AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lukas & Emery [The 2nd love of his life]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:39

If I call you darling, will you make me pancakes ?

Charlie avait vu juste en lui mentionnant la nécessité d'une petite annonce internet. Emery avait revêtu un complet pour l'occasion, dompté sa crinière foncée et fait de beaux yeux à la caméra; une dizaine de minutes plus tard, c'était en ligne. Offrant ses services pour ménage et entretien, dans l'espoir d'obtenir un petit boulot- il lui fallait bien se remettre sur ses pieds après le départ de Dael et faire un peu d'argent par lui-même.

L'annonce avait porté fruit. Un téléphone n'avait pas tardé à entrer, un homme lui offrant un boulot, qu'il ne pu refuser. C'était une opportunité qu'il devait saisir, savoir être reconnaissant de la vitesse avec laquelle on lui avait répondu. Sa porte de sortie, de son état de zombie. L'adresse lui avait été donnée, ils avaient convenu d'une journée pour se rencontrer face à face et mettre le tout en place; Emery n'avait pas revêtu de complet cette fois, mais plutôt un jeans troué aux genoux et un simple t-shirt coloré, sa casquette sur la tête, bien décontracté. À quoi bon être chic, s'il allait torcher une maison?

Il avait été distrait en chemin. Parce qu'il avait croisé une crêperie. Et merde, ces trucs, c'est la vie. Il avait pointé le bout de son nez, s'était retenu de lécher et baver contre la vitrine et s'était résolu à se faire plaisir. C'était koshon à souhait, de quoi bien démarrer la journée. C'est pourquoi il se retrouva devant chez l'homme les mains pleines et l'air bien content. Il ne manqua d'ailleurs pas de le lui faire savoir dès que la porte s'ouvrit.

« Hey ! Sorry Im a little late, I mean, not that much but still. I stopped for food, I couldn't believe they were selling crepes, its soooo good ... I got you one ._. choco banana, cause well, your voice sounded rich on the phone and I thought it suited you. If you dont like it, mine's apple and cinnamon, we can exchange »

Il sembla alors se rappeler de quelque chose, soulevant un sourcil, tout en lui tendant une assiette jetable où trônait sa crêpe.

« Oh, Im Emery by the way. You know, the guy on the phone. For the job. Nice to finally meet you »

You look waaaaay better than I expected

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:40

N’y avait-il pas activité plus lassante que les corvées ? Parfois il se prenait à comprendre les gens bordéliques, faute de ne pas toujours avoir cette envie de sortir balais et balayeuse, et prendre soin de ce toit sous lequel il habitait. Mais il y avait pire encore, alias ceux que l’on payait pour nettoyer, l’avait-il réalisé lorsqu’il feuilletait le journal en quête d’une petite annonce de journal. Et oui, le bon vieux tas de vieux papier que les gens n’utilisaient presque plus, sauf pour allumer des feux, pas mal utile. Il n’avait doute qu’à la vue de tous, certain auraient à l’esprit en voilà un qui vit encore au temps des dinosaures. Les jeunes de nos jours, qui avaient cette pensée rapide d’exagérer lorsqu’on n’utilisait pas cette bonne et passionnante technologie. Mais bon que voulez-vous, il n’était pas fan des écrans pour y lire les nouvelles du jour. Et aimait bien laisser une petite chance à ces annonces peu consultées. Trop de voyant, qui lui avait annoncé des cocasseries. À se demander comment les gens qui y croyaient dur comme fer, faisaient pour vivre avec les plusieurs prévisions d’amour de leur vie. Laissaient-ils tomber sauvagement leurs conjoints ou conjointes pour ça ? « Chérie je te quitte, mon signe astrologique m’a dit que je rencontrais l’amour de ma vie aujourd’hui. » Cette pensée le fit malgré tout bien rigoler. Au final rien de bien intéressant, Lukas s’était résolu à perdre son temps sur le net, pour continuer sa recherche. Plus ou moins concluante, avec un café à la main, il s’était rapidement perdu dans des recettes de biscuits. Son inconscient lui parlait, il avait compris. Mais bon que voulez-vous, c’était bon manger du sucré avec un café.

Après s’être perdu, il avait enfin trouvé quelque chose qui avait de l’allure. Une annonce un peu broche à foin, simple, mais il aimait mieux aider les petites entreprises, les gens à leurs compte, que les beaux et magnifiques sites internet avec les numéros de téléphones, les poupées de cires avec leurs sourires digne d’une annonce de dentifrice et qui au final ne faisait que claquer en apparence, sans vous donner vraiment ce que vous vouliez. C’est bien beau, mais vous vendez quoi hein ? Un petit appel rapide pour organiser un rendez-vous, et le tout avait été dans la poche.

Une date qui ne trainait pas très loin, parce qu’il ne tenait pas spécifiquement à étirer le temps de sa délivrance de tout ça. Il savait se montrer patient, comme toujours, laissant le temps passer en compagnie d’opéra pour emplir les lieux. Une dame racontant une histoire quelconque, sans qu’il n’y porte plus attention qu’il ne fallait. Un peu comme le Capitaine Haddock. Sauf que lui, ne fuyait pas la dame Castafiore mais restait sagement pour l’écouter et se laisser emporter par sa voix. Mais quelque chose de louche se fit dans l’air. Il l’avait aux oreilles depuis trop longtemps. Et à regarder l’heure, il comprit ce petit sentiment qui lui soulignait le retard du jeune homme. Et bien, en voilà un qui laissait une bonne impression.

Au final il était venu, et le musique fut close. Il alla ouvrir la porte de son air d’une grande neutralité. Il observa l’offre tendue, gardant malgré tout son calme. « You are late, for food ? That is not really appropriate for a first meeting don’t you think ? » Ce n’était pas un reproche, mais bien une simple constatation, de son point de vue du moins. « Thank you for the offer, but my stomach have to decline it. » Eut-il dit avec un petit sourire tout de même. Il avait mangé à sa faim, il ne comptait pas écouter le vice de la gourmandise. Il lui ouvrir plutôt la porte grandement, en guise d’invitation, attendant que le jeune homme suive le mouvement pour clore l’ouverture. « Would you like to drink something ? They are pretty sweet and make me drink like an alcoholic. » Comme quoi, il connaissait bien ces fameuses crêpes, faute d’y aller bien souvent. Et puis, cette petite touche plus cocasse pour démontrer qu’il ne lui en voulait pas plus qu’il ne le fallait de ce retard. Il avait accroché son respect, mais avait en tête que ses valeurs n’étaient pas celle de tous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:42

Bon d'accord, il avait clairement pas impressionné avec son petit retard pour crêpes. Pourtant, aux yeux d'Emery, cela avait franchement valu le coup. Les assiettes de diabète en déguisement trônaient, encore chaudes, dans ses mains et il soulevait un sourcil à l'air sur le visage de l'homme. « Yeah, I suppose it isnt ... » mais il pensait honnêtement le contraire. L'homme refusa l'offre, certes pas brusquement, ce qui arracha malgré tout un sourire au jeune homme et il haussa les épaules. « Well, at least I tried ... that makes more for me »

Il se permit d'entrer lorsque la porte lui fut grande ouverte, suivant l'homme vers la cuisine, un sourire accroché aux lèvres. Parce que certes, il s'était fait remettre son retard sous le nez, mais sans se prendre non plus un sermon en long et en large, et l'éponge semblait être passée tout aussi facilement que cela. De quoi bien débuté cette relation, l'homme montant instantanément dans l'estime du plus jeune. Il ne se vit pas de refuser un truc à boire, alors que déjà, il avait posé les assiettes sur le comptoir et, debout comme ça, s'attaquait avec appétit à une première crêpe. « Well, just some milk would be great, thanks » et il lui offrit un sourire qui atteignait ses yeux et y créait de la brillance. Ouais, il l'aimait bien. Il avait de l'humour, il semblait pas trop chiant ...

« Im sorry I was late. I really didn't know there would be amazing food on the way. Next time I wanna buy some, I'll get there earlier ... But Im here now! So, basically you want a general clean up ? The house, the back yard ? You got a pool ? » le tout en engouffrant ses crêpes en un temps record.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:45

Le monde était rempli de divergences, ça au moins il en était bien conscient. À chacun son échelle de priorité et valeurs. Il suivait les normes qu’il avait apprises, et se retrouvait agacé lorsqu’on ne les respectait pas. Mais bon, un retard, il pouvait aisément s’en remettre et passer par-dessus. Ce n’est pas comme s’il était pressé par le temps. Ils étaient là pour papoter, pour s’entendre un minimum, autant bien commencer le tout. Et ce fut avec un grand verre de lait qu’il lui avait offert un second sourire, avec sa politesse habituelle « You are welcome. ». Pendant un instant, ses songes firent la comparaison avec un enfant trop heureux d’avoir son fameux lait quotidien, avec toute cette brillance dans son regard. Enfin bref.

« It is fine. No need to explain yourself. I have to say very few people can resist to their crepes. Me neither. » Lukas prit place sur un tabouret près du comptoir, glissant par le fait même quelques serviettes au jeune homme. Ce truc était salissant. Loin d’être le genre de repas à prendre lorsque nous avions un rendez-vous galant. Simple observation de sa part. « Exactly. Perhaps you would like to take a look around ? Once you have finish with your dish of course. » Il ignorait un peu le fonctionnement de tout ceci et avait cru bon qu’une petite visite serait le mieux. « And yes, I have a pool, but you don’t need to clean it, otherwise it would take you decades to do so. » Et voilà un petit rire, et un petit signe pour que le jeune homme puisse voir au travers de son grand mur vitré laissant place à une vue qu’il n’avait pu se refuser. Il y avait beaucoup d’eau, avec cette plage, mais rien qui n’était véritablement sienne, bien entendu. C’était là une petite blague de sa part. « Oh, and I got distracted by your delay. No need to call me mister, Lukas will be fine. Nice to meet you too. » No hands shaking tho. Ça allait être collant non merci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:49

L'homme - Lukas - ne semblait pas trop lui en vouloir pour son retard, reconnaissant gentiment l'attrait réel de ces crêpes. Il fallait voir Emery aller, à dévorer son petit repas improvisé, s'attaquant déjà à la deuxième avec enthousiasme. Bah les crêpes, ça lui avait un peu manqué. Il avait goûté aux fameux pancakes, mais ça n'avait rien à voir avec ce qu'il se faisait dans son pays natal; et d'enfin en manger à nouveau le mettait de bonne humeur. Manquerait plus que la choucroute, mais apparemment c'était pas hyper populaire au Canada. Ils y comprenaient rien, les Canadiens.

Les serviettes furent gentiment poussées en sa direction, Emery leur jetant simplement un oeil alors que, deux doigts dans la bouche, il pondérait l'idée de leur utilisation. Bah. Pas maintenant. Lorsqu'il aurait fini. L'homme continuait de lui parler, lui continuait de manger, savourant non seulement la crêpe mais la voix de Lukas qui, elle, faisait toutes sortes de choses agréables en lui. Cela faisait un petit moment, qu'il n'avait pas vécu pareille sensation, qu'il n'avait pas goûté de nouveau à ce que cela faisait de trouver quelqu'un tout simplement attirant. Depuis le départ de Dael ... Lukas était bien le premier à lui faire tremper les lèvres dans l'envie, dans cette chaleur, et tout en s'évitant de tomber tête première, il effleurait délicatement la surface et se régalait. Cet homme pouvait tirer ses ficelles, il serait volontiers sa marionnette.

Son attention revenant brutalement à leur conversation, il hocha légèrement la tête. « Sure, I'll take a look around, see what Im getting into ... » et son regard se porta vers le mur vitré, observant un instant l'étendue d'eau, la petite plage, un sourire étirant une nouvelle fois ses lèvres. « Yeah, you bet I won't clean that ... Aren't you a funny one » Il eut un rire « But I'd sure like to take a swim »

Il avala finalement sa dernière bouchée de crêpe, léchant consciencieusement ses doigts puis attrapant enfin les serviettes mises à sa disposition pour bien faire disparaitre toute trace. Relevant alors les yeux vers Lukas, il l'observa avec une petite touche un peu taquine. « Well that's too bad, I kinda liked the idea of calling you Sir ... » oui d'accord peut-être qu'il flirtait. Un peu. Eh merde. « You know, an old lady once told me that my Venus was in Leo and that it meant I had high standards for a love partner ... Well let me tell you, Sir, that you are very good-looking and I guess that coming from me, its a great compliment. Also, I dont mean that in a sexual way or anything, we're being strictly professionnal here »

Sur ces mots, il se leva avec un petit rire presque coquin et fit un geste vague de la maison en direction de la maison. « Shall we ? Please, lead the way »

Professionnel mon cul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:51

Doucement mais sûrement, il commençait à saisir le personnage qu’il avait devant lui. Allant dans la catégorie des familiers, qui manquait de pudeur humaine. Il avait tout simplement besoin de temps, pour s’y habituer. Mais il se laisserait à lui aussi ce fameux temps, de voir et d’apprendre si le fonctionnement de cette petite affaire serait, ou ne serait pas. Malgré que le jeune homme lui fasse un peu violence dans son grand manque de gêne face à ce détail de l’inconnu, il se montrait comme toujours patient. D’une neutralité frappante, il avait malgré tout eu ce petit sourire en coin suite au rire d’Emery.

Pour ce qui est du reste… La malaisante surprise fut. Il fallait voir l’air de l’allemand perdu. Il n’avait strictement RIEN compris à son charabia. « Drugs doesn’t suit you very well I’m afraid. Long hair and being naked all the time isn’t part of my personality. » Et hop, bonjour le petit rire. S’il avait tenté de flirter, il faut croire qu’il ne le prenait pas vraiment au sérieux mais plutôt au ridicule. Sans que la moquerie ne soit. Enfin si quand même un peu pour la pauvre Vénus qui n’avait rien demandé. Mais bon c’est vrai quoi. Elle est toujours à poil et elle se cache avec ses cheveux qui sont digne du disney Rapunzel.

Bref, Lukas ne resta pas immobile encore bien longtemps, de ses mouvements d’une certaine droiture et grâce lors des présentations rapides des lieux. Mais décidément, il venait de perdre toute crédibilité lorsque la salle de bain se présenta à lui. Son corps avait décidé de lui balancer un SURPRISE MOTHERFUCKER sans avertissement pour lui faire dire « Here’s the bathr-ROOOhm... »



Le silence complet, Lukas affichant cet air de oups, posant une main contre ses lèvres sous la stupeur de surprise. Il avait lâché un magnifique rot digne d’un orc de la taille d’Azog se mêlant au mot Room. « Oh well… » Il ne tombait pas le moindrement sous l’effet de la gêne. « Lucky me I wasn’t the one who ate crepes. The wall would’ve shake to the ground I suppose. » Sans plus ni moins, avec un sourire en prime, comme quoi il se moquait de lui-même en cet instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:53

D'accord, alors le flirt c'était raté. Emery aimait à croire qu'il était simplement un peu rouillé, mais si l'on se rappelait bien de la façon dont il avait abordé Dael, il n'avait jamais vraiment maîtrisé la technique, carrément. Ça a malgré tout son charme, ses petites tentatives plus ou moins réussies auxquelles il met du coeur. En tout cas, on ne pouvait pas dire qu'il n'essayait pas, Lukas en avait eu la preuve. Et si le gamin n'avait pas eu la réponse escomptée, il avait malgré tout sourit et hoché la tête. « I have to agree for the long hair, it wouldn't suit you well, if you ask me » et il ne commenta pas sur le reste, car si l'homme avait comme passe-temps de se promener nu, ce n'est CERTAINEMENT pas Emery qui se plaindrait.

La petite visite se déroula somme toute sans encombres et sans autre commentaire, déplacé ou non, de la part d'Emery. L'arrivée à la salle de bain fut cependant marquée par une flagrante surprise, un son inattendu qui agrandit les yeux du plus jeune. Pendant de longues secondes, il se contenta de fixer Lukas d'un air abasourdi, sans porter grande attention à ses paroles. Ce n'est qu'au bout d'un instant que son visage se tordit gentiment en un sourire de plus en plus grand, laissant échapper un rire franc et adorable. Rien de méchant ni moqueur, simplement amusé, non pas aux dépends de l'homme, mais plutôt de la situation bien cocasse. « Pardon, pardon... » sous la contraction de ses abdominaux qui voulaient rendre l'âme, sous son souffle qui se faisait quelque peu rare, son rire redevint sourire et il reprit enfin contenance. « That was... Yeah. I got nothing to say. It speaks for itself » et il eut un nouveau rire, bien plus court, peut-être plus taquin.

Il retrouva cependant son sérieux, cherchant à montrer un bon côté de lui afin de consolider leur entente. Il lui fallait malgré tout obtenir ce job, mec canon ou pas, crêpes ou pas, gamin ou pas, même si les conditions ensemble réunies semblaient donner un drôle de mélange à première vue. « Je vais devoir laver à l'eau de Javel ? Last time they made me do that, I was fucking high on the fumes, I thought I would die »

Ses pas le menèrent hors de la salle de bain, où il renchérit avec une autre question. « Can I order pizza for dinner when I work ? Je connais le pizzaïolo, nice guy. Makes good stuff. Or you know, chinese, or whatever ... I can order some for you too, but we'd have to go dutch, Im poor » Encore à parler de bouffe. À croire qu'il était pareil au Schtroumpf gourmand.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:55

Un petit rire, un petit sourire en coin, Lukas lui-même s’imaginait mal avoir les cheveux bien longs. Il ressemblerait à un Jésus hobbo, sans le moindre doute. Pour le reste des événements… Ce fut un rire qui vint résonner, pour accompagner celui du jeune homme. À l’observer depuis le début, il était là, dans sa grâce et ses manières, digne d’un homme doté d’une droiture et de toutes les politesses, ou encore de celle d’une reine digne du nom de Cléopâtre. Une simple image. Car bien vite, il passait pour un vulgaire dindon. Le fameux son qui venait de tout détruire. L’art de briser la glace tout de même et de créer ce petit lien plus amical entre eux. Heureusement que ce n’était qu’une expression bien étrange. Briser la glace d’un lac était fort dangereux.

Retour au mode plus sérieux, car il fallait bien régler un certain contrat après tout. « No need to. Le bon vieux truc du vinaigre, agrume et bicarbonate fait très bien le travail. » Mine de rien, il connaissait bien les trucs de grand-mère. À la différence qu’il ne voulait pas les utiliser pour faire du ménage. Il avait l’argent pour payer quelqu’un d’autre pour le faire.

Retour dans une autre pièce, de celle qu’il gardait la plus près de cœur. Pour la nourriture qu’elle offrait, mais aussi la vue. Le pauvre couple con qui avait osé mettre une rosace devant ce mur vitré. C’était bien la première chose qu’il avait demandé à être débarrassé. Il n’avait pas toujours la langue dans sa poche celui-là. Sans aller dans la méchanceté, mais bien l’art de la subtilité. « I hope this thing goes with you. » Il avait touché la corde plus sensible de ces catholiques, mais bon. Enfin. Parlant de nourriture, d’ailleurs. « You can order and eat what you wish. I don’t really care as long as you clean behind you, of course. » Le tout dit avec un sourire, plutôt que l’ordre qui se devait d’être appliqué. C’était tout de même une condition…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:56

Il n'était pas complètement coincé du popotin, cet homme. De quoi tirer un agréable sourire à Emery, lui qui se voyait permettre de commander de la bouffe s'il le désirait. Certes, sous la condition de nettoyer derrière lui, mais comme nettoyer serait de toute façon son boulot dans cet endroit, cela allait de soi. Puis, même s'il ne semblait pas être le cas vu les crêpes d'un peu plus tôt, Emery savait manger proprement ...

Il hocha donc la tête et retourner s'asseoir au comptoir, sortant quelques papiers de sa poche. Vulgairement pliés plusieurs fois, un peu froissés, bref sortis tout droit d'une journée dans la poche arrière du jeans d'un drôle de garçon. S'évertuant à les rendre plus présentables, Emery les tourna ensuite pour les pousser face à Lukas, soulevant un sourcil. « Okay, c'est moyennement officiel, mais c'est tout ce dont j'ai besoin. Paiement cash ou par chèque, et ce p'tit bout de papier ici est pour vous assurer que je revienne pas contre vous si vous me maltraitez ... » il ajouta un clin d'oeil à cela, un petit rire franchissant ses lèvres. « Honestly, its just some sort of contract to keep things straight and less ... random. Im not an asshole, if I break something, I'll pay for it, but if the problem isn't from my part, I expect you won't put it on me » Il se racla un peu la gorge et offrit son plus adorable sourire. « Are we doing this ? Also, if you have any requests, its time to ask... but Im warning you, Im not wearing a maid uniform .... » Pas que la chose lui avait déjà été demandée ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 13:58

Et voilà, tous les flaflas de termes et conditions prenaient bientôt fin. Il faut dire que ce petit bout de papier venait de recevoir tout un jugement du regard de Lukas. Bon, encore une fois, ce n’était pas très professionnel. Il saurait passer outre. Par contre, il n’allait pas signer quoi que ce soit sans prendre le temps de lire, en premier. Malgré le résumé, malgré tout le reste. Il eut un sourire en coin à ce qu’il crut être une blague. « Will you excuse me. » Façon polie de s’excuser pour le silence qui allait suivre. Il comptait lire se promenant le temps de sa lecture, de son air bien concentré tel un citron. Au final on le vit sortir un crayon et se pencher contre son comptoir pour effectuer sa signature. « Looks like we have a deal. »


À suivre ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 14:00

True love is when there are only two brownies left and he takes the smaller one

Peut-être que Lukas aurait dû se douter de quelque chose, lorsqu'Emery lui avait proposé d'aller se balader en fin de journée, et avait même promis leur préparer un truc à grignoter. On voyait rarement le gamin se dévouer autant, encore moins cuisiner, lui qui se rebutait à l'effort d'unir les ingrédients. Il préférait de loin le résultat final, qui ne pouvait jamais arriver assez vite.

Pourtant, il avait fait un effort en cette journée. Vêtu d'un grand tablier, pour le côté professionel, il avait ramené ses cheveux en une toute petite ponytail -oui, peut-être devenaient-ils un peu longs- et avait mis la main à la pâte, littéralement. Le tout dans le plus grand des secrets, attendant simplement que Lukas quitte un petit moment pour préparer le tout et y rajouter un ingrédient de son cru. Qui lui avait coûté la peau des fesses, il faut bien se le dire, petit trou dans son maigre budget qui en vaudrait malgré tout la peine. Il lui tardait déjà de goûter, plongeant même son doigt dans le bol une fois la préparation homogène, pour un test de goût. Oh et puis, double dip même. Puuurfect.

C'est à l'odeur des brownies que Lukas pu faire face à son retour. Des brownies miraculeusement pas ratés, encore tout chauds, fraichement sortis du four et n'attendant qu'à être dégustés. Oh, et un Emery relativement en bon état, si ce n'est la grande trace de farine qui s'étalait de sa joue à sa gorge, et toute celle qui tachait son tablier.

« Heeeey I cooked D: They're good D: »

Cooked, and tasted too.
Juste un, pour sa défense. C'est pas un petit brownie qui le ruinerait ... Certes, ils étaient plutôt assaisonnés, mais enfin ... C'était subtil lorsque l'on y goûtait, un peu comme ces cocktails alcoolisés si traîtres qui goûtent sucré. Sans vraiment plus tarder, il se débarrassa du tablier et se précipita à la cuisine ramasser son assiette de brownies et les ramener à l'homme, un large sourire étirant ses lèvres. « Have one D: »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 14:02

Ça faisait changement, de devoir se lever à une heure précise à tous les matins, arriver à l’heure à un travail des plus ordinaires. Et le pire dans cette histoire c’est qu’il était heureux de son train-train quotidien. Il s’y plaisait pleinement, dans cet univers dénudé de froideur et de sang comme il l’eu jadis connu. Il avait la paix qu’il avait souhaité… En quelque sorte. Car il y avait bien ce jeune homme qui au final, faisait son ménage certes, mais habitait désormais les lieux faute de toit qu’il n’avait pas. Ça faisait toute la différence, croyez-le, entre le café dans cette demeure silencieuse, et le premier réveil brutal car une araignée avait osée trouver repos contre les draps dans cette autre chambre. Le café venait après le réveil brutal. L’envie de l’attraper et lui démontrer toute son innocence c’était transformé en un violent coup sans mot dire et son départ nonchalant de la chambre. Le violent coup c’était pour l’araignée hein…. Il ne lèverait pas la main sur un gamin quand même pas.

Tout ceci que pour dire qu’il y avait malgré tout du changement dans cette tranquillité. Mais n’était-ce pas ça la vie après tout. Remplie de choix, et de surprises auxquelles on ne s’attendait pas toujours. Il y en avait une d’ailleurs, qui l’attendait à son retour. Une odeur sucrée fut son premier indice, un jeune homme heureux comme tout fut son second. Il eut un petit rire à la vue de cette assiette, passant un pouce contre cette joue pour y enlever cette farine, poursuivant son doux chemin contre le cou. « You did a flour mask ? » Petit comique. Mais qui bien vite se servit un morceau pour le test du goût. Moment de silence, petit air digne d’un juge de concours gastronomique. « Not bad. Not bad at all. They have a special taste. Good one tho. » Deviner les ingrédients n’était pas son truc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 14:07

Lukas lui offrant un rire, Emery ne pu que se rengorger et rayonner de plus belle. Car on a certes tous constaté que le gamin aimait plaire, aimait recevoir de l'approbation et se faire offrir de l'attention. Ce pouce, passant contre sa joue, était un geste qui le faisait ronronner de bonheur et fierté, de même que prendre quelques couleurs sous la trace de chaleur qui s'étendit contre sa peau. Foutu bel homme et son trop beau visage ... Son corps aussi devait être beau, il--

Oh. Comme il était rigolo. Petit clown. Emery roula les yeux, quelque peu agacé mais feignant le sentiment pour la plus grande part. Son attention était néanmoins efficacement distraite sur autre chose que la sexiness de l'homme, plutôt portée sur son commentaire auquel il ne daigna pas répondre. Il avait réussi à produire des brownies, le reste n'étant que vagues dommages collatéraux peu importants. « Not bad ? They're fucking amazing » et comme pour mettre l'emphase sur ses mots, il ne tarda guère à dévorer un brownie. Quoi ? Ch'bon. Never enough weed brownies. « Have another one. I made those with love. You can't say no to them » et c'est tout juste s'il n'écrasait pas l'assiette sous son nez.

Il l'entraîna par la suite vers le salon, un nouveau morceau entre les dents. Il comptait bien les finir aujourd'hui -une petite partie de lui craignait quand même qu'un policier rentre mine de rien, trouve les brownies et y détecte quelque chose de louche. Absurde, mais une pensée qui stagnait bel et bien en son esprit. Probablement l'une des raisons pourquoi il les dévorait, et poussait Lukas à les dévorer. « Anyway I was thinking we could hit the club later, but I know how you're totally anti whatever-dumb-useless-young-people-stuff so we could just go for a walk » il entreprit de lécher consciencieusement ses doigts, d'abord le pouce à longs coups de langue sensuels. « I'd be nice ... I'd like that » et maintenant l'index, qu'il glissa entre ses lèvres et suça tranquillement. Mmmm... Brownie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 14:09

Ce jeune homme avait décidément ses petits charmes, malgré ces quelques fois où la maturité lui manquait. Et parfois aussi, son manque de réfléchit. Rien qui ne puisse profondément l’agacer, remercions sa patience… Ainsi que sa logique se disant que certainement avait-il besoin de temps pour grandir encore. Inconscient encore d’être la victime de son côté gamin une nouvelle fois, dégustant sans presse ce dessert si gentiment offert. Gentiment… Ça restait encore à voir ce qu’il allait penser de ce geste un peu plus tard… Mais pour le moment, rien ne l’empêchait d’en prendre un autre. « I guess you are right. » Ça lui briserait certainement le cœur qu’il refuse. Il commençait à connaître Emery après tout.

Aussitôt arrivé au salon, un doigt se fit lever en signe d’un petit wait, alors qu’on le vit disparaître dans la cuisine, rien qui ne l’empêcha de répondre de cet endroit aux dires du jeune homme. « You wanted to kill my poor ears ? » Évidemment, il aimait blaguer à dire que tout ce qui n’était pas dans la catégorie du classique et de l’opéra, n’était pas digne de lui. Le vieilles chansons de son temps l’étaient par contre… « I am afraid people my age cannot go there without being noticed. They will think I am here to kidnap young people or what else could come in their minds. » C’est vrai quoi. C’était comme mettre Gandalf au milieu d’un party de nains. On le remarquerait immédiatement. Certainement qu’il exagérait, sans le moindre doute.

Lukas revint bien vite avec deux grands verres de lait pour aider à digérer ce taux de sucre astronomique. « Or I could drink a bottle of rhum and then, maybe, we could go. » Un petit rire et il rajouta « Maybe… » Pour mettre l’emphase sur la possibilité incertaine plutôt que son contraire. « The thing is… You do not need me to go hit the club. » Lukas qui utilisait ses expressions de jeunes. Hum. Et hop, un nouveau brownies disparu de l’assiette, prenant toujours autant son temps. « But if you still want to take a walk with an old man instead, it would be my pleasure to go with you. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 14:26

Lukas avait trouvé le chemin vers le coeur d'Emery. Ne pas le contrarier ou briser son coeur inutilement impliquait presque immédiatement qu'il allait être infiniment heureux et lui donner un tas d'amour en retour. Comme à l'instant où il le couvait d'un regard doux et content, en le voyant reprendre un brownie. « Élémentaire, mon cher Watson » car bien sûr, bien sûr qu'il avait raison, on ne peut définitivement pas dire non à des brownies faits d'amour.

Prenant place assise sur le divan et croisant ses pieds sur la table basse, le jeune homme laissa sa tête s'appuyer doucement et poussa un soupir de contentement. Une réponse venant de la cuisine le fit soudainement rire, et il secoua la tête, même si l'homme ne pouvait le voir. « Don't be like that, I just wanted us to have fun. You know you're not THAT old, right ? And you're hot, young people would LOVE to have you around, trust me »

Il s'empara du verre de lait qui lui était destiné en marmonnant un rapide remerciement, avant d'en avaler une longue gorgée bien méritée. Rien de mieux pour contrer le sucré. Même si, Emery étant Emery, il enchaîna avec un énième brownie l'instant suivant. « I won't get you drunk just for a party, its fine. I'll walk my old man, you probably need the exercice » en lui adressant un clin d'oeil et un sourire taquin.

Et ces petits desserts, étaient bien plus vils qu'ils n'en avaient l'air; il fallait voir le jeune soudainement décider de grimper debout sur le dossier du divan, en équilibre précaire, les bras écartés en l'air et un grand sourire sur le visage. « IM THE KING OF THE WOOOORLD » fut la seule chose qui pu joyeusement franchir ses lèvres avant qu'il ne perde maladroitement pied et ne termine sa course tête première contre le divan, ses longues jambes empêtrées dans les coussins et probablement le corps de Lukas; en somme, sa position assez ridicule. « ... eeeh x.x ... Houston, we have a problem »

Et il riait, le petit con. Qu'est-ce qu'il riait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 15:00

Y’en avait un ici, à qui le sucre n’allait pas très bien. Ou alors qui n’avait fait que sortir son côté fort gamin, encore une fois. Minimum une fois par jour. Il laissa passer les pieds contre la table basse, son mode patience s’activant déjà. « I know but… Man my age, going at those kind of places are weird no? Or they are playing the famous I’m still young n’ cool. Just like the grand-mother’s with piercings, a lot of mascara and things like that, and… Oh god that really is no beautiful at all. » Il s’était interrompu lui-même, alors qu’on pouvait deviner de par son air qu’il avait l’image en prime qui venait en son esprit.

Par contre, son expression fut rapidement tout autre, à la pique lancé. « Do you wanna bet on that ? Want to do a little run maybe ? I bet what you want that the old man will be the winner. » Il se levait très tôt le matin parfois, pour une petit course matinale. « I warn you. When the beauty sleeps for hours, I take some of those to stay healty. » Un défi? Peut-être que oui, peut-être que non. C’était à Emery de décider du sort de ses dires. Mais cet air qui ne riait pas, qui était plutôt prêt à toute réponse était bien un signe qu’il ne rigolait pas, et qu’il allait le clancher sans le moindre doute.

Et hop, la surprise fut, alors que sans avertir, Emery s’était soudainement cru au cirque. Rien qui ne puisse plaire à l’homme, soupirant une fois la chute effectuée. « That was inappropriate I am afraid… Feet goes on the floor only please gentleman. » Il était plus désespéré qu’autre chose au final. En cas plus normal, il aurait eu droit à une certaine froideur, à un masque dénudé d’expression et qui tenterait de lui expliquer son point de vu de la chose. Lukas ne se gêna pas pour que ses mains s’emparent du corps du jeune homme et l’aider à se placer autrement, dos contre le divan. L’éponge était bien vite passée, alors que par-dessus lui, le plus vieux eu un sourire des plus charmants et malgré tout amusé. « Problem solved Sherlock. » Il avait tenté de le suivre un peu dans ses blagues, l’ayant nommé Watson un peu plus tôt. Et hop, il vola son dernier brownie de la soirée, reprenant place mine de rien, sur ses deux pieds. « Let’s go for that walk shall we ? » Avec cette main tendue pour l’aider à se relever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 15:01

Okay. D'abord, entre Lukas et une vieille dame pleine de mascara et de piercings, il y avait une large différence. Pas qu'Emery avait la tête à argumenter, comprenant la raison pour laquelle Lukas s'obstinait; il ne voulait pas y aller. Ce n'était pas son genre. Il n'avait pas envie d'être coincé entre de gros machos misogynes et de vrais Don Juan qui ne savaient garder leurs mains dans leurs poches, face à des femmes trop dévêtues et une ambiance étouffante de jeunesse en chaleur. Emery pouvait comprendre son dédain. Bof, il lui proposerait à nouveau une autre fois.

Évidemment, il fut piqué par les provocations de Lukas et son attitude, comme s'il s'estimait déjà vainqueur d'une compétition qui n'avait pas encore eu lieu. Probablement avec raison, lui qui ne passait pas des heures à paresser comme Emery avait plutôt l'habitude de faire; mais le gamin avait des couilles. Presque autant que Jack lorsqu'il était monté en haut du haricot magique-- okay, peut-être pas, affronter un géant c'est carrément une autre affaire, et Emery a presque peur de son ombre... MAIS. « Yeah, right. One day we'll race and I'll win that shit » Big talk, mais on en était pas encore là; il avait encore le temps de se trouver mille et une excuse pour éviter la course sans trop perdre la face.

Au final, son petit numéro n'avait pas charmé Lukas, bien au contraire, et c'est face au découragement mais à toute la patience de celui-ci que dû faire face Emery. Il se laissa manipuler dans une position plus adéquate, ronchonnant quelque peu mais acceptant la main tendue pour se remettre sur pieds. Right, la promenade. Lets just go. C'est en lui emboîtant le pas hors de la demeure qu'Emery se mit à rire soudainement, frottant sa nuque en jetant à Lukas un regard adorable. « Si tu étais un sorcier, tu serais clairement dans Serdaigle. Ceux qui y vont sont sages et réfléchis et tout ça ... Bref, tout toi quoi. J'aimerais bien être Gryffondor, j'veux dire, si Neville a réussi à le faire, pourquoi pas moi » et il haussa les épaules, enfouissant ses mains dans ses poches avant que l'envie de prendre celle de Lukas ne devienne trop forte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 15:03

Petit rire moqueur mais pas bien méchant, qui n’argumenta pas sur cette conviction de la victoire. Il le laisserait bien penser ce qu’il voulait. Esprit libre, va. Des mots, ne sont rien de plus que du vent. C’est l’action qui compte dans ce genre de défi. Mais bon, on verra bien. Il n’y tenait pas tant que cela, d’une manière ou d’une autre. Ce n’était pas l’orgueil qui menait sa vie, là où il en était, il n’avait plus rien à prouver. Il ne faisait que se laisser mener par le temps.

Et voilà un autre de ces petits moments, où on ne pouvait pas détester le gamin. De celui qui était partit dans son petit délire de choixpeau. « You can be where you want. Harry did, why not you ? » Il connaissait quand même le classique, faute de l’avoir vu. « I’m sure he was scared of many things too. A chimney for example. » Il passa une main dans les cheveux d’Emery pour le ébourriffer. « If you work hard on your fears, I’m sure you could kill the basilisk with your bare hands. » Bon oui, certes, il se moquait quand même du garçon et ses peurs diverses. Mais ce n’était pas dans le but de le rabaisser, loin de là. Une petite pique sans plus ni moins. Car il ne doutait pas qu’avec un peu de travail et beaucoup de volonté, il finirait un jour par ne plus crainte la noirceur. Il y travaillait, tranquillement mais surement, à sa façon pour l’aider. « The lion suits you well anyway. With that fluffy head of yours. » Il fallait le voir le matin avec sa crinière pour comprendre de quoi monsieur ici présent parlait.

Lukas lui parlait, toujours avec ce sourire aux lèvres, le cœur plus léger qu’à son habitude. « I do not know what you put in your brownies, but I’m starting to believe you really did, put some love in them. » Il ne se doutait toujours de rien, dans toute son inconscience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pookie

avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 29/11/2015
Couleur : #003366

MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   Jeu 28 Déc - 15:05

Emery savait apprécier à sa juste valeur les tentatives de Lukas de lui remonter le moral et de le réconforter sur ses faiblesses. Il l'encourageait à sa façon à croire en lui et à se surpasser chaque fois. Certes, il avait peur d'un tas de trucs stupides. Il avait peur du noir. Il continuait de chialer et pleurer quand l'homme l'incitait à fermer complètement sa porte et dormir sans lumière de chevet. Il ne fermait souvent pas l'oeil de la nuit. Mais s'il parvenait à dormir une heure ou deux, c'était un accomplissement, et Lukas était là pour le lui faire remarquer. Il était précieux. Même dans la gentille moquerie, il parvenait à ne pas le froisser. La main dans ses cheveux tira un sourire à Emery, le commentaire étirant celui-ci un peu plus, et il écarta simplement la main de l'homme en grognant pour la forme, car il était loin de détester le geste. De la simple taquinerie amicale, un petit roulement de yeux pas convaincu, mais il souriait tout de même. « Don't be silly ... Even Harry couldn't, he needed a sword » Mais il était tout de même un peu flatté, un peu amusé, et s'accrocha joyeusement à son bras pour poursuivre la marche. « You'd be sad if I cut my hair, just admit it already. You love it. »

Au nouveau commentaire sur les brownies, Emery ne pu s'empêcher de rire et se hisser pour poser un baiser contre la joue de Lukas. Alors qu'il savait bien la vérité, il se contenta de jouer le jeu. « Of course I did <3 » Il semblait désormais prendre la tête de leur promenade, décidant d'entraîner l'homme vers une jolie place bordée d'un petit parc. Parce qu'il voulait voir la fontaine. Ce faisant, il s'occupait aussi de lui faire la conversation. « There's these breeds of monkeys, right, and all they do is have sex, all the time, you know? And they turn out to be the least violent, the most peaceful, the most happy, you know? So maybe fooling around isn't so bad »

Well. Ça avait l'avantage d'être direct. Une avance? Ou un simple commentaire? Meh, connaissant Emery, ce pourrait très bien être sa façon d'insinuer qu'il aimerait bien forniquer avec lui et de banaliser la différence d'âge en mentionnant les bienfaits. Jetant un regard vers Lukas, il poursuivit: « Have you had many women? »


Fin ._. parce que yes we stopped there great ._.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lukas & Emery [The 2nd love of his life]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lukas & Emery [The 2nd love of his life]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F/PRISE) SAOIRSE RONAN - the love of his life.. or not.
» [UU] Gymnastic is love, gymnastic is life
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brickface :: We are free :: Nos Rps-
Sauter vers: