah, sa gentillesse, sa charmante réaction à son questionnement peut-être un peu insultant, son sens de l'humour ... Tant en si peu de temps, le voilà qui se rapprochait quelque peu comme pour faire mine de regarder lui aussi le livre. « I'm Emery, by the way. Thanks for helping me ... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:28

Noah ne perdis pas de temps, débutant tranquillement à observer le livre. La couverture pour en connaître le sujet plus particulièrement, par simple curiosité. Car il y avait tant de sujets diverses dans le monde des mathématiques après tout. Il paraissait bien concentré dans sa table des matières, comprenant un peu mieux que le jeune homme avait tout de même raison d'être dans un tel état. Après tout, un niveau universitaire est toujours plus compliqué, mais il y avait des domaines pires que d'autres, comme par exemple tout ce qui pouvait toucher les sciences des recherches. Pour au final revenir là où le jeune homme s'était retrouvé dans le bouquin et comprenait que quelques pages plus tard, ces numéros pouvaient aisément casser les bonbons.

Enfin, il pensait le tout par compassion, imaginant une personne qui détestait les mathématiques, qui ne les comprenait décidément pas, et qui se trouvait face à cela. Noah comprenait la matière, mais ne se retrouvait pas à prendre le melon pour autant. Loin d'être son genre, encore une fois. D'une oreille un peu distraite, il se contenta d'écrire son nom sur le bout de papier précédent, là où il restait encore un peu de place. « Noah. Nice to meet you ! » Il se permit un petit sourire avant de replonger dans son analyse. Bon, il avait beau comprendre, mais il ne savait pas quoi expliquer, tout dépendant du niveau de son voisin. « What don't you understand ? Or... What do you understand ? » Question d'avoir un minimum d'objectif. On pouvait dire en tout cas, qu'Emery avait le cul bordé de nouille. Non seulement avait-il eu de l'aide tout à fait gratuitement, mais en plus son aidant s'y connaissait en cette matière malgré ses doutes premiers. Mais jamais n'oserait-il lui dire qu'il avait appris par intérêt de la chose, il fuirait sans le moindre doute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:50

Voyant que son tout nouvel aidant -Noah, comme le papier le lui indiqua bien vite- ne fuyait pas à la brève consultation du livre, Emery fut à la fois soulagé et perturbé. Ça lui faisait bien plaisir que l'homme ne souhaite pas abandonner tout de suite l'idée en constatant le contenu de la matière, mais trouvait particulier que ce soit le cas; être à sa place, il aurait fui depuis longtemps. À moins qu'il ne soit en train de le rouler dans la farine, mais ce serait un peu ridicule de s'amuser des pauvres étudiants en difficulté, et Noah ne lui semblait pas de ce genre.

En le voyant se redresser et lui poser une nouvelle question -et toujours sur papier, de quoi intriguer Emery et le faire douter de la fameuse règle du silence de la bibliothèque, mais il s'abstenait de demander par politesse, par crainte de lui courir sur le haricot- il haussa tout d'abord les épaules. Tout simplement. Ce qu'il comprenait ? Pas grand chose.

On pouvait noter que le découragement était particulièrement élevé chez notre petit poussin. Il y avait le retour de cet air mi-figue mi-raisin sur son visage, le doute, l'impression que malgré les efforts altruistes de Noah, rien ne changerait à sa situation. Pouvait-il vraiment l'aider alors que tout lui semblait un grand néant ? Avec un soupir, il se frotta la tête et les cheveux comme pour se réveiller un peu et se pencha sur le livre. Son doigt parcourant une page, il commença à expliquer avec suffisamment de certitude l'une des lois mathématiques à l'étude, puis passa à la suivante. Apparemment, il n'avait pas trop de difficulté à en comprendre le principe. Pourtant, ça se gâtait ... « Seems like I just ... can't use them in problems. I get all mixed up and I don't know what Im doing ... Its just so easy in theory but practice is fucked up »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:54

Le sentiment se confirmait un peu plus à sa demande. Il comprit bien vite la merde dans laquelle le jeune homme se trouvait. Il n’était pas en train d’en faire tout un fromage contrairement à ce que tout son corps laissait passer comme message de désespoir. Il avait bien raison. Il risquait fort bien d’être dans les choux tôt ou tard si ce n’était pas déjà le cas. Au moins, il comprenait les formules, mais les appliquer faisait partit d’un autre chapitre dans lequel il ne se trouvait pas encore, dans son histoire. C’était un peu plus compliqué qu’il ne l’aurait cru, car pour aider dans ce genre de situation, il faut s’armer de la patience d’un pays en entier, et trouver des plans qui impliquait toutes les lettres de l’alphabet. Parfois on ne comprend pas d’une certaine manière, et puis avec l’autre on a un déclic. Il espérait ne pas avoir à se rendre à la lettre Z tout de même.

Noah avait un air qui réfléchissait, faisant un petit signe d’attendre avant qu’il ne le voit revenir quelques minutes plus tard avec quelques livres, papiers et crayons. Il s’installa à ses côtés, poursuivant son dialogue en écriture « How much time do I have ? » Notre bibliothécaire était bien au courant que les élèves ne restaient pas ici indéfiniment. Ils avaient d’autres cours, et parfois un horaire qui impliquait le départ rapide de ces lieux. Puis il hésita à poser cette autre question plus délicate, qui impliquait de marcher sur des œufs. Il était toujours moins aisé de parler de scolarité, de peur parfois que l’être même à qui on osait poser la question, se retrouvait rabaissée par la honte. Mais il le fit, malgré tout. « What’s your last school grade in maths ? When did you stop… Understanding ? » Il devait peut-être remonter à bien plus loin encore, car une notion bloquait encore le processus vers la compréhension complète. « Like in maths, we need to find the first step before solving anything. » Un petit sourire en prime pour tenter d’adoucir la vision des choses…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:55

Noah lui faisait signe de l'attendre, Emery ne put qu'hocher tranquillement la tête avec un petit sourire et le suivre des yeux alors qu'il allait récupérer quelques effets. Il se sentait réellement comme une petite écolière, comme un gamin rougissant qui n'ose pas aller avouer ses sentiments au trop beau garçon de l'école. Certes, il ne pouvait pas se prononcer sur de véritables sentiments à l'heure qu'il était, mais il ne s'empêchait pas d'admirer le physique de ce cher bibliothécaire et de sentir ses joues s'imbiber de chaleur à la simple idée de tutorat avec lui. C'était rafraichissant, et tout à fait le bienvenue, après ces durs moments passés à en avoir gros sur la patate après ses précédents échecs amoureux.

Noah de retour à ses côtés, Emery jeta un bref coup d'oeil à la montre à son poignet et haussa les épaules. « An hour, more or less » Il n'était pas particulièrement pressé de partir, mais des obligations autres l'attendaient; il avait désespéré plus longtemps qu'il ne le croyait sur ces foutu mathématiques. Sa bête noire, la chose qu'il détestait le plus au monde et qu'il aurait préféré n'avoir jamais à refaire. Comme si l'homme pouvait percevoir ce qu'il ressentait, il fit preuve de douceur lorsqu'il le questionna sur ses résultats passés en la matière. Il faisait bien, de faire attention. C'était un sujet sensible, on pouvait déjà voir Emery baisser les yeux avec cet air abattu de celui qui perd espoir. « I stopped doing maths maybe a year and a half ago ... I did some back in high school, but I went to university in a program that didnt need them ... and I dropped out, now I wanna go back but I need these maths I haven't done... and I don't understand them »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:57

Environ une heure... Ce n'était peut-être pas assez pour tout lui apprendre, trop pour parler que de mathématique au cerveau, mais peut-être suffisant pour au moins, un peu débloquer ce qui pouvait bien clocher dans sa compréhension de la chose. Il leva le nez du livre lorsque le jeune homme eu reprit la parole pour lui expliquer son cheminement, comprenant le méli-mélo. Combien de gens se perdaient en route, se cherchaient encore alors qu'ils approchaient l'âge bien mur. Certains mourraient parfois même, sans jamais n'avoir su ce qu'ils auraient bien voulu faire de leurs vies. Noah se permis d'inscrire une nouvelle phrase, pour tenter de remonter le moral au jeune à ses côtés. « Straight lines are pretty boring anyway ! Don't worry about it, it's not because your road is not perfect that you can't get to it. You might have some difficulties, but that's life right ? Isn't easy, but you can get to it with efforts. » Rebonjour son petit sourire bienveillant. Il espérait que le tout sache remonter un peu son morale et qu'il n'abandonne pas. Les mots étaient suffisant pour certains, alors que d'autre avaient franchement besoin de se faire secouer comme un prunier par la vie avant d'enfin se réveiller et se sortir de leur misérable situation.

Il ne perdit pas plus de temps avant de se mettre au boulot, s'excusant en avance pour les prochaines étapes à suivre. Il comptait bien voir par lui même, débuter plus loin derrière en espérant ne pas donner l'envie à Emery d'aller démouler un cake par sa faute. Il voulait pas le faire chier quoi. Ni qu'il croit qu'il se moque ou qu'il ne soit en train de le rouler dans la farine. Hey buddy I was just joking, here I'm making fun of you ! Ce n'était pas le cas, loin de là. Mais ils devaient quand même revenir plus loin, au secondaire, question de voir ce qu'il savait et comprenait encore, et ce qu'il avait complètement oublié ou jamais compris.

Noah ne perdit pas la notion du temps, remarquant lorsque l'heure de fin s'approchait. Évidemment ils avaient encore bien du travail à faire, ce pourquoi Noah, hésitant quelque peu osa malgré tout de lui proposer « Would you like some tutoring with me ? You could come here when you have time and feel like it, and just give me a sign ? I'm here everyday of the week. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 15:59

Quelque chose lui plaisait énormément chez Noah. D'une manière ou d'une autre, la façon qu'il avait d'apposer sur papier ses paroles était particulièrement adorable et Emery se retrouvait à sourire bêtement chaque fois en suivant le mouvement des yeux. Sans avoir de confirmation sur la nature de la chose, il se contentait d'apprécier la situation en se promettant d'un jour lui poser la question; si le courage lui venait. Il aurait voulu effleurer ses jointures du bout des doigts, mais se mordit la lèvre et força son regard à se détourner. « With efforts and with good help, I suppose » et il eut un petit sourire à l'intention de Noah, comme une façon de le remercier pour ce qu'il s'apprêtait à faire.

Ils y mirent bien l'heure entière, mais cela porta malgré tout fruit. Sans avoir tout miraculeusement compris, Emery avait progressé, débloqué sur certaines choses; ou du moins, repris un peu confiance en lui et en ses capacités. Même s'ils avaient commencé avec des choses plus faciles, il n'avait pas protesté, conscient qu'il avait du chemin à faire et qu'il valait mieux solidifier la base avant de chercher à construire dessus.
C'est alors que Noah lui fit la plus belle des propositions, lui offrant une forme de tutorat régulier si Emery voulait bien venir à la bibliothèque chercher son aide. Fallait bien avoir le cul bordé de nouilles pour tomber sur un bibliothécaire si beau, si charmant, si talentueux et si généreux de son temps ... « Thank you so much, that's really nice of you ... I'll come back for sure, if you offer ... You helped me a lot today »

Encore quelques remerciements, alors qu'Emery ramassait ses affaires, puis un dernier sourire avec la promesse de repasser très bientôt, puis le jeune homme avait quitté. Ce n'est que bien plus tard dans la soirée que ses pensées furent ramenées à cet après-midi bien particulier.

La raison de son départ était bien un petit (énorme) party étudiant auquel il s'était juré d'assister pour profiter de sa jeunesse et/ou oublier les mathématiques et l'école en général. Il s'était abandonné à l'alcool, abandonné à la musique, et s'était retrouvé assit à la table de pures inconnus, à écouter d'une oreille distraite leur conversation philosophique alors qu'il était beurré comme un p'tit Lu. Ça ne faisait pas particulièrement de sens pour lui, mais le mot bibliothèque avait capté son attention, ses pensées avaient dérivé vers Noah et il s'était mis à sourire seul comme un con, les yeux dans le vague. On avait prononcé son nom, demandé son avis sur quelque chose qu'il n'avait même pas écouté, et en étant ramené aussi soudainement sur terre, il avait balbutié un « ... J'dois aller démouler un cake » avant de se lever précipitemment, trébucher dans ses propres pieds et finir le chemin à genoux jusqu'aux toilettes.

La grande classe, il s'était retrouvé assit sur une toilette, la porte bien verrouillée et la main déjà dans le pantalon. Il avait l'abricot en folie, le petit Emery, et se faisait bien une joie de secouer vigoureusement le bamboo avec toute la passion du déhanchement de poignet. Le tout en pensant vulgairement au trop beau bibliothécaire, qui lui tirait des halètements discrets dans les confins d'une toilette malpropre. C'est sans honte aucune qu'il était sorti de là, mais avec beaucoup beaucoup de gêne qu'il était retourné à la bibliothèque le lendemain avec ses livres sous le bras, son sac sur l'épaule et les joues un peu rouges (sans compter le pire mal de tête du siècle) « H-Hey .... A-Are you busy ? Is now okay ? I-I can come back... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:00

On dirait bien que l'offre était acceptée, monsieur le banquier. Une petite joie partagée, lui qui avait tant voulu être enseignant mais qui avait dû se replier dans un domaine autre. Il était resté dans celui de la connaissance, ainsi que dans ce même lieu là où il y avait partage et enseignement du savoir. Ça le changerais un peu de ses tâches aussi, de faire un peu de tutorat. Il y était rapidement retournée d'ailleurs, puisque telle était sa fonction. Il emprunta quelques livres lors de son départ, se disant qu'il pourrait bien tenter de trouver quelques petits exercices pour prendre de l'avance, question de se préparer tranquillement à la prochaine apparition d'Emery.

Peut-être ce soir qui sait, si cette fameuse activité de blind date n'avait toujours pas de succès. Il faut lui donner le fait qu'il n'abandonnait pas facilement sa cause. Il espérait un jour trouver la bonne personne, ou du moins quelqu'un qui veuille bien passer outre le malaise de son silence. Il ne savait jamais à quoi s'attendre lors de telle soirée, toujours là à hésiter devant son miroir. Entre y aller ou laisser tomber, tout simplement. Ainsi que de mettre ou non son fameux macaron. Au final il le faisait toujours, pour faciliter son moral ainsi que la sélection des gens pour le second.

Pendant que les jeunes faisaient la fête, lui attendait gentiment la venue d'une nouvelle tête qui partageait le même désir que lui. Lui et tous ceux inscrits sur ce genre de site internet. Certains pour bien moins longtemps que lui. Mais une chose était certaine ; après tout ce temps et ces tête rencontrées, il avait apprit à ne pas être un cœur d'artichaut tout comme ne pas être une bonne poire. Car il l'avait bel et bien été au tout début de ses aventures virtuelles, à croire sans contredire les excuses qu'on lui avait donné pour ne pas se pointer une nouvelle fois, et encore et encore. Ce genre d'expérience désagréable brise bien souvent toute naïveté pour au final créer de la méfiance et du doute à chacune des nouvelles rencontres. Le début c'était bien déroulé, mais le malaise fit de nouveau de la partie. Bon Noah se doutait bien de toute façon qu'il ne risquait pas detremper son biscuit ce soir. De quoi en rajouter une couche de plus à son désespoir qui le fit se demander s'il n'avait pas déjà oublié ce qu'était d'avoir l'abricot en folie. Il n'était pas encore rendu au point de sortir son porte-monnaie pour ce genre de service, et ne croyait pas y arriver un de ces jours. Mais bon, enfin. Il avait profité de l'excuse des toilettes prononcées par l'autre pour faire signe au serveur et payer la note à tous les deux. Il n'espérait rien obtenir pour ce geste de gentillesse, étant tout simplement ainsi lorsque son cœur lui en disait. Et... certainement pour se sentir un brin moins coupable de quitter tel un voleur sans plus ni moins. Il connaissait déjà la fin, alors à quoi bon rester.

Rien n’eus paru au lendemain lorsqu'à son habitude, il était à son poste parmi les bouquins. Une présence qui se fit sentir, sa tête se retournant pour y voir Emery. Ce fut le sourire en coin qu'il lui fit un geste de le suivre, sans plus ce poser de questions sur son apparition coloré. Il avait dû courir ou un truc dans le genre. Ouais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:01

Noah n'avait pas posé une seule question, n'avait fait qu'un petit signe et Emery avait suivit en se traînant quelque peu les pieds. Ce n'est pas qu'il était particulièrement heureux et en forme d'être là en ce moment, pas après la soirée et la nuit plus que mouvementées qu'il avait passées, mais il savait qu'il devait étudier le plus fort possible s'il souhaitait avoir la moindre chance. Son côté raisonnable avait combattu les malaises physiques le temps de se pointer le bout du nez à la bibliothèque, mais alors qu'il suivait l'homme, il commençait à regretter son choix.

Ils se trouvèrent une petite table à l'écart, et Emery se laissa en quelque sorte choir sur sa chaise avec peu de classe, comme si le simple fait de s'asseoir convenablement demandait trop d'efforts. Posant ses livres sur la table, il tira vers lui le plus pertinent et l'ouvrit avec le plus profond des soupirs. La simple lecture de quelques mots lui laboura le crâne d'un mal grandissant et il en ferma les yeux en regrettant amèrement ses choix de vie. « Do you ever party ? » une question plus rhétorique qu'autre chose, apparemment que le plus jeune n'attendait pas de réponse car il rouvrit les yeux et appuya son front sur son livre. « Im sorry. Im sooooooo hangover » avec un petit rire pour accompagner la stupidité de ses propos et de la situation. « I .... I guess we should ... postpone this meeting, I wont be making any progress today ... »

Ce qui ne l'empêcha pas de passer un moment à la bibliothèque, sagement endormi le visage dans son livre, ce même longtemps après que Noah l'ait laissé à lui-même. Une sieste bien méritée, dans un lieu paisible où il pouvait profiter de quelques instants de paix pour récupérer.


À suivre ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:03

I only cook spaghetti but here's a candle to make it sexy


Le sons typique d'une notification, qui vint le déranger entre deux lignes d'une nouvelle page pas encore feuilleté. Il se nourrissait de nouveaux livres, passait le temps tout en écoutant d'une oreille distraite les nouvelles. Il avait mis son monde en pause, pour y retrouver celui de la réalité. Oh. Un nouveau spécimen humain qui voulait bien tenter sa chance. Son mail qui lui annonçait un message qui l'attendait. Il n'avait pas perdu de temps, faisant mine d'attendre 5 min avant d'appuyer sur enter pour envoyer sa réponse à cet inconnu. Un véritable mystère qui lui donnait l'impression de parler à un fantôme. Une masse qui n'avait pas perdu de temps avant de montrer son intérêt à le voir ce weekend. Rien qui ne l'étonnait, car là était le but des sites de rencontres n'est-ce pas? Une date, et si rien ne fonctionne on passe au prochain. Noah avait perdu l'illusion du prince, ses attentes n'existant plus, pour toujours offrir cette page blanche à cette nouvelle personne qui se présenterait. Une protection à son être qui désespérait de trouver chaussure à son pied. Heureusement il n'était jamais tombé dans l'alcool. Il passerait la majeure partit de son temps à être beurré comme un p'tit Lu pour oublier ses échecs et râteaux mangés, autrement.

Les arrangements se firent bien rapidement, sans que Noah ne pose plus de question que nécessaire, trouvant son charme dans le mystère. Il verrait bien, un peu comme une aventure. Entre temps, il retrouvait sa femme vivant avec la peau d'orange de ses jambes, et parfois ce brin de jeunesse qui venait demander de son aide. Ignorant que l'être mystérieux, se trouvait bien souvent tout juste devant ses yeux lorsque le temps les réunissait pour une nouvelle rencontre de mathématiques.

Il le saurait tôt ou tard....

Le grand jour avait sonné, Noah plongeant dans ses gestes traditionnels pour se préparer. Entre deux recherches google pour trouver le chemin. Pas de restaurant, une adresse de demeure. Houla. Il avait toujours une nervosité mais là, elle venait de monter d'un cran. Il y avait quelque chose de parfois malaisant à entrer de suite dans l'intimité de l'autre. Trop tard, il avait dit oui. Puis, rendu où il en était dans sa vie, il ne commencerait pas à faire son difficile, sauf lors des situations potentiellement dangereuses. Ce qui n'était pas le cas, la nuit tombée de comptant pas parmi ces potentialités. Il faut dire qu'une fois sa route trouvée il ne fut pas long avant qu'il ne soit comme deux ronds de flan. Cette personne avait décidé de mettre le paquet décidément. Il se mangeait la claque de la romance, dans le bon sens du terme en même temps que de perde sa mâchoire devant cette baraque. Il était près à parier qu'il devait faire une récolte d'arbre d'argents comme dans les sims. Il le découvrirait bien vite, car il semblerait bien qu'il devait suivre le chemin de lumière, selon sa logique qui le menait tranquillement tout droit vers le jardin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:04

Cette fois, il avait vraiment mis le paquet. Il jouait dans la cour des grands cette fois; non pas en charmant pas sa naïveté innocente et fragile, mais par sa maturité trop souvent cachée. Il lui avait bien fallu tout le courage du monde pour approcher Noah par un site de rencontre sur lequel il avait créé un faux profil masquant sa véritable identité. Sous l'anonymat, il avait malgré tout énormément hésité avant de lui proposer un rendez-vous, et avait voulu s'assurer que tout serait absolument parfait jusque dans les moindres détails.

Il avait gentiment demandé à l'un de ses clients, dont il nettoyait soigneusement la baraque, s'il pouvait lui emprunter sa cour arrière le temps d'une longue soirée romantique; faire les beaux yeux et se montrer poli avait porté fruit, il s'était empressé de s'installer par la suite en élaborant tranquillement son scénario. Tant de préparatifs, tant de détails à revoir, il avait passé de longues minutes à se questionner sur l'emplacement de chaque petite lumière qui éclairaient un chemin vers la cour arrière, dans l'immense jardin de la propriété. Une table, plus de bougies, deux chaises, des pétales de rose. Ça tombait plutôt bien que la soirée soit calme et sans grand vent, car Emery avait effectivement potentiellement craint de mettre le feu. On ne sait jamais quoi, une petite bourrasque de vent, ou un coude maladroit qui renverse une bougie et c'est la catastrophe, et tout son maigre salaire pour les dix prochaines années à suivre se retrouve dans les poches du proprio du terrain en dédommagements ...

L'heure approchait et Emery stressait. Il stressait beaucoup. Il essuyait à répétition ses paumes moites contre son pantalon, le coeur débattant, incertain de la réussite de son plan. Il s'en prenait quand même à un gros poisson. Plus vieux, encore une fois- et on sait comment les précédentes relations avaient bien fonctionné, right ... Malgré tout, ils étaient cette fois plus rapprochés en âge, et avaient développé une petite relation particulière d'aidant et d'aidé avant même qu'un move ne soit fait, peut-être avait-il sa chance ...
Rien n'était moins sûr, et en voyant enfin une ombre se profiler le long du petit chemin, le coeur d'Emery rata quelques bonds. C'était maintenant ou jamais. Il craignait de voir l'air sur le visage de l'homme lorsqu'il constaterait de qui il s'agissait, le petit gamin nul en maths, rien de plus. Qui, malgré l'ampleur de son setup, ne savait pas cuisiner quoi que ce soit de fancy pour accompagner efficacement la chose et n'avait à offrir qu'un spaghetti. Tout simple, tout banal, mais avec un grand effort de présentation dans les assiettes.

Noah apparu enfin, sortant de l'ombre et son visage se profilant dans la lumière. Cela tira immédiatement un sourire à Emery, un sourire un peu gêné certes, légèrement hésitant. Il fut incapable de prononcer un seul mot, se contentant d'un petit signe de tête à son intention en salutation, et d'un bref geste de la main en direction de la table.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:05

Surprise mother fucker. C'était le cas de le dire. La première du type qui mettait le paquet et qui faisait violence à son niveau de nervosité mais maintenant, il se mangeait tout une autre. La seconde vint tout simplement battre toutes les autres, à y voir et reconnaître le visage d'Emery. Il plongeait dans le noir, dans ce néant chronologique pendant quelque courtes secondes. Il ignorait sur quel pied danser, il ignorait la source même du pourquoi de ce rendez-vous arrangé. Peut-être une plaisanterie, mais il doutait fort que ce le soit. C'était Emery, ce jeune garçon qui ne semblait pas avoir le moindre malice trempé dans le monde des flammes. Il en avait la certitude, qu'il n'était pas là pour le pointer du doigt et rire aux éclats car il avait embarqué dans son jeu.

Il y avait malgré tout ce malaise, se vouloir de comprendre qui lui avait arraché un sourire un brin forcé malgré lui. Trop de questionnements, trop de curiosité, et trop de crainte face à l'inconnu complet. L'être humain, n'aimait certainement pas être face à une situation sans le moindre indice des intentions de l'autre, accompagné du doute. Et puis, il y avait tout le reste qui venait pauser un frein. L'âge qui figurait parmi le lot, le lien tout nouveau et qui venait brutalement de changer, qu'il le veuille ou non. Il n'était peut-être pas un enseignant, il n'avait peut-être pas les mêmes lois d'éthique vis-à-vis des étudiants mais... Il ne le savait pas, ça non plus.

Il y avait le malaise... mais aussi cette forme de grandeur qui l'intimidait. La grosse baraque, l'argent que ce jeune semblait vomir à chaque jour, ou plutôt ses parents, mais tout de même. On se sent plus petit, on se compare sans le vouloir et on vient à se demander ce que l'on fait ici. Il avait malgré tout effacé le tout, avait fait taire ses songes qui avaient filé à une vitesse fulgurante pour saluer, et suivre le jeune homme vers la table qu'il avait préparé que pour lui. Il devait avouer qu'il avait le don de la romance celui-là. « You should be a love gourou. Like desingner of dates. It's pretty stunning. » lui avait-il écrit sur son fameux petit carnet. Une petit blague, mais de véritables pensées s'y trouvait derrière ces quelques mots. Noah avait souri, plus franchement cette fois, avec cette idée de ne s'attendre à rien, et de découvrir ce que le jeune homme lui avait préparé. Rien ne l'empêchait toutefois de forcer un peu les réponses, plutôt que de les attendre gentiment. « Can I have some explaination ? The reason behind such mystery ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:08

Bon, okay, il y avait un malaise. Emery ne saurait dire s'il s'agissait d'un bon ou d'un mauvais, de celui qui accompagne simplement la petite gêne d'un premier rendez-vous ou celui qui laisse présager que les deux partis ne sont pas forcément sur la même longueur d'onde. Il espérait franchement que Noah ne tourne pas les talons dans l'immédiat, en mode nope. Chose qui ne semblait pas arriver, l'homme s'amenant à la table et tirant un imperceptible soupir de soulagement au plus jeune.

Il prit place face à Noah, esquissant un nouveau petit sourire en le voyant sortir son éternel carnet et y écrire quelques mots. Dans un contexte hors de la bibliothèque, la situation soulevait encore plus de mystère, mais l'habitude de la chose était aussi charmante et dans la situation actuelle, il n'osait poser de question. Il avait eut un petit rire, il avait sourit, à la lecture des mots: « Thank you ... I ... I've never done this before, Im glad you like it » C'était vrai, jamais n'avait-il organisé quelque chose d'aussi gros et élaboré pour une date. Pourtant, avec Noah, il avait eut envie de le faire. Il avait voulu l'épater. Le charmer. Il voulait que tout aille bien ...

Mais les questions fusaient, pas forcément les bonnes, pas tellement celles qu'il aurait aimé entendre. Évidemment qu'il s'attendait à celles-ci, vu la façon dont il avait secrètement approché Noah sans révéler son identité, mais il aurait aimé que ce fait soit ignoré ... Il voulait la raison, Emery allait la lui donner, bien honnêtement. « I know you're older than me ... and honestly, Im just some random kid who sucks at math ... I felt like you wouldn't have come if you knew it was me ... » il baissa un peu les yeux, ses mains jouant nerveusement avec sa coupe encore pour l'instant vide, avant qu'il ne se racle la gorge et attrape la bouteille de vin laissée de côté. « Want some ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:09

Un malaise bien normal, en avait-il conclu du moins. Il avait gardé son sourire un peu plus longtemps sous l'air complimenté d'Emery. Pour une première, c'était vachement réussi. Il était bel et bien impressionné. Il trouvait dommage qu'il n'ait pas tenté le coup plus tôt avec d'autres, car certainement ne se retrouvait-il pas devant lui, mais bien avec une personne tombée totalement sous le charme. Peut-être un peu plus de son âge aussi qui sait. Peu importe, il y avait aussi ce côté de lui, flatté d'être le brise-glace de cette première tentative bien romantique. Un mélange de sentiment, comme toujours, sous toutes réflexions.

Il était conscient de la nervosité de l'autre, et de celle qu'il venait fraîchement de provoquer avec son questionnement qu'il n'avait pu taire. Il ne s'était contenté que de relever les épaules à cette réponse en première réaction. Il le comprenait parfaitement, lui-même n'aurait osé l'inviter lui, Emery, sous sa véritable identité mais bien par moyen détourné. « Don't worry. I would've done the same. It's kinda scary right? But please don't think of yourself that low. You are a human being too, and being bad at maths doesn't define you at all. » Il pouvait comprendre le stess, mais n'aimait pas entendre cette estime un peu détruite. « But here I am now. » Comme pour lui dire que peu importe, c'était derrière, et qu'il ne comptait pas partir. Surement pas, puisqu'il lui avait offert un petit sourire en coin charmeur, ainsi qu'accepter d'un signe de tête cette offre de vin.

Un peu coquin, autant en profiter pour avoir une belle soirée. « So what's on the menu? Home made spaghetti? » Même s'il l'avait droit devant lui, il aimait bien les présentations originales après tout. Tout comme donner un attention particulière à l'instant présent, l'accent sur Emery qui aimerait peut-être avoir l'occasion de claque un peu plus pour que le plat ait son moment de gloire lui aussi. And not just food for food.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:11

Un peu rassuré malgré tout par la réponse de Noah, Emery lui offrit son plus beau sourire où transperçait cette fois la simple gêne de se voir traité aussi gentiment, aussi doucement. La perception qu'avait l'homme de lui était meilleure qu'il ne l'aurait cru, et ça lui faisait bien plaisir. Il rayonnait un peu plus à la simple idée, lui versant simplement du vin pour éviter d'avoir à élaborer une réponse plus approndie qu'un petit « Thank you » charmé. Merci de m'encourager. Merci d'être là. Merci d'être qui tu es.

L'attention étant détournée vers le repas servi, Emery tomba immédiatement un peu plus dans son élément. On s'entend effectivement sur le fait qu'il ne s'agissait pas du plus grand accomplissement qui soit, que de servir du spaghetti, mais pour un gamin qui n'a pas l'habitude de cuisiner, son plat était une fierté en soi. Son sourire un peu plus grand, il hocha la tête. « Home made, the sauce too. I know Im nowhere near a great chef, but I make pretty decent spaghetti ... Spaghetti, with pain baguette » et il eut un petit rire, après l'utilisation de sa langue maternelle.

L'atmosphère se détendait un peu, Emery était clairement plus à l'aise qu'il y a quelques minutes, et il se risqua à provoquer un contact visuel un peu plus particulier, un peu plus intense peut-être, accentué par son petit sourire en coin déjà charmé. « Im glad you came. Really glad » Il ne plaisantait définitivement pas. Il aurait bien frôlé sa main sur la table, mais s'abstenait, par gêne, très certainement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:12

Il l'avait bien vu, dans son regard, dans son air, le brin de bien qu'il lui avait fait par ses mots. Il ne pouvait qu'en être autant fier que rassuré. Il s'y connaissait assez pour savoir que de se rabaisser comme il l'avait fait dans ses années antérieures, n'avait servit qu'à le faire tomber dans un puits. Et plus l'on creusait au lieu de remonter, moins l'on était capable de rassembler ses forces pour en sortir. Il ne connaissait pas encore sa vie, la raison de son estime, le soutient qu'il pouvait bien avoir, mais il comptait bien l'aider un peu, autrement, à se sentir un peu mieux face à tout ce stress, pour une meilleure estime. Un petit clin d’œil en réponse avait certainement suffit en réponse au remerciement.

Il écouta attentivement la présentation du plat, ravis de l'attention qu'il ne chercha pas à cacher dans son expression faciale. « No need to be fancy to charm me. » Ce qui était bel et bien le cas. Certes, c'était chouette d'avoir un plat qui était bon et qui en claquait, mais là n'était pas ses priorités lors d'une rencontre du type romantique. Il préférait connaître la personne, plutôt que de s'extasier devant une couronne de crevettes. « But still, what you've made is pretty good. I'm not saying you did all of this and I just don't care. » Car le décor, lui, il l'était pas mal fancy. Il ne voulait pas qu'il croit que tous ses efforts n'avaient été qu'un coup de vent à son œil et qu'il n'en avait pas plus à en cirer qu'une mouche volant en pleine nature. Celle prise dans la maison, là oui il s'en tapait quelque chose. Parce que c'est énervant et on veut s'en débarrasser quoi. Enfin.

Il sentait l'atmosphère changer, et tranquillement rentrer peu à peu dans celle de la romance. Ils avaient tâté le terrain, pour chasser le malaise et mis un peu les choses au point. Et pour le moment, tout fonctionnait bien. Pour une fois. Il se contenta d'un sourire en réponse, se voyant mal lui dire qu'il acceptais toutes les invitations lancée car il n'était plus que cet homme désespéré de se débarrasser de cette solitude quotidienne. Ce n'était pas approprié, et il craignait que le jeune homme ne croit qu'il acceptait par manque despérance, et qu'il ferait avec les restes qu'on lui offrait. Il commençait quelque peu à le connaître, sachant mettre son filtre lorsque nécessaire.

Ce fut toujours sous le thème de l'écriture , laissant encore Noah surpris du manque de questionnement à cet égard. Rien qui ne l'empêchait de profiter de cette belle soirée, jusqu'à la toute dernière bouchée. Ce n'était pas par gentillesse qu'il l'avait complètement avalée. « Your decent spaghetti was really good, thank you. For everything in fact. » Il avait quelque peu oublié de le remercier de toutes ces attentions. La décoration, et le plat fait maison avec tous les efforts inclus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:13

C'était bon à entendre, tout ça. Que tous ses efforts étaient reconnus et appréciés, mais que la perfection n'était pas requise pour se frayer un chemin jusqu'au coeur de Noah. Il se doutait bien que l'homme n'était pas de ce genre, mais de l'entendre ainsi le rassurait. Il eut un sourire, marmonna plus de remerciements encore, et décidément, il ne faisait que ça, le remercier, ce soir ...

Au final, le souper se déroula sans encombres, dans une atmosphère beaucoup plus agréable et détendue qu'au départ, et Emery était somme toute content de sa réussite; car oui, il le voyait ainsi. Ils s'entendaient bien, Noah n'était pas encore parti en courant et n'avait pas fait de tête qui voulait dire qu'il le trouvait freak ... si c'était le cas, il le cachait plutôt bien. Le vin avait aidé à le détendre, après une coupe ou deux, Emery se sentait un peu plus d'attaque. La soirée ne faisait que commencer après tout, ils avaient bien quelques heures devant eux et si Noah n'était pas pressé de partir, le jeune homme avait encore quelques trucs en réserve pour lui. Tant qu'à se trouver dans un aussi bel endroit, aussi bien profiter du bord de l'eau, prendre une petite marche au clair de lune, le genre de truc bien romantique qu'Emery attendait avec impatience autant qu'il appréhendait. Il avait déjà dans l'idée de lui proposer la chose, mais ne cherchait pas non plus à rien brusquer, laissant s'écouler un peu de temps avant, profiter de la fin du souper bien tranquillement. « You don't have to thank me ... Just the fact that you had fun makes me happy and that's more than enough » et le retour du petit sourire, avant qu'il ne le perde tranquillement et que son air se fasse un peu plus sérieux. « I ... I've wanted to ask you a question for a while now ... I ... why write everything you wanna say ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:15

Charmant. Tout à fait charmant. Il y avait décidément quelque chose de mignon avec cette nervosité évidente, ce désir de plaire plus que tout, cette petite gêne qui lui faisait répéter ces remerciements. Tout comme le reste du repas qui se passa sans que le malaise ne revienne. Tous ayant cette petite crainte, sans le savoir, de se voir fuir. Partageant un peu cette même forme de blessure.

Un sourire commun, il ne voyait pas quoi ajouter à la fin de ce repas. Il avait le don tout de même, de choisir ses mots pour rajouter des points à son tableau. Malgré les différences, malgré l'âge et les statut, Noah appréciait particulièrement apprendre à connaître Emery sous un tout autre contexte. Il avait l'impression de véritablement avoir droit à sa personnalité, à qui il était. Ils se concentraient plus sur les mathématiques, sur l'aide apporté. Et Noah gardait en tête que peut-être était-il tombé sous le charme de l'aide, plus que la personne, n'ayant pas encore osé lui demander le pourquoi, ses intentions.

Pas encore, pas alors que le sérieux vint tinter la discussion. Et qu'il le veuille ou non, son sourire vint faner à cette question. Un peu surpris, quand même. Peut-être s'était-il douté, peut-être savait-il. Au final non, Emery n'avait rien prit pour acquis. Noah s'était laissé un peu envahir par le malaise, sa crainte qu'il avait toujours eue lorsque ses rencontres osaient lui demander. Il pressentait la perte, l'atmosphère qui allait devenir tout juste supportable, faute d'habitude. Et plutôt que d'écrire, cette fois, il avait mis de côté papier et crayon, avait sortit mains et doigts, pour communiquer, pour faire comprendre. « I can't speak. Not because I've made a vow, but because I lost my voice. » Un sujet sensible, de toute évidence. Une démonstration d'une langue que très peu parlaient, qui lui laissait toujours l'impression de vivre dans un autre monde déconnecté de celui dans lequel il vivait. Il oubliait, pour la plupart du temps, mais lorsqu'on lui demandait, il se remémorait un peu encore. Sachant pertinemment que le jeune homme n'avait rien compris, il ne fit que sortir son fameux macaron qu'il portait presque toujours, et qu'il avait glissé vers lui en réponse cette fois compréhensible.

I can't speak...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:17

Emery réalisa qu'il avait touché une corde sensible simplement en voyant le visage de Noah se décomposer tranquillement. Alors, à ce moment précis, il osa mentalement confirmer l'une de ses hypothèses, qu'il n'avait osée prendre pour acquise même malgré tous les signes un peu plus évidents les uns que les autres. Il ne dit pourtant rien, ne brusqua pas l'homme, attendit que celui-ci fasse les premiers pas et lui explique sa raison.

Bien qu'il ne comprit rien aux signes utilisés, Emery pouvait en deviner la signification, se faire une idée de ce qu'il avait voulu dire. Le macaron présenté vers lui ne vint que confirmer la chose, et il le prit doucement entre ses doigts. Et alors, la seule chose qu'il dit en relevant les yeux fut « Okay »

Un simple okay. Pas de jugement, pas de regard désolé et de prise en pitié. Comme s'il lui avait banalement répondu qu'il écrivait ses paroles pour le simple plaisir de le faire. Emery était loin d'en faire tout un plat, et si Noah s'était attendu à ce qu'il fasse une scène, il serait comme deux ronds de flan face à l'impassibilité d'Emery. Ce n'est pas qu'il était indifférent, loin de là, mais il ne voyait pas en quoi cela devrait changer son attitude face à Noah. « I didnt mean to be intrusive, but I was a little curious, maybe ... Sorry for asking » et il lui offrit un sourire, avançant sa main sur la table pour lui rendre son macaron- et profiter de la situation pour effleurer sa main du bout des doigts. « Maybe you could teach me sign language, someday »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:18

Okay. Juste, okay. En toute neutralité. Rien qui ne le rassurait dans l'instant même. Il avait tout vu. Les malaises évident, le mensonge derrière un sourire qui se voulait rassurant, la prise en pitié ainsi que cette fameuse neutralité qui pouvait cacher tant de chose derrière. Peut-être était-ce réelle banalité, il ne pouvait dire si cela serait une première, ou une autre ruse. Il préférait ne rien dire, ne rien penser, et laisser les choses aller comme d'habitude.

Il eut un petit sourire en coin, face à la nouvelle excuse d'Emery. « No need to be sorry, it's just normal to ask. You're really patient tho. » Après tout ce temps, il ne lui avait posé la question que là. Et puis, il comprenait vachement. Tout ce qui sort de l'ordinaire, tout ce que l'on ne comprenait pas, venait piquer la curiosité et ce désir de comprendre.

Peu à peu il voyait les intentions derrière cette véritable impassibilité. Le doute de l'illusion, le vouloir de croire en cette réalité qui se présentait à lui. Emery poussait la chose un peu plus loin, vers l'intérêt qu'on lui avait rarement accordé de cette manière. Son air qui voulait dire really? un peu comme un enfant à qui l'on avait annoncé qu'on irait à Disney Land, surpris et heureux. Noah avait prit le tout comme un désir de vouloir comprendre son monde à lui, d'y entrer doucement, de le découvrir. « Of course. You only need to tell me when you want to. » Il avait eu cette écriture un peu différente, un peu plus empressé par ce petit élan de joie qui démontrait bien son émotion du moment.

Il se sentait un peu ridicule, sentiment qui le poussa à revenir plus rapidement à son stade de normalité habituelle. Rien qui ne puisse l'empêcher d'oser prendre doucement cette main en guise d'invitation alors qu'il fit un signe qui invitait à sortir, et de sa main libre faire ce petit bonhomme qui marchait. Ça voulait tout dire, sans qu'il n'ait le besoin d'écrire pour une fois, ou utilise son véritable langage mais plutôt celui des mimes. Wanna go take a walk?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   Jeu 28 Déc - 16:18

Noah s'était dépêché de lui réécrire, tirant un petit sourire à Emery vu l'empressement et la nature de la réponse. Il lui tardait déjà d'avoir un petit cours de signes avec lui, d'entrer un peu dans son monde, partager des moments d'intimité avec lui dans cet univers un peu à part des autres, qui venait frôler le sien et l'attirer doucement. Il était curieux, il avait soif d'apprendre, de mélanger leurs deux êtres. Si Noah voulait bien de lui, Emery lui donnerait son entièreté et s'abreuverait de la sienne.

Ils avaient au final communiqué à leur façon, pas de réels signes, pas de mots, pas d'écrit, mais ils s'étaient compris. Un petit mime simple, des doigts chauds autour des siens, et Emery avait été conquis. Il avait acquiescé d'un simple signe de tête. Il avait sourit, le coeur plein de soleil sous les étoiles de la nuit. Le silence avait été de mise alors qu'il s'était levé et qu'ensemble, main dans la main, ils avaient commencé à marcher. La proposition tombait bien, Emery connaissait le coin et savait où il aimerait bien l'emmener. Marcher au bord de l'eau était toujours romantique et particulièrement beau, ses pas le guidèrent tranquillement dans cette direction alors que de la main, il entraînait doucement Noah avec lui. Il osait parfois des regards vers lui; des petits coups d'oeil presque gênés, qui s'accompagnaient d'un sourire chaque fois que ses yeux rencontraient les siens.

Il finit par ralentir le pas, après un petit moment de marche. Le coeur lui débattait dans la poitrine à l'idée de ce qu'il s'apprêtait à faire, l'audace du geste, la nature de celui-ci, tout contribuait à le rendre extrêmement nerveux; ses expériences passées faisaient le poids dans la balance, rien pour ne le rendre très confiant ... Pourtant, il s'était arrêté, sa main toujours dans celle de Noah. Pour rien au monde il n'aurait voulu la retirer. Les yeux dans les yeux, debouts face à face, Emery se rapprocha tranquillement jusqu'à envahir l'espace personnel de l'homme. Le nez presque contre le sien, un peu hésitant, à peine un frôlement, leurs souffles se mélangeant. Enfin, sa main sembla trouver place contre la taille du plus vieux et ses lèvres capturèrent les siennes dans le plus doux des baisers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noah & Emery [3rd lover, petit coureur de jupons]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nicholas a rendez-vous avec Noah pour un petit déjeuner, père et fils...
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brickface :: We are free :: Nos Rps-
Sauter vers: